www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 New Born [Pv Aiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?


avatar

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?

■ Poche à chats : 5 doses de poudre de fées.
■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t768-hidari-karakuri
■ Statut : Médecin de l'académie
■ Messages : 76
■ MPV : 166
■ Age : 26
■ Type : Carreau ♦
■ Pouvoir : Télékinésie
■ Avatar : Rin Kagamine

&.More
■ Age du personnage: 22 ans ~
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: New Born [Pv Aiko]   Lun 14 Avr - 4:09



NEW BORN - Pv Aiko


La cloche de l’horloge sonnait sept heures, et Hidari s’était égarée sur la place qui se trouvait au milieu du village. Les derniers passants finissaient par déserter le sol pavé devant l’horloge pour aller manger, et seul un trublion jouant de l’accordéon restait, adossé à un mur. Hidari lui jeta un regard mauvais qui reflétait suffisamment son état d’esprit, et finit par s’assoir sur un banc, le plus loin possible de la musique entraînante qui s’échappait du vieil instrument.

Le ciel était clair, la nuit tombait doucement sur la ville, et Hidari contemplait avec irritation le soleil se teinter d’un rouge coquelicot se reflétant dans ses yeux. Les derniers rayons rougeâtres du jour venaient frapper la place, l’entourant d’une atmosphère chaleureuse mais éphémère. Déjà les pigeons venaient picorer les miettes qu’avaient laissées les passants en dévorant leurs pique-niques –la journée avait été assez sublime, et certains en avaient profité pour flâner dans la ville au lieu d’aller en cours.

Le spectacle, bien que magnifique, ne retenait pas son attention –à vrai dire, elle s’en moquait comme de sa première chaussette.

Elle n’était pas satisfaite d’elle-même. Elle avait passé ses heures de libres dans la salle d’entraînement afin de maîtriser son pouvoir, mais le résultat n’avait pas été le bon. Son don lui échappait de plus en plus, au fur et à mesure que le souvenir de sa première utilisation s’étiolait. Elle ne savait même plus quel avait été son déclencheur, ou la colère, ou l’impuissance, ou un détail qui lui avait inconsciemment échappé. Elle maudit son esprit faible et brouillé, qui ne répondait pas à ses attentes.

Son humeur fluctuante décida, comme à son habitude, de ne pas s’incriminer, et sa colère se tourna donc vers le reste du monde. Elle tapa rageusement du pied sur le pavé, ses sandales en bois claquant avec un bruit sonore contre la pierre grise. Elle envisagea alors de passer sa colère sur le pauvre musicien, qui commençait d’ailleurs sérieusement à lui taper sur les nerfs, mais elle considéra la chose et décida qu’il n’en valait pas la peine.

A la place, elle commença à planifier ses prochains jours. Elle allait continuer à parcourir les fiches des élèves de Nakunaru, et tenter de s’informer sur les quelques adultes qui peuplaient la ville à l’air légèrement désert. Apparemment, ceux qui restaient principalement à Nakunaru étaient les étudiants ; la plupart des adultes maîtrisant leurs pouvoirs préféraient partir et retrouver leur vie originelle, leur famille, leurs amis.

Hidari pensa soudain que personne ne l’attendait dehors. Ses parents, elle avait cessé d’être en contact avec eux dès qu’elle avait quitté la maison, leur envoyant seulement un court message de formalité deux fois par an, lors l’anniversaire de mort de son frère et au nouvel an. Elle n’avait pas d’amis, pas de petit copain, et sa secrétaire était de toute façon assurée d’être payée tous les mois une modeste somme jusqu’à la fin de sa vie en échange de son silence. Seuls les morts restaient sur son passage, et on pouvait bien dire qu’ils n’avaient pas vraiment envie de la revoir. De plus, la police devait la rechercher activement après son évasion surnaturelle et le meurtre du brigadier qui l’avait interrogée.

Nakunaru lui semblait comme une bergerie, et elle en était le loup. Cette pensée lui rendit sa bonne humeur, et elle se dit que pour la première fois elle avait pu trouver un endroit qui l’accueille tout en lui offrant la seule chose qu’elle désirait au monde : rassasier sa soif de sang, faire souffrir, tuer, torturer, et surtout montrer au monde qu’on ne peut pas se cacher devant la mort.

Et elle était l’instrument de la mort, celle qui rappelait qui n’importe qui peut mourir n’importe quand, détruisant au passage les vies de ses proches, parents, âmes sœurs, jumeaux…

Elle se redressa soudainement et, par un instinct conservateur, orienta ses pensées vers la nuit qui tombait lentement, et la chaleur qui persistait pourtant, jetant une atmosphère lourde sur la ville. Dans sa blouse blanche, Hidari suait. Pourtant elle ne voulait pas l’enlever. Cette blouse faisait comme partie d’elle-même, et rien n’avait réussi à lui enlever, car elle restait médecin, chaque heure de sa vie.

A condition d’une compensation, certes, mais médecin tout de même. Car elle pouvait donner la vie et l’enlever à sa guise. Elle était maîtresse, elle était reine.

Personne ne pouvait l’arrêter.

Spoiler:
 




Dernière édition par Hidari Karakuri le Mar 19 Aoû - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Etudiante
■ Messages : 77
■ MPV : 193
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Voir l'ame des personnes ainsi que voir le passé l'avenir et un présent proche

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   Lun 21 Avr - 9:22


La journée avait était plutôt mouvementer entre mon réveil qui tombe en panne et le fait que notre professeur eu la merveilleuse idée de faire passer a l’oral la personne ayant la meilleure note. Franchement je serai bien resté dans mon lit se matin si j’avais sue. Mais bon la journée était enfin finie, et malgré tous je devais encore aller au magasin de bric à brac pour trouver un nouveau réveil.  Apres avoir couru comme une folle a travers la ville, je fini par arriver essouffler devant le magasin de bric a brac juste avant qu’il ferme. Le commerçant avec son humour habituel me lança :

"Encore toi, et bien tu aime vraiment venir"

Je n’avais pas envie de répondre, cela ne me faisait pas vraiment plaisir de courir dans toute la ville pour aller acheter un réveil. Mais je savais que le bric à brac proposer c’est objet assez atypique que j’aimais beaucoup et puis les prix étaient tout aussi intéressants. Le vendeur mis son panneau ferme  après que je sois rentré je me dépêcher de trouver un réveil, puis le posa prés de la caisse. Je gardai sur la vitrine du présentoir, les quelque breloque qu’il présenter, elle était toujours un air d’ancien et rouille mais cette fois je trouve un magnifique pendentif, enfermer dans une petite bouteille avec écris dessus "buvez-moi" cela me faisait tellement penser a l’histoire que me lisait Aneko quand nous étions petite. Comment s’appeler-t-elle déjà. A oui je me souviens Alice au pays des merveilles. Je ne plus demander au vendeur de me rajouter en plus du réveil en forme de théière le pendentif.
Une fois fini je retournai tranquillement a l’académie, après tout je n’ai plus besoin de courir et puis je voulais profiter un petit peu de l’extérieur dans les rue calme de Nakunaru.
Je me retrouvais bientôt sur la place de l’horloge, elle était toujours aussi imposante et magnifique baigner dans le soleil rouge couchant. Je ne pouvais m’empêcher de détourner mon regard si bien que je coinçai mon pied dans un pavée et tomba.

Ce n’était vraiment pas journée me disait-je.




Dernière édition par Aiko Madori le Mar 24 Juin - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?


avatar

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?

■ Poche à chats : 5 doses de poudre de fées.
■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t768-hidari-karakuri
■ Statut : Médecin de l'académie
■ Messages : 76
■ MPV : 166
■ Age : 26
■ Type : Carreau ♦
■ Pouvoir : Télékinésie
■ Avatar : Rin Kagamine

&.More
■ Age du personnage: 22 ans ~
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   Mer 7 Mai - 11:56



NEW BORN - Pv Aiko


Ce fut une surprise quand une jeune fille trébucha devant Hidari et tomba. Celle-ci l’avait prise par surprise, et sa bonne humeur fut la seule chose qui l’empêcha de penser à lui faire un croche-pied quand elle se relèverait.

D
evant le triste spectacle de la jeune fille à terre et de ce qu’elle portait répandu au sol, Hidari ne put s’empêcher de ricaner. Allons quoi, on avait la quinzaine et on ne savait même pas marcher correctement ?

« Si vous avez un problème avec votre démarche, vous feriez bien d’aller consulter un médecin » dit-elle, d’un ton méprisant. « Ca sera toujours mieux que d’offrir ce spectacle ridicule à des braves gens qui ne demandent rien d’autres que d’être laissés tranquilles. »

L’esprit de Hidari s’amusa de l’ironie. S’inclure comme « brave personne » était quelque chose de risible, étant donné que ce n’était absolument pas ce qu’elle était. Mais quand on vivait un peu dans ce bas monde, on comprenait que seules les apparences comptaient. Ayez l’air d’une brave personne, et vous serez traités comme une brave personne ; après tout, personne n’est capable de voir les âmes des gens.

H
idari, qui avait horreur qu’on la voit comme un agneau, blanche comme le coton, préférait garder son identité de médecin, qui lui plaisait beaucoup et lui collait à la peau, quand elle ne se comportait pas en tueuse. Certes, elle continuait d’apparaître comme une personne comme il faut, mais cela lui donnait un air sérieux et professionnel qui lui était bien des fois utile.

E
lle dévisagea la jeune fille à terre, cette fillette d’une quinzaine d’années aux cheveux blancs et aux yeux bleus. Elle, par contre, avait l’air d’un agneau, comme une petite chose qui n’a jamais touché au monde.

H
idari sourit intérieurement et fourra les mains dans les poches de sa blouse, les jambes croisées, regardant de haut la jeune fille. Ce qu’elle aimait aussi à Nakunaru, c’est que la majorité de la population était enfantine, dont peu d’élèves lui semblaient menaçants ou insolents. Elle était toujours sûre d’avoir le dessus dans le rapport de force personnel/élève.

« Que faites-vous si tard, dans la ville à cette heure-ci, mademoiselle ? »
demanda-elle, d’une voix imposante, sans esquisser néanmoins un geste pour l’aider. « Il me semble que c’est d’heure de rentrer dans votre internat. Je pourrais en informer un surveillant, je suis sûre qu’il sera ravi de vous donner une heure de colle. »

Elle se pencha en avant, et attendit que l’élève réponde, la satisfaction grimpant en elle.




Dernière édition par Hidari Karakuri le Mar 19 Aoû - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Etudiante
■ Messages : 77
■ MPV : 193
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Voir l'ame des personnes ainsi que voir le passé l'avenir et un présent proche

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   Jeu 8 Mai - 5:35


« Si vous avez un problème avec votre démarche, vous feriez bien d’aller consulter un médecin » dit-elle, d’un ton méprisant. « Ca sera toujours mieux que d’offrir ce spectacle ridicule à des braves gens qui ne demandent rien d’autres que d’être laissés tranquilles. »

A cela je ne répondis pas, je fis comme si de rien était, après tout pourquoi je devrait lui répondre se n'était qu'une perte de temps et me releva en essuyant mes vêtements pour enlever la poussière. Je ramassa mes affaires. Mais je n'était pas a l'aise comme si on m'observer. Effectivement la personne m'ayant mépriser quelque minute plus tôt était en train de me dévisagé, elle me regarder de la tête au pied, ce n’était pas franchement agréable. Mais j'en avais vue d'autre donc au final je m'en ficher pas mal. Mais cette personne m'intriguer pas mal, avec ça blouse blanche et la tonne de dossier qui était a coté d'elle; elle faisait penser a un médecin.

« Que faites-vous si tard, dans la ville à cette heure-ci, mademoiselle ? »
A cette question je fis mine de ne pas entendre, après tout elle n'était pas très sympathique et ne donnais pas l'air de vouloir l'être. Donc la conclusion fis vite faite, plus vite je partirais moins, et mieux je serais. Mais je n'ai a peine eu le temps de faire trois pas que celle ci se leva et se posta devant moi.

« Il me semble que c’est d’heure de rentrer dans votre internat. Je pourrais en informer un surveillant, je suis sûre qu’il sera ravi de vous donner une heure de colle. »

Des menaces, après tout ce n'en était rien de plus mais, le fait qu'elle s'amuse avec moi , ne m'en laissa pas moins indifférente. Toute fois cela ne plus m'échappé et je répliqua:

"Vous savez madame, il existe une feuille ou l'on marque qu'on rentrera en retard, de plus j'ai croisé un surveillant lui expliquant la situation." avec un sourire de sympathie.



Dernière édition par Aiko Madori le Mar 24 Juin - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?


avatar

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?

■ Poche à chats : 5 doses de poudre de fées.
■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t768-hidari-karakuri
■ Statut : Médecin de l'académie
■ Messages : 76
■ MPV : 166
■ Age : 26
■ Type : Carreau ♦
■ Pouvoir : Télékinésie
■ Avatar : Rin Kagamine

&.More
■ Age du personnage: 22 ans ~
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   Lun 16 Juin - 12:54


NEW BORN - Pv Aiko



« Vous savez madame, il existe une feuille ou l'on marque qu'on rentrera en retard, de plus j'ai croisé un surveillant, lui expliquant la situation »

L
’élève avait un sourire de sympathie qui exaspéra Hidari. Ne voyait-elle pas que la  femme-médecin était menaçante, dangereuse, prête à lui prendre la gorge à tout moment, et qu’au lieu de lui sourire bêtement elle ferait bien de décamper en courant et la laisser tranquille ? Le manque d’instinct de survie dans les élèves la désespérait, c’en était dès fois presque plus amusant de jouer avec des animaux qu’avec eux.
Bien sûr qu’elle savait qu’il y avait une telle feuille, se répéta-elle, pleine de mauvaise foi et incapable de s’avoue qu’en réalité elle n’en avait aucune idée. Après tout il y a toujours ce genre de procédé  dans les pensionnats, et Nakunaru ne devait pas échapper à la règle.

L’œil unique d’Hidari brilla d’un éclat d’intelligence, et elle sourit d’un faux sourire sympathique. Elle s’empara brusquement du bras de la jeune fille et l’entraîna derrière elle sans prévenir en direction du pensionnat.

« Tout de même, vous risquez d’être inquiétée par les surveillants. Ce serait risible, mais déplorable, vu que vous m’avez l’air pleinement consciente du règlement. »

Elle faisait des grands pas, ses sandales claquant sur le pavé et sa blouse ouverte flottant derrière elle –un petit vent s’était levé, qui la fit frissonner, la refroidissant soudainement. C’était la nuit qui tombait, et chassait l’atmosphère chaleureuse de la journée. La satisfaction monta dans le for intérieur de la femme.

A
vec la nuit venait l’obscurité, la discrétion, l’anonymat, et bien que la plupart de ses meurtres, elle les avait effectués en plein jour, la nuit était pour elle un havre pour jouer avec ses victimes. Il était amusant de voir à quel point l’ombre était quelque chose qui effrayait les hommes, à quel point ils l’assimilaient à la mort, au mal, à la décrépitude de l’âme.
Hidari resserra sa prise sur le bras de la jeune fille, presque en plantant ses ongles dans sa chair.

« Je me porterai garante de votre retard, et vous n’aurez pas d’ennuis, » reprit-elle avec une voix mielleuse qu’elle souhaitait amicale. « S’il le faut, je vous raccompagnerais dans votre dortoir –on ne sait jamais ce qui peut arriver, et il serait peu souhaitable que vous vous cassiez une jambe alors que vous êtes sous ma responsabilité. Les rues ne sont pas sûres de nos jours, à cette heure. »

I
ntérieurement, Hidari riait de sa blague. Dire qu’aujourd’hui, la seule personne qu’il y avait à craindre, c’était l’infirmière...

Elle tourna dans une ruelle qui semblait mener au pensionnat, et, traînant toujours l’élève derrière elle, s’enfonça dans l’ombre.


Hors RP :
 




Dernière édition par Hidari Karakuri le Mar 19 Aoû - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Etudiante
■ Messages : 77
■ MPV : 193
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Voir l'ame des personnes ainsi que voir le passé l'avenir et un présent proche

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   Jeu 10 Juil - 10:36


« Tout de même, vous risquez d’être inquiétée par les surveillants. Ce serait risible, mais déplorable, vu que vous m’avez l’air pleinement consciente du règlement. »

La jeune femme se mis a sourire et m’attrapa le bras. Elle se dirigea a grande vitesse dans une petite ruelle en direction du pensionnat me tirant derriere elle. Ca mains me serré de plus en plus je ne pouvais pas l’enlevé, elle me fesait a vrai dire un peu mal. On pouvais entendre le bruit de ses chaussures claqué a des km sur les vieux pavé qui orné cette ruelle. La luminosité se fesait rare, le soleil c’était couché depuis peut et les lampadaire c’était allumé mais ceci émettait une lumiere bien trop faible pour que l’on puisse voir a plus de 2 ou 3 mètre devant soi.

La nuit, illuminé par la lune qui se trouvé toujours solitaire, majestueuse ma foi mais solitaire, et froide par sa lumière blanchâtre. Mes pensé était rivé vers elle, j’aimais par-dessus tout la nuit, car ses heure là, le monde se faisait rare, le silence était maitre et la beauté de se qui nous entoure était révélé. Une ruelle sombre n’était pas vraiment le meilleur lieu pour constaté tout cela, mais ce n’était pas si grave, je pouvais tout de fois regardé le ciel emplie de millier d’étoile.

Pendant que j’admiré le monde qui m’entourait j’avais complètement oublié le médecin je supose que j’avais rencontré plutôt et qui voulais absolument me raccompagné au pensionnat. Elle parlait un peu dans le vide, la seule chose que je pu entendre fus la fin de sa phrase.

« …sabilité. Les rues ne sont pas sûres de nos jours, à cette heure. »

"Vous avez raison" répliqua avec un sourire pensant a se médecin vraiment étrange

Ps:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?


avatar

I'm your PSYCHOPATH ~ Did you miss me ?

■ Poche à chats : 5 doses de poudre de fées.
■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t768-hidari-karakuri
■ Statut : Médecin de l'académie
■ Messages : 76
■ MPV : 166
■ Age : 26
■ Type : Carreau ♦
■ Pouvoir : Télékinésie
■ Avatar : Rin Kagamine

&.More
■ Age du personnage: 22 ans ~
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   Mar 19 Aoû - 15:44


NEW BORN - Pv Aiko


« Vous avez raison » avait dit la jeune fille à son attention.

Elle semblait sortir d’une rêverie, et opinait distraitement avec un sourire. La bonne humeur ironique de Hidari n’en faiblit pas. Après tout, si elle se laissait faire, tant mieux. Hidari n’aurait que plus de faciliter à la mener dans un coin sombre pour la faire souffrir ou l’effrayer.

Elles parcoururent une centaine de mètres dans la ruelle, en silence. La jeune écolière semblait être toujours rêveuse et Hidari commençait à se demander ce qui l’avait mis dans cet état. Prêtant plus attention à ce qui les entourait, elle ralentit son pas et regarda autour d’eux, espérant un peu trouver une réponse à sa question.

C’est ce qui lui fit remarquer que quelqu’un les suivait, de loin. Fronçant les sourcils, elle accéléra à nouveau, et par-dessus le claquement de ses chaussures, écouta attentivement. La personne qui les suivait avait accéléré le pas, calquant son rythme sur le leur. Hidari se pinça les lèvres.

Elle n’avait jamais été filée. Elle n’avait surtout jamais été à la place de la proie. La dernière fois, quand les policiers l’avaient prise, elle avait été prise par surprise, en pleine torture. Elle n’avait rien vu arriver ; les forces de l’ordre avaient été très discrètes, car elles avaient conscience de la dangerosité de la jeune femme. Cette fois, elle ne savait pas quoi faire. Si elle n’avait pas eu l’élève avec elle, elle n’aurait pas hésité à s’approcher de leur fileur pour l’étrangler. Mais la situation était différente, et elle refusait de céder à la panique.

Réfléchir. Vite. Prendre en compte la fillette, leurs possibilités de fuite, la direction du pensionnat, les pouvoirs, l’éventualité que le fileur ne soit pas seul. D’ailleurs, puisqu’elle y pensait, ce n’était pas impossible qu’un groupe les attende au bout de la ruelle, pendant qu’ils fuyaient la personne louche derrière eux.

Elle ralentit le pas aussitôt et son visage se fit impassible. Elles étaient presque à l’arrêt, et Hidari s’adressa à voix basse à l’élève qui l’accompagnait.

« Quelqu’un nous suit. Ca ne m’étonnerait pas que ce soit un guet-apens. On va essayer de rebrousser chemin. Je vais avoir besoin de ton nom. Si je le prononce c’est que tu pourras t’enfuir, alors cours vers la place. Va au Pensionnat, n’appelle pas les flics. Je pourrais me débrouiller. Tu as un pouvoir utilisable en combat ? »


Elle était penchée sur l’élève, et ses yeux, pour une fois, ne voyait pas la personne en face d’elle comme une proie, mais comme quelque chose à sauvegarder. Un peu comme un patient aux blessures graves. La fille était sous sa responsabilité, car c’était une élève de l’école. Et son boulot était de les garder en vie.

Et puis, elle se réservait le droit de leur faire mal. Jamais elle ne laisserait quelqu’un d’autre qu’elle les toucher. Jamais.

Elle jeta un coup d’œil au fileur, qui s’était rapproché. Cela s’annonçait mal.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: New Born [Pv Aiko]   




Revenir en haut Aller en bas
 

New Born [Pv Aiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Nakunaru City
La ville
 ::  Au coeur de la ville... ::  La place de l'horloge
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit