www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.   Jeu 26 Juil - 18:14


Une photo?
    Aujourd'hui, allait sûrement être une journée fatigante, et inutile de plus qui allait s'ajouter à toutes celles que j'ai vécu jusqu'à maintenant. Avec cette nouvelle mode chez ceux qui font de la pub, " prenons des gens normaux, pour que le gens s'identifient plus dans la pub ", il fallait désormais dénicher les beaux visages dans la foule. Heureusement que pas tout le beau monde demande à faire ça, sinon, ce type de journée là, se serait répété éternellement. La dernière fois que je l'ai fais, je ne sais même pas combien de fois j'ai du faire le tour de la ville, pour trouver la personne parfaite. Elles sont toujours, soi trop petites, soi trop grandes, soi trop laides. Alors, pour prendre une petite photo d'eux, pour ensuite les proposer au studio c'était tout simplement impossible pour moi, vu qu'elles étaient imparfaites. Et moi, avec mon caractère pourri, qui cherche toujours la perfection dans tout et partout, j'allais chercher encore et encore pour trouver la bonne personne.

    Aujourd'hui, ça allait sûrement être la même chose. Je le savais. Je m'en doutais tellement, que si je n'avais pas ne serait-ce qu'un peu de bonne volonté, j'aurais passé la journée dans mon lit. A vrai dire, tout ce qui a suivi mon réveil, était tout aussi lent que mon réveil. Que ce soit la douche, qui a duré presque plus d'une demi-heure, le choix des habits, qui lui, a duré encore plus longtemps, ou même ma décision d'enfin franchir la porte, après avoir vérifié tout dans l'appartement au moins une bonne dizaine de fois, pour se donner une bonne raison de retarder mon départ.

    Une fois dans la rue, je cherchais, appareil photo à la main, la personne parfaite que je pourrais prendre en photo. J'en ai vu passer des gens, depuis mon banc. Des grands, des petits, des laiderons, mais aussi de très belles personnes, mais qui ne correspondaient pas réellement à ce que mon employeur voulait. Alors, je les prenais en photo de loin. Après tout, j'allais diffuser ces photos nul part, alors j'avais bien le droit d'avoir quelques beaux portraits dans mes albums photo ?

    A vrai dire, avant de m'asseoir sur ce banc, j'avais déjà fait 2 fois le tour de la ville. Mais ne voulant pas en faire un de plus, j'avais décidé de m'asseoir sur un banc, et d'attendre la personne parfaite. Après tout, j'aurais très bien pu en faire quelques-uns de plus, pour pouvoir prendre la ville en photo, mais là… Mes dernières photos datent d’à peine une semaine, pas besoin de nouvelles. Puis, sur ce banc, ça me semble être moins fatiguant de chercher quelqu’un, qu’en tournant dans la ville. Alors, appareil en photo en main, j’ai décidé d’attendre là, et d’observer la belle populasse qui passait devant moi.

    Malheureusement, je commençais à avoir un peu mal aux fesses, ça faisait déjà 3 bonnes heures que j’étais assise là, à attendre. Et toujours personne de parfait en vue. Je commençais à désespérer. Et puis là, oui, là, je l’ai repérée. Ni trop grande, ni trop petite. Taille parfaite. Visage parfait. Tout est OK. C’est exactement ce qu’il me faut prendre en photo. Je me lève, et je m’avance vers elle d’un pas rapide, je frôle la course. Je finis par l’attraper, et je l’interpelle avec une tapette sur l’épaule, après tout, c’est le meilleur moyen. Venir devant elle et dire stop ? Non merci. Et je ne connais même pas encore son prénom pour l’instant. Je laisse mon appareil photo pendre à mon cou, et je cherche une carte de visite dans mon sac, pour me présenter, tout en lui disant :

    « Bonjour, jeune fille. Est-ce que je peux te prendre en photo ? C’est pour un projet. Je pourrais t’expliquer ça de plus près, si tu veux bien… »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.   Lun 30 Juil - 12:51


Leila, toute contente, sortit de la pâtisserie en remerciant gaiement la caissière. Elle jeta un coup d'oeil au sac en maille qu'elle balançait joyeusement au bout de son bras et se lécha les babines, anticipant déjà le moment où elle goûterait au nouveau biscuit au chocolat noir qu'elle s'était accordé le caprice d'acheter. Miam ! Faire les courses pouvait tout de même s'avérer intéressant ! Elle qui boudait au départ avait finalement bien fait d'obéir sagement à Maman sans trop râler, et comme elle avait utilisé l'argent de cette dernière pour le futur plaisir de son palais, la brunette n'avait pas oublié de prendre une petite tarte au citron pour elle. Et comme Papa rentrerait sûrement tôt et que ce serait injuste qu'il n'aie rien, elle avait ajouté à son panier une quiche au saumon pour lui, qui préférait le salé.

Alors, toute guillerette, Leila sautillait légèrement en fredonnant sur le chemin du retour quand soudain, elle sentit qu'on lui tapotait l'épaule et se retourna. Une jeune femme brune, un appareil photo accroché à son cou, lui tendit une carte en disant :

« Bonjour, jeune fille. Est-ce que je peux te prendre en photo ? C’est pour un projet. Je pourrais t’expliquer ça de plus près, si tu veux bien… »

Sans dire un mot, la petite McCry prit la carte visite, y lut que la demoiselle était journaliste photographe et qu'elle se nommait Tsukiyo Ogawa, et releva la tête en affichant un sourire poli.

« Bonjour mademoiselle ! Hum... Je veux bien vous aider mais... Comment je peux savoir que vous n'êtes pas un pervers travesti, ou un agent secret qui en a après mon père, ou que votre don n'est pas voler les visages à travers vos photos ? »

Elle avait dit cela sur un ton sérieux, des plus francs, tout en regardant la jeune journaliste dans les yeux. Eh bien quoi ? N'avait-elle pas le droit de se méfier ? Après tout, à Nakunaru, la petite lycéenne avait toujours cru dur comme fer que tout était possible. Des extra-terrestres jaunes à pois roses avec deux queues et cinq yeux descendraient du ciel en vélo 4x4 en dansant la Macarena qu'elle ne s'en étonnerait pas plus que cela. Ou peut-être un peu quand même...

Toujours était-il que Leila était également étonnée que cette photographe l'ait choisie elle. Pourquoi cela ? A cause de son extravagance, peut-être. Il est vrai que sa tenue n'était pas des plus communes. Une salopette rouge, dont la jupe courte lui arrivait quelques centimètres au dessus des genoux, portée sur une chemise à manches courtes rayée en violet et vert pomme, le tout agrémenté d'une paire de baskets montantes "heureusement" assorties au vert de la chemise. Oui, pas très harmonieux. Maman McCry le lui avait fait remarquer avant qu'elle ne sorte mais elle avait eu la flemme d'aller se changer, surtout qu'elle l'avait fait malgré elle. C'était peut-être la raison de cette catastrophe en couleurs.

« Et ce projet, c'est pour quoi ? Rien de louche, j'espère... demanda Leila en agrémentant sa phrase d'un regard méfiant. »


Revenir en haut Aller en bas

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.   Sam 4 Aoû - 7:58


    « Bonjour mademoiselle ! Hum... Je veux bien vous aider mais... Comment je peux savoir que vous n'êtes pas un pervers travesti, ou un agent secret qui en a après mon père, ou que votre don n'est pas voler les visages à travers vos photos ? »

    La jeune demoiselle me dit le tout sur un ton bien trop sérieux pour ses paroles, ça m'arracha un petit sourire. J'aurais très bien pu être un pervers travestis, mais cela se verrait, non? Oh, et puis, pourquoi un pervers irait se travestir? Oh, puis, allez savoir ce qui trotte dans la tête des gens. Il y en a d'assez bêtes pour vouer un culte aux poissons rouges, alors si les pervers veulent se travestir, c'est bien parce qu'ils ont une raison. Je pouvais aussi être un agent secret, mais pourquoi je serai après son père? Je n'ai jamais vu le monde extérieur, alors être après son père, ça me parait totalement impossible... Sauf, si, attendez, son père serait à Nakunaru? La chance qu'elle a, si c'est le cas ! Je l'envierai presque, si je n'avais pas tiré un trait sur ma famille. Moi je n'ai que cet imbécile de frère qui vit ici.

    Voler le visage à travers les photos, me paraît être un don plutôt intéressant. Elle en a de l'imagination la gamine! C'est vrai que ça aurait pu être sympatoche d'avoir ce type de don. Malheureusement, je suis coincée avec un don de coiffeuse et un autre qui me permet de mentir sur mon âge. J'aurais bien voulu lui répondre, mais j'avais un très gros défaut : réponde à des questions par des questions. C'est totalement stupide, mais dès que vous en avez l'habitude, vous ne pouvez plus vous en défaire, vous voyez?

    « Et qu'est ce qui te dit que je suis l'un des trois? J'ai un tête à m'être refait le visage et le corps? Oh, et puis, je ressemble à quelqu'un de dangereux? Oh, et puis, qu'est-ce qui te dit que je ne suis pas les trois en même temps... Ou encore pire, quelque chose d'encore plus dangereux? »

    C'était stupide, mais j'avais fini par me laisser emporter. J'ai trouvé l'imagination de la fillette amusante, et j'avais envie de jouer avec. Ou peut-être juste dire quelque chose de stupide. Je ne sais pas du tout ce qui m'a pris sur le moment, allez savoir. N'empêche, les 3 choses étaient incompatibles, un pervers travesti, agent secret, qui par dessus tout, vole les visages des gens. Le pauvre devrait déjà être en prison depuis le temps...

    « Et ce projet, c'est pour quoi ? Rien de louche, j'espère... »

    Une idée stupide de réponse m'était venue en tête. J'avais besoin de la dire, ça me brûlait les lèvres. Je veux dire, mon projet à moi était rien de plus banale, juste prendre quelqu'un en photo pour ensuite prendre ses coordonnées et la proposer au projet pour une pub, où, si elle accepte, elle devra prendre une pose stupide, l'air le plus faux, et heureux au monde, et se faire prendre en photo. Rien de plus banal.

    « Je cherche des gens qui aimeraient bien poser nus pour un magazine porno. »

    Pardon maman, pardon papa, vous qui m'avez donné naissance, et pardons tuteurs, vous qui m'avez éduqué. Mais, ça me brûlait les lèvres, c'était plus fort que moi. Mais, même si j'avais fais de mon mieux pour le dire sur le ton le plus sérieux au monde, je ne pus m'empêcher de rire dans les quelques secondes qui suivirent. C'était plus fort que moi, et malheureusement, ça a sûrement dû faire échouer ma comédie. Une fois les larmes essuyées, je repris mes esprits, et je dis à la gamine :

    « Rien de plus banal. On cherche des gens pour des PUBs. Il y a une nouvelle mode chez eux, on prends désormais nos modèles dans les rues. Pour que le consommateur s'identifie plus au client, tu vois? Rassure-toi, il n'y a rien de louche là-dedans.»

    " Et ta tête ne finira pas en photo montage sur un magazine porno". J'avais envie de le dire, mais il fallait que je me calme un peu. Je me demande pourquoi toutes ces idioties me venaient en tête, tout un coup, peut-être que je manquais de sommeil? Bah, c'est sûrement ça...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.   Sam 18 Aoû - 14:52


« Et qu'est ce qui te dit que je suis l'un des trois? J'ai une tête à m'être refait le visage et le corps? Oh, et puis, je ressemble à quelqu'un de dangereux? Oh, et puis, qu'est-ce qui te dit que je ne suis pas les trois en même temps... Ou encore pire, quelque chose d'encore plus dangereux? »

D’un côté, Leila était assez surprise de la réponse de la photographe. Elle s’attendait à ce qu’elle se défende en lui fournissant des arguments auxquels elle croirait plus ou moins, mais au lieu de cela, elle avait répondu par des questions. La petite brune avouait volontiers qu’elle n’avait aucunement l’air dangereuse, et qu’elle ne paraissait pas bien sournoise mais être naïf ne menait à rien de bien. Et puis, oui, qu’est ce qui lui disait que cette jeune femme n’était pas encore plus dangereuse que ce qu’elle pouvait imaginer ? Aussi eut-elle immédiatement une expression de pur choc lorsque celle-ci répondit à sa question par un direct :

« Je cherche des gens qui aimeraient bien poser nus pour un magazine porno. »

Aucun son ne sortit de la bouche de Leila qui, les yeux écarquillés, la bouche entrouverte, les bras ballants, ne sut que répondre. Avait-elle vraiment l’air de pouvoir commettre une chose aussi déplacée ? Elle se détendit cependant immédiatement lorsque la journaliste éclata de rire quelques instants plus tard, non sans sentir ses joues s’enflammer sous l’effet de la mauvaise blague. Boudant, en croisant les bras sur sa poitrine et en bougonnant un « C’est pas drôle… » grincheux, elle lança un regard noir à la dénommée Tsukiyo Ogawa avant de se détendre un peu lorsque cette dernière lui expliqua après avoir calmé son fou rire :

« Rien de plus banal. On cherche des gens pour des PUBs. Il y a une nouvelle mode chez eux, on prend désormais nos modèles dans les rues. Pour que le consommateur s'identifie plus au client, tu vois? Rassure-toi, il n'y a rien de louche là-dedans.»

Ne se départant pas de sa mine boudeuse, Leila plissa les yeux en scrutant intensément la journaliste à la recherche de la moindre trace de mensonge ou de moquerie, mais elle ne trouva rien et se détendit, sans pour autant lâcher la jeune femme du regard.

« -Mmm… C’est une pub de quoi ? J’aurai à dire des choses stupides comme « Vo’toro, c’est meuuuh lait qu’il vous faut » ? demanda Leila en imitant d’un air blasé une publicité qu’elle trouvait particulièrement assommante. »

Si c’était pour citer des slogans à faire pleurer une vache de honte qui lui resteraient collés au front comme une étiquette pour le restant de ses jours, très peu pour elle. D’autant plus qu’il était impossible de déménager et qu’elle en connaissait du monde à Nakunaru, si à chaque fois qu’elle rencontrait quelqu’un, il l’appellait « Leuuuh’ila », autant l’enterrer tout de suite…Et puis elle refusait également de poser pour un photographe amateur qui la ferait paraitre bizarre. Eh bien quoi ? Si tout Nakunaru risquait de la voir, autant que ce soit sur de jolies images ! Aussi demanda-t-elle à la photographe des exemples de photos qu’elle avait déjà prises, histoire d’avoir une idée sur son talent. Et puis par curiosité aussi…

« -Vous savez, ma maman était photographe avant qu’elle ne vienne à Nakunaru, raconta fièrement Leila. Elle est vraiment douée, c’est dommage qu’elle se soit arrêtée… »

Elle ne savait pas trop pourquoi elle racontait cela. C’est qu’elle n’avait pas beaucoup l’occasion de parler des dons de ses parents, surtout que ceux-ci n’avaient plus le temps de les pratiquer. L’une des choses qui l’avaient fait autant rêver du monde extérieur étaient incontestablement les superbes photos de sa génitrice. La brunette ne s’y connaissait pas vraiment mais elle ne pouvait croire que de telles images pouvaient recevoir des critiques négatives. Papa McCry lui avait même dit qu’il avait rencontré Maman McCry quand elle prenait des photos, et qu’il avait été épris de ses œuvres. Alors avec une chose aussi romantique, il était certain que sa maman était douée. Elle était curieuse de comparer le travail de cette jeune journaliste avec les photos de sa mère…

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.   Sam 29 Sep - 10:19


Le regard noir que me lança la petite brune à la mise boudeuse fut adorable. Visiblement, elle ne semblait pas avoir apprécié ma blague, je la comprends, après tout elle était de mauvais goût. Mais l'expression qu'elle avait eu avant que je n'ai mon fou rire, était juste géniale, parfaite, tordante. Visiblement, je lui avait fait peur à cette pauvre gamine. Et en plus, j'en étais fière. Ma blague au goût douteux avait eu l'effet voulu, oh non, encore mieux que l'effet voulu. Juste excellent !

« -Mmm… C’est une pub de quoi ? J’aurai à dire des choses stupides comme « Vo’toro, c’est meuuuh lait qu’il vous faut » ?

Je n'ai pas pu m'empêcher de rire lorsqu'elle imita une pub stupide sur un ton blasé.
Est-ce que j'avais une tête à engager des personnes pour des pubs idiotes? Vraiment? Enfin, il faut bien avouer que j'ignorais totalement le sujet de cette fichue pub. On m'avais seulement donné une liste des critères à trouver chez certaines personnes et prendre des photos de celles-ci. Et puis à la toute fin, appeler celles qui seront choisies pour faire partie de la pub. Mais même ! Je sais parfaitement que mes employeurs ne font pas ce genre de pubs idiotes. Ah-. En y repensant bien, ils me prennent pour leur larbin en fait. Tant pis, tant que ça me fait gagner de quoi manger et m'offrir quelques petites choses, je m'en fiche.

« Non. Des choses encore plus stupides que ça !»

Moi, et ma gaminerie. Enchantés.

« Mais non, je te rassure ! A vrai dire..., sur ses mots je me gratta la tête, avec un air légèrement gênée, j'ignore totalement le sujet de la pub. Moi, je suis un peu comme le larbin qui doit faire le sale boulot comme dénicher les beaux visages, l'appareil photo au coup. Mais ne t'inquiète pas : je sais que mes employeurs ne font pas ce genre de pubs stupides. »

C'est vrai quoi. L'excellente photographe que je suis se rabaisse déjà au niveau du larbin qui fait le boulot dont personne ne veut, je n'allais tout de même pas le faire pour en plus que les beaux visages que je trouve apparaissent dans des pubs stupides, sans queue ni tête. Un peu de respect tout de même ! J'en ai sué sang et eau pour pouvoir avoir d'excellents employeurs, à ça, oui... Je pense que j'avais réussi à faire, à avaler en études, en un an, ce que peu peuvent faire en trois. Ah la la...

La gamine m'a demandée de lui montrer quelques photos que j'avais faites. J'avais non seulement un de mes albums photos sur moi, mais en plus mon appareil photo était plein à craquer de photos de tout genre : que ce soient des paysages, des personnes, des animaux, des monuments... Je prenais toujours tout en photo avec le plus grand soin au monde. Etant quelqu'un de perfectionniste, je fais de mon mieux pour que toutes mes photos soient un minimum jolies, et se rapprochent petit à petit de la perfection. Du coup, j'ai sorti l'album photo de mon sac que je lui ai tendu par la suite pour qu'elle le feuillette.

« -Vous savez, ma maman était photographe avant qu’elle ne vienne à Nakunaru. Elle est vraiment douée, c’est dommage qu’elle se soit arrêtée… »

Je releva la tête de mon album. Maintenant, une seule question me démangeait : pourquoi aurait-elle arrêté la photo? Arrêter la photo est pour moi une chose impossible, moi, qui n'ait pas quitté les appareils photo depuis la toute première fois où j'en ai eu un. Jamais ne passa un jour où je n'ai pas pris de photos. Même lorsque je croulais de fatigue, sous le travail, ou même lorsque j'étais clouée au lit, souffrante. Dans tous les cas, je trouvais un sujet de photo, que ce soient des plats, le ciel, la vue que j'avais de ma fenêtre, mon bureau, des cahiers... Tout m'a toujours servi de sujet de toutes manières. Tant qu'on peut transmettre une certaines émotion et beauté à travers une photo, le sujet me convient. Tout en préparant mon appareil photo pour le montrer à la gamine, je lui demanda :

« Pourquoi? »

Voyant que ma question était légèrement déplacée, j'ajouta :

« Je veux dire. Je n'ai pas passé ne serait-ce qu'une seule journée depuis plus de 6 ans sans prendre de photo, alors je me vois mal arrêter. Pour moi, c'est inimaginable d'arrêter la photo, et je n'arrive même pas à m'imaginer quelqu'un le faire. »

C'est vrai quoi. Pour moi, la photo était une religion, les livres sur les photos étaient mes bibles. Je pourrais presque même dire que je suis née pour avoir un appareil entre les mains.

« Oh, et tu peux me tutoyer, tu sais. Je le fais bien. »

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.   




Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche de la photo parfaite - PV Leila.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit