www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 La maison est derrière, le monde est devant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


Message Sujet: La maison est derrière, le monde est devant...   Dim 30 Déc - 10:47





« La maison est derrière, le monde est devant… »

« La maison est derrière, le monde est devant,
Et il y a bien des chemins à parcourir
A travers les ombres jusqu'à l'orée de la nuit,
Jusqu'à ce que les étoiles soient toutes allumées.
Alors, monde derrière et maison devant,
Nous reviendrons vers la maison et le lit.
Brume et crépuscule, nuage et ombre,
S'évanouiront ! S'évanouiront !
Feu et lampe, et viande et pain,
Et puis au lit ! Et puis au lit ! »


Un voyage. Un voyage se préparait. Cela faisait des jours et des jours que tout le monde en parlait, et je dois avouer que, même moi, j’étais assez impatiente à l’idée de quitter Nakunaru. Non pas que je désirais m’enfuir de cet endroit hors du commun, ça n’avait rien à voir… Mais la perspective de découvrir ou de redécouvrir certaines choses m’enchantait au plus haut point. Et pour réussir à m’enchanter, il fallait y aller… C’est donc de bonne humeur que je me suis réveillée en ce matin d’été. Tout semblait parfait : on m’avait laissé participer au voyage malgré mon albinisme. En vérité, les dirigeants du pensionnat – je ne sais pas exactement qui – avaient trouvé une sorte de médicament qui supprimait temporairement les effets néfastes de la maladie. Si je le prenais régulièrement, je devais être capable de tenir les trois semaines du voyage. J’espérais juste que ça fonctionnait vraiment… Il faut dire que j’étais la toute première cobaye à l’essayer, quelle horreur !
Enfin bon, vive la science et les pouvoirs magiques ! Mes bagages étaient préparés depuis une semaine déjà – je n’avais pris que le strict nécessaire, j’achèterai sûrement quelques trucs complémentaires là-bas. Là-bas… Ce mot semblait magique aujourd’hui, comme une délivrance. Là-bas, c’était autre part, un endroit hors de notre prison dorée. C’était la mer, la ville, les humains normaux, tout ça à la fois. Là-bas, c’était le paradis… C’était aussi l’occasion d’apprendre de nouvelles choses et de se renseigner sur les dernières nouvelles de l’ancien monde, celui que nous avions tous quitté.
Cela fait presque une heure que je suis montée dans le train. Le premier compartiment m’appartient pour l’instant. J’avais désiré me familiariser avec les lieux le plus vite possible et j’étais donc montée avec les premiers. J’avais pris de la lecture mais m’étais vite désintéressée du bouquin. Les yeux perdus dans le vague, je réfléchis à ce que je ferai là-bas. Changer d’air me rendait joyeuse, mais après ? Il n’y avait rien d’exceptionnel à aller à la mer et une fois arrivée, que ferais-je ? Je n’ai pas d’ami et ne désire pas en avoir. Mais quand même, rester là-bas toute seule… J’en viendrais presque à espérer que ce pot de colle de Narcisse continue à me suivre. Je secoue la tête pour chasser cette envie saugrenue et jette un coup d’œil à mes bagages, rangés dans l’espace prévu à cet effet juste au-dessus de moi. Tout est en ordre, rien n’a bougé. Je soupire et rouvre mon livre sans conviction. Les autres en mettent du temps… Je commence à m’ennuyer ferme et, sans vraiment y faire attention, je me remets à chantonner une chanson que j’ai déjà chantée mille fois. Les paroles vont parfaitement avec l’événement du jour et l’ombre d’un sourire apparaît sur mon visage. Pour la première fois depuis longtemps, je suis contente. Je suis contente et je souris, les yeux fixés sur un livre merveilleux, assise sur un siège des plus confortables, avec les rayons du soleil me caressant doucement la joue sans me faire de mal… Tout semble vraiment parfait.

Spoiler:
 

Amarante


Revenir en haut Aller en bas

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: La maison est derrière, le monde est devant...   Jeu 21 Fév - 13:50


Loin des gosses que j'étais censée surveiller, j'étais assise à côté d'une fenêtre, la tête adossé à celle-ci. J'observais tranquillement le paysage défiler sous mes yeux. Des maisons, des champs, tout un tas de trucs. Que je n'avais jamais vu encore avant aujourd'hui. Les sièges étaient agréables, la température ambiante était relaxante... On peut même dire que cette journée état pour moi une journée parfaite. Une journée de rêve. Je n'avais même pas eu le droit au mauvaises blagues de mon pouvoir; c'était pour la première fois ces dernières semaines que je pouvais profiter de mes 20 ans. Tant mieux d'un côté, ça allait être plus facile pour se faire respecter...

Les gamins semblaient tous excités par cette sortie. Je n'allais le cacher à personne, même si j'avais l'air le plus calme au possible, j'étais surexcitée moi aussi. Ca allait être la première fois que j'allais voir à quoi ressemblaient des villes banales. C'est bête non? Alors qu'on avait les choses les plus incroyables sous les yeux, on se sentait obligés d'aller voir là où il n'y en avait pas. C'est assez risible. Mais bon, Nakunaru, je commençais à le connaître sur les doigts. J'avais envie d'avoir de nouveaux paysages à photographier, de nouveaux lieux à voir...

Rien que ces champs, ces champs vides et banaux, moi je les trouvais impressionnants. Et lorsqu'on me disait que j'allais en voir encore plus que je n'en voyais, j'avais cette lueur qui s'éveillait dans mes yeux. Certes, je devais surveiller les gamins durant ce voyage. Certes, j'allais devoir bosser. Mais... Qu'est ce que j'en ai à faire après tout? Ils sont autonomes, ils sauront se gérer tous seuls, comme les grands qu'ils sont... Et s'ils commettent une connerie, ben j'essayerais de le cacher, et ils m’entendront passer...
...
Quoi que, maintenant que j'y pense... Et s'ils s'enfuyaient? Et s'il refusaient de rentrer? Et si on ne les retrouvait plus? Et s'ils dévoilaient leurs pouvoirs? Et s'ils tuaient quelqu'un? Ah... Tout ça me retombera dessus. Adieu mes vacances de rêves. Trop de risques à prendre que de laisser ces gamins tout seuls. J'allais devoir aller leur parler. Les prévenir. Avoir une discussion avec eux. Qu'ils sachent à quoi s'attendre s'ils font une connerie. Ou deux. Ou trois... Mais pas quatre. Car s'ils osent en faire quatre, je leur pète le bras.

J'ai dû me décoller de ma fenêtre, avec une magnifique trace qui m'est restée sur la joue - mais tant pis, et aller parler aux gosses. Je me suis mise debout au milieu de notre compartiment, pris une grosse bouffée d'air, et me prépara à parler. Je frappa deux - trois fois dans mes mains pour avoir l'attention des gamins.

- Bon, écoutez, je sais que vous êtes beaux, bons, grands, autonomes; je compte sur vous pour ne PAS faire de conneries. Compris? Osez en faire une, et vous entendrez parler de moi... Pendant très longtemps ! Ne croyez pas que c'est parce qu'on est en dehors de Nakunaru...

Puis je me suis souvenue qu'un discours avait déjà était fait à ce sujet, du coup, je me suis arrêtée sans même finir ma phrase.

- Fin, toute la blablote qui a été dite durant le discours quoi. Vous comprenez, j'suppose?

Après avoir bien insisté sur le fait qu'ils ne devaient pas faire de bêtises, je suis partie me rasseoir, sans même écouter ce qu'ils avaient à dire, pour profiter du paysage...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La maison est derrière, le monde est devant...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Extérieur
Extérieur
 :: Le train :: Compartiment 1
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit