www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Visite -pas- surprise. [Axou ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


Message Sujet: Visite -pas- surprise. [Axou ♥]   Jeu 5 Jan - 12:51


«Qui aime bien châtie bien.»
Visite -pas- surprise.
& Axou. ♥


    « Oh, il neige ! »


    Ce fut la première chose qu’Elsa pensa en ouvrant les yeux. A vrai, dire, cette constatation la mit de bonne humeur et elle esquissa un sourire joyeux bien qu’encore un peu ensommeillé. Prête à se retourner dans ses draps afin de dormir quelques heures supplémentaires, elle prit tout de même la peine de tendre le bras pour atteindre son téléphone qui lui indiquerait l’heure et la date.

    « 12 janvier. 10 : 45 PM. »


    Elle soupira. Vu l’heure, elle pouvait tout de suite oublier l’idée de se rendormir. Ce ne fut qu’en posant un pied à terre qu’elle se rappela qu’elle avait quelque chose de prévu pour cette après-midi …

    « Ah, Axel ! »


    Dire qu’elle avait envoyé un sms à son frère dans le but de le voir, quitte à le harceler si nécessaire –ce qui n’avait finalement pas été utile, heureusement pour eux deux – et qu’elle avait failli oublier qu’elle était censé le voir. Information qu’elle ne lui dirait évidemment pas. On ne sait jamais, des fois qu’il le prenne mal …

    La demoiselle passa la matinée à tenter de mettre un peu d’ordre chez elle. Quand elle avait dit à Axou que chez elle c’était le bazar, ce n’était pas une excuse pour qu’il ne vienne pas. Elle avait passé un peu trop de temps entre son atelier de couture et l’extérieur ces temps-ci … Ce ne fut que vers midi qu’elle se décida à s’habiller avant de faire à manger.

    Elle prit les premiers vêtements qui lui tombèrent sous la main, se retrouvant vêtue d’une jupe d’hiver blanche et d’un tee-shirt violet. Elle fouilla à la recherche d’un gilet, histoire de ne pas mourir de froid, et se hâta de prendre son déjeuner avant de partir en direction de l’appartement de son frère.

    Sur le chemin, elle esquissa un sourire. Elle avait un peu hésité à ne pas tenir parole et à amener quelqu’un avec elle mais elle n’avait pas envie de se brouiller avec son frère aujourd’hui. Ce qui ne l’empêchait pas de penser que ce qu’elle faisait était normal et ne méritait pas autant de véhémence de la part de celui qui était la cible de la jeune femme.

    Bon, il était certes un peu culoté de la part de la jeune célibataire d’essayer à tout prix de caser son frère … Mais enfin … Elle aurait tellement voulu le voir enfin heureux avec une jolie fille. Bref, ce n’était pas le sujet du moment et … Perdue dans ses réflexions, ses pieds l’avait conduits seuls jusqu’à l’appartement où vivait son frère.

    Un grand sourire aux lèvres, comme à son habitude, elle sonna à la porte. Deux fois, comme elle le faisait tout le temps. Une habitude prise dans son enfance parce qu’elle trouvait le bruit des sonnettes rigolo et que sa mère ne la disputait qu’à partir de trois coups. Comme quoi elle restait une enfant dans l’âme …

    Elle attendit sagement à la porte que son frère vienne lui ouvrir, regardant à l’extérieur du bâtiment la neige continuer à s’amonceler sur le sol, tandis que celle qui lui couvrait les épaules et les cheveux commençait doucement à fondre, sous l’ignorance totale d’Elsa, debout devant la porte, le nez et les joues rougies par le froid, souriante comme toujours.




Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Visite -pas- surprise. [Axou ♥]   Ven 6 Jan - 16:20


Aish! Pourquoi avait-il mis son cadran si tôt? C'était jour de congé, il n'avait pas besoin de se lever aux aurores un jour de congé... Le premier réflexe du dormeur fut d'appuyer sur le bouton off de son cadran. Il n'avait pas besoin de l'option snooze. Autant se rendormir et se réveiller uniquement lorsqu'il n'en pourrait plus de dormir. C'était à ça que servait les congés. Il avait simplement dû oublier de régler son alarme pour qu'elle ne sonne pas. C'était des choses qui arrivaient parfois. Néanmoins, il était assez mécontent d'avoir été interrompu dans sa phase de sommeil profond par un stupide réveil-matin. Même s'il parvenait à se rendormir, il n'atteindrait pas un état aussi fantastique. Il replaça machinalement son oreiller et tira les couettes vers son menton, s'y enroulant avec délectation. Il ronronna doucement en se sentant bien au chaud dans son lit douillet. C'était merveilleux de savoir qu'on n'aurait pas à sortir des couvertures pour affronter le froid extérieur. C'était ce qu'il y avait de plus pénible au réveil. D'ailleurs avez-vous déjà remarqué combien c'est beaucoup plus frais soudainement quand on ouvre les rideaux? Ça expliquait pourquoi ceux du presque trentenaire étaient toujours tirés. Il n'aimait vraiment pas avoir froid, mais malheureusement, il n'avait pas les moyens de se payer un excès de chauffage en hiver. C'était pour cela qu'il ne faisait pas très chaud dans son petit appartement et qu'il était préférable de dormir le plus longtemps possible. En hiver, Axel se transformerait en ours et hibernerait jusqu'à ce qu'il fasse moins froid. Malheureusement, c'était impossible pour lui de dormir aussi longtemps : vient un temps où dormir nous fatigue.

Bref, il retourna malgré tout assez vite aux pays des rêves. Il avait le sommeil un peu plus léger, mais ce n'était pas beaucoup plus en comparaison de précédemment. Enfin, tout est toujours relatif au point de vue. À quoi rêva-t-il? On n'en sait absolument rien. Il ne se rappelait jamais de ses rêves au réveil. C'était probablement parce qu'ils ressemblaient au fil de ses pensées : interminable et sans la moindre trace de sens ou de logique. Il se leva donc bien reposé dans les alentours de midi. À contre cœur, il quitta ses draps et enfila sa robe de chambre par-dessus son pyjama. Ses pieds glissèrent d'eux-mêmes dans ses pantoufles. Il bailla et s'étira comme un chat avant de se gratter le haut de la fesse gauche – oui c'est un détail très important – et de sortir de sa chambre, direction la cuisine.

Il n'avait pas tellement faim, alors il se contenta de se faire couler un café. Bien noir. Il n'aimait pas le café pâle, ça ne réveillait pas assez. Enfin, il pouvait bien le préparer comme il le voulait, il vivait seul et ne comptait pas recevoir de visite. Nonchalamment, il alla à la porte chercher son journal. Quant à lui, il s'agissait pour la grande majorité d'un torchon, mais s'il voulait se tenir un peu au courant de l'actualité il n'avait d'autres choix que lire le périodique. Il n'avait pas la télévision, ni la radio. Oui, il vivait un peu comme un ermite, mais qu'est-ce que vous vouliez qu'il fasse de ces objets? Le câble satellite, ça coûtait beaucoup trop cher pour lui. Puis la radio... il n'aimait pas vraiment la musique et la voix des animateurs le plombait beaucoup trop souvent. La tasse de café dans une main, le quotidien dans l'autre, il s'installa dans son fauteuil et commença à feuilleter les nouvelles tout en sirotant sa boisson chaude, fraîchement sortie de la cafetière.

Vaquant paisiblement à sa vie de célibataire tranquille, il sursauta en entendant sonner à la porte. Qui cela pouvait bien être? Encore un colporteur, il était près à le parier. Il soupira et alla tout de même jeter un coup d'oeil à la fenêtre – découvrant du même fait qu'il y avait de la neige dehors. Ses yeux se posèrent sur la porte et il frôla la crise cardiaque. Quelqu'un pouvait lui expliquer ce que sa sœur foutait devant sa porte? Il scruta rapidement la rue, histoire de voir si elle n'avait pas traîné avec elle une copine à qui elle avait ordonné de se cacher le temps qu'elle s'invite dans l'antre de son frère. S'il y avait une fille, il n'était pas là. oh... Attendez... Merde! Il avait oublié! Il était encore en pyjama, c'était le foutoir dans son appartement... Voilà pourquoi il avait mis son cadran de bonne heure... Au moins, il y avait explication derrière ce fait curieux maintenant. Néanmoins, ça ne réglait pas son problème. Il posa sa tasse de café sur le rebord de la fenêtre et courut à sa chambre. Il retira sa tenue de nuit en vitesse, attrapa un slip qui avait l'air propre avant de glisser ses longues jambes dans un pantalon et de couvrir son torse d'une chemise.

En la nouant, il la boutonna et appuya sur le bouton qui permettrait à Elsa d'ouvrir la porte et de monter à l'appartement. Il ouvrit la porte, question de l'accueillir correctement dès qu'il la verrait grimper les marches. Il ébouriffa ses cheveux pas encore coiffer et se composa un visage décontracté : hors de question qu'elle apprenne qu'il avait oublié qu'elle passait cet après-midi pour le voir. Surtout que c'était lui qui avait proposé cette journée

« Allô. »

Toujours ce visage et ce nom neutre. Il ne changerait jamais. Enfin, il était quand même content de voir sa sœur. Leur relation n'était pas toujours au mieux, mais il était vrai que ça faisait longtemps qu'ils ne s'étaient vus. Autant en profiter un peu pendant qu'ils en avaient l'occasion. Il s'écarta du cadre de porte pour la laisser entraîner.

« Désolé, ce n'est pas très propre, je n'ai pas vraiment eu le temps de faire du ménage. »

Enfin, ce n'était pas nouveau, il n'avait jamais été très ordonné en fait. Elle devait bien le savoir après avoir vécu aussi longtemps sous le même toit que lui.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Visite -pas- surprise. [Axou ♥]   Sam 7 Jan - 9:43


«Se faire comprendre est impossible.»


    Elle attendit quelques minutes dehors, de la fumée sortant de sa bouche lorsqu’elle respirait, que son frère lui ouvre enfin. Pas qu’il faisait froid dehors mais enfin presque. Bon, elle exagérait. Elle n’avait jamais été frileuse et elle n’avait pas particulièrement froid pour le moment, malgré sa jupe courte qui faisait frissonner les gens qui avaient l’air d’avoir froid pour elle. Elle avait des collants bon sang, pas la peine de la regarder comme ça, hein. Ce n’est pas non plus comme si elle se baladait jambes nus non plus.

    « Trrrrrrrrrrrrrrrrt. »


    Un sursaut. Elle ne s’attendait pas à ce que le déverrouillage de la porte face autant de bruit. Elle poussa la porte de la paume de sa main et entra dans l’immeuble. Passant la main dans ses cheveux, elle les ébouriffa légèrement, tentant de faire partir les quelques flocons qui y avaient élus domiciles. Observant à droite elle aperçu la porte des escaliers, les montant relativement rapidement.

    En arrivant en haut des escaliers, elle vit son frère et lui adressa un sourire radieux qu’elle maitrisait si bien. Elle avait beau savoir pertinemment qu’elle agaçait son frère en tentant encore et toujours de lui présenter des filles, ce qui rendait parfois leur relation tendue, elle l’adorait. Et elle devinait qu’il l’aimait aussi, au moins un peu. Il n’aurait pas accepté de la voir sinon, hein ?

    « Axou ! »


    Il lui répondit de façon neutre. Avec un visage neutre. Elle aurait pu être vexée mais après avoir vécu avec lui plus de vingt ans, elle le connaissait. Il y a bien longtemps qu’elle ne prenait plus mal le fait qu’il ne lui saute pas au cou en la voyant. Il s’écarta et la laissa entrer en s’excusant de l’état de son appartement.

    Elsa entra en laissant échapper un léger rire. Le contraire eut été étonnant. Bouh, elle était mauvaise langue ! Mais il fallait bien dire qu’Axel n’avait jamais été quelqu’un de particulièrement organisé. Elle se mordit la lèvre pour éviter de faire une réflexion sur le fait qu’avoir une femme avec lui, lui permettrait d’avoir un appartement plus rangé. Elle n’avais pas envie de se brouiller avec lui à peine arrivée.

    « Oh, je crois que ce n’est pas mieux chez moi, je ne dirais rien !»


    Elle se permis de se laisser tomber sur le canapé de façon très élégante. Puis elle se tourna vers son frère avec un nouveau sourire.

    « Alors, comment va ta petite vie frangin ? »




Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Visite -pas- surprise. [Axou ♥]   Jeu 12 Jan - 9:38


On aurait pu croire qu'il n'était pas heureux de voir sa sœur, mais il l'était. Ça faisait un moment qu'il ne l'avait vue. Encore plus seule, sans être entourée de ses nombreux amis. Associable? Axel? Mais non voyons! Qu'est-ce qu'il faut pas entendre... De nature très détachée, il était plutôt normal de voir qu'il n'était pas près d'exploser de joie en voyant sa famille arriver à la maison. Il n'était pas très expressif et ceux qui le connaissaient bien se basaient sur autre chose pour déterminer son humeur. Avec Axel, on ne sait jamais vraiment à quoi s'attendre avec son éternelle impassibilité, même après des années de fréquentations. Une fois sa sœur entrée, il ferma la porte derrière elle, ne comptant pas laisser la chaleur se faufiler en dehors de l'appartement minuscule dans lequel il vivait, déjà que ce n'était pas bien chaud. Quant à Elsa... eh bien, disons qu'elle fit le bon choix de s'abstenir de commentaires. Autrement, il l'aurait mise à la porte sans cérémonie, au diable les liens de sang et le respect dû aux aînés. D'ailleurs, est-ce qu'il devait réellement compter Elsa comme son aîné? Déjà qu'elle avait rit en entrant... Enfin, il pouvait bien lui pardonner une petite gaffe, mais rien qu'une seule.

Il s'occupa néanmoins de placer ses chaussures sur le pas de la porte, parce que tout naturellement, elle les avait retirées en entrant, comme c'est fort impoli d'entrer dans une maison encore chaussé, tandis qu'elle se laissait tomber sur le fauteuil. Sans porter attention à sa question, il se dirigea silencieusement vers la cuisine et en revint armé de deux tasses de café. Il ne s'était pas soucier de demander comment elle le préférait, il l'avait emmené bien noir comme lui prenait. De toute façon, il lui semblait qu'il n'y avait plus de lait dans le réfrigérateur.

« Pas mieux, ni plus mal qu'avant. Tous les jours c'est la même routine pourrie et les mêmes élèves chieurs. »

Être surveillant... Très mauvais choix de carrière. Il était toujours à courir de gauche à droite, se faisant chier à s'occuper d'élèves au caractère de merde. Juste penser au boulot le mettait sur les nerfs et si sa sœur n'avait pas été là, il serait sorti s'allumer une cigarette. Tout simplement. Toutefois, il ne pouvait pas, cela aurait été de la plus grande impolitesse et ce garçon est toujours poli. Euh... Non, il est rarement poli. Disons plutôt qu'il ne voulait pas laisser son aînée seule dans son appartement, lui laissant le loisir de fouiner partout à sa guise si l'envie lui en prenait. Il se contenta alors d'avaler une gorgée de café, tentant de rester calme.

Après, si elle se posait des questions sur sa vie en dehors du cadre professionnel, il n'avait rien à répondre. En dehors de l'académie, il n'avait pas vraiment de vie. Jeune célibataire qui ne sortait pas, il allait au travail et rentrait à la maison. Il ne sortait que lorsqu'il était obligé, par exemple pour remplir son garde-manger, s'acheter un paquet de cigarettes ou, malheureusement, suivre Ludwig ou Elsa là où ils avaient décidé de le traîner. Une fois ces deux-là unis, Axel se retrouvait pieds et mains liés. Comme quoi l'union fait vraiment la force.

« Et toi, tout va comme tu veux? »

Valait mieux éviter de préciser quoi que ce soit. Il balaya le petit salon du regard et ses yeux se posèrent sur une araignée qui tissaient paisiblement sa toile. Il devrait la tuer plus tard... Enfin, le moment n'était pas encore venu et pour l'instant, son travail était fascinant. Il ne cessa de la fixer du regard, l'air un peu absent. Assurément, il oublierait plus tard de l'exterminer, mais bon. Ça ne changeait rien, il ne craignait pas les insectes. Toutefois, ce subit intérêt pour les toiles d'araignées lui fit oublier la présence de son adorable sœur et il n'entendit pas sa réponse. Pas le moins de monde, il était parti dans un autre monde. D'ailleurs, déjà, il avait porté son attention ailleurs que sur l'araignée et ses yeux suivaient le mouvement des aiguilles de l'horloge. Il réussissait rarement à rester concentré bien longtemps. Déficit de l'attention? Peut-être. Mais surtout un gros manque de volonté.

« Huh? » lâcha-t-il quand il réalisa qu'elle lui avait parlé.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Visite -pas- surprise. [Axou ♥]   




Revenir en haut Aller en bas
 

Visite -pas- surprise. [Axou ♥]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit