www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 I'm ... A Dancer !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


Message Sujet: I'm ... A Dancer !   Ven 8 Juil - 14:28


I'm ... A Dancer
Trisha Cluvel & Matsuena Yoru

Music Please ...


On ne peut pas dire, qu’il n’y avait pas de soleil aujourd’hui … Il devait faire environ 30° et tous les élèves cherchaient désespérément un coin d’ombre. Je sortis du bâtiment des dortoirs, la sacoche de mon PC sur l’épaule et une bouteille d’eau à la main. Vous vous demandez certainement où je vais ? Je me dirigeais vers le gymnase … Pourquoi ? A voter avis, qu’est-ce qu’on fait dans un gymnase ? Du sport ! Oui, je sais il fait presque 30° degrés et je ne trouve rien d’autre à faire que du sport. Mais je ne vais pas pratiquer n’importe quel sport, je vais danser. Vous direz, qu’est-ce que ça change ? Et bien ça change, que la danse est ma plus grande passion et que ni le froid, ni la chaleur, ne pourra m’empêcher de danser. J’étais habillée, d’une jupe blanche, d’un tee-shirt marinière vert/blanc et à mes pieds, une paire de basket blanche.

J’ouvris la porte du gymnase. Par chance, il était vide et il y avait la climatisation. Génial ! Je posais tout mon bazar sur les gradins et allumais mon PC. Pourquoi j’ai besoin d’un PC ? Pour avoir de la musique … La qualité sonore de mon I-pod n’est pas des meilleur … Alors … Je lançais la musique et allais me mettre en place.

- Hanbeonman anajwo hanbeonman useojwo Hanbeonman neukkyeojwo hanbeonman useojwo Hanbeon hanbeon hanbeon hanbeon dan Hanbeonman anajwoyo hanbeonman anajwo …

Il n’était pas rare, que je chantonne la chanson en même temps de danser. Les pas s’enchainèrent … Puis je m’arrêtais brusquement … Ce fichu pas je n’arrive toujours à le faire … Pourtant ce n’est pas si compliqué que ça ! Je me dirigeais vers l’ordinateur, toujours posé sur les gradins. Je remis la musique en retour et c’est reparti … Aucun blocage, oui j’ai réussi. Cependant un bruit me dira de ma concentration, la porte du gymnase venait de s’ouvrir. Je m’arrêtais et me tournais vers la porte …


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Sam 9 Juil - 7:50


"Je dois contrôler mon pouvoir" Tel était le but que le jeune Matsuena s'était fixé en se réveillant ce matin. Bien sûr il savait que se serait compliqué, mais il devait y arriver. Mais il voulait aussi s'amuser un peu. Quel gamin de douze ans ne voulait pas s'amuser ? Cela faisait quelques jours qu'il était arrivé ici, et il n'avait toujours pas joué les explorateurs. Il commençait à manquer d'entraînement, et il avait entendu parlé d'un mur d'escalade au gymnase. Voilà une bonne occasion de reprendre un peu les bases, et pourquoi pas tester de nouvelles figures (Yoru étant toujours prêt à ressembler le plus possible à son héroïne de toujours, Lara Croft). Ce matin là, il faisait vraiment chaud, ainsi il enfila le T-shirt noir à l'effigie de la pilleuse, une veste sans manche kaki qui semblait assez costaud, un short-jean de même couleur, et pour finir ses chaussures de randonnée, très pratique et surtout confortable. Avant de quitter sa chambre, il attrapa ses gants d'escalade et jeta un coup d’œil à sa paire de lunette. Il réfléchit un moment. Dehors, il avait l'air de faire chaud sous ce soleil de plomb. Et puis, il ne pensait pas vraiment qu'on le remarquerait, il décida donc de les prendre, avec son baladeur MP3 contenant différentes musiques d'ambiance pour ses excursions et entraînement, et de la "Vrai musique" dit-il, pour les moments de détente. Il parti au pas de course rejoindre le gymnase, sous la chaleur écrasante.
Arrivé devant la porte, il s'arrêta pour reprendre son souffle. S'il avait su, il aurait prit de quoi boire. Enfin trop tard, il devait sûrement y avoir un distributeur à l'intérieur... Du moins il espérait. Il posa la main sur la poignée, et poussa. La porte bloqua étrangement. Il insista encore quelques coups. La porte lui résistait-elle ? "Ou alors, il faut tirer !" Songea-t-il en tentant cette seconde option qui, par un curieux miracle fonctionna. Une vague d'air frais vint lui caresser le visage, accompagné d'une mélodie rythmée. Il n'était pas seul, et cela le gênait un peu. Mais il ne voulait pas laisser tomber son projet, alors il s'avança. C'était une étudiante, qui visiblement, l'avait entendu entrer.

Hum... Salut ! Cria-t-il pour passer par dessus le son de la musique, Je suis Yoru.

Bon, un détail dont elle devait se ficher éperdument, mais il ne savait pas vraiment quoi dire, ne serait-ce que par politesse. Le jeune garçon avait une étrange impression de malaise. Peut-être était-ce faux, mais il préféra demander :

Euh... Je t'ai stoppé dans ton élan, peut-être ? Je cherche le mur d'escalade...

Ajouta-t-il timidement, tout en s'avançant. La jeune demoiselle était plus grande que lui, et d'au moins une bonne tête. Plus il avançait, plus il se sentait petit. Il s'arrêta tout de même à bonne distance, par sécurité. Sait-on jamais, selon le don qu'elle possédait, cela pouvait être assez dangereux... Il afficha un sourire mi-crispé, mi-timide, n'osant plus bouger.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Mer 27 Juil - 11:25




Un jeune homme franchit le palier du gymnase. Il était plus jeune que moi, sans aucun doute et aussi plus petit que moi. Cette pensée m’arracha un petit sourire. Nan ! Ne vous inquiéter pas je ne torture pas les plus jeunes ou plus petits que moi ! C’est juste, que moi-même on ne peut pas dire que je sois très grande. 1m62 … Ce n’est pas immense … Aussi, beaucoup de gens que je connais, son plus grand que moi et s’en donne à cœur joie à me taquiner là-dessus … Alors, Je me plais à rencontrer de temps en temps des gens plus petit que moi … Il se présenta, je lui souris et fis de même :

- Salut, moi c’est Trisha. Mais tu peux m’appeler Trish’ si tu veux …

Tout le monde usait de ce surnom, que je ne portais pas forcément dans mon cœur. Alors un de plus, un de moins, ça change quoi ? Oui, en effet il m’avait stoppé dans mon élan. Ce n’est pas dramatique prions juste, pour que ce pas que j’ai enfin réussi à faire correctement, ne redevienne pas un obstacle.

- Oui, mais ne t’en fais, c’est pas grave. Le mur d’escalade est juste là !

Dis-je, en accompagnant mes paroles, d’un geste évasif vers ma droite. Même sans mon aide, il l’aurait trouvé. Le mur est disons … Imposant. Comme le gymnase est grand et possède plusieurs salles, ce n’est pas gênant. Mais, maintenant que j’y pense … Il y a aussi un mur dehors. Un peu plus petit que celui-là par-contre, si je me souviens bien … Avant, il n’y en avait un seulement dehors, mais quand il pleuvait, ce n’était pas vraiment pratique.

- Ou, si tu préfère il y en a un autre dehors …

C’est comme il voulait je n’allais pas le forcer à aller ici ou là-bas. Je me trompais peut-être, mais Yoru avait l’air un peu tendu … Qu’est-ce qui me fait dire ça ? En fait c’est juste une supposition, son demi-sourire et son attitude, il ne bougeait pas d’un pouce. Sur le ton de la plaisanterie et pour détendre l’atmosphère, je lui demandais …

- Je fais si peur que ça ?

Mon ton et mon sourire, montrait parfaitement, que je ne parlais pas sérieusement. Du moins j’espère, qu’il ne prendrait pas ça au sérieux. Je ne veux pas passer pour ce que je ne suis pas, à savoir méchante. Certes parfois j’ai un humour un peu cassant et sarcastique, mais je ne suis pas méchante.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Mer 3 Aoû - 1:00


Yoru s'avança d'un pas nonchalant, et se présenta... Très brièvement. De ce qu'il entendit de la voix de Trisha (ainsi s'appelait-elle) il pouvait en conclure qu'elle aussi, était plus âgée que lui. Mais heureusement, elle n'avait pas l'air d'avoir beaucoup d'année en plus. Il n'empêchait que la solitude commençait à gagner le garçon, qui avait horreur d'être le cadet.

Enchanté, Trisha.

Il n'osait pas utiliser de surnom. D'une part, car il avait plus ou moins horreur de ça, et d'une autre, les surnoms étaient des moyens de montrer que l'on était proche de quelqu'un, et jusqu'à présent, on ne peut pas dire qu'il s'était lié d'amitié avec qui que se soit. Sentant un étrange malaise, sortant sûrement tout droit de son imagination, Yoru demanda s'il n'avait pas coupé l'élan de la jeune femme, avant de « s'excuser » en ajoutant qu'il cherchait le mur d'escalade. La réponse fut positive, ce qui gêna fortement le jeune garçon, malgré le fait que Trisha ne trouvait pas ça bien grave. Il ne savait plus trop où se mettre. Il avait horreur de déranger les gens. Pour lui, reprendre sa concentration était simple, grâce à son don, mais pour d'autres, c'était bien plus dur, peut-être que cette Trisha en faisait partie ? Elle lui désigna d'un large geste le mur d'escalade qu'effectivement, on ne pouvait manquer : il prenait tout un mur de l'immense salle. Yoru en avait rarement vu d'aussi grand, du moins, en intérieur. En général, ils se limitaient à quatre ou cinq mètres. Il se senti un peu bête de ne pas l'avoir remarqué de suite en entrant. Trisha ajouta qu'il y avait un autre mur à l'extérieur, mais la chaleur était trop écrasante, et Yoru ne se sentait pas de jouer aux aventuriers du Sahara.

Merci, c'est gentil, mais je crois que je vais rester au frais.

« Et tu veux te crois aussi fort que Lara ? Jamais tu n'ira en Égypte, mon pauvre. » songea-t-il. Mais après tout, il était jeune et pouvait très bien attendre avant d'affronter le soleil de plomb. Sentant la méfiance, mêlée à cet étrange sourire, la jeune femme demanda sur un air léger si Yoru était effrayé. Il réfléchit... Il ne savait pas réellement ce qui le faisait peur, mais ce n'était pas elle.

Non... en fait, mes parents me manquent. Et je ne me suis pas habitué à cet endroit et... Ses habitants. Désolé si je peux paraître impoli, mais c'est pas simple de passer de l'extraordinnaire à l'ordinnaire. Savoir que quelqu'un peut vous réduire en cendre est assez, intimidant.

Il savait pertinemment que Trisha ne lui voulait aucun mal, et qu'elle cherchait à détendre un peu l'atmosphère. Mais à son âge, on était rarement privé de ses parents pour un monde dont il ignorait tout. Les nuits entières qu'il passait à explorer sa ville natale étaient bien différentes : il savait qu'il retrouverait sa famille. Mais il se sentait bien seul, sans personne de son âge avec qui jouer, ou discuter. Il réprima des larmes et tenta de réprimer son regard nostalgique. Il finirait bien par s'y habituer, il ne lui fallait qu'un peu de temps.

Enfin merci quand même, c'est gentil. Tu n'as pas de conseil, toi ? Je veux dire à ton arrivée, comment tu as fait pour... T'intégrer et pas rester seule ?


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Sam 6 Aoû - 10:01




- Non … en fait mes parents me manquent.

Ces mots résonnaient encore dans ma tête, pour la simple et bonne raison, que les miens aussi me manquaient … Depuis maintenant 9 ans … Depuis mon arrivée ici, je n’avais alors que 6 ans. Depuis, je ne les ai jamais revu et je ne les révérais sûrement jamais avant ma majorité … Ils mettaient tellement d’effort pour qu’on ne puisse pas sortir d’ici … Mais une fois adulte, ils ne pourront pas nous retenir … Et même s’ils le font, je trouverais un moyen de m’enfuir. Je comprenais tout à fait, ce qu’il voulait dire, j’étais passé par-là moi aussi … Mais après ces neuf années j’ai eu le temps de m’y accoutumer. Savoir que je partageais ce sentiments avec Yoru, faisait que je le voyais différemment, je me sentais plus proche de lui, même si certes nous ne nous connaissions pas … Certes beaucoup ici, devait aussi avoir été séparés de leurs parents très tôt, mais je n’étais pas censé le savoir … J’imagine, qu’il devait ressentir un grand vide, par l’absence de ses parents et que je ne pourrais jamais comblé ce vide mais … J’essayerai de faire de mon mieux, s’il se sens mal. Suis-je en train de dire que je vais prendre Yoru sous mon aile ? Peut-être … S’il l’accepte …

- Les miens aussi me manquent …

Ses mots, s’étaient échappés, je n’avais pas voulus avouer cela, mais voilà maintenant c’était chose faites … Les yeux toujours dans le vide, un sourire triste se dessina sur mes lèvres et je secouais vivement ma tête pour chasser tous ces souvenirs.

Des conseils ? Moi ma solitude, c’est Maya, qui l’a comblé pendant longtemps … Mais je ne pouvais pas lui dire, que ma défunte sœur, était ma seule compagnie au départ …

- Des conseils …

Je n’ai pas vraiment l’habitude de donner des conseils, d’habitude ce sont les autres qui me donne des conseils, que la plus part du temps je n’écoute pas … Enfin bref …

- On ne peux pas dire, que je sois très douée comme conseillère, tu sais et … non plus pour me faire des amis.

J’avais presque chuchoté la fin de ma phrase. C’est vrai que je disais, qu’au début Maya était ma seule compagnie … Mais elle l’est encore maintenant. On ne peut pas dire que j’ai beaucoup d’amis … Je ne fais rien pour en avoir, Maya me le reproche sans cesse.

- Tu sais, si tu te sens seul ou que tu veux juste discuter de tout et de rien … Je suis là …

Encore des mots prononcés sans le vouloir … C’était mon intention première oui, de vouloir l’aider mais, je n’avais pas eu l’intention de lui dire … Et en plus, pourquoi voudrait-il se confier à moi, je suis une inconnue pour lui ... Tiens en parlant de Maya, elle vient juste d’apparaître aux côté s de Yoru. Elle le détailla des pieds à la tête et s’approcha de moi. Sans un mot, simple spectatrice de notre discutions. Elle m’adressa juste un sourire …




Dernière édition par Trisha Cluvel le Mar 9 Aoû - 1:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Dim 7 Aoû - 22:59


Yoru comprit rapidement qu'il était loin d'être le seul à qui les parents manquaient. C'était très certainement le cas pour la quasi totalité des êtres vivants dans cet endroit. Malgré les différences, ils étaient tous pareils : humains. Des humains simplement plus évolués. Ces différences, qui les excluaient du monde, était en fait le lien qui les unirait ici. C'était peut-être l'idée de la personne qui a fondé cet endroit, songea le garçon en regardant son vis-à-vis. Peur ou pas, il avait une sainte horreur de voir quelqu'un d'autre triste. Il ouvrit la bouche, pour essayer de réconforter Trisha, mais il ne trouva rien, et préféra se taire, plutôt que de risquer d'aggraver les choses. Yoru réalisa soudain quelque chose. Si Trisha était ici depuis au moins l'âge de Yoru, et que ses parents lui manquaient... Cela voulait-il dire qu'il ne pourrait jamais les revoir ? Non, il se refusait à penser telle chose. Ce serait trop cruel que de supprimer les liens qui unissent parents et enfants ! Que feraient-ils s'il étaient au courant qu'il resterait ici ? Peut-être le savaient-ils ? Des tas d'idées lui traversèrent l'esprit, allant de l'adoption d'un « Yoru deuxième du nom » jusqu'à la conception d'un autre enfant. Il ne voulait surtout pas qu'une telle chose arrive. Il trouva finalement quoi dire, des mots, inutiles, mais sincères :

Je suis désolé.


Trisha secoua la tête, ce qui eut le don d'étonner le jeune homme. Si les pensées de ses parents ne lui hantaient pas l'esprit, il en aurait même rit. Il demanda à son interlocutrice si elle avait des conseils pour s'intégrer ici, et rester un peu moins seul. Mais aparemment, Trisha Cluvel n'était pas douée dans ce domaine. Ce qui ne découragea pas pour autant Yoru qui répondit sur un énergique :

Eh ben on a qu'à être amis tous les deux !


Quelle réplique stupide ! Mais à cet âge, il est assez normal de « demander » à être ami avec quelqu'un. Sa première rencontre avec Kumi et Yoshiki avait été assez cocasse. C'était Kumi, qui lui avait demandé à être son ami. Il avait d'abord refusé, mais quand Yoshiki s'est mit à le poursuivre dans tout la cours pour le forcer à accepter, il ne put que changer d'avis. Les premiers temps, il se força, puis après quelques semaines, il s'entendit réellement bien avec ces deux là. Que de souvenirs ! Un air nostalgique s'installa sur le visage du garçon tandis que Trisha lui dit que s'il se sentait seul, s'il voulait discuter, il pouvait venir la voir. Yoru leva la tête, les yeux un peu humides, et répondit la voix tremblante :

C'est vrai ? C'est sympa, merci !

Cette fois, ce fut un large sourire qui apparut sur son visage. Puis le silence retomba. Il fallait briser la glace qui recommençait à s'installer, et pour cela rien de tel qu'un bon sujet de conversation. Il regarda rapidement autour de lui. Quitte à faire connaissance avec quelqu'un ici, à Nakunaru, autant connaître le don de celui ou celle à qui vous parlez !


Et c'est quoi ta spécialité ? Tu es une danseuse étoile née ?


Il demanda cela tout en mimant le métier de danseur étoile, tourbillonnant sur lui même. Lorsqu'il cessa de faire le pitre, cependant, la pièce continuait de tourner autours de lui. Il tenta d'avancer vers Trisha mais il s'emmêla les pieds et tomba, les fesse parterre. Il reprit ses esprit, un peu honteux de ce qui venait de se passer.


Je suis voué à tomber à chaque rencontre
, chuchota-t-il plus pour lui-même.

Il leva les yeux vers l'adolescente, affichant un sourire d'excuses, avant de se relever d'un bond. Il s'éclaircit la voix et dit :

Enfin, je voulais savoir ce qu'était ton pouvoir...


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Mar 9 Aoû - 2:28




« Je suis désolé » ces mot prononcé par Yoru, me firent sourire. Certes ce n’était que des mots … Mais, il essuyait au moins d’être compatissant et ces mots ne semblaient pas faux. Je veux dire, Yoru était sincère, du moins je l’espérais … Il n’avait pas l’air de ce genre de personne, qui disent ce genre de choses sans les penser. Du moins c’était mon impression.

Amis ? J’eu un rire léger, mais en rien moqueur. Sa question m’avait juste un peu … Amusé. Son ton énergique, montrait sa détermination à ne pas rester seul. Pourquoi aurais-je refusé sa proposition ? Il y’a à peine deux minutes, j’avais envie de le prendre sous mon ailes.

- C’est d’accords soyons amis !

J’entendis un rire. Mais il ne venait pas de Yoru. Maya ! Je l’avais presque oublié, elle est tellement discrète. Sur le ton de la plaisanterie elle me lança.

- C’est comme-ça que tu te fais des amis maintenant …

Voyant le regard noir, que je lui lançais, elle ajouta :

- Oh, ça va, je rigole. Toujours aussi irritable à ce que je vois …

Elle était avec moi, quasiment vingt-quatre sur vingt-quatre et elle fait ce genre de remarque maintenant … C’est vrai que d’habitude, je suis plus du genre solitaire. Je laisse les gens venir vers moi, en général, je dis bien en général, je ne vais pas vers eux. M’enfin bon, y’a des exceptions à tout, pas vrai ? D’autant plus, que la solitude, je déteste ça et elle ne correspond pas du tout à mon caractère. Peut-être que le fait que Maya, soit là, me laisse penser que je ne suis pas seule … Pourtant, même si c’est ma sœur, elle est morte et elle ne pourra jamais remplacer un vivant.

La réaction de Yoru, à ma précédant proposition. Me fis perdre ce regard noir, destiné à Maya et laissa place à un grand sourire. Il avait l’air heureux … Tant mieux. Je ne le connais pas vraiment, même pas du tout. Mais je suis déterminée ! Je ferais mon possible pour que sa vie au pensionnat puisse être heureuse. Comme une grande sœur veillant sur son petit frère. Je ne resterais pas collée à ses basket pour contrôler le moindre de ces faits et gestes, non ! Je dis juste, que s’il y’a un souci et qu’il requière mon aide, je serais là …
Je ris, quand Yoru se retrouva les quatre fers en l’air et Maya eu la même réaction que moi. Une danseuse étoile née ? Nan pas vraiment … Mais pourquoi pas ? Après tout j’étais toujours en train de danser …

- Tu ne t’ais pas fait mal au moins ?

Lui demandais-je. Il chuchota quelque chose que je ne pus entendre … Et non mon pouvoir n’est pas d’avoir une ouïe surdéveloppée …

- Mon pouvoir ? Et bien on je ne suis pas une danseuse étoile née … Mon pouvoir est plus complexe que cela …

Je m’arrêtai hésitante … Devais-je vraiment lui parler de mon pouvoir maintenant ? Je ne voulais pas l’effrayer … Je soupirais et lança un regard à Maya, un regard de détresse, mais elle ne pouvait pas m’aider … Qu’aurait-elle pus faire … Yoru ne peux ni la voir ni l'entendre ...

- Je … Je vois les morts … Et je peux aussi léviter ... Enfin voler, mais sans ailes.

Puis mon détendre l’atmosphère, je lui demandais sur un ton plus enjoué :

- Et toi ? Quel est ton pouvoir ?


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Ven 12 Aoû - 2:37


C'était la première rencontre véritable que Yoru avait fait jusqu'à présent... Certes, il y avait ce Haiko Mashiro, aux ailes d'ange. Mais il n'avait pas réellement eu de discutions avec un élève de l'académie depuis son arrivée. Et cette première rencontre lui avait déjà ouvert les yeux : il n'était pas le seul à pâtir de l'absence de sa famille, et il comprenait bien ce que ressentait Trisha, c'est pourquoi il exprima sa compassion.
Lorsque le garçon demanda si elle avait des conseils pour l'aider à s'intégrer, se faire des amis, Trisha lui répondit qu'elle n'était pas douée pour ce genre de conseil, encore moins pour se faire des amis. Alors dans un élan inexplicable, Yoru lui proposa d'être son amie, comme on proposerait un verre d'eau, ce qui sembla légèrement... surprendre peut-être son vis-à-vis, qui finalement accepta.

Genial ! Wouhou ! Hum.. Euh pardon.

Mais Yoru aperçu un étrange détail : Trisha venait de lancer un regard furieux contre quelqu'un... ou quelque chose. Il regarda autour de lui, cherchant à qui ce regard était destiné mais il n'y avait personne. Il préféra ne rien dire. Et il fit bien, le regard de sa nouvelle amie changea, et elle lui dit que s'il se sentait seul, il pouvait toujours venir discuter avec elle, ce qui lui fit vraiment plaisir, premier contact, première amie et premier soutien !

Oh, et... Si jamais tu as besoin d'une oreille... Je suis là aussi.

Yoru se laissait souvent emporter par ses émotions, mais il n'était pas égoïste, sans aller jusqu'à l'altruisme, il aimait aider les autres... Enfin lorsque ceux-ci ne risquaient pas de le transformer en crapaud ! Cette réflexion lui fit venir une nouvelle question, et demanda donc quel pouvoir Trisha pouvait-elle avoir. Celui de danser ? Il mima une danseuse faisant la toupie, et se retrouva... A terre, sous les rires de son amie. Un bon point, sa réplique ne l'avait pas vexée, mais bien au contraire. Elle fini par s'enquérir de l'état du garçon :

Non, je vais bien. Je suis solide, tu sais.

Toutes ses... excursions nocturnes l'avaient bien aidé à se construire un physique. Bon, il n'était pas musclé, mais il était étonnamment endurant et leste. Sa maladresse habituelle disparaissait à chaque fois qu'il devenait un explorateur. Qui a dit que les jeux vidéos n'apportaient que du malheur ? Lui en tous cas, ça lui avait permit de développer une passion. Après qu'il se soit relevé, se disant qu'il était voué à tomber sans arrêt lors de ses rencontres, Trisha commença à lui répondre, mais marqua un temps avant de continuer. Visiblement, elle hésitait à dévoiler son talent secret. Était-il si complexe que cela ? Lorsqu'il eut enfin la réponse, le jeune homme se dit qu'elle n'avait pas tout à fait tort. Pouvoir communiquer avec les morts, quel pouvoir ! Il regarda autour de lui, se demandant si elle pouvait voir Mickey, son petit poisson rouge. Quant à la lévitation, c'était un pouvoir dont beaucoup de gens rêvaient secrètement.

Cool... d'une certaine manière, laissa-t-il échapper dans un regard vague.

Puis, ce fut à son tour de répondre. Si le pouvoir de Trisha était compliqué, alors que serait le sien ? Comment expliquer à quelqu'un qu'il est une sorte de génie qui manipule les quatre dimensions (la quatrième étant le Temps et non les aliens), les calculs complexes et d'autres choses de ce genre.

Eh bien euh... C'est... De la compréhension intuitive. Je peux résoudre de gros problèmes de calculs, des puzzles, je peux visualiser un objet et toutes les façons de s'en servir, en déduire son fonctionnement. Je maîtrise la géométrie à quatre dimensions. C'est assez bizarre un peu comme un supercalculateur qui analyse tout ce qui l'entoure. Mais à chaque fois que je m'en sert, j'ai des maux de têtes, et il m'est arrivé de saigner du nez. En plus... Je le maîtrise pas vraiment, il se déclenche parfois sans que je ne le veuille.

Quelle explication ! Il n'avait jamais fait de phrases aussi longues de sa vie. Enfin sauf lorsqu'il s'agissait de convaincre ses parents de le laisser sortir. Il voulait éviter de trop parler, et puis les pouvoirs de son amie étaient assez intéressants.

Et... C'est pas perturbant de voir les morts ? Même si le plaisir de voler compense un peu ce désagrément. Parfois ça doit être dur, surtout si c'est quelqu'un que tu connais, non ?




Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Sam 13 Aoû - 2:03





Il semblait … Heureux, que j’accepte d’être son amie. Ses cris de joie me firent rire et je remarquais que Maya, aussi venait de rire. Même morte, elle trouve le moyen de s’amuser comme une folle, comme si elle vivait encore. Moi à sa place, je déprimerais comme pas possible … J’arrêtais de rire, mais un grand sourire était encore collé à mes lèvres. Yoru ajouta, que si j’avais besoin d’une oreille attentive moi aussi, il était là. Je doute, que quelqu’un de son âge, veuille vraiment s’embêter avec les soucis des plus grands … Je réfléchirais à ce qu’il venait de dire plus et me contentais pour le moment d’articuler :

- Merci.

Toujours en souriant. Au moins, si un jour je ne suis pas au meilleur de ma forme, il saurait me redonner le sourire, j’en suis intimement convaincu et c’est déjà un très bon point. Il ne s’était pas fait mal en tombant. Tant mieux. Il ajouta même, qu’il était solide, sa réplique me fit de nouveau sourire.

Il ne sembla pas effrayé ou choqué de mon pouvoir. Ce qui m'enleva un poids des épaules. C'était même cool d'après lui. Oui, cool ça l'était. Enfin par moment ... Comme pour tout il y a des bons et des mauvais côtés. Lui possédait une sorte d'intelligence surdéveloppée. Ce pourvoir aurait pus m'être utile si je l'avais eu ... Je serais moins nulle en maths ... Après son petit discours, sur son pouvoir il réorienta la discussion sur mon pouvoir. Maya me lança un regard interrogateur ... Elle savait que je n'aimais pas spécialement parler de ça.

- Perturbant ... On va dire qu'avec le temps, je me suis habituée ... Et quand c'est quelqu'un que je connais et bien ...

Je regardais discrètement Maya et reposa mon regard sur le sol.

- Je fais avec, je n'ai pas le choix. J'ai eu le temps de m'habituer à cette situation aussi.

Maya eu un petit rire, qui voulait dire « Tu rigoles ma vielle, tu t'es jamais habituée à me voir, alors que je suis morte ». C'était vrai. Je dis toujours « J'ai l'habitude », mais cette habitude, je l'attends toujours ... Même si voir les morts, pour moi n'est plus un réel problème, ça j'ai pu m'y habituer avec le temps et c'est devenu le quotidien pour moi. Mais Maya ... Parfois tout va bien, je rigole et parle avec elle, comme-ci elle était encore de ce monde. Mais parfois, je ne cesse de penser au fait qu'elle soit morte, qu'elle ne sera plus jamais vraiment-là. Dans ces moments je pense aussi au soir de sa mort ... Un bête accident. Je sentis les larmes, me monter aux yeux. Je respirais profondément, pour passer cette envie de pleurer. Et tentais de sourire, mais ce sourire était faux, je n'arrivais même pas à sourire. Je baissais la tête pour cacher mes yeux, derrière mes cheveux. Maya s'approcha de moi tout en prenant bien soin de ne pas me toucher. S'il le faisait, je serais prise de grand frisson, comme à chaque fois qu'un mort entre en contact physique avec un vivant et ce n'est pas du tout agréable.

- Ça va ?


Me demanda-t-elle, elle savait que non … Maya soupira. J’essuyais mes yeux avec ma mains et relevais la tête, mon sourire était revenu. Et min envi de pleurer, commençait à partir.

- Dis, si tu me montrais tes exploits sur le mur d’escalade ?

Dis-je sur un ton taquin. Je souriais. Je voulais détendre l’atmosphère et surtout penser à autre chose …


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Mer 17 Aoû - 7:22


Sa première amie depuis son arrivée... Trisha avait accepté d'être son amie. Jamais il n'avait pensé pouvoir réellement parler et devenir ami avec quelqu'un en moins d'une semaine. Sa méfiance, et sa peur naturelle avaient toutes deux disparu en quelques secondes. Il se sentait déjà moins seul, et il voulait que ce soit aussi le cas de sa nouvelle amie. Ils se promirent donc d'être là l'un pour l'autre, si jamais l'un d'eux se sentait seul, sans savoir vers qui se tourner.
Pour tenter de connaître le pouvoir de l'adolescente, Yoru n'avait rien trouvé de mieux que de faire le pitre, trouvant par la même occasion le moyen de tomber. Heureusement, plus de peur que de mal, et les picotements qui infectaient son derrière disparurent en un clin d’œil. Trisha s'était visiblement inquiétée pour lui, mais il était solide, et une chute ne risquait pas de le faire mal. Ce qui sembla l'amuser. Finalement il connu les pouvoirs de Trisha. Elle pouvait communiquer avec les morts, et léviter. Un pouvoir assez fascinant bien que parfois effrayant. Mais Yoru n'en avait pas peur. A la fête foraine, il avait rencontré une voyante qui disait communiquer avec l'au-delà. Sa voix mystique, elle était effrayante. Ca devait être un poids considérable de pouvoir parler avec ceux qui ne sont plus, alors que notre existence ne fait que débuter pleinement. Yoru se demandait comment lui aurait réagit. Peut-être serait-il devenu fou ? A la demande de son amie, il tenta d'expliquer en quoi consistait son don. Utile certes, mais assez douloureux. Il s'enquit ensuite des impression de Trisha sur son propre pouvoir. Visiblement, son pouvoir ne la perturbait plus depuis longtemps. Mais elle avait l'air de ressentir une gêne lorsqu'elle voyait une connaissance. Son regard se posa sur le lino aux traits multicolores, traçants différents types de terrains. On aurait dit qu'elle voulait éviter de regarder quelque chose... Ne voulant pas trop enfoncer le couteau dans une plaie sûrement à peine cicatrisée, Yoru ajouta juste :

Je suis là, si jamais tu as besoin de te défouler. D'une certaine manière, je sais ce que c'est que se sentir coupable.

Oui, l'air qu'affichait Trisha était un air ressemblant à la culpabilité. Yoru se trompait peut-être. Mais le soir de l'accident qui avait failli coûter sa vie et celle de ces amis, il avait affiché une mine similaire. Après un long moment, Trisha releva la tête, souriant, les yeux légèrements gonflés : elle avait pleuré. Yoru n'eut pas le temps de lui demander si elle allait bien, qu'elle lui proposa de lui montrer ses performances d'escalade. Il réfléchit rapidement, et répondit avec un sourire narquois :

D'accord. Mais après, je veux voir tes talents de « danseuse étoile née » , marché conclut ?

Les compromis. Voilà ce que Yoru adorait par dessus tout. Lui qui était un curieux de nature, bien que la danse ne fut pas sa passion, il aimait apprendre des autres. Se vanter de son agilité n'était pas dans sa nature, mais pour une fois qu'on lui demandait. Il gonfla la poitrine, et se dirigea d'un pas impérial jusqu'au mur. Effectivement, c'est au pied du mur, qu'on voit le mieux ce mur. Il était assez grand (peut-être dix à douze mètres), et Yoru se refusait à toute sécurité. Mais il y arriverait. Peut-être pouvait-il tenter d'utiliser son pouvoir ?
Il se concentra « le chemin le plus rapide » se répétait-il. Enfin, le temps s'arrêta. Une à une, il vit les pierres s'illuminer, et à chaque éclat, une impression d'avoir son crâne transpercé se fit sentir. Il fit tout pour ne pas hurler, mais il tomba à genoux. Puis, tout cessa. Son mal disparu et il retrouva ses esprits. La scène n'avait duré qu'une fraction de secondes, mais les pierres continuaient à émaner un aura que lui seul pouvait voir. Il prit un inspiration, se leva et commença à grimper. A mis parcours, ses muscles commençaient à se raidir, il devait continuait, sinon il ne pourrait redescendre. Il jeta un coup d’œil en bas, où Trisha était resté. Il vit ensuite l'étage où se trouvaient d'autres gradins. S'il grimpait à ce niveau, il ne serait qu'à deux mètres de celui-ci, et pourrait tenter de sauter la barrière. Quitte à s'amuser, autant tenter d’impressionner la galerie. Il grimpa encore un mètre, et sauta en direction de la barrière. C'était trop court, beaucoup trop. Il réussit à attraper la barrière d'une main, et se hissa avec difficultés. Haletant il lança à son amie :

Une vraie ballade de santé !

Il ne put réprimer un fou rire, qui l'acheva. Il lui restait à descendre. Après un petit moment de repos, il se décida à enjamber la barrière et attraper la prise la plus proche, descendant à une vitesse assez impression ante. Il sauta du mur à une altitude qu'il jugea raisonnable.

A toi, maintenant.

Il s'assit à même le sol, totalement vidé de ses forces, les bras et les jambes endoloris. Mais il ne le montrait pas, il avait l'habitude de ce genre de chose, et cela l'avait toujours amusé. Il avait toujours voulu tenter le saut latéral de son héroïne. Maintenant, il savait qu'il avait encore du chemin avant de rivaliser avec celle-ci. Il souriait, bêtement, comme une enfant fier de sa sottise.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Sam 20 Aoû - 15:20



H-Rp : C'est la vidéo de la chorée que dance Trisha dans le Rp ;D.


Coupable … Ce mot résonnais dans mon esprit … Je me suis toujours sentis coupable de la mort de Maya. Je me suis souvent dis : « Si j’étais allé avec elle j’aurais pus empêcher ça ! ». Maya, elle ne cessait de me répéter que non, de toute façon que je l’aurais suivis ou non, elle aurait glissé, serait tombé et … Elle avait raison, je le savais. Mais cette sensation d’être responsable … Je … Je n’arrive pas à m’en défaire. Pourquoi lui se sentait-il coupable ? Comment un si jeune garçon pouvait être ou se sentir coupable … Enfin, je dis ça mais à son âge, l’idée d’être « responsable » de la chute de Maya trottait déjà dans mon esprit. Ma curiosité aurait bien aimé se satisfaire de savoir pourquoi Yoru, se sentait coupable … Mais je n’allais pas lui demander ce genre de choses … Certes nous sommes amis mais, justement en tant qu’ami je me dois de lui faire oublier les mauvais souvenirs plutôt que de les raviver. Il m’en parlerait uniquement si l’envi lui en prenait. Je lui souris.
Yoru accepta de me montrer ses talents d’escaladeur à condition que je lui montre mes talents de danseuse ensuite. Aucuns soucis ! Je suis à l’aise devant les autres … Ne prenez pas ça pour de la prétention non … Disons que je fais de la danse et du chant depuis mon plus jeune âge, alors les galas, les spectacles, les concours … Je connais par cœur. Et ça ne me fais plus peur de danser en public.

- Marché conclu !

Yoru s’approcha du mur. Je le regardais évoluer sur le mur. Il était agile et souple. Je ne le quittais pas des yeux … Une idée me traversa l’esprit et s’il tombait ? Il n’avait aucune sécurité … Serte le sol était jonché de matelas de gym. Mais s’il chutait, ça ne suffirais pas à éviter tout danger … Il évoluait sur le mur, aisément … Lui n’avait pas l’air de s’inquiéter. Il failli tomber, j’eu un sursaut. Je me mordis la lèvre inférieure.

- Tu t’inquiète pour lui comme-ci tu tenais à lui … Comme un peu frère par exemple …

Je ne répondis rien, toujours les yeux rivés sur Yoru. Ce ne fut qu’au moment où il descendit, que je pus reprendre mon calme. Il s’assit à même le sol.

- Ok !

Je me dirigeais ver mon PC, toujours allumé sur l’estrade. Je m’accroupis devant et chercha sur qu’elle musique danser … Je connaissais pas mal de chorégraphie, inventée ou apprise … J’aurais très bien pus danser la chorée que je travaillais avant que Yoru n’arrive, mais je la trouvais trop simpliste. Ouais c’est pour ça que je bloquais sur un pas, pensais-je avec ironie. Je voulais une chorée un peu plus compliqué comme-ci … Comme-ci je voulais vraiment lui montrer que je savais danser. De toute façon c’étais tout moi … Quand je dansais il fallait que tout soit parfais sinon tout va mal. Je ne suis JAMAIS perfectionniste … Sauf en chant et en danse. J’aimais prouver au autre mon niveau en danse, relativement haut sans pour autant dire pro, non je suis encore loin, très loin de ça mais, je me débrouille bien. De toute façon presque toutes les personnes qui me voient le disent, alors pourquoi dire « Oh, mais nan je ne me débrouille pas si bien que ça … ». Si Maya aurait lus dans mes pensées – elle ne peut pas mais j’ai dis SI – elle m’aurait lancé « On appelle ça la modestie andouille ». Et alors je m’en fiche ! Je ne suis pas vantarde, j’aime juste prouver que dans se domaine, je me débrouille bien, c’est mal ? Ce n’est pas comme-ci je dansais devant les autre, pour le plaisir qu’on me remarque. Non ! En général je préfère danser seule. Quand je n’ai pas le choix, style spectacles, concours … Ou qu’on me le demande, je ne fais qu’accepter.

J’optais finalement pour Hoot, des SNSD un groupe coréen. Je lançais la musique et courus au milieu de la salle, pour me mettre en place. Au final, quelques erreurs s’étaient glissées par-ci par-là, mais dans l’ensemble j’étais plutôt contente de moi. Je me souviens, comment j’ai galérer à l’apprendre celle-là … Comme à mon habitude en même temps de danser, je chantais, bon c'est pas comme-ci on m'entendais beaucoup car le bruit de la chanson et des voix des chanteuses d’origines étaient beaucoup plus audible.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: I'm ... A Dancer !   Aujourd'hui à 13:52




Revenir en haut Aller en bas
 

I'm ... A Dancer !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit