www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Into The New World.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


Message Sujet: Into The New World.   Lun 2 Mai - 11:43




Into The New World
Pv : Noroi Tetsuya & Trisha Cluvel.

Il était 7h du matin et on était mercredi, la logique aurait voulu que je traine un peu au lit mais, non. Je m'étais réveillée il y a environ une demi-heure et depuis impossible de trouver le sommeil ! En me réveillant je m'étais attendue à voir Maya assise sur le bureau en face de mon lit, comme quasiment tous les matins mais, cette fois elle n'était pas là. Je me demande ce qu'un fantôme peut faire de ses journées ... Cela doit être d'un ennui. Mais, bon ce n'est pas comme-ci elle l'avait choisi. Heureusement pour le moment j'étais seule dans ma chambre donc parler avec Maya n'était pas un problème. Par-contre quand j'aurais une camarade de chambre, la chose deviendrait tout de suite plus compliquée ... Si jamais quelqu'un m'apercevait je passerais inévitablement pour une folle ... Sur ce je me levais et entrepris de prendre une douche. Contrairement à Maya qui était une mordue du monde aquatique, moi et l'eau c'était une autre histoire. Je n'avais jamais aimé cet élément, même prendre une douche je n'aimais pas particulièrement cela. Enroulée dans une serviette, j'étais plantée devant l'armoire en quête de ce que je pourrais bien me mettre aujourd'hui. Quel temps il faisait ? Aucune idée, je n'avais même pas pris la peine d'ouvrir les volets en me levant.

- Tu comptes rester dans le noir toute la matinée ?

Me demanda une voix que trop familière. Maya. Oui c'était Maya, qui venait d'ouvrir les volets d'un geste énergique. Car, oui même si c'est un fantôme avec de la concentration - beaucoup de concentration - il lui était possible d'interagir avec des objets. Seulement aux yeux des « Non-médium », ils semblaient flottés tout seul ...

Je lui lançais un regard qui lui reprochait son ton taquin. Même si j'avais l'habitude qu'elle débarque à l'improviste, il arrivait que je sursaute et bien sûre elle s'en amusait ... Maya s'assit sur le lit, pendant que moi je prenais un jean et un tee-shirt à l'effigie de Tic et Tac, les deux petits écureuil et allais m'enfermer dans la salle de bain pour me changer.

Quand j'en sortie elle était toujours sur le lit et me regardait les yeux brillant.

- Quoi ?!

Lui demandais-je sur un ton sec. Un peu trop surement, car son sourire disparue et fit place à une mine contrarier. Certes mon don m'avait donnée l'avantage de toujours avoir ma soeur auprès de moi. Enfin enquelque sorte. Mais parfois j'ai vraiment envie d'être seule. De plus mon don ne me donne seulement la possibilité de voir Maya mais, aussi tous les autre ... Mort. Parfois c'est pas la joie et croyez-moi y en n'a plus que vous ne pensez des esprits autour de vous ...

- Rien ... Dis-si on allait au zoo aujourd'hui ?

Je la regardais surprise. Même si elle était morte il arrivait de temps en temps - même souvent - qu'on aille se balader ensemble ... Pourquoi refuser, j'adorais aller au zoo ... Enfin sauf à l'endroit où ils ont installé une petite ferme pour les enfants avec des chèvres, des cochons d'inde ... Et aussi des LAPINS !! Je hais les lapins plus que tout, aller savoir pourquoi ... Moi-même j'en sais rien ... ( Ps : Trisha à la phobie des lapins ^^ ).

- Euh ... Ok si tu veux ...

Je descendis au réfectoire pour déjeuner. Maya me suivis et quelle pipelette celle-là. Bien sûre je ne pouvais pas risquer de lui répondre en public et elle le savait pertinemment. Après déjeuner je remontais dans ma chambre et attrapa ma veste, mon sac et mon appareil photo. J'adore prendre des photos et au zoo il y pleins de choses à photographier ! Le zoo n'était pas très, très loin de l'académie alors inutile de prendre les transports en commun. Après un petit quart d'heure de marche nous voilà arriver à destination. Maya restait près de moi. Elle frôla un enfant et celui-ci se mit à frissonner. Cela faisait toujours ça, je veux dire quand un fantôme frôle un humain et vise versa, on ressent un violent frisson. Je le sais car ça m'arrive souvent. Même au zoo il y avait des esprits ... Comment je le sais ? Je le sens quand quelqu'un est esprit ou ne l'est pas. Nous passâmes devant toutes sortes d'animaux, que je connaissais et d'autre non. Puis une voix résonna dans les micro du zoo et rependit une nouvelle dans tout le zoo. L'enclos qui enfermait habituellement les petits rongeurs avait été détérioré et les petites bêtes en avaient profités pur se faire la malle . Qui dit rongeurs, dit lapins ... Et des lapins en libertés très peu pour moi.

- Maya vient on s'en va !

Dis-je d'un ton autoritaire.

- Mais on vient d'arriver.

- I don't care* ! On s'en va je te dis !

Je voulus faire un pas mais, un petit garçon eu la gentille, (ou pas ...) de crier.

- Attention tu vas écraser le lapin !

Je baissais les yeux au sol et en effet un lapin avait les deux pattes avant sur mes chaussures. Ne pas crier ... Je ne devais pas crier je passerais pour une folle c'est sûr ...

- Ne bouge pas ! M'ordonna Maya.

- T'inquiète j'en ai pas vraiment l'intention ! Lui intimais-je en espérant que personne ne m'est entendue à part elle ...

* Hors-Rp : Trisha à l'habitude d'intégrer des expression ou mot anglais dans ses phrase ^^ .


Revenir en haut Aller en bas

THE KING OF SHADOW *pan*



THE KING OF SHADOW *pan*

■ Fiche : è.é | Liens.
■ Statut : Elève - Serveur.
■ Messages : 211
■ MPV : 479
■ Age : 23
■ Type : ♥.
■ Pouvoir : Même aptitude physique qu'un poisson.
■ Avatar : Hijikata Toushirou (Gintama)

&.More
■ Age du personnage: 17 ans.
■ Rang : ★★★★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Into The New World.   Mer 4 Mai - 8:58


[Ton post est trop choupi... Tu me donne envie de te câliner virtuellement !]

« Des plans contrecarrés. »


Qui dit jour de repos dit piscine pour toi. Barboter une journée entière est le plus délicieux plaisir que tu connaisses. Du bonheur à l'état pur dilué dans cette masse liquide. Tu files comme le vent pour aller à la piscine municipale mais c'est en étant devant ses portes closes et ce petit mot d'excuse qui y est accroché que tu te rappelles que c'était fermé pour travaux. Les marteaux piqueurs et les voix rauques des travailleurs en manquent pas d'enfoncer le couteau dans la plaie. Tu bouillonnes de fureur et tu as même de la haine envers toi, comment as-tu pu oublier une telle chose ? Tu t'es déplacé jusque là pour rien … Tu repars déçus. Le soleil, qui t'avais fait lever de bonne humeur, t'agaces désormais. Il n'est plus en mesure de te remonter le moral aujourd'hui. Tu traînes des pieds ne sachant où aller comme un gamin qui n'a pas eu droit à son goûter. Tu voulais tant nager jusqu'à ce que tu en crèves de fatigue. Si tu ne pouvais pas aller dans l'eau il fallait au moins que tu en vois. Pas dans un verre, dans un vrai bassin. Il te vient alors une idée que tu juges plus que génialissime au point que tu en bougerais tes trente-six muscles pour afficher un vrai sourire. Au moment même où tu as eu ce déclic tu as foncé droit vers ton nouvel objectif: Aller voir les animaux marins au zoo.

« Un soucis n'arrive jamais seul.»

Arrivé au zoo tu vas d'un pas ferme vers l'endroit où se trouve ton élément favori. Tu croises diverses personnes dont tu ne t'en pré-occupes pas réellement. Pourvus qu'un gamin ne se cogne pas contre toi par inadvertance car il risquerait de finir au gibet.
Ce parc est soit mal foutue soit tu as réussi à te perdre. Tu as dû marcher trop vite et rater une allée alors tu reviens sur tes pas mais même en regardant le panneau qui indique en grand les emplacements des aménagements animaliers tu ne t'y retrouves pas.
Tu ignores ce que crient les hauts-parleurs, tout ce que tu veux c'est aller voir les poissons et rien ne t'en empêcheras puisque tu en as décidé ainsi. Quelle tête de mule tu fais néanmoins tu restes perplexes devant cette carte géante. Tu perds patience et tu décides d'y aller au feeling, après tout on dit bien que tous les chemins mènent à Rome. Tu marches d'un pas hésitant et pour une quelconque raison tu te mets à observer les animaux qui sont sur le bord de ton chemin. Il y en a même qui t'ont fasciné au point de t'arrêter quelques secondes pour les étudier de plus près: un couple de petits lémuriens qui jouaient ensemble. Ces petites bêtes t'avaient presque attendri à sautiller ici et là.

« Une intrigue sort de sa cachette. »

Tu tentes de reprendre de ta route mais tu entends crier un petit garçon. Tu te retournes et tu vois une fille paniquée avec un lapin à ses pieds. Tu aurais passé volontiers ton chemin si tu n'avais pas vu cette scène peu singulière: était-ce toi qui délirais ou cette jeune fille paralysée par la peur qui vient de parler dans le vide ? Elle semblait vraiment terrorisée face à cette ridicule boule de poil. C'est rare de voir des gens blancs comme des linges. Tu hésites et puis tu te décides d'aller l'aider. Tu t'approches lentement puis tu retires doucement ce stupide rongeur des pieds de cette petite brune et tu l'éjectes rapidement hors de son chemin. Tout en te relevant tu la regardes d'un air perplexe. Tu ne lui laisses pas le temps de s'exprimer:

''Dis, tu veux pas m'accompagner vers le grand bassin des animaux aquatiques ?''

En fait tu ne voulais pas tant l'aider elle mais toi. Tu la regardes dans le blanc de yeux et tu attends une réaction de sa part. Elle te paraît jolie mais sans plus et surtout un peu farouche. T'aurais souhaiter lui parler plus amicalement mais on dirait que tu as vraiment envie de voir les loutres nager. Tu es agité comme un accroc à la drogue qui n'a pas reçus sa dose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thihoa.illustrateur.org/



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Into The New World.   Mer 4 Mai - 10:42


( ^^ )




Un jeune brun me vint en aide, en faisant se sauver le petit rongeur. Je pus enfin respirer calmement, quand cette sale bête fut parti. À vue d'oeil, il semblait plus vieux que moi. En tout cas peu importe son âge, il devait me prendre pour une cruche. C'est vrai quoi avoir peur d'un vulgaire lapin ?! Mais les phobies ne s'expliquent pas et la plupart du temps ne ce contrôle pas, j'en suis un parfait exemple. J'ai cette peur depuis que je suis toute petite et je ne vois vraiment pas ce qui aurait pus la déclencher. Je n'eus pas le temps d'adresser le moindre remerciement, la moindre parole au jeune homme qu'il me demanda, si je voulais l'accompagner au grand bassin des animaux aquatiques. Je ne voyais pas Maya, qui se trouvait derrière moi, mais je peux vous assurer qu'elle souriait et qu'au fond d'elle, elle priait pour que j'accepte. Comme je l'aie déjà dis, Maya est une mordue des poissons et du monde marin. Moi pas. En fait je sais pourquoi, je me « tiens éloignée» de tout ce qui a un rapport avec l'eau. C'est parce que ça me rappelle Maya. Dès son plus jeune âge, elle s'est passionnée pour l'océan et ses habitants. Quand on était jeune notre père nous emmenait très souvent à l'aquarium de la ville. Certes Maya est toujours en quelque sorte avec moi, mais son fantôme ne remplacera jamais sa présence en chair et en os. Et tout ce que nous pourrions faire, si elle était encore là. Enfin je veux dire, vraiment là.

- Euh ... Oui d'accord et merci pour le lapin.

J'avais plus accepté pour Maya que pour moi, mais bon maintenant ce qui est fait est fait. Et puis de toute façon, s'il n'avait pas été là pour me proposer de l'accompagner, Maya m'aurait tanné pour qu'on y aille alors dans un sens ... Maya me faisait maintenant face, elle s'était placée juste derrière le brun. Et je ne m'étais pas trompée, elle souriant comme une enfant qui a obtenu ce qu'elle voulait. Une chose est sûre je venais de me foutre une de ces hontes. Avoir peur d'un lapin - même si pour moi c'est devenu habituelle - aux yeux des autres ça peut paraître carrément bizarre. Après ma réponse positive le jeune homme et moi-même, nous étions mis en route pour le bassin des poissons.

- Tu dois me trouver ridicule ? Enfin je veux dire, avoir peur d'un lapin. En général ça passe pour une bizarrerie ...

J'avais dis çela un peu sans m'en rendre compte. C'était pour entamer une conversation et pour combler ce silence. Je fus étonnée, que Maya n'est encore rien dit. D'habitude c'est un vrai moulin à parole. Enfin ça dépend ... Car quand elle est perdue dans ses pensées ou qu'elle réfléchit impossible de lui tirer un seul mot ... Nous arrivâmes à l'entrée de la partie du zoo, destiné aux animaux aquatiques. Maya était déjà partie plaqué ses mains sur le verre de l'aquarium qui se trouvait à notre droite. C'était un bassin de dauphins, avec toute sorte d'autres petits poissons exotiques, dont j'ignorais le nom mais, Maya le savais sûrement.

- Des Amphiprion Ocellaris, j'adore ces poissons ils sont si mignons et rigolo, tu ne trouves pas ?

Me demanda-t-elle en se tournant vers moi. D'une je n'avais compris que la moitié de sa phrase et de deux, elle croyait vraiment que j'allais lui répondre alors que, nous étions en public. Elle rêve ! Ma mine interloquée à la prononciation de ce nom latin, dont j'ignorais toute signification, la fit rire.

- Ce sont des poissons clown, banane !

Comme si j'étais obligée de savoir ça. Je voulais retenir toute sorte de réaction, car après tout au yeux des autre Maya n'était pas là. Mais, un soupir m'échappa.

La voir s'amuser autant et sourire face à ses bassins remplient de poissons, me ramenais neuf ans auparavent ... Je me souviens que la veille de sa mort, papa nous avait emmené à l'aquarium. J'eu soudain envie de pleurer, alors qu'il y à peine deux minutes, j'allais super bien prête à rire et m'amuser - si on ne prend pas en compte l'épisode du lapin. Les larmes me montaient aux yeux ... Même si dans un sens elle était " toujours là " c'était plus fort que moi ... Je voulais ravaler ses larmes, que j'étais la seule à comprendre ... Si le brun me voyait pleurer, il me prendrait sûrement pour une demeurée, effrayée par les lapins et qui pleure, une magnifique journée ensoleillée, seule au zoo ...




Dernière édition par Trisha Cluvel le Jeu 2 Juin - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

THE KING OF SHADOW *pan*



THE KING OF SHADOW *pan*

■ Fiche : è.é | Liens.
■ Statut : Elève - Serveur.
■ Messages : 211
■ MPV : 479
■ Age : 23
■ Type : ♥.
■ Pouvoir : Même aptitude physique qu'un poisson.
■ Avatar : Hijikata Toushirou (Gintama)

&.More
■ Age du personnage: 17 ans.
■ Rang : ★★★★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Into The New World.   Dim 8 Mai - 2:29


« Heureusement qu'on est pas dans ma tête. »

L'agitation de la jeune fille te rends de plus en plus nerveux. Ses yeux te semblent tristes mais tu n'as pas envie de lui demander ce qui ne va pas de plus tu risquerais de passer pour un pervers. Tu attends patiemment sa réponse en croisant les bras avec un air perplexe. En entendant sa voix tu sembles te détendre, elle a une voix douce que tu apprécies pour une raison encore inconnu au bataillon. En fait tu crois qu'avoir peur d'un stupide rongeur est un fait curieux et plutôt amusant, elle fait pour toi un délicieux sujet d'observation. Que tu disséque... Analyserais bien.
Lorsqu'elle accepte ta demande tu ne sais plus où te mettre, tu es joyeux mais est-ce vraiment parce que tu vas pouvoir enfin voir ces animaux marins ou parce que cette drôle de petite fille va t'accompagner un moment ? Tu t'en fous, après tout ce n'est rien d'autre qu'une personne de sexe féminin parmi tant d'autre. Oui, parmi tant d'autre …

''Ridicule ? … Non je ne dirais pas ça. Amusant, plutôt.''

C'est ce que tu aurais eu tendance à lui répondre cela mais tu as gardé le silence parce qu'elle ne semblait pas attendre une réponse de ta part. Elle est vraiment intéressante, tu ne cesses de pointer ton regard sur elle au risque que cela la dérange. C'est plus fort que toi. Elle a quelque chose que tu n'arrives pas à expliquer et tant que tu ne le sauras pas tu ne la quitteras pas, tu te connais. Une sorte d'aura semble émaner d'elle, quelque chose de froid qui te fais légèrement frissonner de temps en temps, tu aimes cette drôle de sensation.

« Merci. »

Quand tu commences à apercevoir les bassins tu sens que tu es apaisé et que tout ton stress est définitivement parti. Tu t'approches des parois pour mieux voir les poissons et te dire qu'ils en ont de la chance d'être là dedans. Ces animaux qui n'ont rien à faire, qui font ceux qu'ils veulent malgré qu'on leur impose un espace limité et surtout il oublient vite, eux. Sans t'en rendre vraiment compte tu repars dans tes pensées noires en cette belle journée, ça t'énerves et tu as fortement envie de te frapper. Quand tu crèveras on pourra mettre dans ton épitaphe: '' n'a jamais pu l'oublier''. Cette fille qui t'a fait souffrir s'est enfui et toi tu restes là comme une ombre, tu es vraiment pathétique. Toute cette violence qui vient s'accumuler en dix secondes disparaît aussi vite qu'elle est venue parce que tu reviens sur terre à cause d'un simple saut d'un des dauphins qui a fait un bruit qui t'as surpris. Comme si tu t'endormais et qu'on venait de te claquer un livre au ras des oreilles. Plus que cette eau limpide et claire, c'est l'odeur qui te met dans un état d'extase. Cette odeur te rappelle que tu es là, dans le présent et pas ailleurs.
Tu tournes la tête, la fille est encore là. Elle te paraît contrariée ou quelque chose du genre dû à sa petite moue, peut-être qu'elle a envie de partir ? Après tout c'est toi qui l'a réquisitionné pour venir jusqu'ici, tu ne peux décemment pas la retenir même si tu en as envie. Tu lui met une main sur la tête.

''Je te remercie, si tu veux partir je ne t'en empêche pas.''

Tu lui adresses un sourire agréable et plus important, ce sourire est sincère. T'es vraiment con tu le savais ? Tu ne t'es même pas aperçus qu'elle pleurait. Te voilà désemparé, que faire ? Tu prends un paquet de mouchoir qui se trouvait dans une poche de son jean et tu le lui tends.

''Ça te dit d'aller ailleurs ?''

Tu as dit ça dans réfléchir, tu veux juste qu'elle arrête de pleurer parce qu'elle va finir par t'agacer et devenir une nuisance sonore et ça tu ne veux pas. Elle a réussi à bien t'intriguer, tu ne vas pas la laisser passer comme ça. En matière de réconfort, tu ne peux pas faire plus. Tu la laisseras tomber dès qu'elle ne t'intéressera plus de tout façon, t'es vraiment dégueulasse comme mec. Abjecte. Tu es comme ça, on ne peut pas lutter contre sa nature après tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thihoa.illustrateur.org/



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Into The New World.   Jeu 2 Juin - 13:44




Il ne répondit rien, quand au fait qu'il devait me trouver ridicule. En fait je n'avais attendu aucune réponse. Quoiqu'un petit « mais non ne n'inquiète pas », même si ne sont que des mots insignifiants m'aurait fait le plus grand bien. Allez-savoir pourquoi ... Je l'ignore moi-même. Je le sais, c'est tout ... Je n'osais pas me tourner vers lui ... Je ne voulais pas qu'il me voit pleurer ... Mais un reniflement m'échappa. La c'est mort j'étais grillée ... Il me posa la main sur la tête et m'annonça que si je voulais partir, je pouvais. Non, je n'en avais pas envie ... Je le connaissais à peine, même pas du tout c'est vrai ... Mais s'il partait je me retrouverais encore seule ... Et je n'ai pas envie de cela. Je déteste être seule, entourée de fantôme et d'esprits à longueur de temps. Si bien, que distinguer un mort d'un vivant m'est difficile. Heureusement que face aux morts, j'ai cette sensation bizarre, de froid et d'insécurité. C'est comme ça que je les repère ... Sans ça, la distinction m'est impossible. Son geste, me fit sursauter et mes yeux encore larmoyant se levèrent vers lui.

- Nan, je vais rester ... Enfin si je ne te dérange pas ? ...

Je ne voulais en aucun cas devenir une gêne pour le jeune homme. Et puis je devais être pathétique, seule au point de rester « collée » à un gars que je ne connais même pas, à qui j'avais à peine parler. Si ça se trouve lui n'avait qu'une envie que je déguerpisse en vitesse et que j'arrête de gindre à ses pieds. Il devait très certainement avoir lui aussi ses problèmes et une gamine collante, je ne pense pas que ça l'enchante des masses ... Il me tendit un mouchoir et prononça ces mots :

- Ça te dit d'aller ailleurs ?

Je voulus m'empresser de lui dire que oui. Partir loin de cette étendue bleue, de cette eau et plus important ... De ces souvenirs, qui en cesse de me ramener dans le passer, qui ne cesse de me torturer. Pourtant, elle est encore là, je devrais en être contente et cela devrait me suffire. Elle n'est pas totalement morte ... Pas à mes yeux en tout cas. Et c'est le plus important pour moi. C'est ce que je me dis tous les jours ... Et c'est ce qui me déprime encore plus et pour toujours ... Comme dans le fond je ne sais pas ce qu'elle pense ELLE. Moi, être auprès de ma soeur me suffit, mais moi je peux encore inttéragir avec le monde des vivants et ne pas me sentir seule par moment ... Maya non ... Je suis la seule personne avec qui elle peut parler ... Et je ne sais pas si être restée ici, lui plait tant que ça ...

- Oui je veux bien qu'on ailles ailleurs ...

Ai-je articulé, ravalant mes sanglots et la précipitation qui avait suivit sa question. Et puis, s'il m'avait posé cette question, c'est que finalement, il ne désirait pas vraiment que je parte, pas vrai ? Maya avait disparue ... Sûrement partie observer les poissons un peu plus loin ... Elle était dans son élément, dans son monde mais pas moi. Les poissons je n'aime pas ça ... Ils me rappellent trop quand elle était vivante ... Ils me rappellent trop mon père, lui aussi passionnée par ce monde bleu ... Ils me rappellent trop ma vie d'avant. Que je m'éfforce d'oublier maintenant. Et où je mets toutes mes force tous les jours durant.

- Mais heu ... Tu ne voulais pas voir les poissons toi ?

J'essuyais les dernières larmes d'un revers de ma manche. Puis comme-ci ces dernières minutes n'avaient jamais existé, je me remis à sourire. Un sourire timide, mais sincère. Contrairement à ces larmes qui me laissaient un goût amère ...

- Dis tu aimes les lions et les tigres ? Moi j'adore !

Il s'en fichait très certainement. Mais je voulais oublier mes souvenirs, rien que pour une heure ou deux si cela était possible. Du moins jusqu'à ce que Maya me réapparaisse. Une amnésie passagère c'est mieux que rien non ?
Pour en revenir aux lions et aux tigres, ces animaux me fascines et m'intimides. Je les trouve magnifiques ...

H-RP : Désoler pour le retard ... J'espère que ça te conviendra =P !


Revenir en haut Aller en bas

THE KING OF SHADOW *pan*



THE KING OF SHADOW *pan*

■ Fiche : è.é | Liens.
■ Statut : Elève - Serveur.
■ Messages : 211
■ MPV : 479
■ Age : 23
■ Type : ♥.
■ Pouvoir : Même aptitude physique qu'un poisson.
■ Avatar : Hijikata Toushirou (Gintama)

&.More
■ Age du personnage: 17 ans.
■ Rang : ★★★★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Into The New World.   Lun 6 Juin - 8:41


    Au contact de ses cheveux étaient incroyablement doux,. Sûrement à cause d'un gène génétique très pratique ou d'un abus d'après shampooing, tu ne sais pas trop mais toujours est-il que la sensation était très agréable. Tu n'aurais pas aimé consoler un mannequin de paille mais bon ce n'est pas un animal, par crainte qu'elle se doute que tu la considères comme tel, tu retires donc ta vilaine patte de méchant tout en douceur. Tous mouvements brusques étant complètement prohibés devant une jeune lady en larme mais c'est tout à fait surprenant, tu n'aurais jamais cru un jour que tu prendrais autant de pincettes pour une personne. Du moins pas depuis l'histoire avec Sarah, ta défunte bien aimée.

    Cela dit quelle étrange petite fille qui semble parler dans le vide et qui pleure sans raisons apparentes néanmoins c'est précisément ce côté étrange qui t'attire. Tu ne saurais l'expliquer mais tu ne pouvais décemment pas la planter et la laisser toute seule, sa petite voix écrasée sous la tristesse t'avais carrément attendri au possible au lieu de la trouver chiante et pénible, alors tu acceptes volontiers de laisser tes poissons de côté pour trouver un faciès plus joyeux sur le visage de la jeune demoiselle.

    « Les poissons ? Ça y est je les ais vu, je ne vais m'extasier devant pendant cents ans ... »

    La voir mettre un tas d'efforts pour ravaler ses larmes de crocodile t'impressionnes beaucoup. Elle a un côté très innocent qui ne te laisse pas indifférent comme si tu l'as considérais comme ta petite sœur que tu n'as jamais eues. C'est un peu nul et hypocrite ce que tu penses parce que t'en as jamais voulu mais là, à ce moment-même, ça ne t'aurais pas dérangé qu'elle t'appelle ''Grand-frère''. Tu ne prêtes pas vraiment attention à ses paroles parce que tu sais que tu accepteras tous ce qu'elle dira alors autant abandonner tout de suite les refus éventuels.

    « Les fauves ? Si. Alors allons y ! »

    Non c'est faux, tu ne les aimes pas mais tu ne lui en toucheras point mots et puis ses yeux se sont mis à pétiller quand elle t'as annoncé qu'elle voulait voir les félins. Refuser n'était plus du tout une option envisageable.

    «Dieu, quelle adorable petite créature»

    Tu dérailles complêtement mon vieux ... Tu vas finir par avoir l'étiquette du pervers pédophile ... Et tu l'auras bien mérité. Espèce de détraqué va. Cela dit, elle te semblait être une toute petite chose fragile qu'il fallait absolument la protéger et réparer ses fissures.

    Au moment de partir tu hésites par la prendre par la main mais tu as peur qu'elle te prenne pour un pervers alors tu stoppes tout de suite l'élan de ta main droite vers celle de ta jeune guide du parc animalier pour enfoncer tes deux poings dans tes poches de jeans. Tu lui fais simplement un signe de la tête pour lui signaler de venir avec toi. Tu avances de quelques pas mais tu t'arrêtes tout de suite car un vieil ennemi vient de refaire surface: ton sens d'orientation dans ce foutu Zoo, que tu avais semé quelques minutes plus tôt.

    « Ah .. Ah .. Tu veux bien me guider ? Je crois que ce zoo n'est pas fait pour moi … » 

    Ta voix était aussi maladroite que les mots qui en sortaient. Tu a dû passer pour un abrutie totale ou un à clown foireux mais ce n'estt pas bien grave, tu as juste un peu peur qu'elle te trouve ennuyeux. Pour cacher ta gêne en quelque sorte tu te mordilles les lèvres en regardant en l'air. Le ciel est si bleu et pas conséquent le soleil t'agresses violemment les rétines. Tu réfugies tes globes oculaires derrière tes mains et tu gémis. Tu aurais sans doute mieux fait de rester au lit. Tu la regardes droit dans les yeux, tu espères voir un sourire et à cet instant tu te dis qu'elle est encore plus étrange de ne pas fuir un type comme toi. Un type qui tire une tête de déprimé vingt quatre heures sur vingt quatre et sept jours sur sept.

    « Aah c'est sûrement qu'on vient juste de se rencontrer … »
    Quelle triste pensée mais ça c'est comme ça, tu as le forfait illimité négatif au prix de deux semaines et demies d'ennuis chaque mois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thihoa.illustrateur.org/



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Into The New World.   Sam 2 Juil - 7:39




S'extasier devant des poissons pendant cent ans, comme disait il disait si bien, c'était tout à fait le style de Maya. Enfin, je dis ça, mais devant les félins, je ne suis pas mieux. Le plus souvent, je suis en total admiration devant ces animaux. De plus j'adore les photographier, en fait j'aime tout photographier ... Maya dit souvent qu'il ne fait jamais, que j'ai un appareil photo dans les mains, sinon c'est la catastrophe. Elle exagère un peu, mais elle n'a pas totalement tord. J'aime photographier tout et rien ... Les animaux, les plantes, les objets ... Tout !

« Ah .. Ah .. Tu veux bien me guider ? Je crois que ce zoo n'est pas fait pour moi ... »

Sa phrase me tira un sourire. Peu à peu, je retrouvais mon enthousiasme et ma gaîté habituelle. Comme le dit le proverbe : Après la pluie le beau temps. Et je crois que chez moi, la pluie vient de passer et laisse place à un petit rayon de soleil ... Pour le moment le soleil, ne brille pas entièrement, mais qui sait ... Ça pourrait changer. Je souris. Un réflexe involontaire fit, que je saisis sa main pour l'entraîner avec moi, mais me rendant compte de ce que je venais de faire, je la lâchais aussitôt et me mis à fixer mes pieds. Comment allait-il réagir ... Comme si de rien était - ou presque - je dis.

- Je ... Je connais ce Zoo, quasiment par coeur, suis moi.

J'avais dis ça d'une toute petite voix et sans me retourner. En espérant qu'il me suivait, je me mis en route. En quelques minutes, nous étions arrivés à l'espace dédié aux félins. Il y en avait de toute sorte allant du tigre au léopard. Un sourire se dessina sur mes lèvres et je m'approchais du premier enclo. Il s'agissait de celui des lions. Quatre petits lionceaux étaient en train de se battrais, pour savoir qui téterait le premier. C'était adorable. Je ne pus m'empêcher de prendre quelques photos. Je restais-là à observer, les animaux. Je ne bougeais pas, j'observais. Vous me direz que ce ne sont que des lions, qu'il n'y a rien d'extraordinaire. Je suis d'accord. Peut-être que pour vous, mais pas pour moi. Pour moi, les félins représentent, la puissance et la liberté. La grâce et la douceur. Oui, je sais ... Comment je peux trouver doux, animal qui pourrait me tuer d'un seul coup de patte. Et bien très bonne question ... Ils me font juste penser à de grosses peluches, que je pourrais câliner toute la journée. Je vous jure, que si j'en avais la possibilité, je le ferais. Mais, je ne suis pas idiote et bien consciente du danger.J'avais totalement oublié, ce qui venait juste de se passer. Comme-ci, ces bêtes sauvages, acceptaient de garder les mauvaises choses, qui m'assaillaient l'esprit, avant de me les redonner dans quelques instants. Mais c'était tellement bon, de ne plus penser à tout cela ... Je me tournais vers, le jeune homme et un détail attira mon attention. Je ne savais même pas comment il s'appelait ? Je ne savais pas qui il était ... En outre, ça ne m'avait pas empêché de pleurer devant lui et de le prendre par la main, comme s'il avait été mon grand-frère ... Laissant les félins de côté je m'approchais du jeune homme et lui demandais :

- Au fait, tu ne m'as même pas dit comment tu t'appelais. Moi c'est Trisha Cluvel.

Je prononça cette phrase avec un grand sourire. Disparu les larmes et les sanglots de l'instant passé ...

Hp : Sorry pour le retard ...


Revenir en haut Aller en bas

THE KING OF SHADOW *pan*



THE KING OF SHADOW *pan*

■ Fiche : è.é | Liens.
■ Statut : Elève - Serveur.
■ Messages : 211
■ MPV : 479
■ Age : 23
■ Type : ♥.
■ Pouvoir : Même aptitude physique qu'un poisson.
■ Avatar : Hijikata Toushirou (Gintama)

&.More
■ Age du personnage: 17 ans.
■ Rang : ★★★★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Into The New World.   Jeu 7 Juil - 3:31



    « Ah .. Ah .. Tu veux bien me guider ? Je crois que ce zoo n'est pas fait pour moi ... »

    Tu es content que tu ais réussi à faire naître un petit sourire à cette petite. Tu as été agréablement surpris qu'elle t'ai pris la main même si ce n'était que pour quelques secondes, sa main était douce. Tu voyais bien qu'elle était gêné alors tu te contentes de sourire à ton tour en mettant tes mains dans les poches de ton jeans. Elle avait l'air d'aller mieux, c'est bien que ça se passe ainsi. Tu n'aurais pas su quoi faire si elle ne s'était pas montré plus joyeuse et puis tu n'aurais peut-être pas eu le cœur à l'abandonner.

    «Je ... Je connais ce Zoo, quasiment par coeur, suis moi.»

    Franchement, tu trouvais tout d'adorable chez elle à par ses larmes. Sa voix se faisait toute petite et était un peu saccadée. Tu t'apprêtais à lui dire:
    « Ok. »
    Mais tu n'as pas eu envie quand elle est parti toute seule sans même s'assurer que tu la suivais bien, peut-être pour que tu ne puisses pas voir ses yeux qui seraient éventuellement gonflé. Après tout tu t'en fiches et tu la suis naturellement.

    Cette journée est, décidément, pleines d'imprévus mais elle est loin d'être désagréable. Tu te focalises uniquement sur ta jeune guide pour être sûr que tu ne te perdes pas à nouveaux, tu aurais l'air fin. Même si tu ne possèdes pas un odorat extraordinaire tu sans la répugnante odeur que les fauves dégagent depuis leur enclot pourtant tu la suis jusqu'au bout. Tu te limites pourtant à un espace de deux petits mètres entre toi et eux, mettant ta main devant ton nez pour tenter de faire barrage à l'odeur. Tu observais la jeune fille qui s'extasiait devant ces lionceaux, elle représentait l'innocence pure à tes yeux. Tu admets que ces petits sont mignon et qu'ils ressemblent à des peluches mais bon ça ne veut pas dire que tu vas te mettre à chialer s'il y en a un qui meurt sous tes yeux. Tu es si insensible pour certaines choses que parfois tu t’effraie tout seul.

    Quand elle se retourna dans ta direction tu retiras ta main de la figure, tu avais peur de paraître grossier ou quelque chose du genre. Voilà que tu te mets à faire des manières devant quelqu'un.

    «Au fait, tu ne m'as même pas dit comment tu t'appelais. Moi c'est Trisha Cluvel.»

    « Je m'appelle Noroi Tetsuya, tu peux m'appeler Tetsu' si tu en as envie. »

    Même son nom te sonnait délicieux à tes oreilles. Avoue que tu étais carrément subjugué par sa joie de vivre à l'instant. Tu te demandais si tu ne pouvais pas poursuivre la fin de la journée avec elle, de toute façon tu n'avais rien d'autre à faire. Tu crevais quand même un peu envie de sortir de ce zoo, tu espérais que ta légère exaspération n'était pas visible.

    « Dis, tu as quelque chose de prévu aujourd'hui ? »

    Soudainement tu bloquas sur ce que tu venais de dire, tu rougis un peu.

    « Ah .. Heu … Non enfin … Je veux dire ... »

    Oui bien sûr mon grand, tu t'enfonces. Tu ne savais plus t'exprimer et plus tu essayais et plus tu te perdais. Tu ne voulais pas passer pour un pervers.

    « Moi je n'ai rien à faire aujourd'hui alors … Tu veux bien que je reste un peu avec toi ? »

    Cette Trisha allait te prendre pour tout ce que tu ne voulais pas néanmoins on y peut rien si tu es un cas désespéré qui n'arrive même pas à aligner plus de quatre mots correctement. Te voilà extrêmement embarrassé et tu devais avoir l'air complètement idiot. Tout ce que tu veux à présent: c'est creuser un trou pour t'y enterrer, vivant, oui tu le mérites.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thihoa.illustrateur.org/



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Into The New World.   Mar 26 Juil - 16:44




Un parfait inconnu, venait de me proposer de passer du temps avec lui, mais je n’en paraissais pas spécialement choquée, surprise ou même effrayée … En fait c’est un peu comme-ci ça m’étais égal. Et puis Tetsu’ n’a pas l’air vraiment méchant, enfin ce n’est pas le genre de personne, que dès que je pose les yeux sur lui, je deviens méfiante. Maya, m’entendrait elle dirait : « Ah parce que tu te méfis toi maintenant … ». Elle dirait ça, tout simplement, car je ne suis pas du tout du genre méfiant. Je ne suis pas non plus naïve à croire tout ce qu’on me raconte et je ne fais pas confiance à tous le monde. Mais disons, que sur le moment j’avance « à l’aveugle » sans vraiment m’en soucier, je réfléchis après … Si tout ce passe bien tant mieux, si les choses s’enveniment … Bah je me débrouille, vous voulez que je fasse quoi. Maya c’est tout le contraire. Elle est prudente … TROP prudente. D’ailleurs elle déteste, que je la qualifie de paranoïaque, mais excusez, c’est ce qu’elle est parfois … Enfin bref elle et moi avons et aurons toujours un caractère différent en tout point de vue.

- Nan, je n’ai rien de prévue aujourd’hui … Tu peux rester si tu veux …

Oui, si il voulait. Il ni y’avait aucune raison que je le retienne. On se connaît à peine … Et …

- Je vois que l’âge, ne t’as pas changée …

Je sursautais, ce n’étais que Maya. Je déteste, quand elle fait ça. Apparaître sans crier gare … Elle s’en amuse en plus, j’en suis sûr. Je me contentais de lui lancer un regard discret pour la boucle. Et puis elle dit ça maintenant, alors qu'elle est constamment avec moi, c'est seulement maintenant qu'elle constate que je n'ai pas changé ...

- Je veux dire par là … Je tu agis toujours comme une enfant NAÏVE, ça peut-être n'importe qui ce gars là …

Lui répondre, me démangeais plus que tout, mais je ne pouvais pas. C’est direct l’asile sinon … Quoique, ici … Parler avec les morts c’est peut-être normal ? Après tout on trouve de tout ici. Immortalité, télékinésie et j’en passe. Mais je préfère quand même rester discrète. Maya avait bien insisté sur ce dernier mot. Elle c’est que je déteste qu’on me compare à une enfant … Naïve en plus de ça. Pour temps je sais pertinemment que c’est le cas. Je veux dire je me comporte vraiment comme une enfant parfois. Mon comportement, mes mimiques, ma façon de parler à certain moment, capricieuse, ma petite taille y contribuais aussi sûrement … Enfin bref … Tetsu’ l’avait peut-être remarqué, en me voyant m’extasier devant des lionceaux …

- Tu veux aller où ? Enfin je veux dire, on va peut-être pas rester devant l’enclos des lions éternellement …




Dernière édition par Trisha Cluvel le Dim 21 Aoû - 13:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

THE KING OF SHADOW *pan*



THE KING OF SHADOW *pan*

■ Fiche : è.é | Liens.
■ Statut : Elève - Serveur.
■ Messages : 211
■ MPV : 479
■ Age : 23
■ Type : ♥.
■ Pouvoir : Même aptitude physique qu'un poisson.
■ Avatar : Hijikata Toushirou (Gintama)

&.More
■ Age du personnage: 17 ans.
■ Rang : ★★★★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Into The New World.   Lun 1 Aoû - 5:09


    « Nan, je n’ai rien de prévue aujourd’hui … Tu peux rester si tu veux … »

    Tu étais ravis qu'elle accepte. Tu avais peur de l'avoir brusquée. Son visage avait l'air d'avoir changé un peu de couleur. Comme si elle avait vu un fantôme ! C'est possible. Tu fais mine de n'avoir rien vu, après tout tu n'en étais pas sûr et peut-être que tu l'as mettrais dans l'embarras.

    « Tu veux aller où ? Enfin je veux dire, on va peut-être pas rester devant l’enclos des lions éternellement … »

    Tu te frottes un peu la tête. Rester dans le zoo ne t'emballais pas des masses mais pourquoi pas. T'aimerais bien la connaître un peu plus. Tu ne comprends pas vraiment pourquoi tu voudrais en savoir un peu plus sur elle. Ou peut-être qu'il n'y a pas de raison, juste comme ça. Par caprice. Tu ne fais que des caprices de toute façon. Tu lui caresses la tête. Elle était vraiment petite, une petite poupée de porcelaine. Tu la regardes comme si elle était un chaton, c'est un peu pitoyable et pourtant c'est la vérité. Que faire, que dire, tu n'en savais rien. Si ça continuait elle allait partir en courant. Tu soupires.

    « Comme tu veux, on peut juste se balader si tu veux. »

    Ce n'était peut-être pas la meilleure réponse à donner, si personne ne se décidait vous n'allez pas aller bien loin et pourtant. Quitter le zoo, et après ? En plus tu risquerais de tomber sur des camarades de classe et à coup sûr tu aller te faire chambrer demain. Et ça, c'est la dernière chose que tu souhaiterais au monde. Non pas que tu ais honte de t'afficher avec une gamine au basket, en fait tu es timide sous ta carapace. Tu fronces de sourcils. Tu crèves d'envie de fumer. Ça te frustre un peu de ne pas pouvoir en griller une. Déjà que tu te trouves dans un espace public et peut-être que la fumée dérangerait Trisha. Pendant que tu t'agitais mentalement une douce odeur se détacher de celles émanant des fauves. Un vendeur de barbapapa ambulant. Tu te souviens de ce vendeur, c'est le même qui déambule dans la ville depuis que tu es tout petit et d'aussi loin que tu te souviennes, tu as toujours aimé ces nuages de sucres. Tu le pointes en faisant un signe de tête.

    « Tu en veux une ? Il en a des bonne au citron ! »

    Bien que tu n'ai pas spécialement faim mais au moins ça t'enlèvera peut-être l'envie de fumer.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thihoa.illustrateur.org/



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Into The New World.   Dim 28 Aoû - 4:22



Hors-Rp : Désoler c'est très court ... Mais je n'ai pas du tout d'inspi et je ne veux pas laisser notre Rp en plan =).

Se balader ? Cela ne me dérangeais pas. De toute façon, qu'est-ce qu'on aurait pus faire d'autre. Je ne saurais pas dire pourquoi, mais avec Tetsu', je me sentais mal à l'aise. peut-être était-ce parce qu’il m'avait vu pleurer ? J'ai toujours détester, que quelqu'un - à part Maya - me voit pleurer. Je ne veut pas qu'on me prenne pour une petite chose fragile, qui à besoin d'être protégée à tout prix. Pour moi pleurer est signe de faiblesse, je me cache tout le temps, quand je sens que je vais craquer. A l'abris des regards indiscret.

- Ok ... Alors allons nous balader !

Répondis-je sur un ton qui se voulait enjoué, mais cette phrase sonnait faux dans ma tête. Pourquoi, je fais toujours ça ? Maya m'a posé cette question, je ne sais combien de fois. Pourquoi, je prétend toujours que tout va bien, alors qu'en fait ... J'ai toujours été comme-ça ... Enfin je crois.

Tetsu' montra une direction d'un signe de tête. Je me retournais. Un vendeur de barbe à papa ! Je ne pouvais pas refuser sa proposition. Plus gourmande que moi, c'est difficile à trouver. Cette penser me fis sourire. C'était au moins quelque chose que j'avais en commun avec Maya. Car outre nos physique qui sont très semblable, nos caractère sont très opposé ... D'ailleurs en parlant de Maya. Elle n'avait plus dis un mot depuis tout à l'heure. Elle avait garder sa place ... Derrière Tetsu', elle m'observais. Je repensais à ce qu'elle venait de dire ... Que Tetsu' pouvait être n'importe qui. Après tout elle n'avait pas tord ... Mais je refusais de croire qu'il pouvait être mauvais. Pourquoi ? Je le connais à peine et pourtant quand Maya avait prononcé ces mots, c'est comme-ci elle médisait directement sur quelqu'un qui m'était chère. C'est complètement stupide. Pourquoi, je commençais à m'attacher à un parfait inconnu, alors qu'il y'a deux minutes, je disais que sa présence me mettais mal à l'aise ... Je soupirais et souris à Tetsu' :

- Euh ... oui je veux bien !

Cette fois, ce sourire était sincère. Je ne voulais pas qu'il me prenne pour une pleurnicheuse. Une petite fille, capable d'uniquement se plaindre et pleurer. Car c'est faux !


Revenir en haut Aller en bas

THE KING OF SHADOW *pan*



THE KING OF SHADOW *pan*

■ Fiche : è.é | Liens.
■ Statut : Elève - Serveur.
■ Messages : 211
■ MPV : 479
■ Age : 23
■ Type : ♥.
■ Pouvoir : Même aptitude physique qu'un poisson.
■ Avatar : Hijikata Toushirou (Gintama)

&.More
■ Age du personnage: 17 ans.
■ Rang : ★★★★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Into The New World.   Mar 20 Déc - 3:59


    C'est bien qu'elle ait accepté, tu n'auras pas à trouver d'autre alternative pour lui donner le sourire. Elle a sourire si doux et angélique. Tu te diriges vers le créateur de nuages sucrés aux couleurs pastelles, d'un ton des plus aimables tu demandes une barbe à papa aux citrons. Ta voix te semblait tellement agréable que tu en vomirais des arcs en ciel. Tu te retournes vers Trisha:

    « Tu aimes le citron ? Ou tu veux autre chose ? T'en fais pas, je peux te la payer sauf si ça te dérange. »

    Tu aimais tout dans cette sucrerie, de la fabrication à la dégustation. Entendre la petite pelle puiser dans les grains de sucres coloré et leur dispersement dans cette grande machine qui tourne à grande vitesse. Ce bâton en bois qui se laisse aller et qui amasse les filaments sucrés, on dirait une fabrique de coton. Ça grossit, tellement vite, l'odeur se fait de plus en plus présente. Voilà qu'on te tend finalement la confiserie fin prête, tu tends la monnaie. Tu ne te fais pas attendre pour l'attaquer, le premier nuage fond dans ta bouche en ayant pris soin de ne pas lécher tes doigts en même temps, le sucre pétille. Le citron c'est vraiment ton parfum préféré. T'as l'impression de retomber en enfance. Tu n'aimes pas beaucoup les choses ayant un rapport avec ton passé, ayant un rapport avec elle mais bon. Tu te dis que ça ira pour aujourd'hui. Il serait temps que tu penses à elle en ayant le sourire aux lèvres. C'est pas évident mais oui, il est temps. Tu tends ta barbe à papa vers Trisha:

    « Tu en veux ? Elle est bonne. »

    Tu es heureux que cette situation soit arrivée par le plus grand de tous les hasards. Tu n'aurais même pas pu l'imaginer ni la rêver. Pourtant tu remarques que le paysage s’assombrit, tu lèves les yeux, les nuages ne sont pas aussi coloré que celui que tu tiens dans les mains. Tu ne sais pas si c'est dû à ton pouvoir mais tu as toujours été capable de savoir s'il allait pleuvoir, enfin ça ne marche pas à cent pour cent, c'est juste une vague intuition. Ce n'est pas comme si tu allais voler la capacité des météorologue de la ville, voyons. Tu ne trouves pas les nuages assez rempli d'humidité pour arroser le paysage, ils sont juste assez gros pour ternir la vue de tous. C'est assez désagréable. De plus, s'il pleuvait, vous ne pourriez pas manger vos barbes à papa tranquille, Trisha et toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thihoa.illustrateur.org/



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Into The New World.   




Revenir en haut Aller en bas
 

Into The New World.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Nakunaru City
La ville
 ::  Centres Animaliers ::  Zoo
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com