www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 &.Shin Ogawa;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 617
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: &.Shin Ogawa;   Sam 16 Avr - 9:41


DOSSIER DE Shin O G A W A




Feat;IZAYA ORIHARA; DURARARA!!
« Surnom(s) : A u c u n. Il n'aime pas les surnoms.
« Age : 16 petites années.
« Métier : E t u d i a n t à l'Académie;
« Type : ♠ P i q u e s;
« Pouvoir{s} : A n n u l a t i o n;
Il peut annuler les pouvoirs des gens. Etant donné qu'il n'a pas un contrôle parfait de son pouvoir, il le garde " activé " en permanence lorsqu'il sort.
« Adjectifs : Shin est B a v a r d , D r ô l e , P o s s e s s i f &
« Secret:
Spoiler:
 






&.Caractère

I'm just purfect;

    Shin, c’est le centre du monde. Il se croit parfait, il s’aime et pense qu’il n’y a pas plus beau, et plus parfait que lui. Et si quelqu’un ose dire le contraire, il fait tout pour faire admettre à cette personne qu’elle a tort, enfin, ça dépend des cas, de son humeur aussi. D’ailleurs, le jeune Ogawa a horreur qu’on le contredise. Il ne peut tout simplement pas avoir tort, vu que « il est parfait, il ne peut avoir que raison ». C’est une phrase qu’il dit souvent, enfin il y pense plus qu’il ne la dit.
    Shin n’aime pas qu’on le critique, - enfin, qui aime ça ? -, mais il préfère que lorsque quelqu’un a des choses à lui dire, qu’il les lui dise en face, et non dans son dos. Certes, si on le lui dit en face, soit il fera une petite scène où il rappellera qu’il ne peut pas avoir de défauts étant parfait, soit il s’énervera, mais gentiment. Au fond, ce qu’il dira à ce moment-là, il ne le pensera pas vraiment, il sait très bien que même lui peut avoir des défauts, mais il ne veut juste pas l’admettre. Par contre, s’il apprend par pur hasard qu’on a dit des choses derrière son dos, il s’énerve vraiment. Les hypocrites, il n’aime pas ça, si quelqu’un a quelque chose à lui dire, autant qu’il crache le morceau tout de suite au lieu de tourner autour du pot.



I’m a big liar, and so?

    Shin est un menteur, et il le vit bien. Enfin, ce n’est pas un menteur dans le genre hypocrite qui n’ose pas dire ce qu’il pense réellement, loin de là. S’il s’agit de dire à quelqu’un qu’il est moche, chiant, nul, saoulant, qu’il n’aime pas son dessin, tableau, gâteau et plein de choses du genre, il les dira sans aucun soucis. Lorsqu’il s’agit de critique, blessante ou non, il ne se prive pas de dire ce qu’il a sur le cœur. Lorsqu’on parle de mensonges, c’est plutôt les rumeurs qu’il invente, ou encore ce qu’il faisait le soir d’avant. C’est aussi les excuses bidon qu’il inventera pour ne pas aller chez quelqu’un ou à une soirée, ou encore pour éviter des sorties dont il n’a même pas envie de parler. Il lui arrive aussi de mentir sur son âge, son passé, et même son pouvoir. En gros, il ment sur tout et rien, il invente toutes sortes de choses, souvent c’est pour s’amuser, ou échapper à des trucs.
    C’est aussi un grand manipulateur, et il utilise souvent le mensonge pour arriver à ses fins. Au fond, qui ne l’a pas déjà fait au moins une fois ? Malgré ses yeux trop émotifs, le jeune Ogawa sait parfaitement jouer la comédie, et il a toujours tout ce qu’il veut.


« You’re so talkative ! »

    Le jeune Ogawa peut parfois être bavard, horriblement bavard. Il y a des moments où il lui arrive de dire tout ce qui lui passe par la tête, sans même réfléchir à ce qu’il dit. Et il regrette rarement de dire des conneries, même s’il n’aurait pas voulu les dire. « Ce qui est dit, est dit, voilà. » C’est d’ailleurs pour ça qu’il est souvent seul en cours, parce que dès qu’il est à côté d’une personne, il fait connaissance, il l’empêche de travailler. Enfin, c’est souvent le contraire, et l’autre fait le premier pas mais bon. Faire connaissance, il aime ça. Plus qu’il connaitra de gens, plus qu’il pourra connaître de secrets, rumeurs, et tout ce qui va avec. Shin aime bien être au courant de ce qui se passe. D’ailleurs, il peut facilement faire connaissance avec n’importe qui, n’importe quoi, n’importe où, il lui suffit juste d’être d’humeur pour. Mais faire connaissance avec quelqu’un ne signifie pas forcément qu’il va se souvenir de cette personne, ou de son nom. Il fait déjà l’effort de connaître ceux des filles de sa classe, et de certains garçons, c’est bon, c’est déjà assez. Mais c’est tout de même rare pour le jeune homme d’oublier le visage de quelqu’un, il a une bonne mémoire, et s’il veut se souvenir de cette personne, il s’en souviendra.


At school;

    Shin n’aime pas l’école. Les cours c’est trop ennuyant, surtout qu’il est souvent assis seul, soit pour trop de bavardages, soit il embête trop son voisin, il parait. Il arrive souvent en retard, il lui arrive même de dormir en cours. Il est souvent collé, mais ça ne change pas grand-chose à son attitude, vue que des heures de colles, il n’en a absolument rien à faire. Qu’il passe une heure sur une chaise qui fait mal aux fesses, ou une heure à chercher un truc à faire, ça ne changera pas vraiment sa vie. Et puis en plus, en heure de colle il y a toujours quelqu’un à embêter, ou du moins avec qui tailler une bavette : soit il y a des collés, - et même si on n’a pas le droit de parler en heure de colle, il s’en fou -, soit la personne qui surveille les collés.
    D’ailleurs, Shin ne connaît pas tous les noms des personnes de sa classe, au fond, des gens qui ne viennent pas lui parler, et qui ne suscite pas son intérêt, il s’en lave les mains. Donc, connaître leur prénoms ne lui servirait ABSOLUMENT à rien.
    Par contre, malgré le fait que Shin ne porte pas grand intérêt à l’école, il fait tout de même ses devoirs, le seul moment où il travaille. En cours, il ne note pas grand-chose, le strict minimum, et il révise rarement, voir jamais, et pourtant, il arrive toujours parmi les premiers lorsqu’il s’agit de notes.


« You’re so annoying !»

    Shin est une personne qui aime beaucoup faire chier le monde, c’est l’un de ses passe-temps favoris. Surtout les petits gamins, parce qu’il n’aime pas ça. Ah, envoyer le ballon d’un gosse dans les orties en plein été, alors que le pauvre porte un short, ça lui vend du rêve. Pourtant, ce n’est pas un traumatisme de jeunesse, loin de là, il parait qu’il tiendrait ça de son père… Il aime bien faire toutes sortes de bêtises d’enfant rien que voir une ou deux personnes crier. Pourtant, il n’aimerait pas qu’on lui fasse ce que lui il fait. On a essayé déjà des milliers et des milliers de fois de lui expliquer que si il n’aimerait pas qu’on lui fasse certaines choses, qu’il ne les fasse pas aux autres. Mais le jeune homme a toujours eu cette mauvaise habitude de répondre par la fameuse expression « faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais ». C’est comme cela qu’il marche.
    S’il aime faire chier le monde, c’est qu’il a une raison pour ça. Ca doit être pour lui l’une des choses les plus divertissantes sur terre, de faire chier le monde, de pouvoir faire des conneries de gamins. Il y a des moments où il n’a pas envie de grandir, où il a encore envie de se sentir jeune et con, et c’est bien lorsqu’il emmerde quelqu’un qu’il le ressent le plus, du moins, tout dépend de comment il embête cette pauvre personne. Shin aime rire, et c’est toujours dans ces moments-là qu’il rit le plus. Enfin, presque.


Qui aime bien, charrie bien;

    Shin adore taquiner son entourage, surtout les personnes qu’il aime bien. Il passe sa vie à faire ça, à leur sortir des vacheries, sans arrêt. Certaines personnes auront beau lui dire qu’elles en ont marre qu’il se moque d’eux tout le temps, il leur répondra que c’est par amour, et qu’il faut avoir un minimum d’humour pour comprendre. « Think positive, stupid girl. » Le jeune homme adore trouver des surnoms aussi stupides les uns que les autres aux gens, dès qu'il croise quelqu'un, il faut qu'il lui trouve un surnom. C'est plus fort que lui. Et lorsqu'il trouve un surnom, c'est dur de s'en débarrasser, très dur. Par contre, de son côté il déteste les surnoms, surtout qu'il trouve que la plus part des surnoms que les gens lui trouvent sont trop féminins et pas assez parfaits pour lui.
    D’ailleurs, Shin a beau être quelqu’un de plutôt populaire, d’assez drôle même, on pourrait croire qu’il a des amis un peu partout, chose sur laquelle beaucoup se trompent. Il a beau avoir un grand entourage, il ne considère la plupart que comme de simples connaissances, des personnes qu’il considère comme de vrais amis, il en a très peu.



I love collections;

    Shin adore les collections, dès qu’il en démarre une, il ne peut pas l’arrêter en route, c’est tout simplement impossible et inimaginable pour lui. Il a, depuis tout petit, déjà essayé toutes sortes de collections idiotes de petites choses comme les coquillages, les timbres… D’ailleurs, lorsqu’il achète un journal, ou un livre qui comporte plusieurs tomes, il se sent obligé de tous les avoir, il se sent mal dès qu'il en a raté un. C’est avec beaucoup de mal qu’il s’arrête d’acheter certains journaux, et qu’il se sépare de certaines de ses collections ; par exemple, lorsqu’il était tout petit, il collectionnait les bouchons des bouteilles de vin et de champagne, et un jour, son père a tout jeté. Le pauvre gamin n’a pas adressé la parole à son père pendant une semaine entière, n’arrivant pas à croire qu’il ait osé de jeter sa belle collection.


Mots. Words. слова. Kotoba;

    Shin et certains mots font deux. Alors qu’un « pardon », « j’ai eu tort » ou encore « j’en ai honte » n’ont encore tué personne, il faut croire qu’ils sont à deux doigts de tuer Shin à chaque fois qu’il les prononce. C’est rare qu’il s’excuse ; s’il bouscule quelqu’un dans la rue, il ne s’excusera jamais. Soit il continuera sa route sans rien dire, soit, il demandera des excuses. Il n’acceptera jamais, ou presque, de dire qu’il a tort, il est trop parfait pour ça, de même pour avoir honte d’un de ses actes. Des actes fait par une personne aussi parfaite comme lui, même les plus idiots, qui pourrait être déçu de les avoir accomplis ?
    Mais ce ne sont pas les seuls mots que Shin a du mal à dire. Il y a aussi les mots affectifs, lorsqu’il est en couple, c’est rare qu’il dise des « je t’aime », « chérie », « mon lapin en sucre d’orge », ou autre. C’est trop dur pour lui, trop gênant. C'est quelqu'un qui exprime peu ses sentiments, pour lui, les sentiments c'est évident, pas besoin de les dire pour les comprendre. Enfin, il aura beau dire ça, de son côté il a besoin qu'on lui rappelle constamment qu'on l'aime. Puis, les « chéri( e ) » il ne les utilise certes pas pour ses compagnes, mais par contre, lorsqu’il s’agit d’emmerder quelqu’un en l’appelant comme cela, il ne s'en prive pas.


Self or love;

    Il faut avouer que Shin a beaucoup d’amour propre. Il s’aime, et n’a pas honte de le crier sur tous les toits au monde entier. Mais s’aimer ne l’empêche pas de se trouver une petite amie. Sa popularité l’aide beaucoup, et il n’a pas souvent à faire grand-chose pour se trouver s'en trouver une. Il sait que certaines filles le traitent de salop dans son dos dès qu’il plaque l’une de leurs amies, mais il sait aussi que l’une d’elles viendra le voir ensuite pour tenter sa chance. Peut-être qu'il est trop confiant? Il est vrai que les aventures de Shin ne durent pas très longtemps, il se lasse vite de ses compagnes. La plus longue a du durer 3 mois, peut-être plus, mais au moins, il reste fidèle tout le temps. D’ailleurs, il a horreur des personnes infidèles, la seule chose qu’il a envie de faire lorsqu’il en voit, c’est de les tabasser.
    Il est aussi vrai que Shin sort souvent avec des personnes, peu importe leur sexe, sans absolument aucun sentiment, juste parce qu’il est célibataire et qu’il veut tenter l’expérience. Il se dit souvent qu’il rencontrerait peut-être un jour une personne intéressante dont il ne se lassera pas dès la première semaine.


The lassitude and you;

    Le jeune Ogawa est une personne qui se lasse rapidement des choses, enfin, cela dépend desquelles bien sûr. Il se lasse de certains de ses amis, de ses compagnons, il se lasse aussi de certaines séries, et même de certaines de ses compagnes. Il les aime bien, jusqu’au moment où il trouve que leur humour, ou leur manière d’être est trop répétitive, et qu’il commence à parfois réussir à pouvoir deviner certaines de leurs actions. Il peut alors plus supporter ces personnes, et s’il n’arrête pas de leur parler ou de les voir pendant un certain temps, il finit par couper tout contact avec elles. Mais il y a par contre certaines choses ou personnes dont il ne se lasse jamais. Il les adore, et ne peut tout simplement pas vivre sans elles.


Music and you ;

    Shin adore la musique, il ne pas rester une seule journée sans en écouter. Il porte toujours son casque, son meilleur ami. Ses écouteurs ou son casque – tout dépend du jour – lui permettent d’échapper aux longs discours des personnes dont il n’en a rien à faire. Il suffit juste de faire semblant d’écouter la personne en face, hocher la tête deux ou trois fois, le tout en écoutant sa chanson favorite, sans entendre ne serait-ce qu’un mot prononcé par la personne qui parle dans le vide. Certes après il lui arrive pas mal de soucis lorsque cette personne se doute qu'il ne l'a pas écoutée, mais ça ne l'empêche pas de continuer de le faire.
    Shin sait jouer du piano, il adore en jouer d’ailleurs. Il en joue depuis tout petit, et ce n’est pas aujourd’hui qu’il s’arrêtera. C'est la seule chose qu'il tient de sa mère, c'est elle qui le lui avait appris, donc il y tient beaucoup, mais ne le dira à personne. Le piano fait d'ailleurs partie des choses dont il ne se lasse jamais de faire.


Fear; Peur; Cтрах;

    Le jeune homme n'est pas quelqu'un de peureux, loin de là, mais il y a tout de même une chose qui l'effraie horriblement: rouler en voiture. Il ne le montrera pas, mais rouler un voiture le stresse, il se souvient sans cesse l'accident qu'il a eu plus jeune. Mais il y a aussi deux autres choses qui lui font plus ou moins peur : les clowns et les poupées. Contrairement aux gens qui les voient comme des trucs mignons, sympas, gentils, lui ne les voit pas du tout de la même manière. Il a surement du regarder trop de films d'horreurs où les dites choses apparaissent, mais ce qui est sûr, c'est qu'il ne faut pas le laisser dormir dans une pièce où il y aura une poupée, un masque ou une photo de clown, car le pauvre gamin passera la nuit entière à regarder droit dans les yeux les horribles choses sans fermer l'oeil.
    D'ailleurs, en parlant de films d'horreurs, Shin les aime bien, il les trouve illogiques. Alors que la plupart des personnes fixeraient l'écran sans cligner de l'oeil ne serait-ce qu'une fois, à fond dans une ambiance silencieuse, pleine de peur, le jeune homme serait mort de rire : non seulement le film le ferait rire mais aussi le fait de voir les personnes aussi concentrées dessus. Puis à la fin, il va obligatoirement faire peur " aux âmes sensibles " qui ne se seront pas remises du film tout de suite.


Little stuff about me ;

    Shin adore les pommes, le rouge, et les chats. Shin déteste les gamins, les épinards et les chiens. Il aime tous les fruits rouges aussi. Il n’aime pas le sucré, mais il aime le salé. Au fond, de ces choses-là, on n’en a pas grand-chose à faire. Le sucré lui donne envie de vomir lorsqu’il en mange trop, un peu comme le lait lorsqu'il en boit, les gamins lui donnent des boutons, ils sont trop bruyants, trop naïfs, trop capricieux, trop énervants. Les chiens ne servent à rien, il faut les sortir, les laver, en plus, ils bavent, tout le temps, contrairement aux chats qui se lavent seuls, ne bavent pas, et sont mignons. Il n’aime pas non plus les filles qui crient de trop, elles sont juste trop emmerdantes. Shin adore le jus de pommes, et d’oranges, il ne peut pas s’en passer plus d’une semaine. Il n’aime pas les fumeurs, il leur fait toujours la leçon en précisant que fumer tue, et que ça noircit les poumons, que ça les transforme « en chou-fleur ». Il passe son temps à piquer leur cigarette et à l'éteindre. Pour finir, Shin adore la piscine et le sport, deux choses qui lui permettent de bien se dépenser.


I’m singing in the rain;

    Shin a aussi horreur du soleil, et du beau temps, il a mal à la tête dès qu’il fait plus de 22°C. S'il n'a pas une casquette sur la tête et qu'il n'y a pas un seul coin à l'ombre, il retourne tout de suite dans sa chambre. Il préfère l’hiver, en plus, lorsqu’il y a de la neige, il devient un vrai petit enfant. Ah la neige… Cette substance froide et blanche qui fond dans nos mains, il l’adore, il l’attend toujours avec impatience. Il aime beaucoup lorsqu’il pleut aussi, qu’il soit dehors ou dans sa chambre ne change rien. Que ce soit le fait de voir les gens se précipiter pour rentrer chez eux car ils n'ont pas envie d'être mouillés du haut de sa fenêtre ou de se balader sous la pluie, tout heureux comme un imbécile, les deux l’amusent.
    D’ailleurs, Shin crache souvent sur le règlement de l’académie, comme par exemple sur la règle qui dit qu’il est interdit de sortir après le couvre-feu. Lui, il passe presque toutes ses soirées dehors, à se balader. La nuit, il ne risque pas de faire soleil, et en plus, il fait frais.


A mwa. Tu touches, j'te bouffe.

    Le jeune Ogawa est une personne très possessive, c'est un trait de caractère qu'il tient de son père. On ne touche pas à ce qui lui appartient, et si par malheur on ose le faire, alors il vaut mieux savoir courir vite, car on risque d'avoir très mal. Si on touche à sa nourriture, Shin peut se mettre légèrement en colère et demander qu'on lui donne un truc en échange. Par contre, lorsqu'on touche à quelqu'un à qui il tient, là Shin peut vraiment se mettre en colère, et il fera tout pour récupérer cette personne. Enfin, il voudra se mettre en colère, mais fera comme si de rien n'était, sauf s'il s'agit de sa petite amie, là il n'hésitera pas à crier un bon coup sur la personne qui essayera de la lui piquer, voir plus.


&.Physique

Moi? Moi je suis beau, moi je suis parfait, moi, y a pas mieux que moi.
Shin est plutôt grand, et dépasse légèrement la moyenne de taille pour son âge. Il a la peau légèrement pâle, ce qui s'explique par la haine profonde qu'il a envers le soleil, et bronzer. Il est plutôt maigre, et ses bras et jambes sont fins, on ne voit presque pas, que dis-je, on ne voit pas sa musculature, et ce n'est pas parce qu'il ne fait pas de sport, bien au contraire, il est plutôt sportif, mais plutôt parce qu'il est né comme ça, cela ne lui pose pose pas vraiment de problèmes, donc. Après, ce qui fait l'effet de "antithèse" chez lui, sont ses cheveux noirs, qui ne s'accordent pas du tout avec sa peau blanche. Ils sont courts, et ont des reflets argentés. Sinon, il a une frange plutôt longue, vue que quelques mèches rebelles de celle-ci lui vont jusqu'aux yeux. D'ailleurs parlons de ses yeux, ils ont une nuance assez étrange, un mélange de bleu et de gris, mais sont très beaux, une de ses plus grandes fiertés en fait, même si on peut lire tout ce qu'il ressent dans ses yeux, qui sont très expressifs, ce ne sont pas les seuls, tous les traits de son visage le sont, mais il sait parfaitement jouer la comédie, et cela ne lui pose donc aucun problème.
Shin est presque toujours souriant, ce qui plait à beaucoup de gens, même si certains de ses sourires sont plus ceux d'un vilain renard, fier de lui, que celui d'un beau jeune homme innocent. C'est vrai qu'il n'affiche de mine triste presque jamais, et encore moins en publique.
Sinon, pour terminer cette courte description physique, parlons de ses habits. Il porte souvent des vêtements noirs ou blancs, ainsi que des jeans, toujours dans les tons bleus foncés, mais si parfois, mais rarement, on peu le voir en des jeans claires. Sinon, il ne porte jamais de vêtements qui tapent dans l'oeil, comme par exemple des sweats jaune poussins, ou rose fushia, non, et on ne le verra jamais en porter. Il est de même pour les vêtements moulants, ou les pulls-qui-grattent, il les évite à tout prix.
&.Histoire

Moi? Moi je suis né dans un coin pommé, moi ma mère est morte dans un accident de voiture, moi, je m'en veux beaucoup...
Ce fut dans un lieu perdu au milieu de nul part que Shin naquit. Enfin, c'est ce qu'il disait souvent, d'après lui, le village où il était né était tellement enfuit dans la campagne, que c'était vraiment en plein milieu de nul part. Il grandit petit à petit, apprit plusieurs choses, et rapidement. Petit, en le voyant, on aurait pu dire que c'était un ange, mais en fait, c'était tout le contraire, désobéissant, pleurnichard et capricieux, voilà ce qu'il était. Il était aussi légèrement manipulateur, prenons exemple sur une fois lorsqu'il est allé seul avec un ami de sa mère au supermarché, et que durant toute l'heure des courses il était resté calme, même l'ami de sa mère fut étonné, car il n'avais jamais vu un gosse aussi calme que celui-là. Puis voilà qu'à la sortie du magasin, il fit la moue, les yeux d'un parfait enfant totalement innocent et profondément déçu, puis il dit sur un ton triste, mais adorable à la fois « Tu ne m'as rien acheté? » Résultat des courses : le gosse s'est retrouvé avec un paquet de bonbons et un jouet, l'ami de sa mère avait craqué lorsqu'il l'avait dans un tel état. Ce n'était pas sa seule victime, il arrivait même à faire des coups comme cela à ses propres parents. Ce qui le marqua surement à vie, fut la mort de sa mère.

Un jour, précisément le jour de l'anniversaire de Shin, il alla au zoo avec sa môman pour le fêter là-bas. Malheureusement son père ne pouvait pas venir, vu que travaillant souvent à l'étranger, il était en voyage. Au retour du zoo, Shin voulant y rester encore un peu commença à faire des caprices, mais sa mère ne cédait pas, vu qu'il était déjà tard. Lui, il continuait de faire des caprices jusqu'à ce que sa mère, pas assez attentive percute une voiture, ce qui entraîna un accident. Sa mère fut morte sur le coup, le gamin lui, s'en sortit avec juste une ou deux blessures graves, et les autres toutes petites. Cet accident obligea son père à revenir de voyage, lorsqu'il apprit ce qui s'était passé, il commença à détester son fils, n'arrêtant pas de lui rejeter la faute de l'accident sur le dos, mais étant petit, il n'y était que pour très peu. Donc, son père l'ignorait de plus en plus, et cela dura deux ans.

Voilà qu'un jour, alors que le gamin venait d'avoir ses douze petites années, il percuta quelqu'un, sans savoir à qui il avait à faire. Cette personne, c'était un habitant de Nakunaru, un professeur assez important dans le milieux. Il allait se servir de son pouvoir, mais ne put pas le faire, lorsque le gamin l'avait percuté. Alors, il eut un court doute, mais préféra tout de même vérifier si Shin n'avait pas un pouvoir, le pouvoir qu'il pensait. Il lui demanda gentiment de l'accompagner -n'acceptez jamais d'accompagner les inconnus, mes enfants. 8D-. Il réessaya de faire fonctionner son pouvoir en tenant la main du gamin, et comme il l'avait deviné, son pouvoir ne marcha pas. C'est alors qu'il laissa rentrer le gamin chez lui. Quelques jours plus tard, des hommes sont venus chez Shin, et ont parlé avec son père, dans les jours qui suivirent, il fut transféré à Nakunaru.
Et donc, maintenant, cela fait quatre petites années qu'il y vit.


&.Celui qui se cache derrière l'écran

« Age :
« Surnom :
« Comment as-tu découvert le forum?
« As-tu tout lu?
« Comment trouves-tu le forum?
« Un dernier mot?




Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net
 

&.Shin Ogawa;

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Where it all starts
Le début
 ::  Mieux te connaître ::  Dossiers des Habitants ::  Dossiers des Elèves
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com