www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Cathleen Mellow Leia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Trèfle

■ Statut : Elève
■ Messages : 28
■ MPV : 68
■ Type : Trèfle
■ Pouvoir : Donner vie aux différentes créations
■ Avatar : Kanra - Durarara!!

Message Sujet: Cathleen Mellow Leia.   Jeu 30 Aoû - 14:12


DOSSIER DE LEIA Cathleen Mellow





Feat;NOM DU MANGANOM DU PERSONNAGE DE VOTRE AVATAR
« Surnom(s) : Cat', Cathy...
« Age : 17 ans
« Métier : Etudiante
« Type : Trèfle
« Pouvoir{s} :Life giver:
Elle peut donner la vie à toutes ses créations, tant qu'elles ont un certain volume, elle ne peut par exemple pas donner la vie à un dessin, mais par contre, à un origami, à une peluche, à une chose en pâte à modeler, si.
« Adjectifs : Franche, rêveuse, perfectionniste, peureuse, honnête, hésitante, compliquée, créative, calme, maladroite.
« Secret:
Spoiler:
 






&.Caractère

La jeune Leia parait toujours calme et posée, à une exception près. Il est impossible de réellement l'énerver, même durant les disputes, même lorsqu'une personne l'énerve au plus haut point, elle garde son air calme habituel, et n'élève jamais la voix. Lorsqu'on la regarde, on a l'impression que rien ne l'atteint, tout semble si lointain pour elle. Elle rate quelque chose, elle ne semble même pas déçue. Elle se casse le bras, elle ne semble même pas avoir mal. On lui apprend une bonne nouvelle, c'est à peine si on voit un sourire se dessiner sur ses petites lèvres. Du moins, les joies de la vie, c'est une autre histoire. Les petites joies de la vie ( si on peut nommer ça comme cela ) lui font souvent plaisir sur le moment même. Offrez lui un ballon, et elle vous fera son plus beau sourire. Emmenez là à une fête foraine, et elle aura un sourire aux lèvres toute la journée. Et si elle ne sourit pas sur le moment même, et qu'elle garde son air calme, peut-être même blasé, ce n'est pas que ça l'ennuie, loin de là. C'est juste que la petite Cathleen elle est comme ça, ses émotions, elle les montre rarement tout de suite. Par contre, lorsqu'elle y repensera le soir, là elle sourira.

Il y a tout de même un moment où elle ne garde pas son expression calme, et qu'elle peut se mettre à trembler, pleurer, crier, et même devenir violente : lorsqu'elle est face à l'une de ses peurs ou phobies. Enfermez là dans une pièce sombre ou noir, elle tremblera, et n'osera même plus cligner des yeux. Les pièces noires ou sombres la terrifient, elle y perd tous ses repères, et elle se met à croire à toutes ces choses auxquelles elle ne croyait pas le jour, et desquelles elle aurait ri. Elle ne supporte pas non plus rester seule dans une maison, un appartement ou autre, elle a obligatoirement besoin de savoir qu'il y a quelqu'un non loin d'elle. Elle a besoin d'entendre tous les bruits des environs, et besoin de voir tout ce qui se passe au tour d'elle, sinon, elle panique. La petite a horreur de sortir le jour, surtout en été. Malgré sa peur du noir, elle ne supporte pas non plus la forte lumière. Mettez la sous des projecteurs, ou dans une pièce bien éclairée, ou même trop éclairée, et elle deviendra violente à en casser toutes les sources de lumières, à en crier, ou à en pleurer. Réflexe stupide puisqu'une fois qu'elle se retrouve dans le noir, elle ne peut plus bouger. Alors sortir dehors, en été, pour elle, c'est juste insupportable. Une lampe, ça se casse, le soleil quant à lui... De plus, elle déteste la foule. Lorsqu'il y a trop de monde au tour d'elle, elle a l'impression qu'on la regarde, qu'on se moque d'elle, une sensation juste invivable pour elle. Et sa dernière peur est celle des miroirs ainsi que des reflets. Elle ne supporte pas de se voir, ça lui rappelle sa soeur jumelle. Du coup, dès qu'elle voit quelque chose qui la reflète, elle devient violente, et le brise. Et même si elle fait de son mieux pour pouvoir se regarder dans un miroir, ou encore ne pas devenir violente à la vue d'une vitre, elle n'arrive malheureusement pas à se contrôler à tous les coups.

Elle était déjà compliquée à comprendre avec son air calme permanent sur son visage, mais elle l'est devenue encore plus avec toutes ces peurs. Pas grand monde peut comprendre son angoisse lorsqu'elle se retrouve dans la foule, sa violence face à un miroir, ou son besoin de dormir avec une lumière ( et non une veilleuse ) la nuit. De plus, ça la rend compliquée à gérer. Elle doit couvrir tous les miroirs de chez elle, éviter de croiser son regard dans une vitre, ou même dans le reflet d'une cuillère. Elle peut se mettre à courir en pleine discussion, juste parce qu'il y aura trop de monde à son goût dans les rues, et peut refuser catégoriquement de sortir de chez elle, juste parce qu'il n'y a pas un seul nuage. Il faut aussi faire attention à la lumière dans les pièces, parce que si la luminosité est trop forte, elle se met à paniquer. Tout ça la rend invivable aux yeux de certaines personnes, qui n'osent finalement même plus lui parler.

Enfin, lorsque ses peurs ne prennent pas le dessus, la jeune fille reste une personne assez agréable. Certes, elle sourit peu, mais elle est taquine, et même assez drôle. Ce qui peut parfois sembler étrange, parce qu'elle arrive à dire quelque chose de drôle, sans même esquisser un petit sourire. Elle aime bien redonner le sourire aux autres, et est positive. Lorsque quelqu'un lui présente le mauvais côté de la chose, elle réussit toujours à lui trouver au moins un point positif. Dites lui que votre chat est mort, elle vous répondra qu'au moins, il a vécu une bonne vie, et a eu un bon maître, peut-être même qu'elle ajoutera un petit " il fallait bien qu'il meurt un jour" mine de rien. Elle ne mâche pas ses mots, et est très franche. Du coup, si elle veut dire quelque chose, elle le dira, et sans penser. Elle vous trouve ennuyant, elle vous dira que vous l'emmerdez. Elle vous trouve génial, elle vous dira qu'elle vous admire.
/UC/

&.Physique

Du bas de son mètre cinquante cinq, la jeune fille lève la tête pour vous regarder droit dans les yeux. Petite, sûrement à cause du fait qu'elle fait tout ce qui est mauvais pour la croissance, vous ne l'avez encore jamais entendu se plaindre de sa taille. De ses yeux bleus-gris, elle vous fixe quelques secondes, avant de fixer le mur derrière vous. Des yeux qui ne vous révèlent rien sur elle, rien sur son état actuel. Ils vous donneront peut-être l'impression qu'elle vous juge, ou bien encore qu'elle s'ennuie à en mourir, mais ça ne restera qu'une simple impression. Son visage quant à lui, reflétera le calme absolu, et ne laissera paraître aucune expression durant toute votre discussion. Pas même un sourire.

Au bout d'un moment, vous finirez par remarquer son réflexe de passer sa main dans ses longs cheveux toutes les cinq minutes, pour cacher ses oreilles. Des oreilles qu'elle trouve trop grandes, et sur lesquelles elle complexe. Ce geste répétitif, comme à chaque fois, fera revenir quelques mèches noires sur son visage et cachera ses oreilles, qui bien sûr, quelques minutes plus tard réapparaîtront. Ce geste finit par vous perturber, alors vous vous penchez pour, d'un geste affectueux, lui remettre ses mèches derrière l'une de ses oreilles et pour lui éviter de recommencer à remettre ses mèches en place. C'est alors que les yeux de Cathleen, tout ce temps posés sur le mur derrière vous, vous fixent droit dans les yeux, et vous donnent l'impression d'avoir fait quelque chose d'interdit. Son visage, qui était avant tout aussi blanc qu'un cachet d'aspirine, devient alors rouge, et de ses petites mains, elle s'empresse de remettre la mèche à sa place, et de cacher son oreille.

Vous soupirez, trouvez que c'est dommage de cacher un si beau visage. Un visage qu'elle n'aime pourtant pas, et ne fait jamais rien pour le mettre en valeur. Un visage qui n'a jamais connu ne serait-ce qu'une goutte de maquillage. Un visage toujours caché par des mèches. Le visage qu'elle refuse de voir dans un miroir, et dont elle a honte. Ses yeux fixent une dernière fois le mur derrière vous. A cause de votre geste, qui semble être totalement déplacé aux yeux de la jeune fille, votre discussion prend fin ici. Elle prend rapidement son manteau, qu'elle semble déjà porter depuis des années, et s'en va sans faire de bruit.

Puis, en la regardant s'en aller, vous remarquez cette paire de baskets jaunes qu'elle a aux pieds, et dont la couleur ne va absolument pas avec le reste de sa tenue. La seule pensée qui vous traverse l'esprit est " Elle s'est faite avoir encore une fois. ". Ce ne serait pas la première fois que vous l'aurez vu porter du jaune avec du rose. Même si elle connaît toutes ses couleurs sur le bout des doigts, et qu'elle sait quelle couleur va bien avec une autre, il lui arrive de temps en temps de se faire avoir dans une boutique, ou bien alors, de perdre l'un des post-its collés sur ses vêtements indiquant sa couleur. Ce n'est un secret pour personne : la jeune fille voir le monde en noir et blanc, alors elle a du mal à parfois appareiller ses vêtements.

La petite partie, et n'ayant plus rien à faire ici, vous fermez derrière vous, et partez à votre tour.

&.Histoire

Attendant la naissance de leur enfant pour savoir si c'était un garçon ou une fille, les Leia n'ont jamais pris la peine d'avoir des informations sur leur enfant. La surprise fut grande, lorsque dans cet hôpital russe de quartiers riches, on entendit pas un pleur, mais deux. Du moins, il s'en doutaient tout de même un peu, voyant le ventre de la jeune mère un peu plus rond, un peu plus gros qu'il ne devait l'être. Mais ce fut avec beaucoup de joie, et un énorme sourire que les deux parents accueillirent les deux fillettes dans leur famille. La première eut pour nom Cathleen Mellow, et la seconde Natasha.

Dès sa naissance, Natasha eut des problèmes de santé, ce qui entraîna du favoritisme involontaire de la part des parents envers celle-ci. Alors que Natasha pouvait dormir avec ses parents, la petite Cathleen quant à elle devait affronter les monstres nocturnes toute seule dans la chambre d'à côté. N'osant faire ne serait-ce qu'un petit couinement, la petite restait dans son berceau, essayant de poser son regard sur quelque chose qui aurait pu la calmer, mais la seule chose quelle voyait était malheureusement du noir, le noir, et rien que le noir. Le noir qui devenait de plus en plus effrayant, de plus en plus mystérieux, et qui finit même par devenir invivable : l'horrible peur de celui-ci venait s'installer petit à petit dans l'esprit dans la fillette. Une peur qu'on essaya de guérir d'une manière assez rapide, et facile ( surtout qui ne demandait pas beaucoup d'efforts, après tout, on avait encore une autre gamine malade sous le bras, et il valait mieux s'occuper d'elle en premier, c'était plus urgent ) : guérison de la peur par la peur.
Essayer de la laisser dans le noir ne fit qu'empirer les choses, alors qu'elle devait s'habituer au noir, elle ne fit qu'en être de plus en plus terrifiée. Elle finit par dormir avec une petite veilleuse qui n'éclairait que très peu, mais ce petit espace lui suffisait pour se calmer; au moins, elle était sûre qu'il n'y avait pas de monstres dans ce coin là...

Petit à petit, Natasha allait mieux, et à ses 7 ans, on oublia presque qu'elle était malade, c'était désormais une jeune fille en bonne santé, et pleine d'énergie. Mais elle resta tout de même la favorite, après tout, elle l'avait été tout ce temps, ça n'allait pas changer du jour au lendemain. Elle avait aussi toutes les bonnes raisons de l'être : petite fille parfaite que tout le monde aimerait avoir chez soi. Souriante, joyeuse, attentive, avec son visage d'ange, et ses boucles dorées qu'elle avait hérité de sa mère, elle attirait tous les regards. Le visage curieux, et avide de connaissances de sa soeur avait beau paraître adorable, mais il ne rivalisait pas avec celui du petit ange. Il fallait bien l'avouer, Mellow était trop timide, trop renfermée, et puis elle avait bien trop peur des gens pour se faire remarquer. Et puis, pour ses parents, elle n'était plus qu'un poids, avec sa peur du noir qui augmentait petit à petit, elle coûtait de plus en plus chère en électricité. Pas qu'une petite main qui se tendait vers eux n'était pas quelque chose d'adorable, mais s'imaginer cette pauvre gamine lorsqu'elle aura 15 ans, avec cette même phobie était tout simplement impensable pour les parents. Et puis, il fallait avouer qu'elle était tout de même étrange leur petite, elle confondait toujours les couleurs; on lui demandait de peindre en rouge, et elle peignait en vert, allez comprendre pourquoi. A vrai dire, on a souvent un mal fou à comprendre les gens lorsqu'on ne ressent pas au moins une fois la même chose qu'eux. On aura beau s'imaginer des millions et des millions de fois à leur place, ça ne sera jamais pareil.

Le doute commençait tout de même à s'installer chez les Leia : leur gamine avait beau leur répondre que le ciel était bleu, et les fleurs vertes, elle n'arrivait jamais, ou presque à choisir les bonnes couleurs pour le reste. Au bout d'un moment, on finit tout simplement par l'emmener chez un médecin. Et c'est alors qu'après un certain nombre d'examens, qu'on comprit que le monde de Cathleen était noir et blanc. On trouva quelques moyens pour régler ce problème, des moyens qui étaient malheureusement embêtants. Alors qu'ils voulaient faire de leur fille quelqu'un d'autonome, ils allaient devoir l'aider à choisir ses habits jusqu'à ce qu'elle ne quitte leur maison, à l'époque, on aurait juré qu'elle ne serait partie qu'à ses 20 ans. Et puis pour le reste, ils allaient devoir lui apprendre le reste des bases qu'elle avait déjà acquises : le ciel est bleu, l'herbe est verte, et le soleil est jaune. Mais même s'ils devaient désormais plus s'occuper de Cathleen, c'était le petit ange qui restait la favorite.

Et ce n'était pas que la favorite chez elle. A l'école, elle l'était aussi. Cathleen, quant à elle, préférait rester toute seule dans son coin, après tout, elle s'amusait bien tout seule. Et puis, l'amour et l'intention que sa soeur lui consacrait lui suffisait amplement. Elle pensait vivre dans un monde de brutes, où elle ne pouvait faire confiance à personne. Elle s'amusait bien avec sa soeur, celle-ci l'écoutait, s'occupait d'elle, elles étaient inséparables. Et même si sa soeur était la favorite, elle n'a jamais été jalouse, elle n'avait aucune envie de l'être après tout.

Ma soeur était tout pour moi. Elle était, de mon point de vue la perfection en personne. J'étais plus que fière de lui ressembler.

Puis, vint l'adolescence, le divorce des parents, les premiers amours, et un nouvel homme qu'elles durent appeler " papa ". Une époque qui aurait du être assez difficile pour elles, pourtant, elles l'ont surmonté sans aucun problème. Tout comme elles ont accepté leur beau père sans se plaindre, ou même faire de remarques. En même temps, cet homme plut tout de suite à Natasha, et comme Mellow n'avait presque jamais son propre avis, elle suivit celui de sa soeur, elle était parfaite de toutes façons, elle ne pouvait donc pas se tromper. Mais ce que Mellow ignorait de sa soeur, c'était que celle-ci commençait à l'aimer. Du moins, on ne reste jamais dans l'ignorance bien longtemps. Elle finit par l'apprendre le jour où elle l'a vue au lit avec lui. Tout portait à croire qu'il l'aurait forcée, obligée, lui aurait fait du chantage. Tout. Sauf le sourire à la fois satisfait et arrogant de sa soeur. Ca engendra une dispute entre les deux jumelles; leur première. Alors que la première criait que c'était interdit, mais aussi dégoûtant, l'autre lui rétorquait qu'elle faisait ce qu'elle voulait, et que ça ne la regardait pas. Depuis ce jour, plus rien n'était comme avant.

Je pense que toutes ces années, nous avions caché nos vraies pensées. Je pense que nous avions fui la réalité, et que nous avions été hypocrites l'une vers l'autre, mais aussi envers nous même. Nous nous étions créé un rôle où nous jouions les soeurs parfaites. Mais je pense aussi que malgré cet énorme faussée qui nous séparait, et que nous avions découvert bien trop tard, que malgré tout, nous nous aimions quand même. Contrairement à ce que je pensais, tu étais loin d'être la perfection en personne, et jamais nous aurions pu être pareilles.

Les parents divorcèrent de nouveau, et les deux jumelles n'étaient plus aussi proches qu'avant, on peut même dire qu'elles commençaient à se détester. Cathleen ne supportait plus de se voir dans un quelconque miroir, elle ne supportait plus de ressembler à sa soeur; on était forcé de recouvrir tout ce qui pouvait la refléter dans la maison. Décidément, elle enchaînait les handicapes et les problèmes cette pauvre gamine. Natasha quant à elle enchaînait les conquêtes, et finissait souvent avec des vieux. Et dès qu'elle le pouvait, elle en profitait pour insulter ou se moquer de sa soeur, après tout cette petite n'avait rien de normal; personne ne pousse de cri lorsqu'il se retrouve dans le noir, et ne devient violent face à un miroir. Même si elle restait à chaque fois silencieuse face à ses moqueries, elle finit tout de même par en être la victime. Elle ne supportait plus les foules; à chaque fois, elle avait l'impression qu'on la pointait du doigt, qu'on riait d'elle, qu'on parlait dans son dos. Une impression invivable.

L'année suivante, Natasha mourut. Elle s'était suicidée. Et Cathleen ne ressentit absolument rien. Du moins, c'est ce qu'on lui rapprocha longtemps, à cette pauvre gamine sans coeur. Pourtant, elle pleura. Beaucoup. Mais pas devant les gens; elle ne voulait pas être plainte. On la plaignait déjà avec tout ses soucis, et ça lui suffisait amplement.

Cette même année, elle fut rentrée à Nakunaru. Toutes les peluches qu'elle avait faites prirent vie. Et ça ne s'arrêta pas à là, les grues qu'elle avait faites volaient, et les petites bonhommes en papiers faisaient toutes sortes de petits sons étranges, et se déclaraient même la guerre. Au début, ce fut assez choquant et surprenant, mais petit à petit, elle commençait à trouver ça amusant. Ils remplissaient un peu le vide qui s'était formé dans sa vie depuis que sa soeur avait disparu. Elle parlait à ceux qui pouvaient parler, et elle s'était presque formée une nouvelle famille.

Nakunaru fut pour elle une sorte de nouvelle vie, elle s'est teinte les cheveux, et a laissé sa famille, sa soeur, son passé derrière elle. Mais ça n'avait malheureusement rien changé à ses phobies. Mais bon, peut être qu'un beau jour elle en guérira.



&.Celui qui se cache derrière l'écran

« Age : Uh.
« Surnom : Uhuh.
« Comment as-tu découvert le forum? Uhuhuh.
« As-tu tout lu? Uhuh.
« Comment trouves-tu le forum? Uh?
« Un dernier mot? Oh.



Dernière édition par Cathleen M. Leia le Sam 10 Nov - 11:02, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   Ven 31 Aoû - 16:19


Bienvenue, et bonne chance pour la fin de ta fiche. 

Revenir en haut Aller en bas

Trèfle

■ Statut : Elève
■ Messages : 28
■ MPV : 68
■ Type : Trèfle
■ Pouvoir : Donner vie aux différentes créations
■ Avatar : Kanra - Durarara!!

Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   Dim 2 Sep - 5:19


Merci. ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   Mer 12 Sep - 11:59


Bienvenue à Nakunaru (-^o^-) Z'aime ton personnage, moi :3
Au plaisir de te revoir dans un RP, et bon courage pour la fin de ta fiche :D

Revenir en haut Aller en bas

Trèfle

■ Statut : Elève
■ Messages : 28
■ MPV : 68
■ Type : Trèfle
■ Pouvoir : Donner vie aux différentes créations
■ Avatar : Kanra - Durarara!!

Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   Sam 15 Sep - 13:29


Merci beaucoup.
Oh, merci d'aimer la pauvre petite Cath. é_è

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   Lun 22 Oct - 10:55


Bienvenito Cathleen ^^ Bienvenue parmis nous, j'espère que tu te plaira ici avec nous et Bonne chance pour ta fiche ^^
Signé Yoite

(M'enfin ça je suppose que tu l'avais remarqué xb)


Revenir en haut Aller en bas

Trèfle

■ Statut : Elève
■ Messages : 28
■ MPV : 68
■ Type : Trèfle
■ Pouvoir : Donner vie aux différentes créations
■ Avatar : Kanra - Durarara!!

Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   Mer 24 Oct - 14:33


Merci beaucoup !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Cathleen Mellow Leia.   




Revenir en haut Aller en bas
 

Cathleen Mellow Leia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Where it all starts
Le début
 ::  Mieux te connaître ::  Dossiers des Habitants ::  Dossiers des Elèves
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit