www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Yuna Nighter, écrivain d'illusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Yuna Nighter, écrivain d'illusion   Ven 11 Jan - 18:02


DOSSIER DE Yuna Nighter





Feat;setsuka heel – Skip beat
« Surnom(s) : miss Yuna, Lady Yu', Maika Shima pour nom de plume
« Age : 22 ans
« Métier : écrivain, surveillant de Nakunaru à mi-temps
« Type : Trèfle peut-être ?
« Pouvoir : « Illusions des textes »
Lorsque j'écris sur un ordinateur ou une autre machine (mon don ne fonctionne pas quand j'écris sur du papier), mon texte semble prendre vie autour de moi. Il ne s'agit que d'illusions, elles ne sont pas palpables et si vous regardez bien, vous pourrez voir au travers mais je peux écrire qu'un prince vient secourir la princesse de son cœur et vous verrez la scène. L'illusion ne fonctionne que dans un rayon de 100 mètres et se dissipe si jamais elle doit franchir cette limite ou que je le désire.
« Adjectifs : Je suis peut-être trop franche et taciturne, mais je suis imaginative et gentille la plupart du temps !
« Secret:
Spoiler:
 






&.Caractère

Au premier abord, la jeune femme semble revêche et mauvaise. On la croirait prête à vous entraîner jusqu'en Enfer avec le sourire aux lèvres. Pourtant, c'est tout le contraire. Elle est méfiante, mais pas méchante. Il n'en faut pas beaucoup pour lui faire baisser sa garde si elle vous sent sincère. Et à ce moment là, préparez-vous à une effusion de câlin et d'attention en tout genre. Vous pouvez bien n'être qu'un simple collègue de boulot ou un élève, elle vous proposeras de l'aide si besoin et vous offrira avec un sourire ses sucreries qu'elle affectionne tant. En revanche, si elle vous sent néfaste pour elle ou pour quelqu'un qu'elle apprécie, gare à vous : c'est qu'elle sait se battre la petite ! Et elle ne vous laisseras pas nuire à son bonheur sans rien faire. Mais étant donné qu'elle est très tête en l'air, elle aura peut-être oublié qu'elle doit se venger de vous si vous avez de la chance.
Un peu taciturne, elle passe rapidement d'une émotion à une autre mais jamais sans raison. Elle ne sourit pas beaucoup, mais quand elle le fait on peut dire que c'est de tout son être. Lorsqu'elle se met en colère elle va s'acharner contre l'objet ou la personne qui l'a plongée dans cet état jusqu'à s'être suffisamment défoulée pour se calmer. Ah ce ne sera pas forcément avec des coups, elle connaît très bien son vocabulaire ! Mais si elle est triste, Yuna ira s'isoler dans un coin pour ne déranger personne. Elle préfère de loin souffrir en silence et seule que d'impliquer ou de déranger les autres.
C'est est une jeune femme qui adore tout ce qui extravagant et ça se voit : elle aime les vêtements sombre que personne n'oserais porter, les objets insolites, bref elle aime la différence et fera tout pour l'être. Ressembler aux autres et se fondre dans la masse, ce n'est pas son truc, même si elle sait le faire lorsque la situation le demande.
Depuis des années, elle aime la lecture. Elle peut lire des dizaines de romans de 300 pages en deux semaines s'ils l’intéressent suffisamment. Dès qu'elle commence un livre, elle ne peut le lâcher avant de l'avoir terminé. Même si depuis qu'elle est devenue écrivain, elle passe moins de temps à lire.

&.Physique

Yuna est une jeune femme qui, malgré ses 22 ans, ne mesure qu'un mètre cinquante-cinq. Son apparence fine et élancé lui donne un air félin qu'elle s'amuse à accentuer. Une poitrine assez forte pour porter des décolletés excitants les regards, une taille fine, une peau un peu trop pâle qu'elle tient de sa mère, de longues jambes et un visage qui n'a pas changé depuis ses 18 ans, elle semble plus jeune que son âge lorsqu'elle ne porte pas de maquillage.
Sur son omoplate droite, elle a une tâche de naissance ayant pour forme une sorte d'arabesque qui ressemble fortement à un tatouage, mais il s'agit bel et bien d'une tâche de naissance.
Son visage fin et légèrement arrondis est encadré par des mèches rouges sur ses longs cheveux blonds. Car oui, la demoiselle est blonde, tout comme son père. Ses cheveux retombent souplement sur ses reins, dans une cascade doré de flamme. Des mèches brûlantes éparses sur sa chevelure rendent plus vives les couleurs de celle-ci qui semblait trop terne selon la jeune femme.
Ses grands yeux couleur chocolat lui parvienne de son père, mais ils ne sont malheureusement pas parfais. La jeune femme voit très mal de loin, aussi doit elle porter des lentilles qu'elle s'amuse parfois à teinter de rouge ou de noir. C'est une petite fantaisie qu'elle s'accorde mais que nul ne connaît, pas même son éditeur. Personne ne l'a jamais vu porter ses lunettes noires à la fine monture qu'elle met parfois lorsqu'elle sais qu'elle ne sortira pas de chez elle de la journée et que personne ne viendra la voir. Son nez est légèrement retroussé, elle a deux petites fossettes aux coins des lèvres qui ne sont visible que par ceux qui parviennent à la faire rire et sa bouche est une parfaite symétrie même si celle-ci est affublé d'un faux piercing qu'elle relie par une chaîne à son oreille gauche déjà pourvue de plusieurs boucles d'oreilles. Il est rare qu'elle ne soit pas maquillée de son fard-à-paupière gris sombre avec une touche d'eye-liner et de crayon ainsi que de son rouge à lèvre noir, pourpre ou sang. Si elle ne porte pas de maquillage, c'est qu'elle était certainement en train d'écrire ou qu'elle vient tout juste de se lever.
Vestimentairement parlant, elle est sombre et provocante. Certainement dû à son enfance et à son entourage, elle aime se vêtir de tenue courte et moulante en haut, en cuir de préférence. Elle aime beaucoup les jeans un peu lâche auxquels elle peut accrocher des chaînes et d'autres bijoux. Ses tee-shirt sont souvent court et elle n'hésite pas à mettre un bustier si l'occasion se présente. Lorsqu'il fait froid, elle aime beaucoup mettre sa veste longue qui lui retombe sur les genoux, selon elle cette veste lui donnerais un côté classe.

&.Histoire

Une histoire, ça commence d'abord par la rencontre des parents ce me semble non ? Bhein la rencontre des miens est ce que l'on appelle quelque chose de banale. Ils se sont rencontrés au lycée et à force de passer du temps l'un avec l'autre, ils ont finis par sortir ensemble. Ils avaient plein de chose en commun, dont leur amour prononcé pour le Japon. Ils se sont pourtant séparés à la fin du lycée, la passion n'était plus là même si les sentiments demeurais. Ils sont sortis avec d'autres, mais ma mère n’arrêtais pas de penser à mon père et lui se demandais parfois ce qu'elle était devenue. Ils se sont revus par hasard, quelques années plus tard, lors de l'anniversaire d'un de leur ami. Ils ont réappris à se connaître, trouvant de nouveaux détails et voyant les choses sous un œil nouveau. Ils se sont revus plusieurs fois, et ils ont finis par retomber amoureux. Environ deux ans plus tard, ils se sont installés ensemble dans un petit appartement. Ils s'aimaient passionnément, et rien ne pouvais plus les combler. Ils se sont mariés environ un an après avoir emménagés ensemble et c'est pendant leur lune de miel que j'ai été conçu. Sauf que ma mère ne s'est pas aperçu de sa grossesse. Elle a toujours été du genre tête en l'air, et n'avais pas remarqué qu'elle avait des nausées ni même qu'elle était très en retard. Mais mon père remarqua qu'elle avait pris du poids au fil des mois et commença à se poser des questions puisque ma mère est une grande sportive. Il l’exhorta à aller voir un médecin et il lui annonça ma présence. Là, c'était le choc. Elle avait 26 ans et se voyait encore comme une gosse. Élever un enfant, voilà quelque chose à laquelle elle n'espérait pas se voir confronter si tôt. Mais mon père la rassura, en beau parleur qu'il est. Trois mois plus tard, je poussais mon premier cris dans une salle d'accouchement d'un grand hôpital.

Pour mes trois ans, mes parents eurent l'idée de m'offrir une vraie chambre. Pas banal le cadeau hein ? Faut dire qu'ils en avaient marre de m'entendre bouger la nuit dans le petit lit qu'ils avaient placés dans leur chambre. Alors on avait déménagé dans un appartement un peu plus grand pour que je puisse avoir ma propre chambre. Elle était peinte d'un violet un peu foncé et le sol était recouvert d'une moquette marron. Ma mère déteste le rose, et elle avais refusé de peindre ma chambre de cette couleur. Tant mieux pour moi, parce que je déteste le rose aussi.
Deux ans plus tard, mon cadeau d'anniversaire fut l'annonce d'un petit frère. Toujours pas commun le cadeau, comme si j'étais abonnée. L'année précédente, j'avais eu un oubli. Ou plutôt, mes parents avaient eu un trou de mémoire. Ils avaient qu'un enfant, et déjà ils oubliaient son anniversaire. Mais c'était pas grave, je l'avais oublié aussi ! Oui j'avoue, j'avais oublié mon propre anniversaire. Du coup, on s'en est souvenu une semaine plus tard et on a tous éclaté de rire avant de m'acheter mon gâteau et une boite de pense-bête avec une poupée. Comique le cadeau ! Mais pour en revenir à mon cinquième anniversaire, et à l'annonce de l'arrivée de mon petit frère, j'étais toute heureuse. Pendant trois longs mois je n’arrêtais pas de coller ma mère pour savoir si tout allais bien, si elle n'avais besoin de rien, si mon petit frère avait fais quelque chose de plus pendant que j'étais à l'école, bref je la gonflais ! Quand il est né, j'étais toute excitée. Ils lui donnèrent le prénom de Shu. C'était mignon, c'était "chou" !

L'année de mes 8 ans, on déménagea au Japon. Mes parents avaient toujours rêvé d'aller vivre là-bas, et ils pouvaient enfin réaliser leur rêve. Alors on partit, direction terre inconnue !
Là-bas, j'étais plutôt spéciale. Ils n'étaient pas vraiment habitués aux blondes. Mais l'avantage c'est que les blagues sur les blondes, je ne les entendaient plus ! Par contre, ils se moquaient bien évidemment de mon côté un peu tête en l'air. Du coup, je me réfugiais dans les livres. C'est là qu'est venu mon goût de la lecture.
Malheureusement, la même année, un incendie eu lieu dans mon école. Par chance, il n'y eu aucun blessé grave, mais ma vue en pâti. Suite à ça, je ne voyais plus très bien de loin. Mais je fis tout pour que cela ne se remarque pas, je ne voulais surtout pas porter de lunettes.

Peu après mes 12 ans, commença ma phase rebelle. Je commençais à m'habiller de vêtements gothique, les trouvant plus classe que les autres. J'étais différente, quitte à l'être jusqu'au bout. Mais j’eus de mauvaise fréquentations. Plus le temps passais, plus je sortais en cachette et alignait les conneries. J'en suis pas fière, mais j'étais stupide. A 15 ans, j'avais une bande de pote avec lesquels je m'amusaient à faire mes conneries la nuit. Mes parents ne savaient plus quoi faire de moi. Et puis un jour, mon frère m'a empêcher de sortir. Il a verrouillé chaque porte, chaque fenêtre pour que je ne puisse pas sortir et a caché la clef. Il avait un "mauvais pressentiment". Grâce à ça, j'ai évité d'être coffré. Ma bande avait été prise en flagrant délit de vol dans un conbini et avait été arrêtée. C'est là que j'ai compris que j'avais déconné. Alors j'ai arrêté. Je ne sortais plus en cachette la nuit, je ne commettais plus d'infraction, j'étais gentille. Mais j'ai gardé mon style vestimentaire, j'y étais beaucoup trop attachée.
Il n'a pas fallu longtemps ensuite pour que je découvre mon pouvoir. J'ai reçu un ordinateur l'année de mes 17 ans, et quand j'ai commencé à écrire un de mes romans dessus les illusions sont nées. Je ne contrôlais rien du tout au début.

Quand mon pouvoir s'est déclenché, on a commencé à faire des recherches. Mes parents m'aimaient et ne me rejetais pas pour mon don, j'étais leur fille peut importe ce que j'étais capable de faire. Ils avaient vécu bien pire avec moi !
Nous avons finis par tomber sur un site mentionnant Nakunaru. Alors j'ai fais mes valises et j'y suis allée, embrassant mon frère et mes parents avec toute la tendresse dont je disposait. Ils allaient me manquer. Mais j'étais excitée d'aller dans ce lycée, j'avais hâte de voir et de rencontrer des gens aux pouvoirs spéciaux, comme moi.
J'y ai passé de merveilleuses années. Je me suis fais des amis, des ennemis aussi bien sûr, mais surtout des amis. Et lorsque je suis sortie du lycée, j'ai choisis de me consacrer à mon rêve à plein temps. Je voulais être écrivain. Petit à petit, mes livres se sont vendus. J'écris principalement des roman surnaturel, mais il m'arrive aussi d'écrire des nouvelles avec des tueurs à gage ou une petite histoire d'amour. Même si c'est plus rare pour le dernier, n'ayant pas eu beaucoup d’expérience dans ce domaine. Je suis bien sortie avec quelques garçons, mais ça date du temps où je faisais les quatre-cent coups alors ça remonte ! Mais même si j'adorais mon job, il me fallait autre chose. Je voulais rester dans l'enceinte de Nakunaru. Ne voulant pas être prof, je me suis décidée à opter pour un job de surveillante à mi-temps afin de pouvoir tout de même me consacrer à mes écrits.

Et depuis, ma vie c'est ici.

&.Celle qui se cache derrière l'écran

« Age : What ?! Non mais vous savez pas qu'il faut pas demander son âge à une lady ?! Et en plus t’ose me dire que je suis pas une lady ? U_U tu me déçois. Bon ok, j'ai 17 années complètes à mon actif ! Donc j'ai... ?? 18 ans bravow !
« Surnom :  Méli, Mélou, Mélichouw, Yuki... euh... j'crois que c'est tout x)
« Comment as-tu découvert le forum?  je suis allée sur un top-site, j'ai cliqué sur un fow mais il me plaisait pas. Alors j'ai fais « partenaire !!! » et puis à force de répéter l'action, j'ai finis par tomber ici et là, ça a été THE REVELATION ! I want to write here ♥
« As-tu tout lu? Mais je croyais que le seul Dieu c'était mon papa OmO vais pleuré, j'ai été dupé depuis mon enfance >o<
« Comment trouves-tu le forum? J'ai eu THE révélation ici, donc je crois que cha veut dire que che fow me plaît beaucoup de beaucoup de beaucoup ^^ j'adore le design, ché trop classe ♥
« Un dernier mot? Le nutella, c'est bon =w= et puis le yaoi dominera bientôt le monde avec les pingouins, les lamasticots, les poulpes eeeeeeeeet.... les cafeko ♥


Revenir en haut Aller en bas

Silver Twins A


avatar

Silver Twins A

■ Poche à chats : Bulles de savon
■ Statut : Elève
■ Messages : 132
■ MPV : 281
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Cartomancie et régénération instantanée
■ Avatar : Protagoniste, personna 3

Message Sujet: Re: Yuna Nighter, écrivain d'illusion   Sam 12 Jan - 5:34


Bienvenue parmi nous^^. Et bonne chance pour ta validation^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 617
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Yuna Nighter, écrivain d'illusion   Sam 12 Jan - 8:22


♣ ♣ ♣ ♣

Bienvenu à Nakunaru !
Alors, j'avoue que j'ai beaucoup hésité entre trèfle et carreau pour ton groupe. Mais finalement, je pense que trèfle est beaucoup plus adapté que carreau pour ton pouvoir. J'ai bien aimé ta fiche, sinon. Et je n'ai rien à redire. Intéressante, amusante par moments, j'crois pas avoir vu de fautes... Fin, j'ai bien aimé, voilà.

J'ai rien à redire, amuse toi bien ici, bon RP, touça touça. ♥




Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Yuna Nighter, écrivain d'illusion   




Revenir en haut Aller en bas
 

Yuna Nighter, écrivain d'illusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye...
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit