www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Tsukiyo Ogawa; Tu veux une photo ? ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Pique

■ Fiche : (www)
■ Statut : Journaliste et photographe à temps perdus.
■ Messages : 53
■ MPV : 113
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Le contrôle capillaire & Arc of time.

&.More
■ Age du personnage: 21 ans.
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Tsukiyo Ogawa; Tu veux une photo ? ♥    Dim 4 Déc - 3:55


DOSSIER DE OGAWA Tsukiyo



Feat;Une fille.
« Surnom(s) : Tsu'; Tsuki'... Eh, vous avez assez d'imagination pour m'en trouver un par vous même, non?
« Age : 21 petites années;
« Métier : Journaliste; Photographe à temps perdus.
« Type :Piques;
« Pouvoir{s} : Le contrôle capillaire;
Ah, que je l'aime lui. Grâce à ce pouvoir, je peux non seulement faire pousser mes cheveux à volonté, mais en plus je peux les bouger. Plutôt flippant, non? Moi j'trouve ça assez amusant. En plus, vu que j'ai une bonne maîtrise de ce pouvoir, je peux faire plusieurs choses en même temps grâce à lui. C'est un peu comme mes secondes mains, lorsque j'en ai besoin. Puis, ça fait de l'économie pour le coiffeur, hein! Bon, d'accord, je ne vais pas vous mentir, chez le coiffeur, j'y vais quand même.
Arc of Time;
Ah, ce pouvoir... Je l'aime bien aussi. A l'époque, je l'aimais un peu moins, parce que je ne le contrôlais absolument pas. Et me réveiller avec le physique d'une petite fille de 10 ans ne me plaisait pas vraiment. Mais une année plus tard, je l'aimais bien. Il me permettait de gagner un ou deux ans manquants. Pratique, non?
« Adjectifs : Je suis gourmande. Ah ça oui. Je suis curieuse aussi. Je dois savoir tout sur tout. Sinon, je suis amusante, et fidèle. C'est très important dans une relation, ça !
« Secret:
Spoiler:
 

&.Caractère

Parler de moi ? Mh. Je suis la plus gentille, la plus parfaite et la plus belle. Non, ce n’est pas ça ? Pardon. Bref, plus sérieusement, je suis quelqu’un d’assez bavard, je peux parler pendant des heures ! Et à n’importe qui aussi. Malheureusement, il parait que c’est un défaut, et personnellement, j’ai beau être bavarde, je ne supporte pas les gens qui parlent trop, je pense que si je rencontrais quelqu’un qui parle autant que moi, je ne le supporterais pas. J’aime bien rigoler, j’aime faire rire aussi. Il parait que rire nous apporte je ne sais plus combien de temps à notre vie, enfin, je n’y crois pas trop. Les rumeurs, les légendes, et les superstitions, je n’y ai jamais cru. Je devrais pourtant. Je parie que si je n’étais pas née avec des pouvoirs, je n’y aurais jamais cru, et pourtant, on existe. Enfin, ne pas y croire, ne m’empêche pas de les aimer. Les légendes urbaines, j’adore. J’aime aussi les histoires de fantômes et d’horreur en général, en fait. On me dit souvent que ce côté-là fait un peu peur, mais je ne vois pas vraiment pourquoi. Enfin, qui peut savoir ce qui se passe dans la tête des gens après tout.

Je suis plutôt joueuse, j’aime bien faire chier le monde aussi, ça me détend. Il suffit juste que je remarque une chose que quelqu’un n’aime pas, et je la ferais des milliers de fois, c’est plus fort que moi. Je n'aime ni les petits, ni les gamins immatures, ni ceux qui se prennent pour le centre du monde, je ne les supporte tout simplement pas. Ah, ce que j'aimerais leur botter le cul pour les remettre en place, mais bon, je fais tout à ma façon, je les fais chier s'ils me font chier, c'est comme ça. Encore, les petits ça pourrait aller, mais il y en a qui sont tellement capricieux... C'est juste horrible. Bon, après, il ne faut pas se dire que je suis incapable de botter le cul à qui que ce soit, c'es faux : si on me chercher vraiment, on me trouve. Au fond, c'est assez rare que je m'énerve vraiment, je suis quelqu'un d'assez patient, capable de retenir sa colère sans presque aucun problème. Il parait que je tiens cette qualité de ma mère, mais ce n'est qu'une simple rumeur parmi tant d'autres. D'ailleurs, j'ai toujours aimé être au courant de toutes les rumeurs qui circulent, mais surtout vérifier si elles sont vraies ou fausses. Je me rappelle que grâce à cette petite "passion", j'étais celle qui s'occupait du journal de l'école, c'est ce qui m'a mit sur la voie de journaliste.

Ah, mon boulot de journaliste, je l'aime bien, je m'investis toujours à fond. Je suis aussi photographe à temps perdus. D'ailleurs, la photographie c'est ma passion, je pense que la personne qui m'a mise un appareil photo ente les mains ce jour là, a fait une énorme erreur et a créée une accro' aux photos. Oui, dès que j'ai eu mon premier appareil photo, je n'ai pas arrêté de photographie tout ce qui se trouvait au tour de moi, ou presque, j'ai d'ailleurs énormément d'albums photos chez moi. Et donc, je suis devenue photographe, j'en suis devenue un très bon même. En parlant de m’investir à fond, je le fais souvent lorsque ce que je fais me plait, ou alors lorsqu’il y a un prix à la clé. Souvent, lorsqu’on a besoin de mon aide, je demande toujours un truc en échange, ou presque, ça dépend de qui aussi. Favoritisme, et alors ? J’aime participer aux concours aussi, surtout ceux où l’on gagne quelque chose même si on n’est pas premier, je n’aime pas m’en sortir sans rien, enfin, je préfère tout de même être la première, la meilleure. Ce n’est pas beau d’être observé par tout le monde, et de savoir que c’est toi, et toi seule qui a le premier prix ?

Sinon, que dire ? Je n’aime pas voir les gens pleurer, c’est bête, mais parfois il m’arrive même de pleurer avec eux, c’est rare hein. Ah, parfois ce que je peux avoir un caractère de merde. Enfin, dans ces cas-là, je fais tout pour les faire rire, je suis une bonne confidente d’ailleurs. On peut me faire confiance, et je ne répète rien à personne, sauf si bien sûr on me menace avec un couteau sous la gorge, la, je peux bien faire une petite exception, n’est-ce pas ? Enfin, c’est peu probable que des choses comme celles-ci arrivent, en fait. Ah, ça me fait penser au fait qu’il faut éviter que je me balade seule dans des rues désertes le soir, je pourrais m’imaginer tout et n’importe quoi. On pourrait même dire que je suis un peu parano’.

D’ailleurs, en parlant des choses à éviter, il faut aussi penser à ne pas me mettre de l’alcool entre les mains, parce que je bois comme un trou, surtout lorsque je suis fatiguée en fait. Bon, certes, je me vente souvent de bien tenir l’alcool, et c’est le cas, mais c’est mieux d’éviter de me voir bourrée. Je fume aussi. Il parait qu’on a du mal à me voir le verre de bière dans une main, la clope dans l’autre, haha. Je m’y connais bien en alcool d’ailleurs, enfin, passons.

Bon, puis pour résumer rapidement deux trois petites choses sur moi... Je n'aime pas tout ce qui dure longtemps, je suis impatiente. Je suis très possessive, il parait que c'est de famille, je botte le cul au premier qui touche à mon petit copain, ou à mon gâteau à la fraise. Je suis gourmande, j'adore le sucré, en gâteaux, je m'y connais. J'ai horreur d'avoir tord, de toutes manières, qui aime ça? Ah, et puis j'ai aussi cette vilaine vieille habitude de répondre aux questions par une question, je le fais un peu moins ces derniers temps, mais bon...

« Sinon, sinon… Oh puis merde, hein, vous m’jugerez par vous-même hein, sinon, j'en ai encore pour des heures et des heures, pas que ça me gêne, en fait... »

&.Physique

Cheveux longs, courts, je suis grande, petite... Quelle importance? Tous les jours on change, alors pourquoi en parler? Pour le savoir, il suffit simplement de me regarder. Mais bon, je veux bien dire deux-trois mots dessus. Grâce à mes pouvoirs, mon physique change souvent, mes cheveux aussi. Certes, ils sont noirs, et ça ne change pas, d'ailleurs on peut même par moments y observer des reflets argentés, chouette, hein? Et pourtant j'ai une chance énorme de pouvoir faire varier leur longueur, courts, longs, moyens... Je peux aussi me faire toutes les coupes de cheveux dont j'ai envie, et je peux vous dire que je change très souvent. Mais c'est vrai qu'on me voit plus avec les cheveux détachés, avec un carré. Ah oui, je vous parlais tout à l'heure de taille. Vu que mon second pouvoir c'est de changer d'âge, je change de taille aussi, et heureusement, vous voyez un bambin de sept ans qui fait un mètre soixante? Moi non. Enfin, il m'arrive souvent de prendre l'apparence d'une jeune fille âgée entre 15 et 17 ans. C'est vrai, je garde souvent mon âge, de toutes manières on me dit souvent que je ne le fais pas. 21 ans ce n'est pas si vieux que ça, hein ! Mais bon, d'un certain côté paraître un peu plus jeune que je suis me fait plaisir. Ma vraie taille vous intéresse? Et bien je fais un mètre soixante-cinq. Certains me disent que je suis petite, et alors? Moi je trouve que j'ai un taille idéale, point. Par contre, lorsque j'ai une apparence entre 15 et 17 ans, je ne dépasse pas les mètres soixante.

Sinon, on peut dire que je suis plutôt fine, sans être maigre. Et pourtant, je mange comme 4. D'où l'importance du sport! Bon, à part ça, j'ai une assez belle taille, et comme presque toutes les filles j'ai des hanches marquées. Niveau poitrine, je ne pense pas que je devrais m'en plaindre, à 21 ans je fais un beau 85C, et j'emmerde tout ceux qui osent dire que c'est petit. Trop gros c'est moche ou c'est faux de toutes manières, alors que toutes les vaches-à-lait se la ferme. Bon, par la suite, de quoi parler? J'ai un cou, des épaules pas trop larges, des bras, des doigts plutôt longs, un corps, des jambes et de pieds. D'ailleurs je chausse du 38. Beaucoup me disent que j'ai de petits pieds, mais moi je trouve que c'est plutôt la moyenne. De toutes manières, les petits pieds c'est mieux que les palmes, hein.

Bon, à part ça, comme tout être humain normalement constitué j'ai... Un visage, et une tête, et oui. Ca vous étonne encore? Préparez vous à d'autres surprises de la sorte. Bref. Il m'arrive parfois d'avoir une frange, parfois pas. Ma frange change sans cesse de forme elle aussi, parfois elle est courte, d'autres fois en dégradé, mais le plus souvent je m'applique de telle sorte pour qu'elle m'arrive à environs deux centimètres au dessus des yeux. Ah, parlons de mes yeux... Ils sont bleus, un beau bleu qui varie selon la lumière. C'est du bleu-gris en fait. Sinon j'ai un petit nez, beaucoup le disent qu'il est mignon. S'ils le disent, c'est qu'il doit l'être. Lorsque je regagne une apparence d'adolescente, je regagne un certain tout petit volume au niveau des joues. Pas au point d'être surnommée "hamster", mais bon, ça provoque chez certains une addiction à tirer mes joues pour me faire faire une grimace. "J'adore, c'est trop chou" qu'ils me disent, ça veut entre autre dire "tais-toi et subis". Heureusement, l'un des avantages de lorsque j'ai mon vrai âge, c'est que ces joues disparaissent. Ca fait mal de se faire tirer les joues ! Bref. Pour finir j'ai une bouche, des lèvres plus ou moins pulpeuses. Il est d'ailleurs assez rare de me voir sans le sourire aux lèvres. Pas comme si je souriais 24/24h non plus... Bon, pour finir, mes petites lèvres cachent de belles dents blanches, qui n'ont jamais eu de caries! Magnifique n'est-ce pas?

Ah, des tenues j'en ai plein, et je les choisis souvent en prenant un peu de temps, car je sais que cette jupe n'ira surtout pas avec ce haut, et que ce haut, il n'ira pas avec ce pantalon, donc je ne les mettrais jamais ensemble, sauf peut-être par accident un samedi matin. Je porte à peu près de tout, enfin il y a bien quelques exceptions, bien sûr; les vêtements trop moulants, les décolletés bien trop ouverts, les jupes bien trop courtes... Enfin bref, tout de ce genre là. J'aime bien porter du bleu, il parait que cette couleur va bien à ceux qui ont les yeux bleus. J'aime bien aussi porter du blanc.

Il m'arrive parfois de porter des talons, lorsque j'ai envie de gagner un centimètre ou deux, voir le monde d'un peu plus haut. Mais je préfère tout de même porter les chaussures plates, ça fait un peu moins mal aux pieds... Et comme chaussures, je porte à peu près de tout, mais bien sûr, il y a toujours des exceptions. Mais je ne cacherais à personne que chez moi, j'ai de beaux chaussons avec des têtes de lapins dessus, haha.

AH ! parfois, je porte des lunettes, on pourrait croire que j'ai des problèmes de vue, mais pas du tout ! En fait, elles ne me servent absolument à rien. Je les porte juste pour l'esthétique en fait. Ca ne sert définitivement à rien? Et alors? Moi je trouve ça joli, j'en porte, point.

« Sinon, sinon… Oh puis merde, hein, regardez-moi, et vous verrez bien à quoi j'ressemble. »

&.Histoire

Mon histoire... Elle est longue et ennuyeuse, tu veux vraiment l'entendre? En 21 ans, beaucoup de choses peuvent se passer, surtout lorsque tu n'es pas normale, pas comme tous ces êtres humains qui t'entourent, lorsque tu n'as pas encore été transféré à Nakunaru. Lorsque les gens apprennent que tu as un pouvoir, ou ils ont pitié de toi, ou ils te craignent, ou encore... Ou encore ils t trouvent géniale, ils te prennent pour leur nouveau Dieu. Enfin, je crois que ça se passe comme ça, j'en sais rien, après tout, je ne sais même pas à quoi mes parents ressemblent. A cause de mes pouvoir, j'ai été transférée à Nakunaru, alors que je n'avais même pas encore soufflé ma toute première bougie. J'aurais bien aimé savoir ce que l'on ressent lorsqu'on est avec sa famille. Enfin, qui se souvient d'un tel moment? Passons.

Mes pouvoirs se sont montrés dès ma naissance, vu que j'ai réussi à transformer le monsieur qui a aidé ma mère à me donner naissance en Raiponce au masculin. Du moins, il parait, j'en sais trop rien, après c'est ce qu'on m'a raconté. Après tout, qui pourrait se souvenir des premières minutes de sa naissance? Personne? J'en étais sûre. Bref, trois mois plus tard, on m'a trouvée, on m'a prise à ma famille, et depuis je suis restée à Nakunaru. Durant mes premières années, je n'étais pas trop triste de grandir sans parents. Je ne savais même pas ce que c'était en fait. Pour moi, il y avait les surveillants, les professeurs, et les adultes, mais des parents, je n'en avais pas entendu parler jusqu'à mes 7 ans. Il y a toujours ce salop d'aîné qui vient te voir pour souiller ton innocence de jeune enfant, et t'apprendre une triste réalité : et non, on t'a menti, on ne naît pas dans des choux. Et ces êtres qui te donnent naissance en faisant des actes classés -18, dont heureusement on ne te raconte pas les détails, on les nomme parents. Ah là, c’est allé très mal pour moi. J’ai commencé à m’intéresser à ce que c’était, à quoi ça servait, et toute seule, je me suis inventé le sentiment de manque parental. J’étais jalouse de tous ceux qui ont pu connaître leurs parents, ou même de tous ceux qui vivaient avec leurs parents. Puis, un peu de temps passa, et j’ai fini par comprendre que de ne pas connaître ses parents ça avait des défauts, comme ça avait des qualités. Au moins, je n’ai pas dû connaître la douleur ressentie lorsqu’on se sépare de nos parents.

Plusieurs années sont passées, je ne sais pas vraiment quoi dire dessus. Elles étaient normales. J’ai fait de mon mieux pour être une bonne élève, j’essayais toujours d’être dans les premiers dans le classement. J’avais des amis, j’ai connu des disputes pour tout et rien… Bref, j’ai connu une enfance presque normale quoi. Oui, presque, parce qu’on ne peut pas vraiment juger de normale une enfance que tu passes sans parents, où tu passes tes soirées à t’entraîner.

Puis vint le jour où j’ai eu mon premier appareil photo. Certains diront qu’on s’en fout totalement de ce jour-là. Et alors ? Pour moi il fait partie des jours importants de ma vie. Ce fut un surveillant qui me considérait presque comme un membre de sa famille qui me l’a offert. Au fond, lorsqu’on est à Nakunaru, on est pour la plus part séparés de sa famille, non ? J’avais 14 ans à cette époque… Rah, et me voilà en train de parler comme vieille ! Bref. Ma seule envie de l’époque, c’était de pouvoir figer ne serait-ce que pendant quelques secondes le temps. Va savoir ce qui traverse l’esprit des gamins… Et donc, lorsque je me suis confiée à lui, comme j’en avais l’habitude, il me dit qu’il avait peut-être une idée. Le jour d’après, il m’a donné un appareil photo. A peine que j’ai eu le temps de l’observer rapidement, le temps de comprendre quel bouton servait à quoi, je me suis mise à photographier tout et n’importe quoi. Ce fut cet homme, le criminel, celui qui a créée de moi une accro aux photos. Enfin… Je parle de lui au passé, et pourtant, je lui parle encore, je me confie encore à lui, même si je ne suis plus la gamine d’autre fois, nous sommes restés amis.

Deux ans plus tard, mon second pouvoir se manifesta. Ah, lorsque je me souviens comment j’ai flippé ce matin-là, j’ai envie de rire. Un matin, comme si de rien n’était, je me lève, et je remarque que je vois le monde d’un peu plus bas. Je vais devant mon miroir, m’habiller, et là, je vois que je me suis rapprochée du sol de 10 centimètres, et qu’en plus, mon magnifique bonnet B de l’époque s’est transformé en un misérable A. Ah, et j’avais perdu mes belles formes aussi… Enfin belles, pas encore achevées, certes, mais presque. Ah, comme j’avais eu peur. Ni une, ni deux, j’ai enfilé mes vêtements bien trop grands, et j’ai couru jusqu’au bureau d’un des profs. Après quelques petites visites par-ci, par-là, on a fini par découvrir que j’avais un second don. « Merde, mais pourquoi ne se manifeste-t-il que maintenant ? » Ce fut ma pensée de l’époque.

L’année qui suivit, j’ai appris que j’avais un petit frère, enfin, je n’en étais pas encore sûre. Ce fut justement le surveillant, mon surveillant qui est venu me l’annoncer. Ses mots furent courts, et inattendus. Il vint placer un hors sujet, alors qu’on parlait de quelque chose de joyeux, d’amusant… Sa phrase fut brève, et de plus, il s’est refroidi d’un seul coup, lorsqu’il me l’a dit.

« Un second Ogawa est arrivé. Ton frère. »

Je n’avais pas très bien compris au début, pourquoi il s’était autant refroidi. Je trouvais ça génial moi, d’avoir un frère ! J’aurais enfin de la famille. Et puis, je me suis toujours dit qu’avoir un frère, ça devait être bien. Une personne de plus avec qui partager des choses. Tout un tas de questions m’avait envahi. A quoi ressemblait-il ? Quel pouvoir avait-il ? Quels étaient ses goûts ? Son âge ? Mais, les mots qui suivirent, me calmèrent tout de suite.

« Ta mère est morte. »

Ah, je me souviens de ce moment parfaitement bien. J’étais brisée, et je ne savais même pas pourquoi. Pourquoi être triste pour un être qu’on n’a même pas connu ? J’étais comme perdue entre deux eaux. Je ne savais absolument pas quoi penser. D’un côté, je me disais qu’elle m’avait tout de même donné naissance, et de l’autre, je me disais que je ne savais même pas à quoi elle ressemblait… Puis juste après, ça m’a amené à une conclusion idiote, à cause de laquelle j’ai haïs mon frère : « Mais lui… Il a connu maman ! Et… Papa aussi ! ». J’ai été jalouse de lui, comme jamais je ne l’ai été. Au fond, maintenant, je ne sais même plus quoi en penser. Je n’ai jamais rencontré mon frère, je ne l’ai vu qu’une seule fois, et c’était il y a longtemps. Au jour d’aujourd’hui, je ne saurais même pas dire son âge. Enfin, j’ai mis une semaine à me remettre de cette nouvelle. Non, je sais, pas la peine de mentir, c’est vrai, plus d’un mois en vérité. Puis après, jusqu’à maintenant, j’ai vécu une vie normale. J’ai terminé mes études, j’ai eu mes diplômes, et je me suis trouvée un travail, ainsi qu’un petit logement. J’ai même adopté un chat ! Voilà tout. Alors, tu ne t’es pas endormi à la fin de mon histoire ?

« De toutes manières, ma vie n'a rien de plus intéressant que la vie d'un autre. Elle est juste un peu différente, c'est tout. »
&.Celui qui se cache derrière l'écran

« Age : Entre 0 et 100 ans.
« Surnom : Aki', Luv...
« Comment as-tu découvert le forum? C'est Shin qui m'... Euh, par Shin. ♥
« As-tu tout lu? Plop.
« Comment trouves-tu le forum? Joli. O/
« Un dernier mot? Miaou?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 616
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Tsukiyo Ogawa; Tu veux une photo ? ♥    Lun 2 Jan - 10:31


Piloupilou. ~
Bah tout est bien, je n'ai rien à redire. ~ MA SOEUR. ♥
Bref, je te valide, bon RP ici, et amuse toi bien parmi nous. ~



Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net
 

Tsukiyo Ogawa; Tu veux une photo ? ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Where it all starts
Le début
 ::  Mieux te connaître ::  Dossiers des Habitants ::  Dossiers des Adultes
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit