www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Mer 2 Avr - 10:34


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

Le soleil tapait sur les rues. Je voulais prendre mes marques dans ce nouvel endroit. Je m'étais réveillée dans l'Académie. Stupide Académie. Je me serais bien passée de celle-ci. Je repensai à mes parents et à mon frère. Je sentis une minuscule larme rouler sur ma joue. Je n'allais tout de même pas commencer à pleurer! Allons, il y a bien des côtés positifs de cet enlèvement. Il y avait plein de gens comme moi ici, je n'avais plus aucune raison de craindre mon don. Enfin, je disais surtout cela pour essayer de me rassurer, mais l'argument ne fit pas d'effet.

Je commençai à regretter d’avoir laissé mes cheveux lâchés et d’avoir mis un jean. Maudite chaleur. Elle me rendait irritable. De toute façon, je voulais partir. Il n’y avait rien d’intéressant dans ces rues, et, sans m’en rendre compte, j’étais passé dans une petite ruelle malodorante. Je regardai rapidement autour de moi. Heureusement, la rue principale n’était pas loin, et il n’y avait personne ici. Je commençai à marcher vers la sortie quand soudain, j’entendis un minuscule miaulement. Je me retourna, chercha la source de ce bruit, mais ne trouva rien. Je recommença à marcher, mais en tendant l’oreille. Deuxième miaulement. Je n’avais pas rêvé. Mais encore fallait il trouver le chat qui le produisait. Rien que de savoir qu’il y avait un chat dans les parages me remonta le morale. Ici, il n’y avait pas des chiens ou des oiseaux qui miaulaient, si?

Le troisième miaulement m’indiqua que le chat se trouvait dans… La poubelle? Que faisait un chat dans une poubelle? Au plutôt, un chaton, aussi malodorant que le vide-ordure. En effet, petit chaton blanc se trouvait au fond de cette poubelle. Je le pris dans mes bras. Il émit un miaulement de détresse. Je lui chuchotai des mots d’apaisement, avant de le détailler. Il devait avoir environ un mois. Son pelage était parfaitement blanc, excepté une tache rouge au niveau de sa patte arrière. Un bout de verre y était coincé. Le chaton miaula, et essaya de se débattre. Ses yeux bleus étaient remplis de détresse. Mon cœur ne résista pas. Je voulais le prendre. Je n’avais jamais eu le droit d’avoir un chat à la maison, et voilà que l’occasion se présentait.

J’avais été un peu dure pour l’Académie, finalement, mon premier jour dans celle-ci ne se passait pas si mal que cela. La question de si ce chat appartenait à quelqu’un me frappa. Je le regardai, il avait subitement cessé de miauler. Peut être voulait il paraître sage pour que je le prenne?

«Ne t’inquiètes pas, petit chat, je vais te prendre. Je m’occuperais bien de toi, et d’ailleurs, je vais soigner cette vilaine blessure!»

Si ce chat se trouvait dans la poubelle, c’est que on l’avait abandonné. Je fus prise de dégoût envers ceux qui avaient fais cela. Je quittai la rue, serrant contre moi le petit chat, faisant bien attention de ne pas toucher sa patte blessée. Je le voyais qui miaulait joyeusement, comme s’il savait que je m’occuperais de lui. Je me demandai si l’académie l’acceptera. Bah, je trouverais bien un moyen! Ma priorité pour l’instant était de trouver le cabinet d’un vétérinaire. Je ne savais pas où aller, donc j’interpellai une jeune fille brune:

«Excusez-moi, mais pourriez vous m’indiquez le cabinet d’un vétérinaire, s’il vous plait?»


Par Eléa Williams




Dernière édition par Eléa Williams le Dim 25 Mai - 6:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Statut : Etudiante
■ Messages : 23
■ MPV : 85
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Maîtrise de l'eau
■ Avatar : Seychelles de Hetalia - Axis Power

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Mer 2 Avr - 14:20


Mioko se baladait en ville, mains dans les poches, sucette en bouche. C'était une journée ensoleillée, elle avait donc décidé de sortir de l'académie, pour redécouvrir une nouvelle fois les alentours de son nouveau lieu de vie. Enfin, ça c'était l'excuse officiel. Officieusement, la jeune fille voulait surtout absolument partir pour la journée, histoire de changer un peu d'air. Il faut dire que passer son temps avec des inconnus qui utilisent voire abusent de dons et pouvoirs autour de soi, quand on n'est pas forcément à l'aise avec son propre pouvoir, ça peut très vite rendre l'environnement oppressant. Apparemment, les personnes qui cherchent à vivre "normalement" se font rares à l'académie. Alors de temps à autres, les sorties étaient nécessaires, afin de décompresser et reprendre des forces. Mais Mioko n'avait pas destination précise. Alors elle errait, telle une âme en perdition, dans les rues de la ville qui côtoie Nakunaru, jusqu'à ce qu'elle se fasse interpeller par une personne.

Mioko se tourna vers l'origine de la voix, presque étonnée que quelqu'un lui adresse la parole. Elle analysa très vite la jeune fille, afin de se faire une idée du type de personne auquel elle avait affaire. Elle constata qu'elles devaient toutes deux être dans la même tranche d'âge, et avoir à peu près la même taille. Mioko commença à ouvrir la bouche pour répondre quand son regard fut attirée par une petite boule de poil blanche qui se trouvait blottie dans les bras de la demoiselle. Quand le chaton tourna légèrement la tête dans sa direction, dévoilant ainsi ses beaux yeux bleus, ce fut le coup de grâce asséné à Mioko. un énorme sourire s'afficha alors sur les lèvre de la jeune fille.

-Il est trop chou!

Elle s'approcha, toute attendrie et fascinée par ce petit être si petit et frêle.

-Il est magnifique! Il s'appelle comment? Je peux le caresser?

Mais avant même d'avoir une réponse, Mioko tendait déjà la main pour toucher le pelage du chaton. Elle souriait comme une enfant. Mais très vite, elle ce dernier se figea lorsqu'elle vit la patte arrière de l'animal. Elle releva la tête vers l'inconnue, comme pour l'interroger du regard, quand elle se remémora alors les mots utilisés par cette dernière pour l'appeler. Elle avait demandé la route pour aller chez le vétérinaire.

-Oh mon Dieu! Je suis désolée! Je n'avais pas fait attention à ce que tu disais! Mais qu'est ce qui lui est arrivé à ce bout de chou? Non, c'est pas la priorité ça. Désolée! J'ai tendance à pas mal parler. Et je suis en train de recommencer! Vraiment désolée! Alors, euh… Le véto donc…

*Oh la conne j'te jure!*

Elle se mit à pivoter sur elle-même, pour retrouver ses marques et se resituer dans la ville. Elle s'arrêta ensuite un moment, pour tenter de s'imaginer la ville, sa position, et celle du cabinet de vétérinaire. Elle se souvint enfin comment y accéder. Elle se tourna alors vers la jeune fille, un petit sourire sur les lèvres.

-Suis moi, ce sera plus simple que je t'y amène plutôt que de te donner un tas d'indication!

Et elle commença déjà à suivre l'itinéraire, impatiente d'y amener la fille non pas pour s'en débarrasser, mais comme pour se racheter de sa négligence. C'est donc avec une allure pressée qu'elle avança dans les rues de la ville, en vérifiant tout de même que l'inconnue la suivait.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Jeu 3 Avr - 9:15


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

La jeune fille que j’avais interrogé me regarda avec surprise. Je ne comprenais pas pourquoi, mais la question n’était pas là. Elle commença même à me détailler! Je commençai à me sentir un peu mal à l’aise, je n’aime pas être un centre d’attention. Malgré tout, je commençai moi aussi à l’observer discrètement. Elle devait avoir le même âge que moi, et la même taille. La jeune demoiselle ouvrit la bouche, avant de remarquer le petit chaton que j’avais dans les bras. Elle eu un énorme sourire, et sembla craquer.

« Il est trop chou! »

Les gens devaient ils toujours dire la même phrase lorsqu’ils voyaient un chaton? J’observai le petit chat. Mine de rien, c’était un vrai petit ange. Il observait l’inconnue avec attention.

« Il est magnifique! Il s'appelle comment? Je peux le caresser? »

Je restai calme. Enfin, d’apparence. Oui, oui, très chère, tu peux toucher ce petit chat, mais avant, donne moi l’adresse d’un vétérinaire, merci bien! Je me demandai si je m’étais adressée à la bonne personne. Elle commença à caresser le petit chat, avec un sourire de petite fille scotché sur les lèvres. J’étais très tentée de lui faire savoir le but de cette conversation, mais son sourire se figea en voyant la blessure du petit être. Elle m’interrogea du regard, avant de s’exclamer:

« Oh mon Dieu! Je suis désolée! Je n'avais pas fait attention à ce que tu disais! Mais qu'est ce qui lui est arrivé à ce bout de chou? Non, c'est pas la priorité ça. Désolée! J'ai tendance à pas mal parler. Et je suis en train de recommencer! Vraiment désolée! Alors, euh… Le véto donc… »

La jeune fille pivota et resta immobile un instant, avant de se retourner vers moi avec un petit sourire aux lèvres. Devais je comprendre qu’elle avait enfin trouvé la réponse à ma question?

« Suis moi, ce sera plus simple que je t'y amène plutôt que de te donner un tas d'indication! »


Et elle commença à marcher d’un pas rapide. Je la suivis, non sans mécontentement. Trois heures pour pouvoir me répondre à une simple question! Et pendant ce laps de temps, ce petit chat souffrait! Enfin, à le voir tourner sa tête d’un air joyeux, il avait l’air tout sauf souffrant, mais quand même! Je tourna ma tête vers mon guide, et dit d’une voix calme:

« Que d’heure pour me répondre! Le vétérinaire est il loin? »


Peut être que l’inconnue allait me fausser compagnie, blessée par ma phrase? Tant pis, il y avait tellement de monde dans ces rues, je trouverais bien quelqu’un d’autre! Et puis, je n’étais pas dans mon assiette. Comme pour me faire pardonner, car, avouons le, cette jeune femme m’aidait quand même, je lui dis:

« Je m’appelle Eléa, et vous? Je viens de trouver ce chat dans une poubelle, et je ne lui ai pas encore trouvé de nom. »

Comment allais je l’appeler? Quelques noms me vinrent en mémoire, mais aucun d’entre eux ne me plaisait. Ah, si seulement mon frère avait été là, il m’aurait trouvé un nom! J’eus un petit pincement au cœur. Ah non, pas le temps de repenser à cela! J’avais un petit chat à m’occuper, et lui trouver un nom!

« Vous n’auriez pas une idée de nom, par hasard…? »



Par Eléa Williams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Statut : Etudiante
■ Messages : 23
■ MPV : 85
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Maîtrise de l'eau
■ Avatar : Seychelles de Hetalia - Axis Power

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Jeu 3 Avr - 14:06


Non insatisfaite de rendre service à quelqu'un, Mioko ne remarqua pas l'agacement qu'elle avait causé chez la fille au chaton. Même sa petite phrase ne fit pas comprendre à la jeune fille que la situation n'était pas au beau fixe. Elle ne releva que la question qu'elle posait. Elle tourna donc la tête vers son interlocutrice, avec un sourire rassurant.

- Non, non, pas de panique, c'est assez proche.

Elle reprit sa marche, se glissant entre les passants. Elle continua de vérifier tout de même qu'elle était bien toujours suivie. Par chance, elle tournait la tête dans sa direction juste quand cette dernière reprenait la parole. Elle réalisa alors enfin qu'en effet, elle ne s'était pas présentée. Mais elle ne prit pas la peine de donner son prénom, trop choquée par ce qu'elle venait d'entendre.

-Comment ça, trouvé dans une poubelle? Mais il est tout petit! Et puis même, c'est pas une manière de traiter un animal! Au pire de chez pire, y'a des centres qui existent pour les animaux que l'on veut abandonner… Mais sérieux, c'est quoi ce bordel! Tu veux pas de chaton, tu fais opérer! Mais tu jettes pas aux ordures un être vivant!

Elle se rendit compte qu'elle était en train de s'emporter et de limite agresser la personne qui ne faisait que lui reporter les faits, et surtout, qui venait de sauver le chaton en question. Elle se reprit donc, prenant une grande inspiration pour se calmer.

- Désolée… Moi c'est Mioko. Et s'il te plait, tutoie moi! … A moins que tu préfères être vouvoyée.

Elle afficha un petit sourire, puis jeta un petit coup d'œil au chaton, pour voir comment il allait. Elle ne put s'empêcher de rigoler légèrement en le voyant tourner la tête dans tous les sens pour admirer les alentours. Heureusement, il n'avait pas l'air très traumatisé par ce qu'il avait vécu. Peut être n'y était-il pas resté longtemps? En tous les cas, il avait eu énormément de chance d'avoir été retrouvé par Eléa. Elle releva la tête quand la jeune fille en question lui demanda de l'aider pour trouver un prénom pour la boule de poil. Elle fit gonfler ses joues, comme pour exprimer son ignorance.

- Alors là… Je n'ai jamais eu de chat, ou d'animal en général, alors je sais pas trop… Il n'y a pas une histoire de lettre pour l'année? Genre ça doit commencer par un "a", ou quelque chose de ce genre? Oh et ça doit être court il me semble, histoire qu'il s'en souvienne lui-même…

Elle médita un instant sur la question. Puis elle reposa ses yeux sur le chaton, pour trouver l'inspiration.

-Pourquoi pas un nom en référence à son pelage? Genre "Neige", "Flocon"… Ou à ses yeux! "Azur"… A moins que tu veuilles plus original? Comme "Google"? Ou… Oups, pardon!

Elle venait de rentrer dans quelqu'un sans le faire exprès. L'autre personne lui fit un petit signe pour dire que ce n'était pas grave, avant qu'il ne continue sa route. Elle rentra sa tête entre les épaules, toute confuse. Elle recula, et se mit à la hauteur d'Eléa, afin d'être sûre de ne plus risquer de bousculer qui que ce soit. et puis pour discuter, c'était plus simple. Mioko ne put s'empêcher de caresser doucement la tête du chaton, lui souriant. A un moment, elle stoppa net, et tourna d'un coup la tête. Elle attrapa ensuite très vite par la manche d'Eléa, pour l'arrêter un son tour. Elle venait de reconnaitre les environs.

-Le cabinet est là! On a faillit le louper.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Ven 4 Avr - 7:32


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

La jeune fille se tourna vers moi avec un sourire rassurant:

« Non, non, pas de panique, c'est assez proche. »

Au moins, ma phrase ne l’avait pas blessé. Je fus rassurée que le vétérinaire ne soit pas loin. Quand je repris la parole, l’inconnue tourna la tête vers moi, avant de s’exclamer:

« Comment ça, trouvé dans une poubelle? Mais il est tout petit! Et puis même, c'est pas une manière de traiter un animal! Au pire de chez pire, y'a des centres qui existent pour les animaux que l'on veut abandonner… Mais sérieux, c'est quoi ce bordel! Tu veux pas de chaton, tu fais opérer! Mais tu jettes pas aux ordures un être vivant! »

L’inconnue était en train de s’emporter, limite si elle ne m’hurlait pas dessus. J’aurais très bien pu être encore plus exaspérée, mais au contraire, moi aussi je m’enflammais intérieurement. Elle avait raison, ce n’était pas… C’était monstrueux ce qu’on avait fait à ce petit chat! Et si je ne l’avais pas trouvé? Que serait il devenu? Mon guide se calma, et respira un bon coup:

« Désolée… Moi c'est Mioko. Et s'il te plait, tutoie moi! … A moins que tu préfères être vouvoyée. »


Elle me sourit. Décidément, elle ne savait que sourire apparemment! J’aimerais bien être un peu plus comme elle et afficher un sourire plus souvent sur mes lèvres… Mioko observa le chaton avant de rire doucement. Le regarder tourner sa petite tête avec un air curieux était vraiment amusant. Quand je lui demandai si elle avait une idée de nom, elle fit gonfler ses joues avant de répondre:

«Alors là… Je n'ai jamais eu de chat, ou d'animal en général, alors je sais pas trop… Il n'y a pas une histoire de lettre pour l'année? Genre ça doit commencer par un "a", ou quelque chose de ce genre? Oh et ça doit être court il me semble, histoire qu'il s'en souvienne lui-même… »

Elle observa le chaton avant de continuer:

« Pourquoi pas un nom en référence à son pelage? Genre "Neige", "Flocon"… Ou à ses yeux! "Azur"… A moins que tu veuilles plus original? Comme "Google"? Ou… Oups, pardon! »

Mmm… Neige ou Azur… Je hésitais entre les deux, avant de m’apercevoir que Mioko était rentré dans quelqu’un. La personne en question lui fit un petit signe, avant de repartir. La jeune fille rentra la tête dans ses épaules et vint à ma hauteur. Je souriais un peu. Elle m’avait l’air de quelqu’un de tête en l’air et bavarde! Elle était en train de caresser le petit Neige ou Azur. Elle s’arrêta subitement et tourna la tête, avant de me tirer par la manche pour que je fasse de même.

« Le cabinet est là! On a faillit le louper. »

Je marchais vers le cabinet, ouvrit la porte, entraînant Mioko derrière moi.

« Si tu veux, tu peux venir. »

L’endroit était frais. Cela me fit du bien d’échapper à la chaleur. Je m’assis sur une banquette, en prenant soin de laisser une place à Mioko. J’observai le chat qui commença à essayer de grimper sur mon épaule.

« Je pense l’appeler Azur. Qu’en penses tu? »

Je me rendis compte que je la tutoyais. Puisque elle me l’avait demande, je n’y voyais pas d’inconvénients. Je regardai autour de moi. Il n’y avait presque personne. Se serait bientôt notre tour. J’avais emmené de l’argent, j’espérais assez. Je caressai Azur qui avait réussi à grimper sur mon épaule. J’avais vraiment hâte de l’emmener à l’Académie. Je tournai la tête vers Mioko avant de lui demander d’un air inquiet:

« Ils acceptent les animaux à l’Académie? Je n’aimerais pas le laisser à un centre de refuge… Ah, manquerait plus qu’elle n’accepte pas les animaux, celle-ci! »

J’avais dis cela avec un peu trop de véhémence à mon goût.

Par Eléa Williams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Statut : Etudiante
■ Messages : 23
■ MPV : 85
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Maîtrise de l'eau
■ Avatar : Seychelles de Hetalia - Axis Power

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Ven 4 Avr - 10:54


Lorsqu'Eléa se mit à embarquer Mioko à sa suite dans le cabinet, la jeune fille en fut surprise et contente. Elle voulait savoir comment allait se poursuivre l'aventure de cette petite boule de poil. Et puis elle voulait essayer d'en apprendre plus sur Eléa. C'est toujours bon de se faire de nouvelles connaissances! Surtout quand comme Mioko, on déteste la solitude. Elle ne put s'empêcher d'ailleurs de sourire quand la fille au chaton la tutoya. A ses yeux, surtout venant d'une personne qui vouvoie au premier abord, c'est un signe de confiance. Ou au moins, ça raccourci l'effet de distance. Et puis de toute manière, c'est plus adapté entre des personnes de même âge, vous ne trouvez pas?

En entrant dans le cabinet, Mioko fut prise d'un léger frisson causée par la différence de température entre l'extérieur et l'intérieur. Elle se frotta un peu les bras pour se réchauffer. Elle suivit Eléa, qui s'installa dans la salle d'attente. Elle s'assit à ses côtés, et se mit à regarder un peu autour d'elle. Il n'y avait pas un chat, sans mauvais jeu de mot. Ce qu'elle trouva étrange et super à la fois. Au moins, elles n'auraient pas de problèmes pour voir un vétérinaire s'il n'avait pas de rendez-vous! Son attention fut attirée par la voix de sa camarade. Cette dernière évoqua le fait que le nom Azur pour le chaton lui semblait être une bonne idée. Une fois encore, Mioko se mit à sourire. En même temps, c'était un des noms qu'elle avait proposé, il y avait donc de quoi être fière! Elle jeta un coup d'œil au chaton, et lâcha un petit rire en le voyant si bien installé sur l'épaule d'Eléa. Il tourna alors la tête dans sa direction, posant ses beaux yeux bleus sur elle.

- Je pense que ça lui ira bien en effet.

Elle était en train d'approcher sa main pour le caresser un peu quand elle fut stopper dans son élan par la jeune rousse qui reprit la parole, en s'emportant un peu en évoquant l'académie. Mioko réalisa alors qu'en effet, étant visiblement du même âge, il avait de grandes chances pour qu'elles soient toutes deux à cet établissement. Et vu la façon de parler d'Eléa, Mioko se douta que cette dernière ne devait pas avoir choisi de finir ici. En même temps, personne n'avait réellement eu le choix. Elle-même avait été enlevée. Elle n'avait même pas eu l'occasion de pouvoir dire au revoir à sa mère, la laissant seule.

*Est-ce qu'ils ont pris la peine de vraiment lui expliquer ma situation au moins?*

Un petit sourire triste s'afficha sur les lèvres de Mioko. Comment être sûre qu'elle allait bien, si on lui interdisait d'aller la voir? S'inquiétait-elle toujours pour elle? Ou au contraire, l'avait-elle classée dans le passé, et était passée à autre chose? Dans un cas comme dans l'autre, ça ne convenait pas à Mioko. Être oubliée était horrible, mais sachant qu'elle ne pouvait revenir, du moins pas tout de suite, il était préférable pour sa mère de ne penser qu'à elle. Elle se secoua légèrement la tête, pour s'enlever toutes ces mauvaises pensées. Elle changea son sourire pour un plus joyeux.

-Tu n'as pas à t'inquiéter pour ça. C'est un établissement rempli de personnes… spéciales. Un animal ne peut rien leur faire. Si ça se trouve, il pourrait même passer pour un élève si on se débrouille bien.

Elle caressa la tête d'Azur, puis releva les yeux pour les poser sur Eléa.

-Dis, ça fait combien de temps que tu es à l'Académie? Je ne t'ai jamais croi...

Une femme déboula littéralement dans la salle, coupant ainsi Mioko. Elle s'arrêta d'un coup en les voyant, et parut extrêmement surprise de voir des personnes à cette heure-ci.

- Désolées, nous n'avons pas pris de rendez vous, mais nous souhaiterions voir un vétérinaire si possible.

La femme se mit à sourire. Quand elle regardait les jeunes filles, son sourire semblait commercial, alors qu'en voyant le chaton, elle eu un sourire sincère.

- Oh, qu'il est mignon!

*Ah ah, on a tous la même réaction ma parole*

Au vu de la réaction de cette femme, Mioko pensa qu'elle devait être la secrétair,e ou quelque chose de ce genre. Du moins, elle l'espérait. Parce qu'elle avait beau sourire au chaton, elle semblait plus "gaga" que compétente pour prendre soin de lui. Alors qu'elle commençaut à vouloir sévèrement se méfier de la fameuse femme, un homme arriva d'où elle était sortie. Il portait une tenue verte et un stéthoscope autour du cou. A coup sûr, c'était le vétérinaire. Ou un patient sorti d'un asile se prenant pour un médecin, mais là, il y avait moins de risques tout de même. En tout cas, lui, il imposait un peu plus de respect et donnait plus confiance en ses capacités.

- Ah, mesdemoiselles! Il me semblait bien avoir entendu du bruit ici. Bonjour, je me présente, je suis le Dr. Marin. J'imagine que vous venez pour ce chaton... En quoi puis-je vous aider?

Mioko tourna la tête vers Eléa. Elle considérait qu'elle était plus apte à exposer les faits, étant donné qu'elle était celle qui avait trouvé le chaton.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Sam 5 Avr - 12:58


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

Mioko rit en voyant Azur perché sur mon épaule.

« Je pense que ça lui ira bien en effet. »

Elle approcha sa main, mais ne le remarquant pas, je fis ma remarque sur l’académie. Elle s’arrêta, et me regarda avec un sourire triste. Elle semblait perdue dans ses pensées. Voulait elle aussi, comme moi, retrouver un être cher? Ou son ancienne vie lui manquait elle? Dans tout les cas, je regrettai mes paroles. J’avais sans doute réveillé au fond de la jeune brune des souvenirs qu’elle préférait oublier. Elle secoua la tête, comme pour chasser des pensées parasites, et repris son sourire joyeux:

« Tu n'as pas à t'inquiéter pour ça. C'est un établissement rempli de personnes… spéciales. Un animal ne peut rien leur faire. Si ça se trouve, il pourrait même passer pour un élève si on se débrouille bien. »

Je ne pu m’empêcher de remarquer le « on ». J’avais l’impression qu’on l’avait toutes les deux trouvés, ce chat. Enfin, c’était peur un peu vrai, dans un sens. Pendant que Mioko était en train de caresser la boule de poil, toujours niché sur mon épaule, j’étais en train de réfléchir à un moyen de faire entrer Azur dans l’académie. La jeune fille m’interrompit dans mes pensées:

« Dis, ça fait combien de temps que tu es à l'Académie? Je ne t'ai jamais croi... »


Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase, qu’une femme rentra dans la salle d’attente, tel un boulet de canon. Elle posa les yeux sur moi et Mioko, comme surprise. Surprise de quoi? Que quelqu’un viennent dans son cabinet? J’avais une soudaine envie de m’en aller de ce cabinet, et de cette femme qui m’avait l’air tout sauf d’un vétérinaire. D’ailleurs, elle son sourire ressemblait à celui des cassier et caissière, quand tu met trop de temps à payer, il ou elle te sourit l’air de dire: « Non mais tu vas te dépêcher, j’ai pas que ça à faire! ».

« Désolées, nous n'avons pas pris de rendez vous, mais nous souhaiterions voir un vétérinaire si possible. »

Mioko semblait persuadée que cette femme était juste une genre de secrétaire, vu comment sa phrase était tournée. La femme, en voyant le chaton, y un vrai sourire, un peu gaga.

« Oh, qu'il est mignon! »


Les gens avaient décidément tous la même réaction. C’était à en faire peur. D’ailleurs, je ne confierai pas Azur à cette femme. J’étais prête à partir, lorsque un homme en tenue verte et avec un stéthoscope arriva. C’était très certainement lui le vétérinaire. J’étais plus rassuré et j’étais prête à lui donner le petit chat pour qu’il l’examine.

« Ah, mesdemoiselles! Il me semblait bien avoir entendu du bruit ici. Bonjour, je me présente, je suis le Dr. Marin. J'imagine que vous venez pour ce chaton... En quoi puis-je vous aider? »

Mioko se tourna vers moi. Elle devait penser que j’étais la plus apte à demander au Dr. Marin ce qu’il fallait. Je sentis le poids de mon portefeuille. Pitié, petit portefeuille, est l’argent nécessaire!

« Oui, alors, j’ai trouvé ce petit chaton et, comme vous pouvez le voir, il a une patte blessé. J’aimerais aussi l’adopter, alors, si vous pouviez me donner les renseignements nécessaires… »

Le Dr. Marin nous sourit, avant d’entrer dans la petite salle d’où il était venu. Je le suivis. La salle avait une petite table d’opération, avec un lavabo et quelques étagères avec des médicaments. Je vis une autre porte que celle où on était rentré, très certainement le bureau. Dr. Marin commença par examiner Azur, qui émit un miaulement de détresse voyant qu’un homme le prenait. Le vétérinaire fit quelques petites vérifications, si il avait des poux ou autre, avant de me dire avec un petit sourire:

« Ce n’est qu’une vilaine blessure, je vais la désinfecter et ça devrait aller mieux. Sinon, si vous voulez l’adopter, il n’y a pas de papiers à remplir ni rien, juste revenez dans quelques mois pour les vaccins, et pour le castrer si vous voulez. Je peux vous dire que c’est un mal. Par contre, il n’a pas encore était sevré, ou pas le temps nécessaire, et il va falloir que vous fassiez quelques petites choses… »

Quand le Dr. Marin eut fini de nettoyer la plaie du chat et de m’expliquer ce que je devais faire avec Azur, je réfléchis bien sur mon choix. Voulais je vraiment ce chat? M’occuperais je bien de lui, je le nourrirais, je ferais toute les tâches ingrates. La réponse était simple: oui. Je payai le Dr. Marin, qui me donna un peu de lait pour le chaton, le remerciai avant de sortir. La dame sourit au petit chaton, mais je ne lui prêtai guère plus d’attention. Une fois sortis, je me retourna vers la jeune brune et lui sourit:

« Maintenant, il faut qu’on arrive à faire rentrer Azur incognito! Et pour répondre à ta question, oui, je viens d’arriver à l’Académie. »


Par Eléa Williams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Statut : Etudiante
■ Messages : 23
■ MPV : 85
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Maîtrise de l'eau
■ Avatar : Seychelles de Hetalia - Axis Power

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Ven 11 Avr - 13:18


Mioko suivit du regard Eléa entrer à la suite du vétérinaire dans ce qui devait être la salle d'auscultation. Elle avait préféré ne pas y aller, histoire qu'il n'y ai pas trop de monde à la fois. Et puis de toute manière, elle aurait été inutile, alors autant rester ici bien sagement. Une fois que la porte fut refermée, elle se leva pourtant, et se dirigea vers le bureau de la secrétaire. Cette dernière leva la tête en la voyant arriver.

- Excusez moi, ce serait pour régler une partie des honoraires si possible, genre la moitié.

- Le problème est que le docteur se fait payer directement. De plus, je ne peux savoir à quel montant s'élèvera la note. Tout dépendra des conclusions du docteur sur l'état de votre petit chaton. Il serait donc préférable d'attendre la fin du rendez-vous.

La jeune fille fit une petite moue. C'est que ça ne l'arrangeait pas tellement cette affaire. Elle voulait que ça soit discret. Après tout, peut être que ça dérangerait Eléa qu'elle paye la moitié des frais, mais Mioko y tenait. Elle médita quelques instants, se demandant comment elle pourrait bien se débrouiller, quand la secrétaire reprit la parole, voyant bien que ses propos ne convenaient pas à la demoiselle.

-Au pire, je peux vous faire une estimation et envoyer un message au docteur pour qu'il prenne en compte votre participation dans le règlement, ce qui ne devrait pas poser de souci. Très sérieusement, vu comme ça, ça n'avait pas l'air très grave. Je peux donc donner une fourchette du montant qui sera dû.

Le visage de Mioko s'illumina presque, ravie d'entendre ces paroles. La secrétaire lui sourit en retour, avant de lui faire payer donc sa part des honoraires. La jeune fille jetait des coups d'œil vers la porte, pour vérifier qu'il n'y ai pas de bruits annonçant le retour d'Eléa et d'Azur. Une fois l'opération terminée, Mioko se dirigea vers sa place, avant de se stopper net pour se retourner vers la secrétaire une dernière fois.

-Serait il possible de garder ça entre nous?

La femme lui répondit en souriant et en hochant légèrement de la tête, ce qui suffit à la jeune fille, qui se réinstalla alors à sa place initiale. Peu de temps après, la fameuse porte s'ouvrit. Elle se releva donc, alla remercier le vétérinaire, puis suivit Eléa, en n'oubliant pas de bien dire "au revoir et merci" à la secrétaire. Une fois dehors, Mioko commençait à ouvrir la bouche pour demander des nouvelles du chaton, quand Eléa prit la parole plus vite qu'elle. Cette dernière répondait à une question que la jeune fille elle-même avait oublié d'avoir posé.

- Oh, je vois… ça va? Je veux dire, vraiment, pas la réponse de politesse que l'on sort presque par réflexe... Quoi que cette question ne sert à rien, c'est jamais évident les premiers jours…

Son sourire triste réapparut. Ils étaient beaucoup à avoir quitté brutalement leurs famille et vie, sans que leur avis soit demandé. La plupart avait été enlevé même, ce qui n'arrangeait rien. nombreux étaient ceux qui auraient voulu au moins dire un dernier "au revoir". Elle lâcha un long soupir, avant de reporter son attention sur son interlocutrice.

- On finit par s'y faire tu sais. Du moins, on se fait une raison. Et puis c'est pas comme si on était réellement emprisonné et sans aucune liberté. Regarde, on nous laisse trainer dans la ville! Et puis l'académie permet de rencontrer des personnes des différentes, c'est intéressant. On s'y amuse bien aussi! Ce n'est pas le pire endroit, au contraire.

Le sourire de Mioko devenait de plus en plus chaleureux au fil de sa tirade. Elle avait vraiment finit par apprécier l'académie. Elle s'y sentait bien. D'un coup, Azur se mit à couiner un peu, peut être parce qu'il voulait en caser une aussi , ce qui fit rire la jeune fille. Elle se mit à le caresser, tout en reprenant la parole.

-Je pense vraiment qu'on n'a pas besoin d'un quelconque stratagème pour le faire entrer. L'administration est plutôt cool au niveau des règles. Ils seront peut être même ravi d'avoir un être normal au sein de l'académie.

Elle souriait malgré la petite réflexion qu'elle venait de dire. Oui, elle ne se considérait pas normal, et elle ne s'appréciait pas à cause de ça. Ses propres pouvoirs pouvait lui faire peur, alors imaginez être entourés de personnes aux dons spéciaux, qui ne savent pas forcément les contrôler d'ailleurs! Elle se passa une main dans les cheveux, se démêlant un peu au passage les cheveux, avant de reposer ses yeux sur Eléa.

- Tu veux ramener tout de suite Azur ou te balader un peu? Tu n'as peut être pas encore eu le temps de vraiment découvrir les lieux. Mais c'est peut être mieux de mettre dans un lieu calme cette boule de poil… Tu veux faire quoi?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Lun 14 Avr - 8:30


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

J’entendis Mioko dire au revoir et merci à la secrétaire. Je ne l’appréciais pas vraiment, celle-ci, mais je me retourna quand même et hocha la tête, comme pour dire au revoir et merci.

« Oh, je vois… ça va? Je veux dire, vraiment, pas la réponse de politesse que l'on sort presque par réflexe... Quoi que cette question ne sert à rien, c'est jamais évident les premiers jours… »


Mioko réaffichât son sourire triste. Je m’en voulais un peu, et je me jurai que je devais arrêter de toujours la rendre triste. Je lui souris, un sourire que j’espérais répondre à sa question: oui, je vais bien. On continua à marcher encore un peu, puis elle me dit:

« On finit par s'y faire tu sais. Du moins, on se fait une raison. Et puis c'est pas comme si on était réellement emprisonné et sans aucune liberté. Regarde, on nous laisse trainer dans la ville! Et puis l'académie permet de rencontrer des personnes des différentes, c'est intéressant. On s'y amuse bien aussi! Ce n'est pas le pire endroit, au contraire. »

Le sourire de la jeune fille devenait de plus en plus chaleureux au fil de sa tirade. Je me demandais si moi aussi, au début j’allais ne pas apprécier l’Académie mais au fil du temps l’apprécier. En tout cas, j’aurais vraiment pu l’aimer si il y a avait mon frère et au moins prendre des nouvelles de mes parents, mais je me tus. Je ne voulais pas causer de peine à Mioko. Azur se mit à couiner, se qui nous fit rire toute les deux. Je regarda un instant le chaton, qui m’observa avec ses grands yeux bleus. C’est vrai que, voyons le bon côté des choses, l’Académie nous laissait une certaine liberté. Quand je parla à Mioko de faire entrer Azur dans l’Académie, elle me répondit:

« Je pense vraiment qu'on n'a pas besoin d'un quelconque stratagème pour le faire entrer. L'administration est plutôt cool au niveau des règles. Ils seront peut être même ravi d'avoir un être normal au sein de l'académie. »

Je souriais devant sa réflexion. C’est vrai que les gens de dehors nous considéraient comme des être étranges. Peut être même des monstres. Je secouai la tête pour chasser cette pensée peu plaisante. Je reportai mon attention sur la jeune brune, qui était en train de se passer une main dans les cheveux.

« Tu veux ramener tout de suite Azur ou te balader un peu? Tu n'as peut être pas encore eu le temps de vraiment découvrir les lieux. Mais c'est peut être mieux de mettre dans un lieu calme cette boule de poil… Tu veux faire quoi? »


Je réfléchis un instant. J’aurais bien visité la ville un peu plus longtemps, mais il fallait faire rentrer Azur, et je ne pouvais pas immédiatement le laisser tout seul. Je réfléchis un instant, et je vis la petite boule de poil regarder curieusement autour d’elle, en miaulant à tous les passants, qui regardaient Azur avec tendresse. Je ris un peu, puis répliqua à Mioko:

« Hum… Je ne sais pas trop, car il a besoin de calme et qu’on s’occupe de lui… Mais il a l’air de s’amuser ici! J’aimerais bien visiter le parc, et puis, le vétérinaire m’a dit tout ce qu’il fallait faire et il m’a donné ça… »


Je lui expliquai rapidement ce que le Dr. Marin m’avait dit, et montra la nourriture d’Azur. C’était du lait avec un petit biberon. J’avais immédiatement pensé au biberon des poupées. Cela m’avait fait rire. Je caressai distraitement Azur, avant de reporter mon attention vers la jeune fille:

« Oui… Je pense qu’on peut aller au parc, et on pourra toujours se reposer pour qu’Azur ne soit pas trop secoué, c’est un petit chat. »

L’intéressé commença à essayer d’attraper une mèche de Mioko, puis de moi. Je mis une petit distante entre nous, puis lui dit:

« C’est un petit chenapan, celui-ci! »

Par Eléa Williams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Statut : Etudiante
■ Messages : 23
■ MPV : 85
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Maîtrise de l'eau
■ Avatar : Seychelles de Hetalia - Axis Power

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Lun 5 Mai - 15:17


La jeune fille attendait la réponse de sa nouvelle connaissance en regardant la chaton. Il était mignon - mais ça ce n'était pas nouveau - mais également très drôle. Il était tout émerveillé par ce qui l'entourait, ce qui était très amusant à voir. Il avait tendance à se tordre dans tous les sens pour ne rien rater.  il est vrai que ça donnait envie de le laisser gambader en liberté, mais est ce que ça ne présentait pas un grand risque quant à sa sécurité? Il y avait de grande chance pour qu'il se mette à s'éloigner et à sortir de leur champ de vision… A moins de s'assurer de toujours avoir un œil sur lui, mais on ne pouvait jamais être sûr de rien. Un simple moment d'inattention, même rapide, pouvait avoir de lourdes conséquences. Cependant, en entendant la réponse d'Eléa, Mioko fut un peu plus convaincue du fait que ce n'était pas une si mauvaise idée de le laisser jouer. Et puis, elles seraient deux à le surveiller, il ne devrait donc pas y avoir trop de souci à se faire. Mioko acquiesçait donc, en lui souriant, quand elle se rendit compte que le chaton était en train d'essayer d'attraper ses cheveux avec sa gueule, ce qui fit rire la jeune fille. Elle lui caressa doucement la tête avant de reporter son attention sur Eléa.

-Allez, je vous emmène au parc donc!

Et elle commença à les y amener. Elle attendit un moment, puis se décida enfin à reprendre la parole, détestant les blancs et voulant en apprendre un peu plus sur sa nouvelle camarade.

-Au fait, si tu viens d'arriver, tu as eu le temps quand même de faire les formalités administratives? Genre dans quelle chambre tu es affectée, ta classe, ton emploi du temps… Tu t'es installée correctement?

*Si elle n'a pas encore défait ses valises, je suis prête à parier qu'Azur sera du genre à mettre son nez partout, ce qui risque de demander plus de temps à Eléa pour tout organiser…*

Mioko sourit doucement en imaginant la scène, Azur empêtré dans les vêtements de la jeune fille, mettant des poils partout et froissant les vêtements, sans s'en soucier le moins du monde. Le pire, c'est qu'il en était vraiment capable! Et puis un rien suffisait pour amuser et occuper un chaton, alors lors d'un "emménagement", il était servit. Elle détourna son attention du chaton pour revenir à osn interlocutrice.

- Oh, est ce que tu as fait le tour de l'académie? Parce que sinon, je pourrais te faire une visite si tu veux!

Elle lui sourit, tout en adoptant une allure assez soutenue dans la marche vers le parc. Elle voulait y arriver le plus vite possible, histoire de laisser le temps à Azur de se dépenser autant qu'il le souhaiterait. Et puis comme ça, ils rentreraient pas trop tard, au cas où Eléa ne se soit pas encore réellement installée. Elle réalisa alors qu'elle s'emportait peut être un peu en disant cette dernière phrase, et reprit donc très vite la parole.

-Enfin, je veux pas m'imposer hein! Je propose juste ça comme ça, te sens pas obligée d'accepter. Surtout que t'as peut être déjà eu le temps de faire tout ça, ou tu connais peut être du monde. Désolée, j'ai tendance à ne pas trop penser avant de parler, je parle plus vite que je en pense parfois, ce qui ne donne pas que du bon ma foi!

Elle rigola un peu. Puis, elle entendit un son agréable aux oreilles de ceux qui savent apprécier: celui des enfants qui jouent. Ils étaient donc arrivés à destination. Mioko tourna la tête vers Eléa, tout sourire.

-C'est là!

Elle les fit entrer, et s'arrêta. Elle aimait bien ce genre d'espace. Il y avait de la verdure, la possibilité de voir jouer des enfants, ce qui était assez distrayant et attendrissant, et si on cherchait bien, on pouvait toujours se trouver un endroit calme pour se reposer ou simplement méditer. En gros, on pouvait y faire pleins de choses!

*Bon. Si on reste à côté des enfants, il y a de grandes chances pour que certains veuillent le toucher… Mais vu la délicatesse dont certains peuvent faire preuve, je ne suis pas persuadée que ce soit une bonne idée. En même temps, simplement se poser dans un coin d'herbe, et ce que ça suffira à la boule de poil? Je n'en suis pas si sûre…*

Tergiversant, ne sachant quel choix faire, elle se tourna donc vers Eléa et le chaton, les regardant à tour de rôle, avant de s'adresser à la jeune fille, se disant qu'elle était la personne la plus à même de savoir ce qui serait la meilleure décision à prendre dans leur situation.

-Je te laisse guider à présent! Je ne sais pas ce qui pourrait être le plus sûr pour nous et amusant pour Azur ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Dim 25 Mai - 7:23


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

>« Allez, je vous emmène au parc donc! »

Je la suivis, silencieuse. Mioko ne tarda pas à remplir le blanc qui s'était installé entre nous. Normalement, qu'elle parle tout le temps m'aurait profondément agacée, préférant le silence, mais là, j'en étais heureuse. Peut être parce que j'étais de bonne humeur? Un jour, mon frère m'a dit que je n'acceptais que les gens parlent trop que quand j'étais de très bonne humeur, sinon j'étais quelqu'un qui ne tolère strictement pas les bavards, même que je leur fait comprendre très vite. N'importe quoi, je suis très tolérante moi...

« Au fait, si tu viens d'arriver, tu as eu le temps quand même de faire les formalités administratives? Genre dans quelle chambre tu es affectée, ta classe, ton emploi du temps… Tu t'es installée correctement? »


Je tourna la tête vers la jeune fille avant d'y réfléchir. Je me souviens d'avoir eu une vieille dame m'expliquant tout ce que Mioko venait de dire. Même plus, mais je n'avais pas très envie d'y réfléchir. Par contre, je me souviens d'avoir abordé un sourire particulièrement inquiétant, et que je fus singulièrement fière de moi en voyant que la femme était soulagée de s'en aller.

« Mmm... Oui. Ma chambre est la numéro trois, avec une certaine Fujita, ou Fujiti... Tu l'as connais? J'espère que ce n'est pas une peste ou quelqu'un avec un pouvoir... Dangereux. Et je me suis bien installé, je suis un peu du genre maniaque, je déteste laisser les choses en plan et m'en aller. »

Je fus surprise en réalisant mon aveu. J'étais plutôt du genre à cultiver le secret, et à ne rien dire sur moi. Le chaton devait vraiment avoir des ondes bizarres pour que je change autant d'attitude. Azur commença à gigoter sérieusement. Je me demandais ce que j'allais en faire, si il voulait sortir un peu partout.

« Oh, est ce que tu as fait le tour de l'académie? Parce que sinon, je pourrais te faire une visite si tu veux! »

Je remarqua son ton particulièrement enjoué, et même si j'avais déjà fait un petit tour de l'Académie, un autre ne ferait pas de mal. Car Dieu qu'elle était grande! Mioko marchais un peu vite, et je trottina un peu vers elle avant qu'elle reprenne la parole:

« Enfin, je veux pas m'imposer hein! Je propose juste ça comme ça, te sens pas obligée d'accepter. Surtout que t'as peut être déjà eu le temps de faire tout ça, ou tu connais peut être du monde. Désolée, j'ai tendance à ne pas trop penser avant de parler, je parle plus vite que je en pense parfois, ce qui ne donne pas que du bon ma foi! »


Je soupira en prenant un air affligée, avant de lui sourire gentiment. Bon, j'avoue que j'étais peut être un peu sarcastique sur les bords, mais elle a bien dû comprendre que c'était pour rire, et rien d'autre. Et puis, je ne connaissais vraiment personne, et la dame de L'Académie figurait plutôt dans la partie « Personne qui t'en veux, te déteste ou autre relation peu positive mais dont tu en ai très fière » de mon cerveau.

« J'accepte avec plaisir! Tu ne t'imposes pas du tout, ne t'inquiète pas. Et puis, je n'ai pas vraiment... Rencontré... Quelqu'un. »


« Si je continue à faire peur à tout le monde, je vais avoir plein de gens sur le dos! Je devrais peut être me calmer un peu... »


J'entendis des enfants hurler et rire. Je les trouvais un peu bruyant, mais je ne devais pas être mieux à leur âge. Mioko m'indiqua que c'était là, et me demanda ce qu'il fallait qu'on fasse. Je regarda un instant autour de moi, et remarqua que le parc était vraiment un bel endroit. On pouvait y jouer avec les enfants, ou juste se reposer. Généralement, entendre des enfants crier, hurler ne m'enchante pas, et je ne changea pas d'avis aujourd'hui. Non que je n'aime pas les enfants, mais certain peuvent vraiment se montrer affreux.

« Je préférerais qu'on aille un peu plus loin des enfants, je n'aime pas trop quand ils crient, et puis, certains ne sont pas très délicats envers les animaux... »


Joignant le geste à la parole, je m'approcha d'un petit coin d'ombre, un peu à l'écart des enfants. Je m'assis avec un discret soupir de soulagement, je n'étais pas très sportive. Je lâcha Azur de mes mains, qui semblait ravi d'être enfin libéré de mon emprise. J'allais finir par croire que j'étais une affreuse sorcière. Il commença à s’éloigner en trottinant, de sorte que je fus obligée de le rattraper et de le ramener avec nous. Il me jeta un regard accusateur, et, pour se venger très certainement, commença à s'attaquer à ma pauvre petite main.

« Aïe Azur! Rah mais j'ai pris un diable moi? Tu peux jouer, mais ne charcute pas ma main! »

Le petit être devait avoir compris que je n'étais pas très contente, et se contenta de livrer une féroce bataille contre sa queue.

« La vache! C'est qu'il mord. Je ne savais pas qu'une minuscule boule de poil pouvait faire aussi mal. »


Par Eléa Williams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Statut : Etudiante
■ Messages : 23
■ MPV : 85
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Maîtrise de l'eau
■ Avatar : Seychelles de Hetalia - Axis Power

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Lun 16 Juin - 13:01


Quand Eléa révéla qu’elle s’était installée dans la chambre numéro 3, Mioko crû avoir mal compris. Mais quand la demoiselle commença à bafouiller son nom, il n’y avait plus de doute permis. Elle eu alors un air étonné, avant de se mettre littéralement à exploser de rire. Comme quoi n’empêche, le hasard était bien fait des fois ! Elle se pointa alors du doigt, avec un énorme sourire sur les lèvres.

- Fujita. Mioko Fujita. C’est moi ta colloc’ apparemment!

Après sa proposition de lui faire le tour de l’académie, le soupir que cette dernière poussa calma directement Mioko. Etait-elle allée trop loin dans ses présomptions ? Prenait-elle trop les devants ? Elle se mordilla donc les lèvres, comme pour se punir, mais surtout pour s’obliger à réfléchir à deux fois avant de proposer quelque chose à l’avenir. C’est alors que la réponse d’Eléa fut positive, ce qui rassura la jeune fille. Elle laissa donc à sa nouvelle connaissance le soin de trouver la meilleure place possible pour elles et le chaton. Elle la suivit jusqu’à l’arbre, et s’installa à côté d’elle. Mioko ne put s’empêcher de rigoler en voyant Eléa qui dû se lever pour récupérer le petit Azur qui essayait de s’éloigner le plus vite possible. Mais elle cessa de rire quand elle entendit Eléa lâcher un petit cri de douleur. Elle porta son attention sur l’endroit présumé de la blessure, mais vit que ce n’était rien de bien grave. Mioko sourit alors, et commença à jouer avec le chaton, se « battant » avec, le laissant la mordiller.

- Oh, c’est bon qu’il a compris, il évite de mordiller trop fort maintenant. De toute façon, c’est sûr qu’il faudra lui apprendre quelques règles de bases de la vie en communauté !

Elle laissa sa main au chaton, ne craignant pas réellement la douleur. Et puis, de toute manière, s’il s’occupait avec sa main, elles seraient assurées qu’il restera dans les parages. Elle put donc reporter son attention sur la jeune fille.

- En parlant de ça, il y aurait des choses que je devrais savoir ? Enfin, je veux dire par là, des règles qu’il faudrait que l’on se fixe ? Parce que je dois t’avouer, c’est ma première fois, le partage d’une chambre… Et comme c’est un espace assez petit tout de même, il faudrait éviter de faire des choses qui pourraient agacer l’autre. Moi…

Elle s’interrompit, tournant d’un coup la tête vers le chaton, ne sentant plus ses crocs. Azur en effet avait bougé pour ne plus être sur le dos, mais il ne s’était pas éloigné pour autant. Il était juste à côté, en position de chasse, et ne mit que très peu de temps avant de se décider à sauter sur la main, comme si cette dernière était une proie, ce qui apaisa Mioko. Elle reprit donc la parole.

-Ce que je m’apprêtais à dire, c’est que moi, par exemple, je… Je suis pas trop pour tout ce qui est… anormal j’ai envie de dire… Je sais pas trop comment le formuler… Je veux dire, je ne juge pas les autres hein ! Mais je suis pas trop pour l’utilisation des pouvoirs… Enfin, je préfère ne pas être dans les parages… Tu vois ?

Avec sa main valide, elle tritura son haut. Elle ne savait jamais comment ce genre de réflexion pouvait être pris. Après tout, pour certains, leurs pouvoirs étaient un don du ciel, un cadeau qui leur était fait, et il fallait donc, selon eux, en user, voire en abuser. Mais Mioko, c’était loin d’être son genre, bien au contraire.

* Bon, si je me souviens bien, elle a dit qu’elle ne voulait pas être dans la chambre d’une personne à pouvoirs dangereux… Ouai ‘fin en même temps, ça veut rien dire au final…*

Elle releva la tête, et voulut passer à autre chose.

- Donc, il y aurait des choses que tu ne voudrais pas que je fasse ? Déjà, si j’ai bien compris, tu n’aimes pas le désordre, je me trompe ? En tout cas, sur ce point, ça devrait aller, parce que j’évite de laisser traîner mes affaires. Mais n’hésites pas à l’avenir à me faire remarquer si ce n’est pas le cas !

Elle lui sourit doucement, avant de sentir à nouveau que le chaton n’était plus sur sa main. A peine elle tourna la tête qu’elle le vit galoper vers Eléa. Sans doute s’était-il lassé de la main inanimée qui ne réagissait pas sous ses crocs, c’est pourquoi il était parti chercher une « nouvelle proie » ? En tout cas, il était en train de grimper sur les jambes de la jeune fille.

* Et bien au moins, il est à l’aise avec elle, c’est super ! Pour un chaton récupéré dans une poubelle… J’espère que ça se passera bien avec lui quand même dans la chambre… Comment on va faire d’ailleurs ? Parce que le garder enfermé dans une chambre, ça semble cruel, mais le laisser gambader sur un territoire inconnu et « hostile » vu la population spéciale de l’Académie… Quoi qu’au début, ça semble normal de le garder en lieu sûr, non ?*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Pique

■ Fiche : http://nakunaru-academy.chocoforum.net/t787-elea-williams
■ Statut : Elève
■ Messages : 26
■ MPV : 62
■ Age : 19
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Les miroirs
■ Avatar : Kagura Gin Tama

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Dim 29 Juin - 3:23


Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?
Feat: Fujita

D'accord, la jeune femme devenait folle. Elle aborda plusieurs visages avant d'exploser de rire. Bon. Le mien resta totalement paisible, avant que Mioko me déclare qu'elle était ma colocataire. Je leva un sourcil étonné.

« Non... Vraiment ? Une seconde, j'ai cru que tu avais perdu la boule ! C'est vraiment à ce demander s'il y a un hasard. »


Mais son visage se décomposa rapidement devant ma « plaisanterie ». OK, message reçu : ne pas faire de l'ironie avec elle. Elle semblait vraiment tout faire pour ne pas me vexer, c'était touchant.

Mioko ne semblait pas s'en faire si Azur la mordillait, mais moi si. Je me souvenais qu'un chat m'avait griffé plus jeune, et je détesterais qu'un chat fasse ses griffes sur les meubles, tapis, coussins... Surtout si je ne savais pas si on avait le droit de prendre un chat.

« En parlant de ça, il y aurait des choses que je devrais savoir ? Enfin, je veux dire par là, des règles qu’il faudrait que l’on se fixe ? Parce que je dois t’avouer, c’est ma première fois, le partage d’une chambre… Et comme c’est un espace assez petit tout de même, il faudrait éviter de faire des choses qui pourraient agacer l’autre. Moi… »

J’écoutai attentivement ma colocataire, avant d’acquiescer. Elle avait raison, j'aimais bien vivre en communauté, ce qui peut paraître bizarre mais j'aime le contact des gens, même si aux premiers abords on peut croire à une asociale, mais j'aimais aussi établir quelques règles pour que tout se passe bien. J'attendis un moment qu'elle continue sa phrase, mais elle c'était tu, regardant Azur. Il avait l'air de porter beaucoup d'intérêt pour la main de Mioko. En tout cas, je pense qu'on fera un bon trio !

« Ce que je m’apprêtais à dire, c’est que moi, par exemple, je… Je suis pas trop pour tout ce qui est… anormal j’ai envie de dire… Je sais pas trop comment le formuler… Je veux dire, je ne juge pas les autres hein ! Mais je suis pas trop pour l’utilisation des pouvoirs… Enfin, je préfère ne pas être dans les parages… Tu vois ? »

Je la regarda, de plus en plus surprise, elle semblait très nerveuse. Pourquoi ? Je n'en avais aucune idée. Je réalisa que j'étais en territoire totalement inconnu. Je ne connaissais pas les gens, leurs habitudes... Est ce que pour eux leurs dons... Je ne savais pas, Dieu que ça m'énervais ! Je me promis de questionner Mioko pour éviter de faire trop de bêtises.

« Ne t'inquiète pas, moi aussi. J'en ai même un peu peur tu vois, même si beaucoup moins qu'avant. J'ai souffert de ça, alors je ne vais pas en abuser ! Mais ce qui me fait le plus peur, c'est qu'on est ici pour les améliorer, mais on ne sait pas où ça peut aller ! D'ailleurs, je te propose qu'on se disent nos dons, c'est mieux car si tu entends quelqu'un jouer de la trompette et que tu te transforme en Hulk... Enfin, tu comprends ? »

J'attendis un instant avant de me convaincre que je devais être la première à faire le pas. C'est débile, mais ça me stress.

« Moi... Moi je peux contrôler mon pouvoir, la chambre ne va pas se transformer en... En je ne sais pas quoi. Enfin moi... C'est comme... Heu... Les miroirs, tu vois ? Non, tu ne vois pas... J'ai trois pouvoirs avec eux. Le premier, je peux voir tout ce qui c'est passé avant, je peux voir le passé qu'ont vu les miroirs. Le deuxième, je peux changer l'image qu'ils reflètent. Le troisième, je peux me dédoubler. Mais ne t'inquiète pas, je ne ferais jamais ça, c'est inquiétant... Mais au cas où, il est mon opposé physiquement. Je suis gauchère, il est droitier. Voilà. »

J'avais un peu peur de sa réaction, un souvenir désagréable en tête. Mais je n'avais pas à m'inquiéter, elle aussi devait avoir peur de ce qu'elle pouvait faire... … … Je déteste n'être sûre de rien. Je ne laissa rien paraître. Je tourna la tête pour écouter ce qu'avais à dire Mioko.

« Mmm... Oui, j'aime bien qu'en c'est propre et bien rangé. Après, je n'ai pas vraiment d'exigences, mais j'aime bien qu'en on respecte l'autre et quand il n'y a pas trop de bruit. Aussi, je pense à Azur, il va bien falloir le nourrir et... Bah faire les tâches ingrates. Le médecin m'a donné le nécessaire, on verra où on le range, OK ? Aussi, pour les sorties, mieux ne vaut pas. Les chats, pour les habituer, il faut toujours les enfermer dans un pièce, sinon ils s'en vont. Et puis, je ne connais pas la mentalité des gens de l'Académie. Ce sera un peu compliqué, mais faisable. Un chat est très débrouillard, plus grand il pourra faire des petites balades sans se faire atomiser mais là, c'est vraiment un bébé. Un chat grandis vite par contre, il a quelques mois donc c'est bon. »

Je réfléchis un instant. Ça allait être compliqué, mais ça me plaisait, tous ces risques. L'Académie allait peut être être une grande aventure, qui sait ? Azur était en train de grimper sur ma jambe, et je le caressa distraitement.

Par Eléa Williams


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?   Aujourd'hui à 2:08




Revenir en haut Aller en bas
 

Le cabinet d'un vétérinaire, s'il vous plait?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Nakunaru City
La ville
 ::  Rues
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Autres Mangas (RPG)