www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Narcisse — I'm watching you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Narcisse — I'm watching you    Lun 29 Oct - 14:09


DOSSIER DE MURPHY Narcisse Angelene





Feat;Vocaloid — Megurine Luka
« Surnom : Cissy
« Age : 17 ans
« Métier : Comédienne & Élève
« Type : Pour le coup, j'hésite entre Carreau et Pique, pourriez vous m'éclairer ?
« Pouvoirs : Qui donc ignore la légende de Narcisse, qui, amoureux de son reflet, se pencha si près de l'eau qu'il s'y noya ? Douce ironie, la Narcisse dont nous allons parler possède un don lié aux mirroirs. Elle en fait ses sbires, ses esclaves et ses yeux, peut voir à travers eux ce qui se trame là où elle n'est pas. Vous qui souhaitez un peu d'intimité, ayez toujours en tête que là où vous pouvez contempler votre reflet, une autre paire d'yeux vous observe peut-être : ce sont ceux de Narcisse Murphy. Impossible de savoir quand elle vous surveille, mais sachez juste qu'elle le fait souvent, en toute bonne fouineuse qu'elle est. Un moyen simple de vous en protéger et de la faire enrager ? Couvrez donc vos miroirs d'une étoffe, ou tournez les face contre le mur, et gardez vos poudriers fermés.
« Adjectifs : Sociable et optimiste, mais aussi taquine et trop bavarde.
« Secret:
Spoiler:
 






&.Caractère


Narcisse est une grande amoureuse de la vie. On ne dirait pas, comme ça, avec son ironie constante et son humour noir, mais elle pense réellement que chaque instant vaut la peine d'être vécu. Éternelle optimiste, elle ne se laisse abattre sous aucun prétexte et même si elle râle régulièrement pour la forme, on la voit bien plus souvent le sourire au lèvres. Elle est toujours motivée et énergétique, et quand elle n'est pas en train de les embêter, elle a un réel talent pour remotiver les troupes.

Car oui, mademoiselle est une sacrée emmerdeuse. Notons qu'avec son pouvoir, c'est presque trop facile : elle est toujours au courant de tout avant tout le monde, faisant même office de témoin oculaire. Et elle adore ça. Commérer, c'est un véritable hobby pour la demoiselle, et si vous avez des choses à cacher, elle sera ravie d'en informer toute l'académie.

Narcisse, c'est aussi une rêveuse, qui s'extasie devant beaucoup de choses très banales. Un exemple ? La jeune fille adore jouer avec la nourriture. Comment ça, c'est mal poli ? Oh, est-ce sa faute si les brocolis ressemblent à des arbres miniatures ? Et d'ailleurs, si on ne peut pas s'amuser avec ce qu'on mange, pourquoi aurait-on inventé les pâtes en forme de lettres de l'alphabet ? Alors au lieu de finir son assiette, elle fait de petits paysages dedans, comme une enfant. Quelque-chose d'autre ? Elle collectionne les capsules de bouteilles. Oui, oui, vous avez bien lu. Bière, soda, eau... Elle garde les petites capsules métalliques et les range dans un porte-monnaie qui ne la quitte jamais et qui tinte à chacun de ses pas.

La grande passion de Narcisse, c'est le théâtre. D'ailleurs, elle est comédienne. Elle aime déclamer des tirades devant son public, se mettre dans la peau de divers personnages, et jouer leurs émotions à grand renfort de gestes et de mimiques. Elle aime parler fort et faire rire ou pleurer, elle aime enfiler les costumes et se maquiller. Son rêve, c'est d'interpréter des pièces dans le monde entier, devant des milliers de spectateurs charmés, sous les feux des projecteurs.

C'est aussi une grande mélomane. Venez lui parler musique et vous pourrez l'écouter discourir sur n'importe quel artiste de n'importe quelle époque, s'emballer sur la grandeur d'un courant musical ou diffamer celui-ci à grand renfort d'arguments butés : tout dépend de son humeur du moment.

Elle aime lire, aussi, mais avec modération. Ses choix se veulent éclectiques, et elle lit surtout pour une question de culture générale. Mais, comme tout le monde, elle a été transportée par certains romans, quelques auteurs, et des lignes retenues au hasard de ses lectures. On la voit souvent avec un Bukowski ou un Burroughs à la main, et elle mentionnera avec un sourire leur noirceur non dénuée d'humour.

Par contre, elle a horreur qu'on vienne discuter avec elle de mode. Narcisse choisit ses tenues avec soin, mais elle ne supporte pas qu'on vienne lui parler chiffons et magazines féminins : la mode étant une notion trop abstraite et versatile à son goût pour qu'on prenne la peine de la suivre.

Pour continuer dans la lignée des choses qu'elle n'apprécie pas, mentionnons ceci : «Eh, mais Narcisse, c'est pas un prénom masculin ?» Rien de tel pour la faire enrager que cette remarque qui tombe sous le sens, et qu'elle n'hésite pas à qualifier de stupide. Pourtant, c'est vrai, Narcisse est à la base un prénom masculin. Ça n'est pourtant pas elle qui a demandé à ses parents de la nommer après un bellâtre mégalomane amoureux de lui-même, même si, réflexion faite, elle aime bien son prénom et ce à quoi il se rapporte. Mis à part quand on lui pose la question.

Ce qui nous amène aux nombreux défauts de la demoiselle. Vous aurez sans doute déjà compris qu'elle est plutôt taquine, mais il est aussi bon de savoir qu'un rien peut suffire à l'énerver, et qu'elle est plutôt rancunière. Et quitte à en parler, faisons le bien : Narcisse est aussi impulsive, parfois irréfléchie, emportée et bornée. Elle n'hésite pas à être franche, même si ça doit vexer ses interlocuteurs, ce qui, admettons le, arrive assez souvent. Elle tombe trop souvent amoureuse, aussi. Mais encore ? Elle est plutôt vulgaire, manque sérieusement de tact, a un humour assez lourd et semble physiquement incapable d'être ponctuelle. Quoi d'autre ? Elle est incapable de garder un secret. Il faut dire que quand on est capable de connaître la majorité de ce que font les autres, dur de ne pas en parler. Elle aime tellement les ragots qu'elle serait incapable de s'en priver.

Mais ne terminons pas sur une aussi mauvaise note : outre son optimisme, Narcisse abrite aussi quelques autres qualités. Elle est loyale et généreuse, et se dévoue corps et âme à tout ce qu'elle entreprend. Quand le sujet est sérieux, elle sait écouter sans pour autant répéter à qui que ce soit la conversation (mais ceci uniquement en cas de force majeure). Elle adore faire rire les gens, et est très sociable et ouverte d'esprit.

&.Physique

Physiquement parlant, Narcisse n'est pas le genre de fille qu'on qualifie de "belle". Il manque quelques formes, quelques courbes ici et là pour donner un peu d'harmonie à ce corps anguleux que la génétique a voulu maigre, et tout ce qu'elle peut manger n'y change malheureusement rien. L'avantage étant qu'elle a le ventre bien plat et ferme, le désavantage certain restant ces années d'adolescence passées à se faire appeler "planche à pain". Elle a de jolies jambes quand même, galbées, et musclées par ses longues déambulations dans Londres et Tokyo. Elle n'est pas très grande, pas toute petite non plus, en stationnement quelque-part entre les mètres soixante-cinq et soixante-dix. On retrouve dans sa gestuelle une certaine aisance et une dose respectable de confiance en soi, mais la rapidité de ses mouvements trahit aussi son tempérament plutôt sanguin. Rares son ceux qui trouvent son visage désagréable, avec ses grands yeux bleus et son joli nez bien droit, même si on lui reproche parfois l'air moqueur qu'elle arbore assez souvent. Et puis, si on regarde bien, il y a quelque chose de dérangeant sur sa bouche, une dissymétrie quasiment imperceptible entre les deux côtés de la lèvre supérieure : une cicatrice tellement vieille qu'elle en a oublié la cause entaille très légèrement la chair rosée des lèvres. Son timbre de voix est plutôt grave pour une fille, mais reste plutôt mélodieux et incite à l'écouter. Pour finir, il y a cette chose que personne ne peut ignorer quand on la croise : les cheveux de Narcisse. De longues mèches qui ondulent joliment dans le creux de ses reins. De longues mèches rose pâle, rose bonbon, rose chewing-gum... À l'origine, ils sont châtain, mais ça n'est pas très rigolo. Pour ce qui est de son style vestimentaire, Narcisse aime faire savoir au reste du monde que même si son caractère et ses formes peuvent en faire douter, la demoiselle en reste justement une. Souvent en robe, elle aime se vêtir plutôt court et porter de hauts talons. Ne voyez cependant pas ici l'intention d'être vulgaire : c'est juste qu'elle trouve ça beau.
&.Histoire

Trois tests de grossesse. Trois petits plus qui s'affichaient, comme pour la narguer. « Haha, t'es en cloque. Tu l'auras bien cherché bouffonne, à force de coucher partout et n'importe comment. T'aurais pu attraper le sida ou une autre connerie, mais non, tu as chopé un truc encore pire : un gosse.» Voilà ce que semblaient vouloir dire ces trois petits signes positifs à Lizzie, qui s'était accroupie derrière la porte des toilettes, comme écrasée par le poids de toute cette poisse qui semblait s'abattre sur elle en cet instant. Elle n'avait que dix-neuf ans. Ça faisait bientôt une heure qu'elle était là, assise en train de contempler ces trois preuves indiscutable de son infinie malchance. Un gamin, là, dans son ventre. Elle inspira cinq fois et se résout à sortir des WC.

Derrière la porte, il y avait Joanne, sa meilleure amie, qui la regardait avec toute la peine du monde dans les yeux. Pas la peine de lui faire un dessin, elle avait compris.

« Merde. Je vais avorter. »

Évidemment. Que pouvait-elle faire d'autre, après tout ? Gérer un enfant alors qu'elle avait du mal à se gérer elle-même ? Ça n'était pas Jo qui allait réprouver sa décision. Or Jo était la seule à savoir. Conclusion : le problème était réglé. Sauf que non.

On lui fit une échographie, et alors que le médecin lui montrait ce bout de haricot qui se développait en elle, ce petit machin de un mois qui avait déjà des organes, des ébauches de bras et de jambes, elle craqua. Merde, non, c'était impossible. Elle ne pouvait pas s'en débarrasser. C'était comme ça, elle allait garder le parasite. Parce qu'elle l'aimait déjà.

Et huit mois plus tard naquît le parasite. Narcisse, un joli petit bout de fille, qui n'avait pas de dents ni de cheveux, avait la peau toute fripée et braillait comme si sa vie en dépendait. On la prévint que Narcisse, c'était un nom de garçon, mais elle rétorquât que c'était aussi un nom de fleur, et que sa petite fille était la plus jolie fleur du monde. Qu'elle méritait de se voir dans tous les miroirs, mais que jamais elle se noierait. Bon, elle dut bien admettre que quelques heures après sa naissance, sa fille n'était pas une beauté. Mais sa viendrait. D'ailleurs, Lizzie non plus n'était pas présentée sous son plus beau jour, épuisée et transpirante. Que c'était dur d'avoir un gosse. Son père vint la voir à la maternité. Pour sa mère, ça n'était même pas la peine d'y penser : elle était résolue à ne plus jamais adresser la parole à sa traînée de fille. Tant pis, alors.

Avec Narcisse, ça n'était pas facile tous les jours. Non seulement cette gamine était encore plus chiante et bornée que sa génitrice, mais en plus, c'était plutôt dur de joindre les deux bouts. Pourtant, depuis ce jour où elle l'avait vue pour la première fois, petit embryon qui commençait à peine à se former, elle n'avait pas regretté. Pour gagner sa vie, elle animait des soirées, chantant et jouant de la guitare. Comme elle ne pouvait pas toujours faire garder sa fille, celle-ci l'accompagnait parfois, et depuis les coulisses, la petite se disait que sa mère était une star, la plus jolie star du monde, avec la plus jolie voix, et qu'elle était l'enfant la plus chanceuse de la Terre. Alors, malgré le fait qu'elle devait marquer "inconnu" à côté de la mention "père" dans les papiers administratifs qu'on lui distribuait à l'école, malgré le fait qu'elle n'avait pas toujours les cadeaux qu'elle voulait à Noël et aux anniversaires, ça allait bien.

Quand Narcisse eut dix ans, sa mère et elle déménagèrent à Tokyo. Lizzie avait rencontré quelqu'un, quelqu'un qu'elle aimait, et qu'elle voulait suivre dans ce pays dont elle ne connaissait rien. Narcisse apprit vite le japonais, même si ses notes frisaient le pitoyable à l'école. Et elle découvrit, non sans bonheur, le club de théâtre. Enfin, elle aussi pouvait se réserver un petit coin de scène ! Elle était douée, et sa maman était fière.

Et puis un soir, alors qu'elle se brossait les dents, devant le miroir de la salle de bains, la petite assista à un événement pour le moins étrange. Au lieu de voir son reflet dans la glace, voilà qu'elle pouvait observer sa mère jouant dans un café de la ville, celui-là même où elle était partie ce soir. Narcisse se frotta les yeux, et mettant ce qu'elle venait de voir sur le compte d'une espèce d'hallucination due à la fatigue, elle partit se coucher. Elle avait douze ans. Et le lendemain, elle se réveilla dans un endroit complètement différent.

&.Celui qui se cache derrière l'écran

« Age : Bonne question... J'ai oublié.
« Surnom : Zorro
« Comment as-tu découvert le forum? Via un partenariat \o/
« As-tu tout lu?
« Comment trouves-tu le forum? Il a l'air chouette, le contexte est sympa sans être trop compliqué (j'aime pas trop avoir à réfléchir, moi...) Par contre ça me perturbe, le fait qu'il soit décalé sur la droite /pan/
« Un dernier mot? Non, Jean-Pierre.




Dernière édition par Narcisse A. Murphy le Mar 30 Oct - 1:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 617
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Narcisse — I'm watching you    Lun 29 Oct - 15:21


J'te souhaite la bienvenue!
Tu m'excuseras, n'ayant pas d'ordi sous la patte aujourd'hui, je ne peux pas poster le formulaire de validation. M'enfin!
Ben j'ai beaucoup aimé ta fiche, ton pouvoir - qui va, après réflexion chez les piques - pis ton nom aussi, du coup, je n'ai absolument rien à redire, tu es validée. ~
- Ah, et puis Shin sera sûrement l'une des personnes que Narcisse détestera le plus sur cette Terre -

Je t'invite à partciper à l'évent (liens sur la page d'accueil), à demander un habitat (dans demandes) et à recenser ton travail, avatar & pouvoir ainsi qu'à demander un rang si t'en as envie (dans "la petite vie de NA"x2).
Voilà, amuse toi bien, et bon RP. ♥
(encore désolé, le formulaire de validation avait tous les liens utiles. ;^;)



Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Narcisse — I'm watching you    Mar 30 Oct - 2:21


Waw, merci pour la validation express ♥

Je suis contente que ma fiche t'ai plu \o/

(et pas grave pour les liens, j'ai fait ma tricheuse et regardé dans les autres fiches validées /pan/ )
Si tu es près à te faire détester par Narcisse, prépare toi à vivre un enfer ♥

Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Narcisse — I'm watching you    




Revenir en haut Aller en bas
 

Narcisse — I'm watching you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye...
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit