www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Retrouvailles dans les meilleures conditions au monde. [ PV Shinou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Retrouvailles dans les meilleures conditions au monde. [ PV Shinou]   Jeu 26 Jan - 9:23


Stupid girl. Don't drink so much.

    Une jeune fille se dirigeait d'un pas pressé quelque part. Elle entra rapidement dans le premier bar qu'elle trouva. Bon, allez, cette fille c'était moi, et puis ce n'était pas le premier bar que je trouvai sur ma route, je le connais bien, tellement souvent que j'y vais. Même que j'ai déjà fait un article dessus. Je sauta sur la première chaise vide, et j'interpella le serveur pour qu'il me serve de l'alcool, même que j'ajouta " Le même que d'habitude" à la fin de m phrase, je savais qu'il allait me reconnaître. Pas mal de regards étaient posés sur moi, vu qu'en fait j'étais venue avec l'apparence d'une gamine d'une quinzaine d'années. Le serveur essaya de me taquiner, en me disant qu'il ne servait pas d'alcool aux mineurs. Je l'aurais bien pris, si ce n'était pas aujourd'hui. J'aurais surement sortit du tac au tac, et lui aurait répondue une connerie que je dis d'habitude. Sauf que là, bah non, j'avais pas envie de rigoler, j'avais en fait plus envie de casser la gueule à quelqu'un. Lorsqu'il vit ma mine dépitée, il me servit mon verre sans perdre ne serait-ce qu'une minute. Puis un autre, puis encore un autre. Je bois comme un trou, et il le sait. Il sait aussi que sont rares les fois où je m'arrête sans être encore complètement bourrée.

    - Bah alors, qu'est-ce qui va pas ma petite Tsuki? T'as essayé de draguer un mioche, et ça a mal tourné?

    Il a rit. Encore. Je savais qu'il faisait signe à mon apparence. Un grognement suffit pour le faire taire. Il comprit enfin que je n'étais pas d'humeur à rire. En fait, j'étais juste un peu déprimée au point de vouloir pleurer. Pour rien en plus. Par moments, je me dis que la nature fait mal les choses, pourquoi j'ai un caractère aussi nul? Non, don plutôt. Vu qu'il voulait bien m'écouter, je lui racontai mon petit problème. Ca allait faire déjà une semaine que j'ai l'apparence d'une gamine, et j'en ai marre. J'ajouta un petit " Mes seins me manquent! ". C'est dans ces moments là que je me rends compte que je peux dire vraiment n'importe quoi lorsque je suis bourrée. Enfin, je lui raconta tout, en détaillant bien la chose. Personne ne me prenait au sérieux au boulot en plus. En bref, j'en avais marre. Je déprimais. Je voulais vieillir, je voulais mon apparence, merde ! Pourquoi un don peu être aussi compliqué à contrôler? J'en ai peut-être un peu trop usé ces derniers temps... Enfin, passons.

    Je suis restée à boire comme un trou pendant pas mal de temps, puis, sur un coup de tête, j'ai décidé de partir, de rentrer. On me proposa de me raccompagner, mais j'ai préféré rentrer seule... Enfin, rentrer était un bien trop grand mot. J'ai faillit rentrer, en fait. J'ai marché, marché, marché... J'ai tourné à gauche, à droite et tout droit. Puis je me suis rendue compte que totalement bourrée, j'étais incapable de retrouver la route vers chez moi : je venais de me perdre dans une grande ville que je connais depuis toute petite... Il faisait noir, il était tard, et il n'y avait pas beaucoup de monde dans les rues. J'étais à côté d'une fontaine. D'une fontaine au tour de laquelle il y a habituellement foule. Il fait donc si tard que ça? Mais merde ! Si ça se trouve, le chemin va me revenir... Ou alors, je vais tout simplement finir par dormir dehors. Cette idée me fit peur. Enfin, pour l'instant, je ne savais pas où aller, j'avais peur de tomber sur un pédophile, j'avais froid dans ma mini jupe, j'étais bourrée et... Bah non, en fait, tout ça, je le ressentais, mais très peu. En ce moment même je ne ressentais pas grand chose. Juste une envie de rire. De sauter, de me dépenser. Ah, et de rire encore et encore. Je pleins les seuls passants qui passaient à côté de moi, j'ai du réellement les traumatiser.

    Puis, j'ai fini par me calmer, je me suis assise sur le rebord de la fontaine, et j'ai commencer à regarder l'eau couler, couler, couler... Bon, j'ai fini par avoir envie d'aller aux toilettes en suite, alors j'ai arrêté. Il n'y avait plus personne maintenant dans les rues... Et moi, j'allais définitivement devoir trouver un moyen pour me souvenir de la route qui mène à chez moi. C'était moche ce qui m'arrivait. Et c'était la première fois que ça m'arrivait. Ah, ce que je peux être conne parfois...


[ HRP: Vraiment désolé, j'avais ni vraiment le temps, ni vraiment l'inspiration pour le RP ces dernières semaines. Vrai-ai-ment désolé. >__< ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 617
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Retrouvailles dans les meilleures conditions au monde. [ PV Shinou]   Dim 26 Fév - 3:12


      « Lorsqu'un frère rencontre sa soeur, ou les retrouvailles de deux idiots.


    Shin n'avait pas grand chose à faire, en plus, il était tard. Mais il avait pas sommeil, et il était sûr que si il n'allait pas faire quelque chose pour se fatiguer, il allait passer une nuit blanche, à rien faire en plus. Pas que regarder le plafond du fond de son lit était ennuyant, loin de là, mais à force, il a fini par connaître par coeur ce plafond. Ca va faire tout de même 3 ans qu'il l'a, ce plafond. 3 ans qu'il le regarde au moins une fois par jour. Alors à force, il connait tout de ce plafond, que ce soit l'endroit où la peinture est mal mise, ou même l'endroit où il y a le cadavre d'une araignée ainsi que sa toile, depuis déjà plus de quatre mois. En plus, connaître si bien le plafond ne lui servait à rien, c'est pas comme si le jour où il allait faire visiter sa chambre, il allait dire « voilà, c'est ma chambre, tout d'abord, le plafond. Vous voyez, là-bas, on peut apercevoir le cadavre d'une araignée ainsi que sa toile qu'on a toujours pas enlevé, car j'ai une flemme mortelle de le faire. Puis ici, bah les ouvriers se sont pas cassés l'cul, et ont pas bien fait leur travail. Ah... Ah puis ici... », ouais, ça 'allait pas vraiment être bien vu. Enfin qui sait, peut-être que certains fous trouveront ça bien, hein.

    Il était tard, et il sa vait qu'il n'allait rien pouvoir faire dans l'académie, vu que tout le monde doit dormir à l'heure qu'il est. Enfin, du moins... Peut-être que certains étaient tout de même debour, il doit tout de même pas être le seul jeune à ne pas dormir alors qu'il n'est pas encore minuit passé. Le jeune Ogawa se leva de son lit, il décida d'aller se promener en ville. Il avait compris que si il allait se balader dans les couloirs, un pion risquerait de le surprendre, et ça n'ira pas bien pour lui. Alor il décida de s'habiller rapidement avec le premier T-shirt et pantalon qui lui viendront sous la patte, et partit sans même penser à se borsser les cheveux. A quoi ça sert? Ils sont courts de toutes manières. Les brosser serait useless, puis ça leur donne un certain style.

    Heureusement, il a réussi à faire le mur, et sortir de l'académie sans qu'on le remarque. Parce que bon, si un pion le voyait sortir en ville à onze heures du soir, il irait pas lui faire la bise pour ensuite l'encuourager à sortir tout en donnant le noms de bons bars qui sont ouverts à cette heure là. Enfin qui sait, peut-être qu'il y a des surveillants comme ça, il faut un peu de tout pour créer un monde. Il marchait tranquillement dans les rues, cherchant quelque chose à faire, un endroit où aller. Peut-être qu'il aura la chance de pouvoir faire chier le monde à minuit, ou peut-être qu'il finira par sentir la fatigue avant. Ca, difficile de le savoir.

    Puis Shin a vu un couple. Il a truvé la cible parfaite à faire chier. Sauf que ce qu'ils disaient l'intéressa tellement, qu'il mit de côté son plan " faire chier le monde", et décida de les suivre en toute discrétion, histoire d'en savoir un peu plus sur ce qu'ils disaient. Shin il aimait les rumeurs, puis celle-ci semblait intéressante. Mais bon, Shin peut parfois être très dicret, tout le monde le sait. Donc se prendre une poubelle, et crier aïe, c'était discret. Si le couple s'est retourné, c'est pas parce qu'il manquait de discretion, absolument pas. Si ils se sont retournés, c'est juste parce qu'ils voulaient se retourner, voilà. Bien sûr, il n'ont pas oublié de jeter un regard étrange à Shin, auquel il répondit par un grand sourire, avant de partir rapidement. Le couple avait parlé d'une gamine folle qui riait comme personne, près de la fontaine. Il n'était pas loin, alors il décida d'y jeter un petit coup d'oeil Surtout qu'ils n'arrêtaient pas de dire qu'elle était flippante. Ca lui semblait assez intéressant, il s'imaginait déjà toutes sortes de monstres-filles, où des truks horribles. Il a eu une dure enfance le pauvre petit, il a trop regardé de films d'horreur, puis en plus, il a une imagination trop développé par moments. Surtout lorsqu'il a pas assez dormi en fait. En temps normal, il penserait à une truc logique, comme une fille qui s'est bourrée la gueule, mais là, à minuit, après une semaine où il n'a pas dormi plus de 4 heures par jours, il allait penser à tout, sauf à un truc logique.

    Sauf qu'il fut déçu une fois arrivé à la fontaine. Il n'avait personne sauf une fille qui semblat tout à fait normale, elle était mignonne en plus. Elle était assise sur le rebord de la fontaine, et semblait un peu triste. Jamais le jeune idiot ne perderait de temps pour draguer lorsqu'il est célibataire, et en plus, il avait envie de demander à la jeune demoiselle si elle aurait pas vu une folle qui riait. Il s'approcha de la petite, lui sourit, puis dit :

      « -Dis moi, tu n'aurais pas vu une folle, par pur hasard, ma jolie demoiselle?

    Bien sûr, il n'oublia pas de conclura sa phrase par un beau sourir, celui qui plait beaucoup aux gens. Shin souhaitait une réponse positive de la fillette, car sinon, ça voudrait dire qu'il a cru comme un idiot à ce que les gens disaient, à une rumeur sans importance à laquelle des gens auraient du mal à croire, et à laquelle il aurait cru dès le début.




Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Retrouvailles dans les meilleures conditions au monde. [ PV Shinou]   Sam 24 Mar - 13:49


Stupid girl. Don't drink so much.

    J'ai entendu des pas venir vers moi. J'ai ensuite vu quelqu'un venir vers moi. Voir quelqu'un à cette heure là m'aurait surpris, mais étant donné que je n'avais pas vraiment la tête à penser à quoi que ce soit, je l'ai regardé bêtement sans rien dire. Il était plus tôt beau, son visage me disait quelque chose d'ailleurs. J'étais sûre de l'avoir déjà vu et plus d'une fois. Par contre, il ne fallait pas me demander où est-ce que j'aurais pu le croiser, ou même son nom, car je n'en avais absolument aucune idée. Il s'est approché de moi, je crois même qu'il m'a souri, puis m'a dit quelque chose.

    - Dis moi, tu n'aurais pas vu une folle, par pur hasard, ma jolie demoiselle?

    ...Un folle? Il parlait peut-être de moi, avec mon petit numéro de tout à l'heure. Tiens, il m'a appelé "ma jolie demoiselle", cette phrase sonnait dans ma tête comme celle des cons qui draguent de pauvres filles innocentes dans les rues. " Tu veux bien me passer ton numéro, ma jolie? " Rien que le fait de penser à ces personnes m'a donné la chaire de poule. Enfin, lui, il n'était pas comme eux. Il était plus jeune, plus abordable aussi. En plus, il sentait bon... En parlant d'odeur, je devais surement puer l'alcool. Ca m'apprendra à boire autant tiens, sentir la bière, ce n'est pas du tout sexy. J'ai fait mine de réfléchir deux petites secondes, puis je lui ai répondu :

    - Tout dépend de type de folle dont on parle. Il y a par exemple ces folles qui tuent les gens, d'autres qui ne peuvent pas passer une seule journée sans faire l'amour. Il y aussi celles qui courent dans les rues en criant, celles qui pleurent sans cesse, celles qui... Celles qui traumatisent les passants en riant à cause de l'abus de l'alcool aussi...

    Voilà mon côté bavard qui ressort, génial. En plus, je suis sûre que j'ai dit ma dernière phrase sur un ton de déjà vécu. Ma voix s'était éteinte petit à petit, j'avais honte de moi. J'enchaînai ma phrase par un grand sourire, même si je n'avais pas du tout envie de sourire. Je veux dire, qui aurait envie de sourire dans un moment pareil? Certes, je suis en compagnie d'un beau jeune homme, il n'empêche que je suis plus vieille que lui, que mon pouvoir se rebelle, et que je suis une pauvre fille qui ne sait pas s'arrêter lorsqu'il s'agit d'alcool. Oh et puis peut-être qu'avec la chance que j'ai, ce beau jeune homme en face de moi est un pédophile qui possède le même pouvoir que moi et qui cherche une jolie jeune fille à se mettre sous la dent. Avec son sourire charmeur, et son apparence de gentil garçon, personne ne saura lui résister. Ah, et puis quoi encore? Je peux penser à de ces choses parfois... Surtout lorsque je n'ai pas toute ma tête.

    Je me suis mise à pleurer, avant même qu'il n'ait eu le temps de ne dire qu'un seul mot. C'était encore l'alcool qui faisait effet. Ah, ce que je devais avoir l'air bête, je suis presque sûre que le jeune brun va avoir envie de se barrer, et qu'il va même peut-être le faire. Enfin, il aurait pu le faire, avant que j'attrape sa main, l'attire vers moi, et que je n'essuie mes larmes avec son T-shirt. J'avoue que j'ai honte de ce que j'ai fait. J'en ai même très honte, mais au fond, mon abus d'alcool explique tous mes faits et gestes de la soirée. Dès que mon visage fut sec, et mes larmes arrêtèrent de couler, j'ai relâcher le pauvre gamin, enfin, j'ai juste laissé tranquille son t-shirt, j'ai gardé sa main. J'ai relevé la tête, j'ai souri bêtement, et après quelques secondes de fou rire, j'ai décidé de lui dire un ou deux mots sur ma situation actuelle. Chose que je n'aurais surement pas faite dans mon état habituel. Enfin, de toutes manières, je n'aurais jamais fait ça dans mon état habituel... Enfin.

    Bon, j'allais tout lui raconter, si je n'avais pas commencé à avoir horriblement à la tête. Moi qui allait lui regarder droit dans les yeux, tout lui raconter... Tiens, d'ailleurs, ses yeux... Je trouve qu'ils ressemblaient étrangement aux miens, et pourtant, j'ai toujours eu cette couleur assez rare, partagée entre le bleu et le gris. Je n'avais encore jamais vu personne qui avait hérité d'une couleur semblable à la mienne... Au fond, je ne fais pas vraiment attention à la couleur des yeux des gens tous les jours.

    - T'as d'beaux yeux, t'sais? Aïe, ma tête...



[ HRP : Désolée, mais je ne suis pas vraiment d'humeur à RP ces temps-ci.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Retrouvailles dans les meilleures conditions au monde. [ PV Shinou]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles dans les meilleures conditions au monde. [ PV Shinou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Nakunaru City
La ville
 ::  Au coeur de la ville... ::  La fontaine
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com