www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 I'm a dreamer ! || Musõka Dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Trèfle

■ Statut : Elève, travailleuse à mi temps au Drink Time
■ Messages : 82
■ MPV : 145
■ Type : Trèfle
■ Pouvoir : Science infuse de la boisson

&.More
■ Age du personnage: 17 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: I'm a dreamer ! || Musõka Dream   Mar 24 Juil - 16:19


DOSSIER DE Dream Musõka





Feat;FILLES AUX CHEVEUX NOIRS DE KANA ALIAS KWBR32
« Surnom(s) : "Mumu", "Mumuse", "Muso", ou encore "Muse", et d'autres surnoms stupides.
« Age : 17 ans
« Métier : Etudiante, travaillant à mis temps dans un bar
« Type : Trèfle !
« Pouvoir{s} : « Drink Time » - La science infuse de la boisson.
La jeune fille peut créer de nouvelles boissons, ou des boissons connues sans aucune difficulté, et sans même avoir besoin de consulter un livre de recettes. Que ce soit des jus, des cocktails, des thés… Tout et n’importe quoi. Mais en plus, si elle le veut, ses boissons peuvent avoir des effets spéciaux sur la personne qui la boit. Que ce soit la relaxer, la paniquer, la faire dormir, lui faire faire de beaux rêves, des cauchemars… Ou même encore lui faire pousser les cheveux. Malheureusement, elle contrôle mal cette seconde partie de son pouvoir, qui fait que parfois ses boissons ont de petits effets néfastes, ou n’ont pas l’effet voulu sur la personne. Par contre, ses boissons n'ont absolument aucun effet sur elle.
« Adjectifs : Arrogante & Blessante -- Créative & Courageuse
« Secret:
Spoiler:
 






&.Caractère

La jeune Dream n’a jamais été quelqu’un de très ouvert aux autres. Elle n’aime pas réellement parler aux gens qui l’entourent, et a horreur des groupes. Depuis toute petite, elle a toujours préféré rester seule que mal accompagnée. Elle a un point de vue souvent négatif sur les gens qui l’entourent. Pour elle, ce sont presque tous des hypocrites, des menteurs, et des idiots pour couronner le tout. La jeune fille a pour habitude de prendre les gens de haut. Pas très bavarde en présence d’inconnus, elle peut l’être que lorsqu’elle parle avec des personnes qu’elle aime bien. Ce sont les seuls à qui elle s’ouvre. Mais, pour qu’elle s’ouvre à quelqu’un, il faut que celui-ci soit patient, parce qu’elle ne fait pas confiance facilement. De plus, elle a tendance à se monter comme quelqu’un de mauvais, mais c’est juste pour cacher qu’en vrai, elle est faible et fragile. Mais ça, malheureusement, il faut bien la connaître pour le comprendre. Toutes ses insultes, et choses blessantes qu’elle peut dire, c’est une sorte de bouclier pour elle.

Elle est d‘une franchise sans limites, et n’hésite pas à dire tout ce qu’elle pense aux gens aux alentours. Si elle trouve quelqu’un insupportable, elle le lui fera tout de suite remarquer, sans prendre de gants. Elle se met souvent en colère pour un oui, ou pour un non, mais fait preuve d’un calme étonnant lors des disputes. La jeune fille a un vocabulaire très étendu, surtout lorsqu’il s’agit d’insultes. Impertinente, elle se moque souvent des gens. Elle adore contredire les personnes, si quelqu’un dira blanc, elle sera obligée de répondre noir. C’est comme un jeu pour elle. Elle est très joueuse, et très taquine aussi.

Elle ne supporte pas les gens qui demandent « sérieux ? » ou encore « c’est vrai ? » à chaque fois que quelqu’un quelque chose d’un peu étonnant. Elle trouve qu’il n’y a presque rien de plus stupide au monde. Elève sérieuse, elle n’a jamais de problèmes en classe. Elle est même dans les 5 premiers dans les classements. Il lui arrive d’être collée, mais c’est surtout parce qu’elle aurait provoqué une bagarre, ou des choses dans ce genre.

La jeune fille est très observatrice, et même si elle n’aime pas parler et s’ouvrir aux gens, elle adore les observer. Ca l’amuse. C’est un peu comme si elle observait les animaux dans un zoo. D’ailleurs, elle adore les animaux. Elle pourrait passer des journées entières dans un zoo, ou même à l’aquarium. Elle affectionne particulièrement les oiseaux, parce qu’elle les envie. Elle rêve de pouvoir voler tout comme eux.

Musõka a une imagination sans limites. Elle passe sa journée à s’imaginer tout et rien, allant de différentes histoires, ou juste des rencontres qu’elle pourrait faire. Elle s’imagine aussi par moments sa vie en dehors de Nakunaru, ou encore avec sa vraie famille, même si sa famille actuelle lui convient parfaitement. Il lui arrive aussi de s’imaginer avec d’autres pouvoirs. C’est d’ailleurs cette imagination sans limite qui fait toute l’originalité de toutes ses boissons, de par moments son style vestimentaire, et même de ses coiffures. Elle aime beaucoup écrire, et plus encore dessiner. Lorsqu’elle a du temps entre les cours, les révisions, et le travail à mis temps, elle dessine. Elle a même un très bon niveau en dessin.

C’est quelqu’un de très pensif. Pas une seule seconde ne passe sans qu’elle ne pense à une histoire, à ce qu’elle n’organise sa journée, ou qu’elle ne pense à des faits passés, ou à des problèmes. C’est d’ailleurs à cause de ça qu’elle est assez inattentive à ce qui se passe autour d’elle, et il lui arrive souvent de rentrer dans quelqu’un lorsqu’elle marche, ou se perdre. Et c’est aussi pour cette raison qu’elle ne fait pas réellement attention à ce qu’il y a autour, ou même ce qu’elle fait. Elle peut avoir fait quelque chose, et l’oublier la seconde d’après. Mais malgré ça, elle a une très bonne mémoire, et n’oublie quasiment rien. C’est pour ça que par moments, vaut mieux faire attention à ce qu’on dit avec elle.

Mis à part ça, la jeune fille a horreur du froid. De plus, ayant une santé très fragile, il lui arrive de tomber malade plus de 5fois par an, et même en été. Mais, ça ne l’empêche pas de bien aimer la pluie, ou encore la neige, mais seulement lorsqu’elle est chez elle, bien au chaud. Elle aime toutes les fêtes, comme noël ou encore la saint valentin. Beaucoup disent que ce sont des fêtes commerciales, et elle le pense aussi, pourtant, elle a toujours trouvé que ce genre de fête dégageaient une sorte d’ambiance. Après tout, même si ce sont des fêtes commerciales, les gens se réunissent, et sont heureux pour la plus part ces jours là. Alors, commerciale ou non, c’est le genre de fête qui redonne le sourire à pas mal de personnes.

Ce qu’elle aime aussi dans ce genre de fêtes, c’est la nourriture. Les seuls moments où elle peut profiter d’un repas copieux et délicieux. Elle est gourmande, et ne peut rien contre ça. Elle aime beaucoup manger, et elle a de la chance de ne pas grossir, alors autant qu’elle en profite. C'est aussi quelqu'un de courageux, qui ne recule devant rien. Ou du moins, presque.


&.Physique

La jeune fille n’attire pas réellement les regards des gens par sa démarche, ou encore par sa manière de s’habiller. Ce qui attire souvent le regard des passants est sûrement son visage. Du moins, la première chose qui saute aux yeux, sont ses yeux justement. C’est d’un regard souvent joueur que la jeune fille observe les gens, avec des yeux ni trop grands, ni trop petits, en forme d’amandes, encadrés par de longs cils qui n’ont encore jamais connu le maquillage. Des yeux qui donnent l’air d’être très expressifs, et pourtant dans lesquels il est impossible de lire une quelconque pensée de la jeune fille. Ils sont de couleur claire, une couleur partagée entre l’olive, le turquoise et le gris, en bref, une couleur qu’on voit rarement.

Son visage, qu’elle ne maquille jamais, est encadré par des boucles noires, ainsi que quelques mèches par-ci, par-là. Il lui arrive parfois d’avoir une frange, mais celle-ci étant trop longue, elle préfère la ranger sur le côté, ou ailleurs, tout dépend de sa coiffure en fait. Ses cheveux sont plutôt longs, et le deviennent encore plus lorsqu’elle les lisse, mais elle le fait assez rarement, préférant ses cheveux comme ils sont. Enfin, elle a beau les préférer comme ils sont, il lui arrive souvent de les coiffer de différentes manières. D’ailleurs, pour ça, tout comme pour ses boissons, elle a beaucoup d’imagination, et elle a même deux tiroirs remplis de différents accessoires pour cheveux tels que barrettes, serre-têtes, rubans, chouchous…

On peut apercevoir sur son visage des taches de rousseur, qui rappellent à certains qu’elle était rousse à une époque. Personne ne sait pourquoi, elle a préféré se les teindre en noir du jour au lendemain, alors que son ancienne couleur lui allait très bien, et collait parfaitement à son teint mais aussi à ses yeux, contrairement à la nouvelle qui contraste totalement avec son teint plutôt pâle. Sur ce même visage, on peut apercevoir de différentes expressions, mais malgré ça, impossible de même deviner ce qu’elle pense. Celle qui apparaît le plus peut paraître quelque peu arrogante, et a pourtant ce petit côté charmant et attirant.

Si la jeune Dream n’est pas en présence de sa famille, ou bien d’une personne qu’elle aime bien, elle sourit rarement. On peut parfois l’apercevoir avec un rictus moqueur aux lèvres, ou encore amusé. Mais ce n’est qu’en présence de personnes qu’elle aime bien, qu’on peut la voir s’ouvrir un peu plus, et sourire de beaucoup de manières différentes, que ce soit d’un sourire gêné, affectueux, ou d’un grand sourire qui s’étend d’une oreille à l’autre.

La jeune fille n’est pas laide, même assez attirante. C’est de son mètre soixante-quinze qu’elle observe le monde. Du moins, son mètre soixante-quinze accompagné de talons bien sûr. Sans eux, elle ne dépasse pas le mètre soixante-dix. La jeune fille n’est pas grosse, mais n’est pas non plus un sac d’os, on peut dire qu’elle est « normale ». Elle a des formes présentes : une taille fine, des hanches bien tracées et une poitrine présente. Ses jambes et bras sont plutôt fins et longs.

Musõka met de tout et de rien, à vrai dire, elle adapte les habits aux situations. Elle porte souvent des jupes et des robes. Il lui arrive aussi de mettre par moments des vêtements qui soulignent ses formes. Elle aime bien porter des talons, mais pas trop hauts. Ses chaussures préférées restent de loin les ballerines noires qu’elle porte le plus souvent. Ce sont pour elles les chaussures les plus confortables, et qui de plus collent presque à tous ses vêtements.

&.Histoire

Yume Mirakuwa avait grandi à Nakunaru, elle y était arrivée alors qu’elle n’avait même pas eu le temps de souffler sa toute première bougie, ce qui n’était rien d’étonnant pour quelqu’un qui a pour pouvoir de transformer tous les liquides à proximité en glaçons. Bien sûr, au fil des années elle avait réussi à contrôler son pouvoir et pouvait boire son verre d’eau du premier coup, sans devoir aller en chercher un autre parce que l’eau était devenue glace. Malgré ce qu’elle laissait croire aux autres, elle détestait Nakunaru au plus haut point. Plus petite, elle faisait tout pour s’en sortir, mais jamais n’y était parvenue. Puis, petit à petit, elle oubliait son envie de partir loin, et sa haine vers l’endroit qu’elle considérait comme une prison. Surtout depuis le jour où elle a fait la rencontre d’un certain garçon qui répondait au nom de Jack Lei. C’était un jeune homme qui était à Nakunaru, mais qui n’y avait plus aucune famille là-bas, puisqu’ils avaient pour tradition de quitter la ville une fois adultes. Elle l’adorait, et bien sûr, comme on s’en doute tous, avait fini par en tomber amoureuse. Ensemble, ils vivaient le parfait bonheur, et n’eurent aucun problème, pas même quand le jeune homme devenu professeur. C’était d’ailleurs cette même année que la jeune fille tomba enceinte par accident, alors qu’elle n’avait que 18 ans. Mais, le jeune couple en étonna plus d’un lorsqu’il voulut garder l’enfant, après tout, c’était leur enfant, et ils se sentaient prêts à s’occuper de lui. C’est ainsi que neuf mois plus tard la jeune Musõka vint au monde.

Sauf que voilà, malgré tout l’amour qu’ils éprouvaient envers cet enfant, ça ne l’empêchait pas de devenir, petit à petit, un poids pour eux. Pas qu’elle les réveillait la nuit, qu’elle criait, ou qu’elle pleurait, non, loin de là, elle était même plutôt calme. Une enfant presque parfaite, qui ne pleurait que lorsqu’on la nourrissait en retard, comme pour gronder ses propres parents, et qui dormait toute la nuit. Juste que 3ans avant sa naissance, Jack avait promis à Yume que lorsqu’elle aurait 20 ans, ils quitteraient Nakunaru. Lui, il savait que la jeune fille ne supportait pas cet endroit, et lui-même voulait le quitter. Mais maintenant, avec cet enfant aux bras ils ne pouvaient plus quitter le lieu. Puis, ils essayaient de positiver, et se dire qu’ils pourraient vivre heureux à Nakunaru avec leur petite fille. Et ils ont tenu comme ça 3 ans, avant de comprendre que c’était définitivement impossible, et qu’il fallait qu’ils quittent les lieux le plus vite que possible. Après tout, c’est leur rêve depuis qu’ils sont tout petits, et ce n’était pas une simple gamine, fruit d’un simple accident, qui allait les en empêcher de le réaliser.

Et c’est là que le cauchemar débuta. La petite a connu 3 familles adoptives en tout. La première ne l’a gardée que 2 ans, parce qu’en suite, tout comme ses parents biologiques, ils ont décidé de quitter Nakunaru. La seconde, quant à elle, disait que la petite était incontrôlable et empoisonnait le monde avec ses boissons. A vrai dire, elle rêvait de quitter Nakunaru, tout comme ses parents. N’ayant pas de pouvoirs qui se soient déclarés avant ses 8 ans, elle pensait qu’elle n’avait tout simplement rien à y faire. Elle gardait l’espoir qu’elle n’aurait aucun pouvoir, et qu’elle pourrait quitter la ville, et peut-être même retrouver ses parents. De plus, étant une sans pouvoir durant ces 8 petites années, elle était aussi le sujet des brimades de ses camarades de classe. Pourtant, les adultes disaient qu’un jour ou l’autre ses pouvoirs se déclareront, ils le savaient. Ils n’avaient pas pu faire une erreur de diagnostic.

Depuis ses 5 ans, la petite avait développé une passion pour la création de boissons. Les jus elle les faisait elle-même depuis, mais elle créait aussi de différentes boissons à bases de n’importe quels ingrédients qu’elle trouvait dans sa cuisine. Ses parents n’y voyaient pas trop d’inconvénients, après tout, si elle s’amusait, c’était l’essentiel. Mais voilà, le jour où elle dû partager ses boissons, qui jusqu’à là n’avaient jamais posé de problèmes à personnes avaient rendu certains des invités bleus, verts, et avaient même fait dormir d’autres qui n’ont même pas eu la chance de goûter à la seconde gorgée. Alors les parents crurent tout bêtement que c’était leur fille qui voulait empoisonner leur invités, après tout, s’ils étaient déjà ses troisièmes parents, c’est parce qu’il devait y avoir une raison à ça. Et c’est ainsi qu’elle finit par connaître une troisième famille adoptive quelques mois plus tard, et a aussi découvert son pouvoir par la même occasion.

Sauf que Musõka commençait petit à petit à se rebeller. Vers ses dix ans, elle était tout bêtement insupportable. Elle criait pour un oui ou pour un non, elle grognait sur tout le monde, et ne parlait à personne. Il en était de même à l’école, elle sortait les poings, et insultait le monde dès que quelque chose n’allait pas ou ne lui convenait pas. Peut-être qu’elle a eu cette crise parce qu’elle ne supportait plus les gens qui l’entouraient. Elle en avait marre de l’hypocrisie des gens, elle en avait déjà vu de toutes les couleurs avec tous ses parents, qui souriaient en face d’elle, mais finissaient toujours par lui reprocher quelque chose, ou bien tout simplement partir. Alors elle n’avait pas non plus besoin de supporter l’hypocrisie de tous ceux qui l’entouraient en dehors de chez elle. Elle n’en pouvait tout simplement plus, et elle n’essayait même plus de le cacher. Ca a sûrement duré comme ça jusqu’à ses 14 où elle a commencé à se calmer un peu. Mais ce n’était pas pour autant qu’elle se rapprochait plus du monde. Au contraire, elle restait tout aussi distante.

A ses 15, sa troisième, et dernière famille adoptive a fini par la laisser faire ce qu’elle voulait. Du moins, la jeune fille les désespérait totalement, alors ils l’ont laissé vivre sa vie. C’est d’ailleurs à cet âge-là qu’elle a décidé de quitter sa maison pour s’installer dans l’une des chambres de l’académie. Elle n’avait pas pu le faire avant, parce qu’avant son accident, même s’ils la trouvaient par moments insupportable, ils pensaient que c’était tout simplement dû de son âge, et refusaient de la laisser vivre ailleurs que chez eux.

Mais voilà, cet accident arriva. Beaucoup pensent que c’est un suicide, mais c’en est pas réellement un. Entre les deux en fait. Un jour, alors qu’elle était sortie passer l’après-midi avec ses parents, Musõka avait décidé d’aller faire le tour du lac. Sauf qu’à un moment donné, son pied a glissé, et elle s’est retrouvée à l’eau. Sauf que c’était plutôt profond, elle n’avait même pas pied. Et puis, bizarrement, lorsqu’elle était dans l’eau, toutes sortes de pensées lui vinrent à l’esprit. Elle pensait à toutes sortes de choses auxquelles elle n’avait jamais pensé avant comme par exemple à sa naissance. Le fait qu’elle n’était qu’un simple accident. Et puis, elle pensait aux différentes familles adoptives qu’elle avait eu jusqu’à là, qui s’étaient débarrassé d’elle, les unes après les autres. Jusqu’à l’actuelle, qui réussissait à la supporter. Pour finir, elle pensa au fait qu’elle n’en pouvait plus de sa vie à Nakunaru. D’ailleurs, elle n’avait aucun but à atteindre dans sa vie. Sur le moment, elle se dit même que sa vie n’avait en fait aucun sens. Pour finir, elle se dit que sauf qu’à ses parents actuels, elle ne manquerait à absolument personne. Et puis, avec toutes ses idées, qu’elle trouva stupides par la suite, elle se laissa couler au fond du lac. Sauf que ce qu’elle ne savait pas, c’est que quelqu’un l’avait vue tomber, et qu’il allait la sauver.

Après, tous ceux qui étaient au courant la prenaient pour une suicidaire. Pourtant, elle affirmait que ce n’en était pas un. Elle n’avait pas sauté dans l’eau, et n’y aurait jamais songé. D’ailleurs, elle revit par la suite plusieurs fois son sauveur. Durant les premières fois, elle ne lui disait rien, et l’écouter juste parler seul. Sauf qu’il insistait toujours pour qu’ils se revoient. Elle pensait qu’il devait sûrement penser comme tous les autres : qu’elle avait voulu se suicider ce jour-là, et qu’il avait un peu pitié d’elle, alors il voulait lui tenir un peu compagnie. Alors un jour, elle en eut marre de l’écouter, et lui dit clairement sa pensée : qu’elle n’était ni une suicidaire, ni une personne dont on doit avoir pitié. Mais il ne fit que lui répondre par un sourire, et changer de sujet. C’est sûrement après ces aveux de sa part, que leur relation changea. Elle commença à évoluer, et ils devinrent amis. La jeune Dream s’ouvrait petit à petit à lui, c’était en quelque sorte devenu son premier ami.

Suite à cet accident, les parents de la petite Musõka crurent que c’était de leur faute qu’elle avait voulu en finir. Alors ils lui laissèrent faire ce qu’elle voulait. Elle voulait s’installer loin d’eux ? Soit. Pourtant, après avoir déménagé dans une chambre de l’académie, la jeune fille passait les voir de temps en temps. Et ses visites se multiplièrent lorsqu’elle est devenue amie avec son sauveur. Elle était désormais plus ouverte envers eux. Contrairement à avant, elle commençait même à raconter ses journées, et parfois leur apporter des cadeaux. Elle était même devenue plus tactile. La surprise de ses parents fut grande, lorsque pour la première fois elle les câlina. Et il leur arrivait même de la voir sourire. Alors ils se sont dit que peut-être que c’était mieux qu’elle fasse ce qu’elle veuille. De toutes manières, ils la voyaient tous les jours, et puis… Elle reviendra lorsqu’elle en aura envie. Ils étaient heureux comme ça. On peut dire que c'est une sorte de Happy End.


&.Celui qui se cache derrière l'écran

« Age : Z'êtes de la police?
« Surnom : Tsk. J'aime pas cette question.
« Comment as-tu découvert le forum? Grâce à un certain ornithorynque mal luné et un certain Dieeeeeeu.
« As-tu tout lu?
« Comment trouves-tu le forum? Beau, j'aime. Puis cute.
« Un dernier mot? NYAH.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 617
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: I'm a dreamer ! || Musõka Dream   Lun 30 Juil - 7:14


Bonjour et bienvenue.
Je ne pensais pas te voir un jour ici, Nanana. ♥
Bon et bien, je n'ai rien à redire sur ta fiche, je n'y ai pas vu beaucoup de fautes, et le tout tient la route. Donc, je te valide.
J'aime beaucoup ton pouvoir que je trouve original. Et puis, enfin un trèfle quoi. \o/
Bienvenue chez les verts, l'espèce en voie de disparition, ahah.
Amuse-toi bien à Naku' et bon RP ici, nouvelle petit Nakuanrienne.



Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net
 

I'm a dreamer ! || Musõka Dream

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Where it all starts
Le début
 ::  Mieux te connaître ::  Dossiers des Habitants ::  Dossiers des Elèves
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com