www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Lucky Girl... So Magical [U.C.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Lucky Girl... So Magical [U.C.]   Mer 27 Avr - 14:06


DOSSIER DE CALLEIGH PURPLE HOWLETT


Feat;Béatrice (Umineko No Naku Koro Ni)
« Age : 21 ans
« Métier : Etudiante
« Type : Euh… dans l’absolu je dirai Pique, vu que je sais pas trop où ranger ce pouvoir.
« Pouvoir{s} : Influe sur la Chance des gens. C’est assez simple comme principe ; elle lance un caillou par exemple et, à l’aide de son pouvoir, elle est à peu près sûre de toucher sa cible. Au niveau 1, elle a 25% de chance que ce qu’elle veut se produise, niveau 2, 50% et niveau 3, 100%. Il n’existe qu’une limite à son pouvoir ; elle ne peut pas influer sur les sentiments des gens.
« Adjectifs : Loyale ~ Désagréable ~ Impulsive
« Secret:
Spoiler:
 

&.Caractère

U.C.
&.Physique

U.C.

&.Histoire

Calleigh Purple. C’était plutôt un joli nom. Elle est née dans les bas fonds de Chicago. Cependant, elle a reçu une éducation comme les autres, reçu le même amour que les autres… bref une fille normale. C’est possible une fille normale quand son père était l’une des terreurs les plus connues de son quartier ? Oui. Son père avait une bande qui trainait toujours avec lui. Il tuait à peu près tous ceux qui se mettaient en travers de son chemin. Il n’empêche qu’il finit pas tomber amoureux. Etrangement, elle ne correspondait pas du tout avec ce qu’il recherchait. Purple. C’était son nom. Une brillante avocate qui protégeait les plus faibles. Prônant la justice où elle allait. Et bien ces ceux-là se marièrent. Je dois vous avouer que la bande à Papa n’était pas franchement d’accord, mais qu’importe il était le chef. On discute pas les ordres de son chef ! Mais on pouvait s’en douter, Purple fut prise pour cible pour faire flancher le mari. Et ce fut lors d’un soir ordinaire qu’il retrouva une mare de sang où son bébé criait. Une nouvelle époque s’annonçait.

Durant sa vie entière, son père chercha à venger sa femme. Et tous les moyens étaient bons. Calleigh vécu dans les explosifs et les rafales de balles. Son père cuvait son vin pendant qu’elle apprenait l’alphabet. Oh elle était gentille cette petite, même quand son papounet chéri lui mit une arme dans les main à sept ans. Il la traitait plus comme un soldat que comme sa fille. Attention ! Ce n’est pas pour ça que Call’ ne recevait pas l’affection qu’elle méritait ! Non non, son père était patient et l’aimait comme un père aime sa fille. C’est juste que son éducation était différente de celle des autres. Combien de fois elle dû fuir pour éviter de se faire tuer par ses gangs adverses ? Trop pour qu’elle puisse citer toutes ses escapades. Et son pouvoir dans tout ça ? C’est vrai que c’est pas vraiment très flagrant. Mais elle s’en sortait sans une égratignure, son adversaire tombait souvent dès qu’il voulait l’attraper et surtout, elle ratait rarement sa cible même à dix ans ! Son père la considérait comme un prodige et la petite était fière de pouvoir mettre un sourire sur le visage de son père. Le seul problème, c’est qu’il pensait que sa fille était folle. Pourquoi donc ? Parce que depuis sa tendre enfance, sa fille était persuadé de voir des papillons dorés qui voltigeaient autour d’elle. Apparemment, il ne s’agit que du fruit de son imagination. Je vous avoue que Calleigh n’a pas franchement apprécié cet avis et depuis, elle cache cette particularité qui lui est propre. En même temps, y a de fortes chances qu’on lui ouvre le cerveau si elle le révélait.

Calleigh a donc passé le plus clair de son temps à Chicago. Elle a appris à mentir, tabasser les gros bras, fuir pour sauver sa peau et tirer de l’immeuble le plus loin possible pour toucher sa cible. Ça oui, elle était le meilleur des snipers. Et elle aimait ça. Arf tout de suite vous allez dire que c’est une killeuse sanguinaire. Non pas forcément. La plupart du temps, elle ne voyait pas sa victime et comptait sur sa chance pour la toucher. Oui ça n’enlève rien mais quand même ! Son père finit par venger sa bien-aimée, mais, sa tâche achevée, il se retrouva sans but. Choix facile ; il envoya sa fille étudier dans une école réputée et opta pour le suicide. Très joyeux tout ça et c’est mal de laisser sa fille toute seule. Oh mais il avait un paquet d’argent qu’il plaça sur un compte de la jeune fille de quatorze ans. Ouais l’école enfin ! Bah oui, Calleigh et son père avait un peu fuit cette institution. Enfin, elle avait à lire, écrire et compter étant gosse. Ah aussi, elle savait parlé écrire et parler japonais car son « professeur particulier » était de cette nationalité. Conclusion : l’Ecole c’était pas vraiment son truc. Toujours dans la moyenne, pas brillante, pas de don particulier pour une matière, juste une chance immense. Il lui suffisait de n’apprendre qu’un seul cours pour que le contrôle tombe dessus. Et chez qui elle habitait ? Chez sa tante maternelle. Sincèrement, ce n’était pas le même rythme de vie que chez papa. Fallait se tenir bien droit, savoir faire le thé à la perfection, apprendre la chronologie de « sa patrie » et tout un tas de trucs qui ne serrent que pour se faire bien voir. Vous allez me dire que c’était insupportable et que Calleigh s’enfuît plusieurs fois, mais il n’en est rien. Elle se plia volontiers aux désirs de sa tante qui fut plus que fière du constat du résultat. Elle prévoyait même de la marier à un riche bourgeois londonien. Mais… trop tard. Calleigh avait disparu. Et oui c’est ça les projets. Alors Chance ou…

Il n’empêche que Calleigh garda ses habitudes de luxe même sur l’île. Toujours des gestes lents et gracieux… enfin sauf quand c’était pour mettre son poing dans la figure d’une personne qui l’importunait, fille ou garçon, fallait pas faire de jaloux. C’est ainsi qu’elle allia ses airs de princesse avec sa mentalité d’impulsive des rues. Fameux mélange dont aurait pu se passer si vous voulez mon avis. Comment a-t-elle pris ce kidnapping ? Assez bien à vrai dire. Elle n’a jamais tenté de s’échapper ou quoique ce soit. Bien sûr, elle se demande bien pourquoi ils l’ont enlevé si tard. Elle suppose que c’est parce que son pouvoir est moins bien repérable que celui des autres.

&.Celui qui se cache derrière l'écran

« Age : *purée, à chaque fois qu’on me pose cette question, je mets 10 ans à me souvenir !* 19 ans
« Surnom : Cassi
« Comment as-tu découvert le forum? By Easter…
« As-tu tout lu? Code bon.
« Comment trouves-tu le forum? Génial ! C’est beau et tout ! ♥ Ah si, un truc me gêne, c’est que je trouve que les avatars sont un peu petit, mais bon.
« Un dernier mot? Caca (on le dit jamais assez)



Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Lucky Girl... So Magical [U.C.]   Jeu 28 Avr - 10:27


Bienvenue~

Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Lucky Girl... So Magical [U.C.]   Sam 30 Avr - 7:13


    Marchi... j'en profite que je ne serais pas là pendant 2 semaines... (partiels oblige !) Mais possible que je finisse ma fiche le WE ! ♥



Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Lucky Girl... So Magical [U.C.]   Dim 1 Mai - 5:17


Je ne te l'avais pas dit mais: Bienvenue ♥


Revenir en haut Aller en bas



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Lucky Girl... So Magical [U.C.]   Dim 1 Mai - 10:40


Bienvenue et bonne chance pour la fin de ta fiche ! \o ~

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Lucky Girl... So Magical [U.C.]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Lucky Girl... So Magical [U.C.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye...
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit