www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Une partie de cache-cache, mon ami? - PV Koby-chou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Une partie de cache-cache, mon ami? - PV Koby-chou.    Lun 21 Mai - 15:07


As-tu déjà joué à cache-cache ? Jouons ensemble, tu verras, c’est amusant. ♪

    C’est vrai que je n’aimais pas réellement mes pouvoirs. Toute ma vie, j’ai rêvé d’avoir de meilleurs, comme voler, ou encore donner vie à mes dessins. Mais, j’ai dû naître avec deux pouvoirs, qui sauf pour me rajeunir, ou encore changer de coupe de cheveux toutes les 3 secondes, ne me servent absolument à rien. Mais je crois que le pire, dans le fait d’avoir eu ces deux pouvoirs, c’est qu’au bout de ma petite vingtaine d’années, il y en a toujours un qui n’est pas sous mon parfait contrôle. Mais… Pourquoi ?! C’est comme la roulette russe, tous les matins, il faut prier, les yeux fermés devant le miroir, de ne pas tomber sur le mauvais tir, et de ne pas se réveiller plus vieille, ou plus jeune. Et pourtant… Ce matin encore, j’étais jeune, j’avais perdu dans les huit centimètres, et dans la dizaine de kilos. Sans oublier ma jolie poitrine-que-j-aime-par-dessus-tout, ou presque, qui est redevenue plate. Oui, comme à l’époque de mes… 14 ans ? Encore une fois, je ne peux pas aller au boulot, on ne me prendrait pas assez au sérieux. Encore une fois, je n’ai plus qu’à passer ma journée à glander, ou à prendre des photos. Mais, je crois que j’ai des choses plus amusantes à faire. Ah non, pas qu’il y est plus amusant que prendre des photos, et Dieu sait que j’adore ça, et que je pourrais ne faire que ça durant des mois, mais qu’aujourd’hui, j’avais envie d’aller voir des gamins de « mon âge » à l’académie.

    Il était simple pour moi, dans ma petite jupe, mon petit haut, et mon air innocent pour me faire passer pour une gamine, mais voilà, ce n’est pas la première fois, et donc, à tous les coups, ils vont me reconnaître. J’avoue avoir pensé ça au début, et pourtant… Vers la fin, j’ai eu un peu plus confiance, et j’ai pu rentrer dans le bâtiment sans problèmes. Il aurait été assez dur pour moi d’inventer une excuse pour justifier ma présence, parce que « je suis là pour faire chier des gamins de mon âge », ne doit sûrement pas être la meilleure chose à dire. Par contre, il y avait un truc que j’avais oublié. Ce truc, qui change tout, absolument tout. Ce petit truc, à cause duquel, on se sent con à vie. Mais, c’est qu’ils étaient en cours, les gens… Il ne me restait donc, plus qu’à attendre que, et bien, les cours soient finis, pour la pause déjeunée…

    J’ai fini par m’asseoir dans un coin discret, et jouer avec tout et rien, allant d’une boulette de papier jusqu’à mes cheveux. Y avait décidemment rien à faire. Mais, je n’avais pas non plus envie de changer. J’étais venue, je n’allais pas repartir. Et puis, comme certains diraient : « Mais, ce n’est pas la mort d’attendre une demi-heure. » Peut-être pas pour eux, mais pour moi, si. Même cette petite demi-heure était si longue, que j’avais comme l’impression d’être là depuis déjà une demi-journée en fait. Puis voilà. L’heure tant attendue arrive, je suis prête à chopper n’importe quel gosse. Puis là, bim, qui est-ce que je vois ? Un pion. Comme par hasard, le même qui m’avait viré la dernière fois, ce ne serait pas drôle sinon, hein. Alors, comme dans une scène de film à deux balles, il me regarde, je le regarde, il me regarde, et je pars en courant. Je ne sais même plus s’il m’a suivie, en fait, mais tant pis. J’avais une bonne cachette, un certain placard. Mon meilleur ami de l’époque, et d’aujourd’hui. Peut-être étroit, mais pratique pour jouer à cache-cache, lorsqu’on a cinq ans.

    Je m’y cache. Il me semble plus grand que la dernière fois que j’étais venue, ce qui est normal, vu que « j’avais 17 ans », j’étais plus grande. Je soupire. Puis la porte s’ouvre. Première pensée ? « Et merde ». Puis, non, pas « et merde ». Ce n’était pas un Pion, mais un gamin. Ah…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Une partie de cache-cache, mon ami? - PV Koby-chou.    Ven 25 Mai - 9:23


Sortez-moi ça de mon placard, bordel de merde !
Les cours de maths, ou le truc le plus chiant du monde. Après les conversations d'usage du type « Salut, ça va, et toi ? Tu fais quoi ? Rien. » Et puis t'façon les gens avec qui il a ce genre de conversation, Koby les déteste. Les gens en général d'ailleurs. Sauf certaines filles. Des filles intéressantes, pas des midinettes, pas de petites pouffiasses qui se croie les plus belles, non. Des filles originales, des filles qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, des filles avec un style particulier... Tout ce qui a un joli minois et ne parle pas de maquillage toute la journée. Ah... ouais.
Eh merde, les maths. Il a encore pensé à autre chose. C'est pas vrai ça, il a rien écouté, rien compris au cours, déjà que ça l'intéresse pas... Mais il essayait de comprendre, histoire pas se taper de trop mauvaises notes ! Et là, c'était foutu. Plus qu'à demander les cours à quelqu'un. A adresser la parole à quelqu'un.
Pas envie. Oh et puis, qu'ils aillent tous se faire foutre. Ça y'est, Koby est énervé. Ça le soule cette histoire, tous ses efforts sont réduits à néant à chaque fois qu'il laisse son esprit divaguer, ça sert vraiment à rien.
Il frappe sa table du poing et le bruit alerte le prof.

« Monsieur Trevelyan, ça ne vous plaît pas ce que je raconte ?! »

Mais la cloche sonne, et Koby ramasse ses affaires sans répondre. Les autres n'ont même pas levé les fesses de leurs chaises qu'il ouvre déjà la porte et sort.
Dans moins de deux minutes, des gens vont rappliquer. Dans son état, ça... l'agace légèrement. Se cacher. Pour éviter de répondre aux questions, pour éviter de parler à quelqu'un, pour éviter de voir du monde. Il les voit déjà, d'ailleurs. Il voit l'ombre de leurs têtes dans les classes, mais les murs sont trop épais pour qu'il voie vraiment à travers, avec sa vision sur-développée. Ils s'agitent, ils vont sortir, bientôt. Dans quelques secondes.
Il se met à courir dans le couloir, jusqu'à une porte qu'il connait bien. Le placard à balais. Pas très reluisant, mais au moins personne n'y entre jamais. Les élèves commencent à sortir.
Il bifurque vers le placard et ouvre la porte à la volée, la refermant directement derrière lui, et se plaquant dos contre elle. Il ferme les yeux, haletant.
Et soudain, il constate que son souffle n'est pas le seul qu'il entend dans ce placard. Il rouvre instantanément les yeux et voit très nettement la demoiselle qui se tient en face de lui. Très en face, d'ailleurs. Il faut dire, ce placard est très étroit, si bien qu'ils se touchent presque. Il la distingue malgré l'obscurité, oui. Le noir, c'est idéal pour un achromate comme lui. La lumière, c'est pas bon, ça fait mal aux yeux, et c'est fragile ces trucs-là. Et malgré son pouvoir, la Highly Developed Vision, ses pupilles restent délicates.
En tout cas, il voit très nettement la demoiselle. Ses cheveux bruns, ses pupilles grises, sa peau grise, ses vêtements noirs, blancs, et gris... Il la voit comme il voit tout le monde. En noir et blanc. Elle est plutôt jolie. Un peu plus âgée que lui, on dirait qu'elle est de ses jeunes filles chastes et sages. Pas trop son type, mais on sait jamais, avec des colliers à clous et beaucoup de noir sur les yeux.
Mais le joli visage de la demoiselle n'enlève rien à la surprise du jeune homme.

« Mais t'es qui toi, bordel ?! » s'exclame-t'il dans un de ces jurons peu élégants dont il a le secret.

Cette nana lui pique sa cachette ! Ça va pas le faire. On ne vole pas la planque de Koby le magnifique quand il veut faire l'ermite. Putain. Elle est mignonne, mais ouste, dehors !


Revenir en haut Aller en bas

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Une partie de cache-cache, mon ami? - PV Koby-chou.    Mar 17 Juil - 15:37


Plus on est de fous, plus on rit, n'est ce pas?
    Je n'ai même pas eu le temps de prononcer un mot, lorsque j'ai vu cette personne qui venait d'ouvrir la porte, de rentrer dans le placard, et de refermer la porte tout de suite après. Je veux dire, c'est ma cachette, alors autant me demander le droit de s'en servir. Surtout que j'ai tous les droits dessus, vu que je suis la première à y avoir touché. Et là dessus, il n'y a pas photo. Vu que d'après ce que j'ai pu voir, malgré ma bouille de gamine, je suis plus vieille que lui. Sauf si on est deux à souffrir du même don, mais j'en doute. D'ailleurs, de ce que j'ai pu voir de ce jeune homme, je peux en conclure qu'il est assez mignon. Mais bon, de une, trop jeune, et de deux, je n'ai jamais aimé tout ce qui est trop jeune. Ou presque, du moins. C'est vrai que d'en draguer un ou deux à ses heures perdu est plutôt amusant. Mais bon, je n'ai fait que l’apercevoir, alors je ne peux pas en être sûre qu'il soit si mignon que ça. Après tout, quel être mignon sur cette terre prononcerait des paroles comme « Mais t'es qui toi, bordel ?! »? Tiens, cette vieille habitude qui me revient.

    - Et toi, t'es qui ? Je chuchote.

    Ca me manquait. Ca fait un bon bout de temps que je n'ai pas eu l'occasion de répondre à une question par une question. D'ailleurs, qui demande l'identité d'une personne dans un moment pareil? Que je sois la mère noël, ou blanche neige, on s'en fout. Le plus important, c'est plutôt de savoir ce que je fous dans ce placard, non? Après tout, c'est une bonne cachette, mais pour une seule personne seulement. Et puis, c'est assez rare de croiser des gens dans un placard à balais, il faut l'avouer. Ce n'est pas le lieu le plus beau au monde, et il est loin d'être le plus confortable. En plus, il pue le javel. J'espère juste qu'il n'y en ait pas de renversé, histoire que je n'en mette pas sur ma belle jupe. C'est assez embêtant, ça, les tâches de javel...

    Oh, tiens, j'entends du bruit dehors... Je suis sûre que c'est ce gamin qui a soi parlé un peu trop fort, soi n'a pas été très discret en rentrant. Ca me fait un peu peur, après tout, si un pion me choppe, je passerais sûrement un mauvais quart d'heure. Je regarde dans le vide, tout en priant que ce soit mon interlocuteur. Après tout, il fait noir dans ce placard, et je ne le cacherai à personne: je vois que dalle ici. Et moi, j'aime regarder les gens à qui je parle, mais je ne sais pas encore si c'est par politesse, ou alors parce que j'aime bien mémoriser les visages des gens.

    Je soupire, et je me dis qu'avant même que le gamin ne me réponde, j'ai une ou deux choses à mettre au claire. Car après tout, il s'adresse à qui là, ce gosse? Un minimum de politesse en vers les aînés n'a jamais fait de mal à personne. Certes, je n'ai peut-être pas vraiment l'apparence parfaite pour parler d'aîné, mais... Mais de toutes manières même si j'avais mon apparence habituelle, le fait que je sois son aîné n'aurait sûrement pas été très remarquable, vu qu'il ne doit sûrement pas voir plus de choses que moi dans ce placard. Mais... Au moins qu'il sache à qui il s'adresse désormais !

    - Oh, mais baisse d'un ton pour répondre, veux-tu? J'entends du bruit dehors, ça serait bête de se faire prendre. Et puis, je suis ton aînée, un peu plus de respect, s'teuplait. Je chuchote.

    C'est vrai que ça serait assez bête de se faire prendre. Surtout pour moi. D'ailleurs maintenant une question me titille l'esprit : mais qu'est ce qu'il fou là, ce gosse? Après tout, on a tous une raison pour se cacher dans ce petit placard, alors il doit bien en avoir une... Surtout pour supporter une telle odeur de javel. Si forte, si répugnante. Mh... Il essaye de semer quelqu'un? Il est juste là pour le fun? Il joue à cache-cache? Ou quoi? Surtout, que c'est super étroit comme endroit, alors si ce n'était pas une raison importante, il se serait cassé dès la première minute où il m'a vue. Ah, tiens, ça me rappelle bien des souvenirs, de m'imaginer une raison pour laquelle il se cacherait là. Ca me rappelle mes années scolaires.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Une partie de cache-cache, mon ami? - PV Koby-chou.    Aujourd'hui à 1:28




Revenir en haut Aller en bas
 

Une partie de cache-cache, mon ami? - PV Koby-chou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit