www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


Message Sujet: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Mer 23 Nov - 5:11


    Le soleil commençait à peine à se coucher quand la rouquine pointa le bout de son nez au lac. Elle était vêtue d'une simple robe en lin dans les teintes d'automne. Ses collants épais et noirs s'accordaient plutôt bien avec ses bottines marrons et son fin gilet noir. Seul son bonnet rose et sa chevelure rousse contrastaient avec cette tenue. Mais Wilhelmina s'en foutait pas mal. Elle n'était ni là pour plaire, ni pour recevoir des commentaires désobligeants. D'un autre côté, vu le côté « désert » du lac en cette saison, il n'y avait pas énormément de monde apte à la critiquer. Du surcroît, les températures frôlant le zéro n'avaient pas non plus tendance à attirer grands mondes. Mais Wilh' n'avait pas froid. Elle ne craignait pas les températures négatives, et appréciait d'être seule dans un endroit désert alors que le soleil se couchait lentement. Il n'était même pas encore dix huit heures que la nuit enveloppait déjà Nakunaru. Décidément, la rouquine aimait quand l'hiver s'installait.

    Scrutant à peine les alentours, elle s'assit au bord du lac, à quelques centimètres à peine de l'eau glaciale. Ignorant totalement sa robe qui s'abimait légèrement au contact du sable, la jeune fille s'allongea et regarda le ciel. Il commençait déjà à prendre des couleurs bleutées, avec des touches orangées par ci par là. Wilhelmina aimait bien ce genre de paysage. Elle n'avait jamais pris le temps de faire ça, avant d'arriver dans cette Académie. Après tout, elle n'en avait jamais eu réellement l'occasion. Et puis, elle a toujours été un peu trop jeune pour se délecter de telles choses. Avant, elle se contentait de déguster « à sa manière » le gâteau au chocolat que son papa lui avait concocté. Elle s'en foutait qu'il ait acheté des sachets limite tout prêt, ou des conneries dans le genre. Quand elle y repensait, la rouquine ne pu s'empêcher d'arracher un sourire à demi amusé.

    Fermant les yeux, Wilhelmina se laissa bercer par les bruits aux alentours. Elle entendait des poissons sauter en dehors de l'eau, des insectes rentrer dans leur maison, des oiseaux nocturnes se réveiller lentement. Ah, il y avait aussi un bruit non identifiable qui s'approchait. On aurait dit un mélange entre un froissement de tissu et un contact avec le sol. Se relevant soudainement, la rouquine tomba nez à nez avec … un parfait inconnu ! Frôlant la crise cardiaque, elle cria de surprise pendant une petite seconde avant de faire un faux mouvement en arrière, et manquer de tomber dans l'eau. Ah non. Elle était ENTRAIN de tomber en fait.




Dernière édition par Wilhelmina Seiko le Mer 23 Nov - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Mer 23 Nov - 6:41


Le soleil commençait à se coucher, et Shawn se demandait bien ce qu’il foutait dehors, dans le froid, à cette heure. Nous pouvons déjà exclure la folie, car sinon, il serait en train de sautiller, faire des pas chassés, dans le froid, en t-shirt et en short –si on a de la chance. La, il était habillé comme il fallait, compte tenu des conditions climatiques. Un long manteau noir, une écharpe et un jean bleu marine –semblant presque trop grand pour lui, d’ailleurs…Est-ce vraiment le sien, ou il l’a piqué à quelqu’un sans faire exprès ?-. Écouteurs dans les oreilles, il marchait près du lac. Le lac…Ouais, un lac étant un plan d’eau, Shawn a pour habitude de rester le plus à l’écart possible de ces trucs. La dernière fois qu’il est tombé dedans, il se demandait si l’orage sous l’eau, ça avait la classe ou pas. Pendant deux minutes, il a trouvé ça drôle de voir électricité courir sur l’eau. Après, à vous de décider si des dizaines de poissons, remontant à la surface de l’eau, ventre à l’air, est poétique. Par ces températures la, il lui viendrait rarement à l’idée de plonger dans l’eau –quoique ?-.

Le lac était plutôt désert à cette heure la. Enfin, ce n’est pas qu’à cause de l’heure, l’ambiance générale de la saison ainsi que sa température n’encourage pas les gens à sortir. Cela dépend quand même des cas, prenons Shawn par exemple. Il déteste la chaleur comme pas permis. Il est l’inverse de toute personne normale –non, pas dans ce sens la, voyons-, il préfère sortir quand il pleut, quand il fait froid, qu’il neige, qu’il pleuve, qu’il vente, il sera souvent dehors. Mais laissez un Soleil bien brillant, un ciel bien bleu et une chaleur insupportable, il est du genre à rester chez lui, la clim à fond, et les fenêtres fermées, seul –faudrait pas que d’autres gens en profite, ce serait trop gentil…

Sa musique à fond dans les oreilles, ses yeux à moitié clos, se laissant bercer, marchant sur le côté du lac, il ne faisait pas trop attention à ce qu’il se passait autour de lui. D’ailleurs, il aurait justement pu faire un peu plus attention, car il buta sur quelques chose, chancela légèrement mais réussit à se rétablir. Il avait bien faillit y laisser sa cheville, sur ce coup. Ça l’avait bien réveillé. Un peu plus loin –bon, OK, à 2 mètres à peine de lui-, une fille, habillée…Bon, disons étrangement, après tout on s’en fou, c’est pas comme si elle pouvait lire dans ses pensées –oh, en voila une blague qu’elle est bonne. Si il savait-. Il s’approchait d’elle, après tout, elle était sur sa trajectoire. Allongée sur le bord, il ne voulait quand même pas la déranger –enfin, ça le démangeait violemment quand même. Il voulait quand même voir à quoi elle ressemble…Et peut être s’amuser un peu –non, pas comme ça ! Voyons…Comment une personne endormie réagirait à quelques chocs ? Ou à une attaque d’écureuil ? Même si il n’y a pas de ces satanés rongeurs dans le coin…Dès qu’il arriva devant elle, il s’arrêta un peu et l’observa. Une fille, manifestement plus jeune que lui, avec des cheveux de feu –de couleur feu, hein, ils le sont pas vraiment. Quoique, on peut s’arranger pour que ce soit le cas. D’un coup, elle ouvrit les yeux, se releva, le remarqua, cria, et…Il n’arrive pas à décrire le mouvement qu’il venait de voir. Un sursaut ? Un bond en arrière ? Elle titubait ? De toutes façons, le résultat était le même, elle tombait dans l’eau. Oubliant toute notion de maladresse pendant un court instant, il se précipita, l’attrapa par le bras (ou la main, l’avant bras, le coude, comme il pouvait disons) et la tira, tentant de l’empêcher de tomber.

Seulement, la, il se posait une question…Avait-il la force d’une moule asthmatique, elle pesait plus qu’elle n’en avait l’air, ou ses chaussures n’étaient VRAIMENT pas faites pour le sable humide ? Il préférait opter pour la troisième solution…Bref, il finit à l’eau avec elle. Pas au point de se noyer, encore heureux. Mais il était trempé, et elle aussi. Il la regarda. Il se regarda. Il regarde les vêtements de la fille, ainsi que sa tête. Il regarde son manteau, intact. Disons qu’il est à peine mouillé, ce qui est déjà ça . Il s’asseoit à moitié, il était encore un peu dans l’eau. Il commence à se marrer, d’une façon à la fois ridicule et étrange. Après tout, ce n’est que de l’eau. Seulement, tomber avec elle, alors qu’il voulait l’aider, c’est un peu…Ironique. Pour le coup, il aurait mieux fait de la laisser tomber toute seule. Il la regarda, rigolant déjà un peu moins, mais restant souriant.


‘’ Eh ben…Désolé. On dirait que j’ai encore fait une connerie… ‘’

Il se releva, quelques gouttes perlaient de son jean. Les écouteurs dans ses oreilles, il n'entendait plus de musique. Son MP3 était sans doutes mort...Ce genre d'appareils n'aime pas trop l'eau. Il se dirigea en face de la jeune fille, se baissa légèrement, lui tendit gentiment la main pour l’aider.

‘’ Ça va, tu t’es pas fait mal ? Laisse moi t’aider à sortir, au moins… ‘’

Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Mer 23 Nov - 10:32


    La seule chose que Wilhelmina eu le temps de voir de cet étranger, ce fut une tignasse noire. Après, c'était assez flou. Il a du tendre une main … Mais la rouquine serait incapable de vous dire s'il l'a poussée ou s'il a tenté de la secourir. Elle se rappela juste avoir agrippé sa main (ou son avant bras, son poignet, peut être même un bout de veste, elle n'en savait fichtre rien) dans un dernier espoir de ne pas chuter. Ce qui fut vain. Elle laissa même échapper un petit cri. Quand elle eu une sensation glaciale au niveau des fesses, elle compris qu'elle était tout de même tomber à l'eau. N'osant pas ouvrir les yeux, elle se sentit frissonner à cause de l'eau qui s'imprégnait très vite à ses vêtements. Arf, décidément … Elle senti son « compagnon » d'infortune bouger et se décida à ouvrir les yeux.

    Se tenait devant elle un visage qu'elle connaissait. Il s'appelait … Shawn. Ou quelque chose dans ce genre. Il avait tendance à avoir une réputation de gros taré, de mec ayant perdu une partie de sa tête au combat contre... Contre quoi à vrai dire ? Wilhelmina ne s'était jamais penché sur son cas. Elle l'avait déjà vu dans un coin, seul, mais n'avait pas cherché le contact. A vrai dire, elle n'avait jamais cherché le contact avec personne. Bref, c'était la première fois qu'elle le vit « pour de vrai ». Il avait des cheveux vraiment … sombres ! Et ses yeux, c'était la même chose. Habituellement, sur ce genre de personne à teint clair, on avait l'habitude de croiser un regard saphir. Après cette courte description physique, la rouquine fut alerté par autre chose. Il riait. Mais pour de vrai. On dirait qu'il se moquait … de lui même. Levant un sourcil dubitatif, elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il y avait de risible dans cette situation. Ils étaient mouillés -enfin la concernant, trempée aurait été un mot plus approprié- alors que la température frôlait le zéro. Elle allait tomber mala... Ou mais c'est excellent comme truc ! Elle pourrait donc passer ses journées dans son studio sans avoir à inventer une fausse excuse. Ce Shawn était un génie, elle l'aimait déjà.

    Croisant son regard, Wilhelmina nota qu'un sourire restait tout de même visible sur le visage du jeune homme. Elle remarqua que même elle avait adopté un demi sourire. Shawn s'excusa en précisant qu'il avait surement du faire une connerie. Cette dernière phrase arracha un sourire amusé aux lèvres de la rouquine qui aurait presque pu rire. Mais n'étant pas du genre « hyper sociale » elle évitait de montrer un quelconque signe de sociabilité aux gens qui la faisaient tomber dans l'eau froide à dix huit heures. Faut dire que cette situation, aussi, n'était pas très ordinaire à la rouquine … Shawn se releva et lui tendit une main. Pendant un instant, la paranoïa qui habitait par moment Wilh' lui fit penser qu'il allait la pousser et la noyer. Faut dire, elle avait en face d'elle un jeune homme qui avait comme réputation d'être totalement jeté … Au lieu de ça, il lui demandait si elle allait bien. Et il proposa même de l'aider à « sortir de là ». Plutôt hésitante -se rappelant l'incident avec ce surveillant dans les sous sols ...- Wilhelmina n'osait pas vraiment lui prendre la main. Puis, finalement, elle lui pris quand même et se hissa pour sortir de l'eau. L'eau froide lui coula le long des jambes, et même au niveau de son ventre. Décidément, le lin prenait très vite l'eau … Regardant sa robe en formant un léger rictus non-identifiable avec sa bouche, la jeune femme redressa la tête pour regarder Shawn.

    « Je vais bien, merci. »

    Elle avait automatiquement pris un visage plutôt impassible, comme à son habitude. Elle ne savait pas trop quoi faire, pas trop quoi dire. Elle était plutôt collée à lui, mais ne voulait pas faire de nouveau un mouvement de recul. Il faisait au moins une tête de plus qu'elle, et c'était terriblement déstabilisant. Finalement, après s'être tue un instant, et voyant qu'il ne bougeait pas, elle enchaina avec un banal :


    « Et toi ? »

    Après tout, il était tombé avec elle … Wilhelmina voulait faire semblant de croire qu'il avait voulu l'aider et non pas la pousser. Après tout, tout le monde n'était pas méchant et vilain. Il y avait surement des gens bons. Ou qui devaient faire leur bonne action de la journée en tentant de secourir des gamines à la chevelure de feu à qui ils avaient fait peur sans faire exprès. De nouveau, elle leva la tête pour croiser le regard de Shawn, attendant une réponse. D'un geste de la main rapide, elle remis son bonnet rose qui tombait en arrière, tout en fixant son regard émeraude dans celui onyx de Shawn. Peut être qu'il partirait après ces banalités échangés. Et que dans une heure, il l'aurait oublié.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Mer 23 Nov - 12:41


Il se sentait fortement gêné…Elle l’observait, le regardait attentivement. Il n’aimait pas beaucoup ça, comme si elle pouvait le...scanner ? Il ne trouve pas de meilleur mot. A vrai dire, cela est peut être aussi lié au fait que, de toutes manières, personne n’a jamais osé le regarder ou soutenir son regard, sa réputation le précédant dans la plupart des cas. Elle semblait ne pas le connaître. Et c’est tant mieux, à vrai dire. Les préjugés, c’est sympa deux minutes, mais pas plus quand même. Après tout, il n’est pas SI fou. Bon, ok, mais il se soigne quoi. Bon, ok, quand il veut quoi. Alors qu’il ne s’y attendait plus, elle lui prit finalement la main, après un long moment d’hésitation. Lui aussi hésita à moitié, si on peut dire. Il avait déjà, hum, malencontreusement glissé quand il avait essayé de l’empêcher de tomber, et ce fut un échec retentissant. Cependant, le malheur semble l’avoir épargné pendant quelques instants, puisqu’il réussit à la relever et la faire sortir de l’eau. Comme il avait fait auparavant, elle regardait l’état de ses vêtements. Ils faisaient peine à voir. Enfin, surtout elle, étant plus petite que lui, elle a plus pataugé dans l’eau que lui. Sans doutes pourquoi la partie supérieure du corps de Shawn est encore sèche. Elle replanta ses prunelles vertes –pouvons nous dire émeraude ? Difficile, difficile- dans les yeux de Shawn.

« Je vais bien, merci. »

‘’ Tant mieux, c’est déjà ça. Désolé de pas avoir réussis à t’empêcher de tomber. Dans l’eau, tout du moins. ‘’

Il sourit légèrement, alors qu’elle avait un visage neutre. Habituellement, c’est lui qui arbore cette expression faciale, quand il est seul en tout cas. Il fait de gros efforts pour se sociabiliser. Déjà, il fait tout pour garder le contrôle de soi. Si il ne l’avait pas fait…Il l’aurait regardée tomber, se serait jeté dans l’eau et aurait commencé à sautiller et éclabousser partout, comme un gosse de huit ans. Heureusement…L’instant qui suivit était assez dérangeant. Le regardant parfois, le fuyant du regard les autres, elle ne bougeait pas. Et à vrai dire, lui non plus. Pourquoi ? Disons qu’après tout, si ça la gêne de tremper à moitié dans l’eau et de rester si près de lui –ce qui le faisais plutôt marrer, après tout, il mesurait une tête et demie de plus qu’elle-, ce serait plutôt à elle de se déplacer, non ? Lui n’y voyait aucun inconvénient, même si le silence omniprésent lui donnait envie de courir partout et d’électrocuter des écureuils sans défense en criant ‘’JE SUIS UN PIKA…’’, euh, bref. Visiblement, elle avait décidé de rompre la glace en lui demandant si lui allait bien. Il ne voyait pas de rapport…Il n’a pas vraiment chuté, et seule la partie basse de son corps était mouillée.

‘’ Ca va, merci, t’as pas à t’inquiéter. ‘’

Nous savons tous que le mot « inquiéter » est peut être un peu trop fort dans ce cas, mais à défaut d’autre chose, c’est mieux que rien…Le temps passait, et aucun des deux n’avait bougé. La conversation s’enlisait, si on peut dire. Il soupira et la regarda de plus près. Des yeux émeraudes –ouais, bon, ok…-, de longs cheveux oranges –car dire « roux » est un pêché », une peau plutôt blanche. Elle devait avoir quoi…12 ans ? ou 15 ? Il n’a jamais été doué pour situer les gens dans une tranche d’âge. Shawn n’a pas de type de fille particulier –comment tu dis ça cash, quoi-, mais faut avouer que pour son âge, elle était plutôt mignonne. Enfin, les gouts différent d’une personne à l’autre. Shawn aurait presque tendance à trouve de nombreuses filles « mignonnes ». Il soupira, la regarda droit dans les yeux, il avait maintenant une tête neutre.

‘’ Ca va, t’as pas froid ? Après tout, t’es plus trempée que moi… Tu veux ptet mon manteau ? ‘’

Cela ne semblait pas être le genre de fille à accepter une telle proposition. Elle semblait assez froide, dans son monde, sous une carapace. Elle doit avoir sa fierté, si on peut dire. Mais bon, demander, c’est toujours poli, et ça fait bonne impression. Pourquoi était-il déjà beaucoup plus neutre ? Car il sait qu’il ne pourra jamais donner une image totalement positive de lui. Il y a toujours un truc qui va déconner. Donc, ça sert à rien de paraitre trop sympa non plus. Autant rester neutre, c’est mieux ! –comment ça, c’est en totale contradiction avec ce qu’il vient de proposer ? On a dit qu’elle refuserait sans doutes, de toutes façons !.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Mer 23 Nov - 13:40


    « Ça va, merci, t'as pas à t'inquiéter » dit-il. Oh, mais ne t'inquiète pas Shawn, Wilhelmina était loin de se faire du soucis. La seule personne pour qui elle pouvait s'inquiéter réellement, c'était son petit frère. Mais vu qu'il était mort … La rouquine n'avait plus vraiment quelqu'un pour qui se ronger les ongles jusqu'au sang. C'était … une bonne chose, en soit. Enfin peut être … Passons. Un courant d'air glacial passa à ce moment même, et la rouquine un autre réflexe con : Elle claque des dents. Non mais qu'est ce qui est plus con que de montrer sa faiblesse ? En plus, Shawn ne la lâchait pas du regard. Non mais, il ne pourrait pas fixer l'horizon, et partir dans des délires qui faisaient de lui le taré qu'il était ? Bon, il la fixait peut être parce qu'elle le fixait aussi … Non mais même, ce n'était pas une raison ! Il devrait fuir devant la puissance ! … Enfin, « puissance » est un grand mot. Pendant un instant, la rouquine fut tenté de lui foutre un petit coup de « Bonjour, je m'infiltre dans ta tête et me cassseee ! » mais elle ignorait totalement quel pouvoir il pouvait bien posséder, et elle ne voulait vraiment pas qu'elle se retrouver à avoir aussi un mal de crâne impossible à gérer à cause de ses conneries.

    « Ça va, t’as pas froid ? Après tout, t’es plus trempée que moi… Tu veux ptet mon manteau ? », demanda Shawn, le plus naturellement du monde. Et … Wilhelmina pouffa d'un rire plutôt jaune. Et amusé à la fois. Vous imaginez un peu le mélange improbable ? En tout cas, la rouquine essaya de rattraper ça comme elle pouvait, en feignant d'avoir de nouveau une tête impassible. Mais le demi sourire aux coins de ses lèvres trahissaient totalement ce qu'elle pensait. Comme si elle avait besoin d'une veste ! Et d'un inconnu de surcroît ! La bonne blague. Wilhelmina est une femme. Une vraie. Elle n'a besoin de rien et de personne. C'est une personne autonome qui, quand elle est dans la merde, en sortira toute seule. Pour elle, demander l'aide de quelqu'un c'est comme … C'est comme la pire des insultes envers elle même. Et envers l'éducation qu'elle a reçu. La rouquine a tout une fierté qui est basé sur l'auto-suffisance, et l'aide de personne. Et puis … Après tout … Elle n'avait personne qui pouvait l'aider. Et généralement, elle ne secourait pas grand monde non plus. C'était équitable comme ça !

    « … Non merci. »


    Dit-elle, avec toujours ce demi sourire sur les lèvres. Elle n'aurait peut être pas du pouffer. Elle leva de nouveau la tête pour croiser son regard noir. Il avait, quant à lui, opter pour l'expression tout à fait impassible qu'elle avait perdu. De plus, il ne semblait pas vouloir bouger non plus. Wilhelmina n'allait pas quand même bouger. C'était lui qui était sur son chemin après tout ! En plus, être si proche de lui avait tendance à mélanger leur chaleur corporelle, et donc à la réchauffer. C'est décidé, elle ne bougerait pas. Au pire, il bougerait, et ce serait une victoire personnelle. Même avec tous les efforts du monde, la jeune femme n'arrivait pas à effacer ce petit sourire qu'elle avait. Elle se décida donc à changer totalement de sujet. Comme si tout était tout à fait normal :

    « Ton nom c'est Shawn, non ? »

    Bon, ce n'était pas forcément la meilleure approche qui existe mais bon. C'est toujours mieux que d'échanger des « Oh, j'ai froid. » - « Tu veux ma veste ? » - « Non, merci. » - « Oh j'insiste » - « Non, je t'assure. » - « Alleeeez ! Tu me fais de la peine. » - « Ta gueule, sinon je prend ta peau pour me faire une veste. » - « Bon, je vais y aller, hein. ». Enfin … L'issue serait la même de toute façon, Shawn s'en irait au bout d'un moment, et Wilhelmina retrouvera sa solitude habituelle.




Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 1:14


Elle s’était bien marrée sur le coup. A vrai dire, il s’attendait à pire comme réaction. Dire qu’il a connu pire serait peut-être plus vrai. Bien qu’elle essaya vite de repasser à un visage neutre, elle avait toujours ce petit sourire, certains diront mesquins, d’autres malsain. Pour lui, il était normal. C’est sans surprise qu’elle refusa. Comme dit, elle devait avoir sa fierté. La fierté…Il trouve que cette notion est un peu conne. Disons qu’il y a des limites. Si on est sur le point mourir, que quelqu’un peut vous sauver la vie, vous allez pas dire ‘’Nyon ! Laisse moi me débrouiller, j’ai ma fierté !’’ ‘’Bah crève étouffé dans ton honneur alors’’. Peu de personnes fières irait jusque la, certes, mais ça existe, et c’est ça le plus triste. Et puis, c’est lui qui y gagne le plus. Elle garde sa fierté, mais reste trempée et risque de tomber malade. Lui ? Il est encore plutôt sec, au chaud avec son manteau qu’elle a refusé, et passe pour le gentil un peu con. Au change, il est le grand gagnant. Il sourit à moitié, un sourire en coin plus bizarre qu’à l’accoutumée. Il posa sa main sur la tête de la jeune fille –si proche de lui qu’elle était largement à portée.

‘’ Je vois que t’as ta fierté…C’est bien ça. ‘’

Il remua légèrement la main, de sorte à l’ébouriffer un peu. D’un certain côté, elle lui rappelait sa sœur. Certes, il ne l’appréciait pas vraiment, mais elle était, elle aussi, plus petite que lui et tout aussi fière. Il arrêta de bouger sa main…Et réfléchit. Il fait quoi, la ? D’habitude, il est pas si sociable, si…Amical ? D’habitude, il est froid et vous renvoie chier. Normalement, il l’aurait regardée tomber, avant de se tirer. Il ne sait plus qui il est maintenant, il change beaucoup trop. Lunatique, ou vraiment fou ? C’est une question qu’il s’est toujours posé. Il devait absolument éviter de philosopher la dessus, c’est justement un coup à ce que quelque chose pète la haut.

« Ton nom c'est Shawn, non ? »

C’était assez brutal. Ok, il fallait bien combler le silence. Ok, fallait bien lancer un sujet. Ok, mais…Pourquoi fallait parler de lui ? Il avait la tête la plus neutre et impassible du monde, il regardait droit devant lui, il peinait à voir ne serais-ce que le bout du crâne –enfin, le bout du bonnet quoi- de la jeune fille. D’un coup, il se mit à rire nerveusement, un rire qui semble presque forcé.

‘’ Ahahah…Ahah…Ah…Merde. ‘’

Pourquoi, merde ? Eh bien, au début, il croyait qu’elle ne le connaissait/reconnaissait pas, qu’elle ne savait pas qui il est, qu’il avait ptet une chance de parler normalement avec quelqu’un. Visiblement, ce sera très dur. Putain de réputation. Il soupira, baissa la tête en avant. Ca lui avait porté un beau coup au moral. Bref. Il la regarda, directement dans les yeux. Un regard plus flippant que neutre.

‘’ Tu sais, avant de révéler le prénom des autres…On commence par se présenter, non ? Enfin…Tu sais qui je suis et ce qui pourrait t’arriver si tu reste la une minute de plus. J’pense que tu devrais partir, sinon, tu risque de finir comme les poissons. ‘’

Cette fois, il lui sourit. Vous savez, le genre de grand sourire niais qui vous barre la face quand vous-même ne comprenez pas ce que vous venez de dire. Il tourna les talons et s’éloigna d’elle. D’ailleurs, en y repensant, c’est aussi à cause de sa fierté si elle ne bougeait pas, c’était à Shawn de partir en premier. C’est bon…T’as gagné. Il s’éloigna un peu et se laissa tomber sur le sable, sur le dos, et regardait le ciel. Oui, il aurait pu se barrer directement. Mais il préférait attendre d’être totalement sec. Avec ce temps, ça allait pas être rapide. M’enfin. Au moins, il fait bon, il y a personne –bon, ok, quasiment personne-. Il a pire pour trainer dehors.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 5:33


    Shawn se mis à rire bizarrement. Ça ressemblait à un rire jaune, mais la rouquine n'était sure de rien. A vrai dire, elle ne se posait pas réellement la question. Ne bougeant toujours pas, elle remarque qu'il se mis à fixer l'horizon. « Merde », avait il dit. Qu'est ce qu'il y avait de si cruel au fait que la rouquine connaisse son nom ? A moins … Que ça ne soit pas réellement son patronyme, et qu'en réalité, elle le confondait avec le vrai Shawn, et que ce n'était pas la première fois que ça lui arrivait. Donc il était vexé. A vrai dire, peu importe car, quand il rebaissa son regard pour croiser celui de Wilhelmina, c'était terrible. Terriblement effrayant à vrai dire. Un frisson parcourut toute l'échine de la demoiselle qui préféra tout de suite détourner le regard, et faillit même avoir un mouvement de recul.

    Shawn semblait vraiment irritable depuis qu'elle lui avait demandé si c'était bien son nom. Pendant un instant, Wilh' doutait vraiment que ce soit réellement son prénom … Puis il le confirma de manière assez brutale. « Avant de révéler le prénom des autres…On commence par se présenter, non ? ». Allez, prends ça dans ta gueule Wilh'. Ça t'apprendra à essayer de faire la conversation avec un inconnu. Mais Shawn ne s'arrêta pas là, il continua en lui disant que vu que Mademoiselle savait qui il était, elle ferait mieux de partir avant « de finir comme les poissons ». … Des poissons ? Les machins avec des nageoires qui respiraient sous l'eau ? Oh, ce serait peut être pas si dérangeant de finir avec des branchies. … C'était donc ça son pouvoir ? … Non, sincèrement, Wilhelmina ne comprenait pas vraiment ce qu'il disait à vrai dire. Et puis, c'était pas si mal comme pouvoir de transformer les gens en animaux.

    Quand la rouquine s'arracha à son scepticisme, elle remarqua que Shawn était parti. Enfin, pas vraiment. Il marchait à pas lent, et se laissa tomber par terre. Pendant un instant, elle cru qu'il s'était évanoui, et ne bougea pas spécialement. Puis, elle se décida enfin à s'approcher. Elle garda une certaine distance et se pencha pour voir s'il était toujours vivant. … Il avait l'air en tout cas. Elle croisa même son regard quand il se décida à arrêter de fixer de le ciel. Quant à elle … Elle se décida à bouger quand son bonnet risqua de tomber en plein sur le visage de jeune homme. Elle le rattrapa au dernier moment et effleura les cheveux de Shawn. Puis, elle le remis sur sa tête au moment même où un nouveau vent glacial passa. Dans un frisson à demi caché, elle s'assit à côté du jeune homme en silence. Au bout de près de trois minutes mutisme, Wilhelmina se décida à le briser :

    « J'ai pas peur de toi Shawn. »


    … Pourquoi avait-elle dit ça au juste ? … Bon, elle allait peut être finir comme un poisson en fait. Peut être qu'elle n'aurait pu froid comme ça. Remontant ses genoux contre sa poitrine, elle appuya son menton dessus et fixa l'horizon, avec toujours un demi sourire amusé aux coins de sa bouche. Elle ne laissa pas le temps à Shawn de parler qu'elle ajouta :

    « Moi c'est Wilhelmina. »


    Peut être qu'il lui en voudrait plus si elle lui disait son nom ? Bon, il n'allait surement pas le retenir, le confondre avec un autre nom, faire des mélanges dans les syllabes, lui demander un surnom, ou encore lui demander son nom car il était plus simple à retenir. Éventuellement, il rirait parce que le nom est ridiculement imprononçable. Ce qui serait tout à fait compréhensible. Après tout, la rouquine avait l'habitude à toutes sortes de réflexion sur son patronyme. Mais elle s'en foutait. Tournant la tête, elle posa son regard sur le visage de Shawn. Une question lui brulait les lèvres, mais elle avait peur de paraître tout à fait risible … Et pourtant, ses lèvres se décidèrent tout de même à cracher cette interrogation niaise :

    « Tu peux transformer les gens en poisson ? »


    Détournant le regard, Wilhelmina se remis à fixer l'horizon. Ok. Elle devait surement avoir l'air d'une gamine de huit ans qui posait des questions sur la vie. Et puis, elle avait pris une voix totalement enfantine en posant ça. Enfin, c'est l'effet qu'elle s'était faite. La rouquine pariait avec elle même qu'elle était surement rouge de honte. Mais vu le froid ambiant, ça ne devait même pas se voir, à vrai dire. Et puis, ça pourrait être cool de transformer les gens en poisson …


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 7:17


La peur…Il l’avait sentie chez elle, quand il avait croisé son regard après avoir parlé. Ce n’est pas forcément cette peur qu’il voulait créer. Enfin, si, mais pas d’un mauvais sens. Il se voulait surtout intimidant, qu’elle parte, le laisse tranquille. La dernière fois qu’il s’est énervé ou a pété un câble…Il se souvient plus très bien. Pour résumer, il a fait un truc avec ses éclairs. Comment ça, c’est flou ? Bref. La voyant bouger, il espérait qu’elle avait écouté son conseil, si on peut dire. Eh bien non. Elle bougeait, certes, mais se rapprochait de lui. Il la fixa rapidement, elle était penchée face à lui. Non, il n’est pas fragile au point de tomber tout seul et s’évanouir. Franchement, les jeunes de nos jours. Par contre il y a pas à dire, elle a plus de réflexes que lui. Bon, ok, elle à rattrapé son bonnet en vol, fort bien, sauf qu’il était tellement près du sol qu’elle aurait pu lui mettre une mandale –ca va, elle l’a juste frôlé. Les cheveux. Il commençait à faire un peu froid, même pour lui, surtout à cause du vent. Après une longue hésitation, c’est avec une réticence plus que visible qu’elle s’assit à côté de lui. Il se avec le long silence qui s’en suivit, il se demandait bien pourquoi elle restait, après tout.

Quand elle lui dit qu’elle n’avait pas peur de lui…Shawn étouffa un rire. Évidemment, ce n’est pas le meilleur pour inspirer la crainte. C’est pour ça qu’elle a détourné les yeux tout à l’heure. Plus sérieusement, elle doit sans doutes parler de toutes ces rumeurs –fondées, certes, qui circulent sur lui. Les gens ont toujours eu tendance à exagérer. Ce qui est son cas. Enfin, ça dépend, quand il est ‘’normal’’, comme il est pour l’instant, voyez par vous-même, il est relativement calme. Mais dès qu’il commence à divaguer, eh bien…Les rumeurs ne sont pas exagérées dans ce cas, au contraire. En ce moment, cela reste très rare.

Quand elle lui donna son prénom, il ne sut quoi répondre. Après tout, il lui avait peut-être indirectement demandé. Mais rien de plus. Le fait qu’elle lui ai donné son prénom ne changeait pas grand-chose pour lui. Certes, Wilhelmina est un assez beau prénom, original et est aussi dur à prononcer que la pluie est chiante. Cependant, cela l’étonnerais qu’il le retienne. Il a toujours eu des problèmes pour retenir les prénoms. Il appelle les gens soit par un surnom, soit en utilisait un caractéristique particulière chez la personne. Pour Wilhelmina ? Ce serait soit Will, Wilh –comment ça, c’est la même chose ?-, ou si on doit utiliser une caractéristique physique, ce serait ‘’rousse’’ ou ‘’emerald’’. Après, faut avouer que c’est pas super glamour comme surnom, mais plus pratique pour lui.


« Tu peux transformer les gens en poisson ? »

Il rit. Directement, sans réfléchir, c’est parti tout seul. La question à la base stupide était renforcée en ânerie par le ton qu’elle avait employée, un ton un peu enfantin. Vous savez, comme les filles qui croisent un truc et qui font ‘’Papaaaa, c’est quoi çaaaaa ?’’. Il tenta de s’arrêter de rire, faudrait qu’elle croit qu’il se fou d’elle –même si c’est plutôt le cas-. Il se calma lentement. Il tourna la tête et la regarda dans les yeux. Il se rappela la question, l’intonation…Ca va super bien avec sa tête, sa taille, bref, son âge. Au lieu de rigoler de nouveau –ce qu’il faillit faire, il se contenta de répondre à sa question.

‘’ Non, pas vraiment. J’en suis même très loin. Je préférerais cela dit…Moi, je m’amuse avec tout ce qui est foudre, électricité. Regarde. ‘’

A vrai dire, il se savait même pas si elle regarderait ou pas au final. Il leva la main droite, tout en restant allongé. Il frotta ensemble son pouce, son index et son majeur. Des étincelles commençaient déjà à se former, et quand il claqua des doigts, une sorte d’éclair –plus petit quand même, faut pas déconner- tomba du ciel et lui frappa les doigts. Ce n’était pas douloureux pour lui, mais souvent impressionnant pour d’autres. Quand il reçoit l'électricité de cette manière, aucun effet secondaire n’est à déclarer. Il préfère donc lui montrer ça qu’envoyer un éclair de lui-même, pour des raisons de sécurité aussi. Si elle comprend pour les poissons…Tant mieux pour elle.

‘’ Et toi ? C’est quoi ton pouvoir ? Enfin, pouvoir, don, compétence, fardeau…Utilise le mot que tu préfères. Tant que j’te tiens…Ca te gêne si j’t’appelle Wilh ? Sinon, je serais incapable de retenir ton prénom.‘’

Le savoir ne changerait pas sa vie, mais il est plutôt curieux, a vrai dire, il ne parle pas à grand monde à l’académie, il ne sait donc pas quels autres pouvoirs peuvent bien exister. Enfin, si le pouvoir de Wilhem…Wilmeh…De Wilh est de changer une mec en fille et inversement…Il est pas sur de vouloir le voir à l’œuvre en vrai.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 10:23


    BON. La façon dont il se mis à rire convint la rouquine qu'elle avait bel et bien posé une question tout à fait idiote. Ce qui renforça son sentiment de gêne -que dis-je, de hoooonte-, ce fut qu'il parti vraiment dans un fou rire. Rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Enfouissant sa tête dans ses bras, Wilhelmina l'aurait bien fait découvrir son don pour lui faire comprendre qu'il ne fallait pas se moquer qu'elle comme ça. Mais après réflexion, elle tenta de se mettre à la place du jeune homme, et pu que dessiner un sourire amusé sur ses lèvres. Pourtant, la rouquine ne releva la tête que quand elle l'entendit se calmer. Elle croisa son regard, et vu bien qu'il se retenait de rire. Ok, la prochaine fois, elle se tairait. Le silence vaut parfois mieux que le mots. N'est il pas une phrase qui dit que les mots sont d'argent et le silence est d'or ?

    Shawn expliqua vite fait que son pouvoir consistait à gérer la foudre, l'électricité, ou une connerie dans ce genre là. A vrai dire, la rouquine s'était arrêtée au mot « foudre ». CE MEC CONTRÔLAIT LA FOUDRE QUOI. C'était vraiment classe comme pouvoir ! Tout de suite, il avait réussi à capter son attention. Il avait réussi l'exploit qu'aucune autre personne n'avait réaliser : L'intéresser. C'était limite à inscrire dans Guinness Book tellement c'était exceptionnel. « Regarde » dit il. Et il se mis à se frotter deux doigts. Plutôt perplexe, Wilh' tourna la tête sur le côté, comme si ça allait changer quelque chose. Elle apercevait quelques étincelles. Ah c'était tout ? Pendant un instant, elle détacha totalement son attention du jeune homme pour se perdre dans quelques pensées.

    Tout d'à coup, Shawn claqua des doigts. Cela eu pour effets de : Primo, ramener la rouquine à la réalité ; Deuxio fait apparaître un éclair. Enfin, le faire descendre du ciel. Enfin peut importe, il arriva sur le doigt de Shawn quoi ! Bon, c'était un éclair de tapette (/VLAN/) mais c'était quand même la classe ! Wilhelmina planta son regard sur la main du jeune homme, comme si l'éclair allait revenir déguisé en vahiné et se mettre à faire une danse hawaïenne. Rien que d'imaginer ça, la rouquine eu envie de se tordre de rire. Elle détacha donc son regard de la main du jeune homme. Pour mieux le fixer dans ses yeux. Soudainement, un lien se fit avec l'histoire de poisson. Puis des restes de quelques rumeurs. Il électrocutait des poissons ? Mais quel sadique... C'est presque drôle !

    « Et toi ? C’est quoi ton pouvoir ? Enfin, pouvoir, don, compétence, fardeau…Utilise le mot que tu préfères. ». Oh, mais il gravissait plutôt vite les échelles de l'estime de Wilhelmina Seiko dis donc ! Rares étaient les personnes à employer des mots péjoratifs pour qualifier leur « don ». « Fardeau » sonne pourtant tellement mieux ! « Tant que j’te tiens…Ça te gêne si j’t’appelle Wilh ? Sinon, je serais incapable de retenir ton prénom. ». C'est que Shawn commençait vraiment à faire la conversation ! S'en était presque amusant. Avec toujours le même sourire à demi – amusé, à demi – moqueur, qui semblait avoir élu domicile sur les lèvres de la jeune femme, elle expliqua brièvement :

    « Je peux te faire très mal à la tête on va dire. Et te réduire en esclavage. Mais ça marche que si je te touche. »

    Dit-elle en lui montrant sa main, comme pour le pousser à y toucher. Ou même à la tenir. Évidement, Wilhelmina contrôlait son pouvoir. Sinon, elle ne prendrait même pas le risque de tenter le Diable de cette façon. Il y avait peu de gens qu'elle appréciait de faire souffrir. C'était cette bande de cas sociaux qui voulaient tester leur limite en se prouvant mutuellement qui était le plus fort. Généralement, ils ne venaient pas deux fois la faire chier.

    « Mais de cette façon, j'ouvre un peu un canal à ceux qui auraient un don pour faire mumuse avec les souvenirs ou les pensées des autres. »

    Elle avait prononcer ça d'une voix plutôt basse en regardant sa propre main. La rouquine se parlait plus à elle même qu'à Shawn, en se remémorant l'incident avec la gothique. Puis, elle se mis à se demander si Shawn pourrait lui foutre un coup de jus aux neurones si elle essayait de s'infiltrer dans sa tête. Ca pourrait être marrant … Et terriblement douloureux. Et pour eux deux. Mais ça pourrait aussi être un bon moyen pour faire mumuse avec l'adrénaline.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 11:39


A vrai dire, il aurait peut-être pas du se moquer d’elle aussi ouvertement. La pauvre semblait complétement gênée, la tête sur les genoux, cachant tout son visage. Ca lui aurait presque donner envie de la prendre dans ses bras, la taquiner, l’embêter un peu. Comme il ferait avec une sœur. Une vraie sœur. Cependant, il semblait s’être fait plus ou moins rattraper, car elle semblait intéressée par son pouvoir. Seulement, elle l’aurait sans doutes moins été si il y était allé plus fort, et que son bras aurait commencé à convulser. Enfin, son bras ou une quelconque partie du corps, au point ou on en est. Il aimerait éviter ça, autant que possible. Malgré le fait que la jeune femme soit complétement étonnée et sous le charme de sa présentation –laissez moi rêver ?, il y a une chose qui le dérange chez cette fille. Son sourire. Déjà, il se fait beaucoup plus présent qu’il aurait jamais pu le penser. Ensuite, il n’est que très peu rassurant. Shawn n’est pas le mec qui a le sourire le plus neutre du monde, certes, mais quand cette fille sourit, il est sur la défensive. Ca fait bizarre à lire, n’est ce pas ? Ne vous inquiétez pas, ce l’est tout autant à écrire. Bref. Après qu’elle ait été aussi attentive face à son don, c’est la moindre des choses que de lui rendre la pareille.

« Je peux te faire très mal à la tête on va dire. Et te réduire en esclavage. Mais ça marche que si je te touche. »

Elle lui montra sa main. Il faut donc qu’elle touche une personne pour que ça marche…Il crevait d’envie de lui choper sa main et d’essayer. Il voulait vraiment le faire. Juste pour comprendre toute cette histoire de ‘’réduire en esclavage’’.

« Mais de cette façon, j'ouvre un peu un canal à ceux qui auraient un don pour faire mumuse avec les souvenirs ou les pensées des autres. »

Sa voix…La manière de parler de son don, son expression. On voyait clairement que pour elle, son don est vraiment un fardeau. Il n’est pas le seul à penser dans ce sens on dirait. Cela lui mettait un peu de baume au cœur. Après tout, les gens ayant un pouvoir sans contrepartie, un pouvoir pratique, utile aux autres, ne connaissent pas tous ce par quoi les autres doivent passer. L’envie d’attraper violemment sa main et la serrer de plus en plus forte devenait que trop ne faisait que grandir. Cependant, il ne savait ce que cela faisait vraiment. Et si il se retrouvait vraiment être l’esclave de Wilh ? Elle ne maitrise peut-être pas son pouvoir. Il ne connait pas les risques. Et puis, après tout. Elle ne lui aurait pas présenté sa main si elle n’était pas un minimum sure d’elle. Enfin, elle ne lui a pas présentée de façon directe, mais indirectement. De toutes façons, têtu comme il est, il ferait tout pour s’en persuader. Assez rapidement, il se redressa, de façon à être assis, et se repositionna bien à côté de Wilh. Il se tourna vers elle, et avec ses mains, il attrapa celle de Wilh. Heureusement pour lui –et pour elle ?, elle semblait contrôler son pouvoir, car rien ce se passa. Quand elle le regarda, probablement surprise, il s’efforça de soutenir son regard. Justement, le regard de Shawn était…Différent. Il se voulait sérieux, convaincant, tout comme son faciès.

‘’ Utilise le. Utilise le sur moi. ‘’

Maintenant, elle doit vraiment le prendre pour un fou, quand même…Elle, aurait pu lui faire. Lui faire mal, le rendre esclave, soumis à sa volonté. Jouer avec ses souvenirs, ses pensées ; se jouer de lui. Seulement, elle ne l’a pas fait. Petit fille asociale, commencerais-tu à apprécier ce type bizarre ? Ou t’attends simplement le moment propice ? Hum, deuxième option. Un pouvoir tel que celui la ferait surtout triper Shawn, et bien comme il faut. Il la regardait toujours avec insistance, toujours avec ce même regard. Elle doit quand même se poser un bon nombre de questions, la pauvre.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 12:09


    Toutes personnes censées dans ce monde voudrait ne pas avoir à faire à une personne capable de vous faire atrocement souffrir juste en vous prenant la main. N'importe qui dans cet univers aurait un mouvement de recul en apprenant qu'un simple toucher peut vous rendre esclave. Mais Nakunaru semble regorger d'êtres totalement étranges et insensés. Jusque là, les rares élèves avec qui elles avaient … « pris connaissance », va t-on dire, avaient absolument voulu tester son « don ». Tout d'abord, il y a eu cette gothique trop bizarre, avec qui elle avait échangé beaucoup plus qu'un mal de crâne. C'est ainsi qu'elle avait appris qu'un canal s'ouvrait en elle pour les personnes ayant un contrôle sur un certain aspect psychique. Puis, il y avait aussi eu cette étrange bonne femme qui avait absolument voulu faire un « échange » concernant leur « pouvoir » pour en tester les limites. Puis il y avait tous ces gigolos qui s'amusaient à tester les pouvoirs des autres pour voir lequel était le plus puissant.

    C'était presque devenu un rituel dans cette académie. Normalement, les gens en se rencontrant se disait « Bonjour, moi c'est Marie, j'ai quinze ans et toi ? ». Mais ici, c'était plutôt « Salut, c'est quoi ton don ?! ». Malgré tout, cela surprenait toujours la rouquine. Alors, autant vous dire que quand Shawn se redressa et lui pris la main, Wilhelmina ne masqua pas sa surprise et son scepticisme. Décidément, ils étaient tous barjo ici. Pourtant, il en fallait plus pour effacer ce sourire qui persistait à rester accrocher à son visage. Même devant le regard sérieux et assuré de Shawn, elle ne changea pas d'expression. « Utilises le sur moi » qu'il disait. Pendant un instant, la rouquine resta silencieuse, pesant le pour et le contre. Puis finalement, pourquoi pas. Après tout, c'est lui qui le voulait. Ce n'était pas comme … l'Autre, qui avait subit le pouvoir accidentellement sans rien demander à personne. Ni comme sa sœur. M'enfin, pour cette dernière, le martyre n'a donné que quelques remords à peine à la rouquine. Cette garce n'avait que mérité ce qu'elle avait eu.

    Elle ne ferma pas les yeux. Elle ne pris pas de profonde inspiration. Elle ne se concentra même pas. Elle laissa juste guider l'énergie de son corps vers Shawn. Ou un truc dans le genre. Selon Wilhelmina, maitriser son don, c'est apprendre à marcher. On galère, mais on fini par gérer. Mais on serait incapable d'expliquer comment on est arrivé à un tel résultat. C'était devenu un mécanisme tout ce qu'il y avait de plus normal. Et c'était limite flippant. Bref, revenons en à Shawn. Elle s'infiltra dans sa tête, en continuant de fixer ses yeux noirs. Elle joignit son autre main à celles du jeune homme, pour éviter de perdre le contact bêtement. La rouquine se glissa dans la tête du jeune homme, lisant ses pensées confuses, décryptant son passé donné en quelques brides. Mais elle ne voyait que des flahs, des éclairs, des sourires, et des rejets. Elle se sentait habiter par un étrange sentiment qui n'était pas le sien. Elle senti une légère impulsion dans ses mains au moment même où la douleur de sa victime commençait à être assez forte. Elle « rappela » donc son énergie pour laisser à Shawn le loisir de … respirer.

    « Heureux ? »

    Demanda t-elle, avec toujours ce sourire énigmatique sur son visage. Elle n'avait pas lâché les mains de Shawn qui la tenait toujours, de même. Lentement, elle libéra sa main et les reposa toutes les deux sur ses genoux. Elle resta un instant immobile, fixant l'horizon.

    « C'est sur que c'est moins classe que les éclairs. »

    De nouveau, elle avait prononcé ça plus pour elle même que pour Shawn. Décidément, la nuit qui était à peine installée lui donnait bien envie de penser à voix haute ! Elle n'avait jamais remarqué avant d'être tenue compagnie. Ou peut être était-ce par cette présence qu'elle se mettait à penser tout haut. Aucune idée. Fixant toujours l'horizon, elle ne voulait pas vraiment regarder Shawn. Ahh, fuis si tu le souhaites jeune homme. Wilh' ne te courra pas après.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Jeu 24 Nov - 12:55


Pour dire vrai, il ne pensait pas qu’elle allait le faire. Au début, elle semblait surprise. Pourquoi, cela devait être courant, non ? Enfin, c’est pas le seul à être curieux. Tout le monde dans cette foutue académie aurait demandé la même chose. A son humble avis en tout cas. Beaucoup de gens aiment se comparer, aller au bout de leur limite, voir si les promesses sont à la hauteur de leurs attentes. Shawn n’avait aucune motivation similaire. Lui pense qu’en ce lieu, c’est presque une étape obligatoire pour mieux se connaitre. Ils ne sont pas comme les autres, pourquoi devraient-ils agir comme eux ? Et puis, quitte à trainer avec cette fille, autant savoir le maximum de chose sur elle, enfin, choses qui pourraient le déranger. Si son pouvoir était de tuer quelqu’un en pressant son lobe d’oreille, il aimerait le savoir. Déjà que la plupart des gens l’évitent quand il dit qu’avec son pouvoir, il peu ‘’ te rôtir jusqu’à ce que tu ais un gout de poulet ‘’. Nous ne somme pas la pour parler de ça, mais plutôt de ces souffrances qu’elle pourrait lui infliger. Comment ça, ça fait maso ? Quoi ? Soumis ? Je vous signale qu’il peut lui faire mal autant qu’elle lui fera.

Une certaine concentration ? A part le fait qu’elle ait rajouté son autre main sur celles de Shawn, il n’y en avait aucun signe. Il ne savait quoi en penser. Il voulait principalement voir si il pouvait résister à cette histoire de guerre psychique –ou psychologique, Shawn, c’est pas un putain de dictionnaire. Elle le fixait de nouveau de façon obstinée, mais cela ne le gênait plus. Le regard ne le gênait plus, il arrivait à résister à ces yeux émeraudes. Pour le sourire, on repassera. Il sentait bel et bien qu’il se passait quelque chose. On aurait dit que sa tête –la mémoire, les souvenirs, pas la tête au sens littéral hein- devenait une sorte de château gonflable, et que tous les gosses du Japon avaient été invités à jouer dedans. Ca faisait bizarre, mais pas spécialement mal. Le gros mal de crâne était évité. Juste un léger…Tapotement ? Il n’arrive pas à désigner cette sensation de flottement. Ca faisait bizarre. Il pensait à des choses qu’il ne voulait pas forcément, sans pour autant perdre la mémoire ou se sentir…Changé ? Déjà, il ne devenait pas esclave, ce qui est une bonne chose ! Elle ne lâchait cependant pas prise. Maintenant, le château accueille des enfants de tout un continent. Cela commençait à être désagréable, bien qu’il était encore en assez pleine possession de ses moyens. Comme pour indiquer que ça suffisait, ses mains bougèrent. Et la, d’un coup, il sentit que tout était finit. Elle le regardait toujours fixement, mais son regard semblait avoir changé. Elle demandait maintenant si il était heureux ou non de cette petite expérience.


‘’ C’était…Spécial. Pas forcément désagréable. Je me sens…Normal ? Enfin…A part ce mal de crâne, mais rien d’insurmontable. ‘’

Il sourit machinalement. Il mit du temps avant d’apercevoir qu’ils se tenaient toujours par les mains. Une fois qu’elle l’avait lâché, il fit de même. Elle resta immobile, le regard au loin. Cette fille était vraiment énigmatique. Elle semble froide, assez distante. Pourtant, elle reste à lui parler, bien qu’il ne sait pas si le simple fait qu’il parte maintenant serait une source de satisfaction pour elle, ou si au contraire, cela l’embêterais…Pas plus que ça, à son avis. Il n’osa pas lui demander ce qu’elle a bien pu voir dans sa tête. Déjà que lui a justement du mal à vivre avec ce qu’il peut y avoir dans sa tête, il ose pas imaginer l’expérience qu’à pu avoir Wilh.

« C'est sur que c'est moins classe que les éclairs. »

‘’ Que tu crois. Ces éclairs…Ne m’aident pas vraiment. Je sais pas si ton pouvoir à une contrepartie, mais moi… ‘’ Il regarda ses mains, qui, comme d’habitude, tremblaient légèrement. Si il avait utilisé son pouvoir de manière plus intensive, on aurait dit qu’il faisait de l'épilepsie. ‘’ …Ils vont avoir ma peau. ‘’

Il avait prononcé la dernière phrase pour lui-même, dans un murmure. Après tout, quand on voit dans quels états ça le met parfois, on peut se demander. Le pire fut sans doutes la cécité temporaire. Être aveugle pendant environ cinq heures…Il ne souhaite ça à personne. Il tourna de nouveau sa tête vers la fille. Il l’observa. Non, mais il l’observa bien. Il regarda ses jambes, son buste, sa taille…Non, il la matait pas, voyons –il serait plus discret que ça. Elle était juste trempée, toujours autant que tout à l’heure. Cependant, vu comme il regarde tout son corps sans s’en cacher, elle pourrait se sentir gênée –voir même violée. Non, pas dans ce sens la voyons. Pas qu’il s’inquiétait…Mais il trouvait juste ça bête. Aller, on essaye subtilement de dire qu’il vaudrait mieux bouger d’ici.

‘’ Bon, je sais pas toi, mais je vais pas rester ici éternellement. Ca te dirait pas de bouger ? ‘’

Ouais, bon, pas mal. Il aurait peut-être du s’épargner la honte de lui proposer de partir avec lui et de se prendre un vent magistral. Bah. Tant pis.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Ven 25 Nov - 6:05


    Wilhelmina aurait pu mettre de la puissance, aurait pu le faire hurler de douleur, le faire pleurer juste en insistant encore, le rendre totalement dépendant d'elle .. Oui, elle aurait pu. Elle en avait le pouvoir. Mais elle n'en avait pas très envie. De plus, celui aurait eu pour effet de la fatiguer encore plus qu'elle ne pouvait l'être déjà. Et elle ne prendrait pas le risque de se vider de son énergie dans un lieu comme ça. Encore, elle serait chez elle, dans son lit, pourquoi pas. Mais d'un autre côté, dans cette situation là, elle ne risquait pas vraiment de s'infiltrer dans la tête de Shawn. Ben oui, faudrait qu'il soit avec elle dans son appartement, et personne ne peut se vanter d'y avoir déjà mis les pieds sans se faire jeter la seconde d'après. Ses parents avaient payé cher pour qu'elle puisse vivre seule, alors elle n'allait pas inviter quelqu'un à piétiner dans son intimité. Non mais oh.

    Shawn parla de contrepartie du pouvoir, en regardant ses mains. La rouquine posa donc son regard dessus, et remarqua qu'elles tremblaient légèrement. Le murmure « Ils vont avoir ma peau » confirma l'hypothèse que la rouquine se faisait machinalement. Wilhelmina se commença à se demander quels genre d'effets pouvaient avoir ses petits éclairs. Oui, Shawn pouvait mourir. Mais il y avait bien une ou deux étapes entre le « J'ai la tremblotte » et « Je bouffe les pissenlits par la racine ». Enfin … C'était à espérer en soi. En tout cas, si Shawn voulait se tuer, il aurait l'obligation de le faire loin de Wilhelmina. La mort, les suicides, très peu pour elle. Elle en a une sa dose. Et, sincèrement, elle ne voulait vraiment pas en ravoir le goût amer dans la bouche. Brr, rien que d'y penser, elle avait froid dans le dos. Ou bien, elle avait froid tout court qui sait. Elle songea à partir rentrer chez elle.

    A cet instant même, comme si le jeune homme pouvait lire dans les pensées de la rouquine, il proposa de bouger. Bon, niveau subtilité et sous entendu, il ne semblait pas vraiment doué. Mais d'un autre côté, tourner autour du pot n'a jamais été une chose que Wilhelmina appréciait. Elle préférait le direct, le franc. Oui, c'est assez paradoxale quand on connait l'hypocrisie qui habite cette petite rousse. Mais bon, entre ce qu'elle pense et ce qu'elle dit, il y a un fossé tellement immense que la statue de la liberté pourrait s'y loger aisément. Et même inviter du monde qui sait ! Bref, nous nous éloignons. Wilhelmina se leva et s'étira, avant de tendre machinalement une main à Shawn pour « l'aider à se relever ».

    « Adjugé. »

    Dit-elle, comme si on se trouvait à une espèce de gala de vente aux enchères débiles ou les gens dépensent des sommes folles pour obtenir une vase de cinq millions d'années couvert de vase. Enfin bon, passons. La rouquine se pressa d'ajouter :

    « Je te suis. »

    Pour lui signifier qu'elle ne savait pas du tout où aller, et qu'elle le laissait les guider. Après tout, il l'avait déjà fait tomber à l'eau, il lui devait bien ça. Comment ça il n'y aucune logique ? Mais si voyons ! … Une logique à la Wilhelmina quoi.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Sam 26 Nov - 10:25


A vrai dire, il n’aurait pas pensé qu’elle accepterait. De toutes façons, elle semble plutôt solitaire. Après avoir proposé de partir, il réléchissait déjà aux endroit auxquels il pouvait se rendre. L’académie ? A cette heure la, c’est vraiment pas ce qu’il y a de mieux. De toutes façons, il faudra bien y retourner, ne serais-ce que pour dormir. Il allait quand même pas se retrouver à la rue quand même. Au final, ce serait sans doutes la meilleure des solutions à prendre, rentrer maintenant au bercail. Il se demandait si elle aussi dormait à l’académie ? Enfin, il a de grandes chances, plus de 9/10 des étudiants dormaient la bas. Seuls quelques préviligés vivaient dans des maisons ou des appartements, seuls dans le meilleur des cas. Il les enviaient presque…Lui, il avait presque une heure limite pour rentrer –c’est pas le cas même ?, sinon, c’était le pont. Triste, n’est ce pas ? Cela lui était encore, heureusement, jamais arrivé. Il n’a jamais essayé de rentrer bien tard non plus. Il sortit son portable de sa poche, histoire d’essayer de vois l’heure…Il marchait plus. Merci à sa chute dans l’eau. Il soupira et le rangea. A l’instant ou il s’y attendait le moins, la jeune fille se releva, s’étira –ça fait quand même pas mal de temps qu’ils sont assis la-, et se planta devant lui. Bon, c’était le moment des au revoir, ou plutôt des adieu, il ne sait même pas si il reverrait cette fille un jour. Sans doutes au détour d’un couloir un de ces quatres, mais ils ne se parleraient sans doutes pas. Il leva un peu le regard, elle lui tendait la main.

« Adjugé. »

Hum ? Qu’est ce qui lui prend de parler comme ça ? Elle aurait pu dire ‘’ Ok, on y va ‘’, voir un ‘’ Aller, on bouge ‘’, mais le ‘’ adjugé ‘’ faisait…Bizarre. M’enfin, elle avait déjà accepté de partir d’ici, tout en restant en sa compagnie. Disons que c’est une première victoire –ok, mais sur quoi, espéce de malade ? N’empêche, cette situation, une main présentée à une autre personne au sol, cela lui rappellait quelque chose qu’il s’était passé il y a quelques temps auparavant. De plus, elle ajouta qu’elle lui suivait. Il ne savait pas vraiment ou ils pouraient aller à cette heure. Beaucoup de boutiques et autres trucs comme ça sont fermés. Les bâtiments encore ouverts sont quelques boutiques peu intéréssantes, des restos, des hôtels, etc. Des parcs, aussi, mais ils vont pas quitter un lac pour aller dans un ‘’simple’’ parc…Bon, il devra sans doutes improviser. Il saisit la main de la jeune fille et se releva. Encore dans ses pensées, il lui tenait encore la main. Il mit une bonne minute à la lâcher –il aurait bien finit par s’apercevoir, il s’imagine pas se balader dehors en lui tenant la main non plus…Il commença à avancer.

‘’ Bon, allons y alors. ‘’

Il avanca un peu, tourna la tête et attendit qu’elle le rejoigne. Dès qu’elle le rattrapa, ils comencèrent à s’éloigner. A vrai dire, il ne savait toujours pas ou ils pourraient aller…Il verra bien de toutes façons.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}   Aujourd'hui à 1:59




Revenir en haut Aller en bas
 

Non mais t'as pas compris. Je suis censée être S-E-U-L-E. {Shawn}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit