www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Invité

Invité


Message Sujet: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Ven 3 Juin - 11:58


Mlle Y ne savait pas pourquoi, mais elle continua à suivre ces deux hommes. Le son doux de la voix d’un l’apaisa comme si elle était sur un nuage, ou comme si elle avait pris une drogue quelconque. Et le second, avait une aura de confiance. Elle se sentait étrangement bien avec les deux. Elle se dit alors, que les deux personnes devaient avoir elles aussi des dons ; Jamais elle aurait rejoins cette académie ! Surtout au Japon ! Elle n’y connaissait rien du tout ! A part le saké, rien du tout.
Après plusieurs heures de vol, Mlle Y arriva enfin au pays du soleil levant. Pendant le trajet en voiture jusqu’à l’académie, l’un des deux hommes me raconta une histoire stupide, irréelle avec une pierre cassé en plusieurs morceaux. Elle se demanda si elle n’était pas kidnappée par une secte enfaîte, oui une secte, car pour elle, tout ce qui était «magique » n’existait pas vraiment, elle se considérait comme un « monstre » une personne hors normes. Ou, pensa-t-elle, c’était peut-être une académie pour se débarrasser de tous les gens comme elle, un plan d’extermination d’une espèce… Euuh.. Non c’était trop compliqué pour eux sans doute.

Mlle Y arriva enfin à l’académie, elle ne connaissait que ce milieu grâce à la télévision, et aux films qu’elle regardait entre deux boulots. Mais elle fut lâchement abandonnée dans sa chambre où ses affaires se trouvaient déjà : c’était flippant. On lui avait donné, un plan ainsi que le règlement ( qu’elle ne lira pas), et les horaires des repas, après lui avoir fait remplir une fiche d’inscription, dans le nom et prénom elle fut quelques secondes stoppées, elle n’était personne, que Mlle Y, elle réfléchit, et prit le nom le plus populaire en Amérique, « Pearl Smith ». Mais de toute façon, dés qu’elle pourra, elle partira d’ici, maintenant que les deux hommes aux dons apparaissants étaient partit… Mais avant ça, elle fit un tours, pour voir à quoi ca ressemblait vraiment. C’était encore plus grand dedans que dehors, un vrai labyrinthe ce truc !
Puis, elle arriva, après une bonne vingtaine de minutes à la cantine. Elle se réjouissait déjà de manger quelques choses, mais elle fut stoppée en voyant la foule qu’il y avait. Pearl ne savait pas si c’était le faite qu’il soit à peine dix-sept heures et demi ou pas, elle, dans son appartement peinarde, elle mangeait vers trois heures du matin une pizza commandé par téléphone. Elle ne savait pas si son habituel décalage horaire, avait était remis à niveau en arrivant au Japon.
La jeune fille prit un plateau, et fit comme tout le monde, elle choisit des choses, qui semblait les moins.. visqueuse, gluante, bizarre. Il n’y avait ni frites, ni hamburgers ici ? Même un petit morceau de pizza ? Rien ?
Elle s’assit à une des seules tables restantes et vides. Elle pria intérieurement que personne ne vienne la rejoindre. Bon, elle espéra plus, car pour elle la foi n’est d’autre qu’un truc pour les débiles.
Pearl se retrouva donc, seule avec son plateau, et quoi ? C’était quoi ces deux bâtons ? Où sont la fourchette et le couteau ? Haaan, non, elle devait partir d’ici et le plus rapidement possible !
Elle essaya pendant plusieurs minutes à tenir comme les autres ses baguettes, puis finalement prit un petit truc avec un truc noir, du riz froid, et du poisson à l’intérieur, et le mit le plus rapidement possible dans sa bouche. Heureusement, elle savait rester neutre au niveau du visage, experte du mensonge qu’elle était, car c’était dégouttant, répugnant. Elle l’avala directement et prit une gorgée d’eau pour passé ce goût. Mais quand elle reposa son verre sur la table, un intrus avait pénétré dans son territoire.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Mer 8 Juin - 10:57


La cantine de l'académie, un midi...Sans doutes l'endroit le plus bondé de cet endroit à cette heure. Tous ces gens morts de faim sont parfois assez drôle à voir. Dans les files, Shawn s'amuse souvent à profiler, observer le comportement des gens, et les ranger dans telle ou telle case. Les gens normaux, qui se contentent de discuter et de parler de leur journée. Les gens soumis, n'ouvrant pas la bouche et se laissant dépassé par des gens que Shawn qualifierais de cons, grande gueule et plutôt frimeurs. Les gars populaires de l'académie, quoi. Une fois, il avait finit par bien s'engueuler avec eux, quand un, puis deux, et enfin trois personnes avaient eut "l'audace" de passer devant lui, il péta un câble et se mit à gueuler comme un veau au milieu de la cantine. Oui, un rien peu l'énerver et le changer du tout au tout. Mais parfois, il n'a besoin de rien du tout pour se montrer lunatique. La, par exemple, il a envie de trouer son jean bleu, enlever sa veste noire et courir partout, en tirant sur son t-shirt blanc et noir tout en criant "TSUNAMI, TSUNAMI, TSUNAMI, TSUNAMI !". Même si il reste impassible, vaut mieux pas savoir ce qu'il peut se passer dans sa tête à ce moment précis. D'ailleurs, il était un peu perdu dans ses pensées, en même temps, il ne peut qu'avancer au fur et à mesure dans la file, tel un automate bien réglé. Et alors qu'il n'avait rien demandé à personne, il entendit une voix familière...

"Eh bien, eh bien, si ce n'est pas notre 'tain de tête de mule !"

Il se sentit un peu visé tout de même, et tourna légèrement la tête de façon à voir un peu derrière lui. C'était un gars parait-il assez populaire à l'académie. C'est justement lui qui à subit la folie de Shawn, quand il lui a foutu la honte en beuglant jusqu'à en réveiller les feignants faisant la grasse matinée jusqu'à midi. Visiblement, il avait pas apprécié. Enfin, si il ne lui portait pas attention, peut-être qu'il se barrerait sans dire un mot, la queue entre les jambes. Mais visiblement, ce n'était pas sa première envie. Il se mit à droite de Shawn, et commença à lui parler. Fidèle à lui même, il l'ignora et observa la salle. Elle était pleine à craquer, presque plus de tables de libre, et beaucoup de gens doivent encore passer. Heureusement, ça allait très bientôt être à son tour. Mais il attrapa quelques bribes de phrases de l'autre, comme "dépassé", "chiant", "veau" et "têtu". Visiblement, il n'appréciait guère d'être ignoré. Ostensiblement contrarié, il passa devant lui, un petit sourire aux lèvres. Mais il n'était pas de cet avis. Avant même qu'il arrive totalement devant lui, il l'attrapa par le bras, et fermement. Le gars lui lança un regarde à la fois bizarre et haineux. Shawn lui balança un grand sourire, presque un sourire heureux. Assez bizarre, non?

"Je serais toi, je ferais paaaas ça."

"Et pourquoi donc?"

Toujours avec le même sourire, il lui tenait toujours fermement le bras et commença à s'amuser, à lui envoyer plusieurs petites décharges qui le faisait sursauter, crier comme une fille, et autres trucs bien drôles. Il finit quand même par se dégager, et l'air de Shawn à dut lui faire peur, car il partit sans demander son reste, en pestant alors que les gens se moquaient de lui en imitant ses petits cris de femme effarouchée. Tout juste Shawn eut-il le temps d'entre un faible "tu ne peux rien pour attendre".

Une fois son plateau dans les mains, il fallait trouver une place. Et vite, car il devait maintenant tenir son plateau que de la main droite, sa main gauche commençait à être prise de tremblements. Il se pressa et posa son plateau sur un table non loin. Avec sa chance, elle était vide ! Ou presque...Juste une fille à l'air étrange qui mangeait seule. Il cala bien son plateau devant une chaise et s'installa.


"Je m'impose, mais cette table était la plus proche... Il jeta un oeil rapide aux alentours "Et la moins prise aussi. Pas besoin de parler. Enfin, fait comme tu veux, m'en fou."

Enfin, il s'en fou...La, il à plus ou moins été obligé de parler, car lui même électrocuterai quiconque oserait s'installer à sa table tout en se fondant dans un parfait mutisme. Mais si la jeune fille voulait bien faire l'effort surhumain qu'est celui de se taire, il apprécierait. C'est sur ces pensées et sa main gauche tremblotante, qu'il essayait tant bien que mal de cacher, qu'il commença à manger le peu de trucs comestibles qu'il y avait dans son assiette.



[Longue attente + post minable, gomeeeeen !]

Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Lun 13 Juin - 14:56


Il y avait toujours ce goût étrange dans sa bouche. Elle avait beau boire, rien n’y changer, ce goût ne s’en aller pas. Mais c’était une nourriture bizarre, ça avait et n’avait pas de goût. Elle n’aimait juste pas ça, ou elle devait devoir s’y habituer le plus vite possible, car un bon plan se fait avec plusieurs semaines de réflexion.
Un garçon était venu s’asseoir à sa table, bien que cela soit bondé, elle regarda quand même un rapide coup d’œil a côté pour voir si une table n’était pas libre. C’était un peu un réflexe humain, mais elle se demanda pourquoi il avait choisit sa table ? Il y avait encore quelques tables avec une seule personne y assise.
Mais sûrement le pire, c’était qu’il lui parla, cette langue, cette langue où elle entendait, voyait, lisait de partout, sans y comprendre un traite mot, la moindre signification. Et ne pensez pas qu’elle alla utiliser de l’argent pour s’acheter un dictionnaire, ou un cahier pour apprendre ce japonais ! Ils l’ont obligé à venir ici, ils n’ont qu’à payer ça. Ce qu’elle avait gagné depuis petite, ce n’était pas pour ça,. Elle trouvait que se cultiver inutilement c’était, ben inutile. A quoi le japonais vous sert quand vous devez mettre une balle entre les deux yeux de quelqu’un, ou dans son corps ? Ou encore utiliser l’acupuncture pour qu’elle est un arrêt cardiaque ? A rien ! A rien du tout ! C’était une perte de temps ! Même si pour certaine chose elle était patiente, mais ça, attendre sans rien faire, perdre son temps, c’était horrible. Et que l’autre vienne la déranger pendant son repas, où tout est sans goût, ou quand il y en a c’était répugnant, ca commençait sérieusement à lui taper sur le système.
Mais une chose qu’elle ne voulait surtout pas, c’était d’attirer l’attention, elle devait resté discrète, qu’importe les événements, la discrétion était l’une des choses qu’elle maîtriser le mieux. Mlle Y. Elle pouvait vous espionnez, vous suivre pendant des mois, sans que vous en doutiez.
Pearl Smith, regarda de ses yeux orange perçants le jeune homme. Elle devait resté civilité, et ne pas lui planter le bâton en bois dans le coup, surtout elle devait resté calme, et naturelle. Puis, en même temps, elle pourrait apprendre quelques trucs sur cette Académie, oui. Elle devait devenir une jeune lycéenne « normal » souriante, et toute joyeuse… Bon quand même pas, mais quelque choses qui y ressemble…
Elle approcha un peu sa chaise, et pencha légèrement sa tête sur le côté, elle sourit légèrement au garçon, puis parla tout doucement, en anglais bien sûre
.

« Euuh… Excuse-moi, mais… Tu peux parler en anglais s’il te plaît quand tu me parles ? Merci. »

Bon, ce n’était pas si mal, non ? Ces premiers à un étranger, qui n’était ni sa victime, ni son employé. Oui, ca pouvait le faire, bon, elle devait juste espérait que le garçon parle un peu anglais, juste ça.


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Mar 14 Juin - 13:15


A dire vrai, Shawn ne se sentait pas vraiment désiré. Elle ne semblait pas vraiment ravie de sa présence, quoi. En l’observant de plus près, il remarqua qu’à première vue, elle semblait être froide, peut-être calculatrice. Pas le genre de personnes avec qui il aime traîner d’habitude. Mais les gens se terrent souvent dans une sorte de carapace, plus ou moins dense. Face à ces personnes, il y a pas un nombre infini de possibilités. Soit on fuit, soit on y va franco, sans fioritures, et on parle à la personne jusqu’à ce qu’elle pète un câble et vous tue. Ou sinon, ce ne sont que des personnes qui prétendent être difficiles d’accès, alors que c’est tout le contraire. Les gens qui se donnent un genre « ténébreux ». Il n’aime pas vraiment ceux qui se comportent ainsi. On est comme on est, un point c’est tout, pourquoi vouloir être un autre ? C’est une logique humaine qu’il n’arrive pas à comprendre. Une parmi tant d’autres s’entend. Pour en reprendre la ou on en était, Shawn aurait bien usé de la tactique numéro un, à savoir la fuite du lâche. Pendant qu’elle semblait ailleurs, il regarda lui aussi un peu partout pour voir si une table n’était pas libre. Malheureusement, non seulement aucune ne l’était, mais celles ou il restait un peu de place, il n’y avait que des gorilles et des pouffes à cheveux longs, soit deux espèces animales qu’il ne supporte que très peu. Si seulement il pouvait les électrifier…Mais il est un peu sous surveillance, depuis tout ce qu’il a pu faire avec ses pouvoirs. Par contre, désolé, mais péter le disjoncteur quand tout le monde était à l’intérieur et ainsi faire paniquer tout être vivant à l’académie, c’était du pur génie. Mais cet acte ne semblait pas avoir la même signification pour les pions. Il a prétexté un pétage de câbles pour se retrouver à l’infirmerie, pour ensuite s’en barrer. L’infirmier n’est pas vraiment malin en même temps…Ce n’est quand même pas le sujet du jour. Elle le mettait quand même vraiment mal à l’aise. Et au moment ou un silence malsain commençait à le faire stresser, elle ouvra la bouche.

« Euuh… Excuse-moi, mais… Tu peux parler en anglais s’il te plaît quand tu me parles ? Merci. »

" Ah, you don’t speak Japanese? Well, it’ll be a problem here…Almost everyone speaks that language. You should learn it, and faster than you can think. "

A vrai dire, parler anglais était, pour lui, plus une délivrance qu’une souffrance. Pas qu’il se force à parler Japonais, mais la langue Anglaise fait aussi partie de sa culture, et il est toujours assez heureux de parler à quelqu’un dans cette langue. Tout de suite, la compagnie lui paraissait presque plus agréable, mais il fallait toujours se méfier des apparences, après tout, il ne savait rien sur cette fille. Elle pourrait se foutre de lui, élaborer un plan pour le tuer, et lui enfoncer son poing dans la gorge pour sortir ses intestins, et faire des ballons en forme de chien multicolores qui sautillerait par-dessus des rampes en chamallows et…Ah, merde, Shawn commence un peu à délirer. Oui, ça peut aussi avoir l’effet d’un mauvais trip sa folie. Espérons qu’il ne change pas du tout au tout en un coup. Enfin, ça ne devrait pas arriver. Il suit son traitement, en ce moment. Même si il n’a pas beaucoup d’effet…D’ailleurs, le fait qu’il ait eut un absence à dut se remarquer, dans le sens ou un long silence se réinstalla. Il ne pouvait pas laisser ça tel quel, il se sentit presque obligé de faire la conversation.

" So, where are you from ? England ? USA? "

En fait, il ne tenait pas beaucoup à le savoir, il voulait surtout apaiser ses nerfs. Et oui, c’était la seule issue, vu comment la bouffe est dégueulasse. Bon, c’est meilleur d’habitude, mais la, il se demande quand même de qui ils se foutent…

Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Dim 19 Juin - 8:50


Camélon:
n.m. Reptile africain proche du lézard qui change de couleur pour se fondre dans son environnement.


Même si Mlle Y était une humaine, et non un reptile, elle savait parfaitement se fondre dans la masse; quand il fallait sourire, elle souriait, quand il fallait du charme, elle charmer, quand il fallait assassiner, elle assassinait. Elle arrivait à être quelqu'un d'autre, à cacher son vrai personnalité aux yeux de tous. Même si elle en avait marre, qu'elle voulait s'énerver, elle ne le faisait pas, et personne ne le savait.
Ne pas être elle. C'est ce qu'elle faisait de mieux. Sa vie n'était que mensonge. Elle mentait aux autres, mais aussi à elle-même. En prenant l'apparence de Pearl Smith, elle se crée une nouvelle elle. Elle aurait put prendre sa vrai apparence, mais elle ne le fit pas. Elle était habituer maintenant, après tout, c'était elle qui désirait tout cela, non ? Que personne ne sache qui elle était vraiment, et de toute façon, aucune personne dans le monde ne voulait sûrement le découvrir.

Le garçon lui répondit, et intérieurement elle était soulagé, car ce n'était pas cette langue aux sons coupés et droits, non c'était cette belle langue, aux sons doux, l'anglais bien sûr. Elle était contente de comprendre au moins une personne, même elle savait déjà qu'elle allait galérait ici sans apprendre le japonais, elle ne voulait pas faire d'effort. Apprendre un mois une langue, puis partir et ne jamais revenir dans ce pays, ça servait à rien.
Pearl Smith lui répondit avec un petit sourire, elle rapprocha un peu sa chaise de la table, qui lui était éloigné, puis elle hocha de la tête pour répondre à cette réponse. Mais elle ne dit rien, son langage corporel s'en était charger.
Puis pendant le petit silence qui s'installa, elle en profita pour reprendre une bouché d'un autre truc, qui avait l'air meilleure. Mais ce ne fut pas le cas, comme quoi, il fallait également se méfier de l'apparence de la nourriture. Tout en mâchant et avalant rapidement, elle ne pouvait pas penser à autre chose que la bonne et graisse nourriture américaine. Les hot-dog, les hamburger, les frites, les pizza, et les repas chinois qui venaient à domicile. d’ailleurs, en y pensant, elle ne savait pas que la cuisine japonaise était aussi éloigné que la cuisine chinoise, c'était vrai, en générale, elle aimait bien manger chinois chez elle.
Puis, il commença la conversation. C'était une simple question, très simple. Mais en générale, les discutions commence toujours comme ça. Une simple question, qui oblige l'autre à répondre, elle vu qu'elle n'allait pas faire comme s’il n'existait pas, elle but un peu d'eau avant de lui répondre.


"..USA... From New York exactly ....And you ?"

Mlle Y était fière d'elle, non pas parce qu'elle parlait avec quelqu'un, non ça c'était même plus embattant qu'autre chose, mais parce qu'elle était entrains de peaufiner les derniers détails du comportement de Pearl avec ce garçon. Elle n'allait quand même pas faire une fille joyeuse, car elle n'arriverait pas à tenir plus de trois heures, mais juste une fille sympathique. Oui, elle avait vu beaucoup de film, où l'héroïne était une fille banale, mais sympathique. Une sorte de sainte quoi. Intérieurement elle ria à cette image tellement opposé d'elle-même.
Pearl prit les baguettes à la main et tenta d’attraper quelques choses d'autre, enfin le seul truc qui avait l'air facile à attraper, mais bien sûr elle ne réussit pas. Peu de temps avant elle avait déjà essayé, sans grand sucés, alors elle soupira et regarda le garçon qui était en face d'elle.


"Do you can how make?"


Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Ven 24 Juin - 7:16


Comparé à tout à l'heure, la jeune fille semblait plus détendue, presque plus cool, comme si l'enrobage glacé avait fondu d'un coup. A vrai dire, cela était encore plus flippant que la fille froide qu'il a cru entrapercevoir tout à l'heure. Les gens changeant comme ça aussi rapidement avaient de quoi être vraiment flippant selon lui. Les gens sont juste, parfois, lunatiques, mais ils peuvent aussi être schizophrène ou fou. Oui, il est fou et lunatique, mais il est un exemple à part. Lui, il essaie de la cacher et « essaie » de se soigner. Enfin, quand on est fou, il y a quand même certains signes. Évidemment, il les connaît par cœur. Et elle ne semble pas réunir les conditions nécessaires pour être internée sous peu. Lui les regroupent, il se demande donc parfois ce qu'il peut bien foutre ici. Enfin, jusqu'à ce qu'il électrocute tout ce qui bouge. L'électricité et la folie n'ont jamais fait bon ménage. Ce n'est pas nouveau, certes, mais il est parfois bon de se le rappeler, surtout quand il se met à voir pleins de couleurs et de formes bizarres qui bougent et clignotent de partout. Tout en pensant, il continuait de manger, enfin, si avaler sans mâcher en priant pour ne pas sentir le goût était « manger ». Il avait déjà presque finit son plateau. Non car cela était bon, mais car il le fallait. Ouais, il faut bien bouffer. Il n'a pas vraiment le droit de sortir librement, il pourrait, sans rire, faire des morts si il se met à criser au milieu de gens, il doit donc se contenter de ce qu'il peut trouver ici. Ce qui est, vous en conviendrez, assez triste. Bon, c'est pas tout, mais faut penser à converser aussi.

"..USA... From New York exactly ....And you ?"

" From a little city, in the South of England. I even don't remember it's name... "

A vrai dire, c'est vrai qu'il avait passé son enfance dans ce petit patelin anglais. On ne va quand même pas dire qu'il était pourri, après tout, de ce qu'il a vu, y'as bien pire comme ville. Il a tout de même de quoi se plaindre, il aurait préféré vivre dans une grande ville. Il enviait presque la fille d'habiter...Plutôt d'avoir habité à New York. Ça devait être plus passionnant. Après, ça reste impersonnel, dans le sens ou y'as trop de monde...Personne se connaît, tout le monde s'occupe que de sa petite personne. Oui, il est assez chiant, il n'aime rien.

Cependant, le spectacle qui s'offrait à lui le distrayait assez, l'Américaine typique qui essayait de faire comme les Japonais. Il ne l'est qu'à moitié, mais il sait encore se servir de baguettes. Aussi, elle n'a pas choisit d'avoir ce don et d'être trimbalée ici de force. Lui non plus, faut dire, mais il devait être plus adapté, moins gêné, plus habitué. A cause -ou grâce ? De son père, il avait baigné dans la culture Japonaise aussi bien que dans la culture Anglaise. C'est alors qu'elle galérait qu'elle le regarda et qu'elle s'adressa à lui. A vrai dire, il aurait espéré qu'elle fasse des grands yeux de Bambi. Toujours plus drôle dans ces cas la. Elle lui avait vaguement demandé si il savait comme faire, ou si il pouvait lui montrer. Un truc du genre. A vrai dire, il écoute pas si souvent les gens que ça. Il prit ses baguettes et essaya de lui montrer comment faire, le plus lentement possible et de la façon la plus compréhensible.


" See, you put this one between those fingers. Then, this one between these two. You'll just have to take your food like this Il lui montre comme faire and you pish with these fingers. And it's good, that's all. See ? It isn't that hard. "

A vrai dire, il avait quand même assez pitié d'elle. Pas la pitié que peut lui provoquer un miséreux faisant l’aumône dans la rue. Non, une sorte de pitié...Assez incompréhensible et inexplicable. Arriver dans un pays avec des us et coutumes complètement différents des nôtres, ce n'est pas de tout repos, et ce n'est pas si facile que l'on peut le croire. Lui n'a jamais été dans ce cas, il a donc quand même assez de mal à la comprendre. De toutes façons, il n'a jamais été doué avec ce qui est de l'empathie et toutes ces conneries. Il jetait de rapides coups d’œil dans la salle. Cette dernière commençait à se vider, des tables se libéraient. Maintenant qu'il était assis et qu'il avait commencé à parler, il serait de mauvaise vue de changer de table. Même si, intérieurement, vu son visage, elle doit se dire « putain, mais pourquoi tu te casses pas? Tu m'fais chier, vas t'en ». Attention, il pourrait presque prendre ça pour un jeux et commencer à la torturer, à la forcer à se sociabiliser. Et puis, cela ne pourrait pas lui faire de mal, non ?

" So, may I ask you're name ? "

Il ne donnait pas le sien, car elle doit sans doutes s'en foutre. Si elle veut savoir son nom, elle a qu'à le demander, comme il vient de faire. Donner directement son prénom ? Il n'aimait pas. Il préfère connaître celui des autres avant qu'ils connaissent le sien. C'est étrange, mais il a l'impression d'avoir un certain pouvoir. « Je connais ton nom, et tu connaîtras le mien que si je veux ! MWAHAHAHAHAHAHA je suis diabolique ! »

Revenir en haut Aller en bas



Invité

Invité


Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Dim 3 Juil - 12:49


Spoiler:
 

Le temps passé vite, et lentement à la fois. L'heure passé vite, mais ce repas, cette discution lui semblait durer une éternité . Elle commençait a en avoir marre de manger ça, puis sauter un repas, c'était habituel pour elle. Chez elle, elle mangeait ce qu'elle voulait quand elle en avait envie, et honnêtement, c'était rare les instants où elle remplissait son estomac, C'était sûre, que son ventre s'était habitué pendant des années à manger quasiment rien. C'est vrai, quand pendant plusieurs années on fouille les poubelles d'une ville si sale de l'ancienne nouvelle Amsterdam, pour retrouver simplement quelques choses à manger. Dans ces cas là, on ne pense pas à manger pour ne plus avoir faim, mais manger pour pouvoir survivre. Habitué à avoir faim, c'était même une sensation normale pour elle. Mais étrangement, lorsqu'elle passait devait un restaurant, ou qu'elle voyait des poulets dorés, elle sentait un étrange sensation, une sorte de pincement, comme si indirectement elle savait que quelque chose n'était pas normal, et il y avait quelques choses qu'il cloché.. Peut-être que si un jour elle retrouve ses souvenirs, elle en connaîtra la raison, mais pour l'instant ce n'était qu'un mystère de plus de sa vie.
Puis le garçon commençait à trop parler, d'après elle.
Mais c'était dure de partir maintenant non?... C'était impolie? Ou incorrect? Tss... Comme si elle en avait quelques choses à faire, l'académie semblait grande, puis combien de chance avait-elle de retombé sur le même type? Puis, si c'était le cas, il ne se souviendrait sûrement plus d'elle.
Elle posa ses baguettes sur la table, et but une gorgée d'eau avant de s'essuyer tranquillement sa bouche, elle allait quand même le laissé finir le pauvre. Enfin le pauvre, façon de parler, car elle doute honnêtement que sa présence soit une bonne chose pour les autres. Mlle Y serait plus un poison, on meurt petit à petit quand on reste trop avec elle. Et honnêtement elle ne doit pas être un doux poison.
Malgré cela, elle ne changea pas d’altitude pour autant, elle continuait à lui sourire gentillment, tout en hochant de temps en temps la tête pour dire qu'elle suivait. Ah ! Quel chance d'être une femme! On peut penser à pleins de trucs différents tout en écoutant bien les paroles d'un inconnu.
Le garçon anglais avait enfin terminé de parler, lui posant une simple question, qu'étais son nom. Elle pencha légèrement la tête sur le côté puis se leva tout en poussant sa chaise en arrière, elle la rangea, et prit le plateau de ses mains jaunes. Il était temps.


« Thanks. »

La jeune fille n'avait dit que ce simple mot. Il avait plusieurs signification, mais elle n'a pas vraiment l'habitude de saluer les gens comme cela, en général, ça finit toujours par un simple silence.
Pearl soupira quand elle sortit de la cantine. Elle savait déjà que tout les repas à partir d'aujourd'hui serait un combat infernale, elle n'en voyait jamais la fin. Et puis, même si ce n'était qu'un jeu, être près de tout ces gens qui acceptent d'être ici la dégoûte: ils étaient tous maso', c'était une certitude.
Elle pensa un moment qu'elle devait peut-être avoir de la pitié comme ça, pour ce garçon qui lui avait fait la conversation, c'est vrai, même si cela l'irrité terriblement, cela était considéré pour la civilisation comme un geste sympathique , non? Il faut vraiment qu'elle s'informe plus sur le comportement idéale à adapter. C'est vrai qu'en général, on lui donner toute les informations nécessaire pour être quelqu'un, mais jamais elle n'en avait inventer, sa venue ici lui apprendra peut-être un petit truc en plus finalement. Comme quoi, qu'importe la situation, on en apprend tout les jours.
Bon, prochaine destination: le bureau du directeur. Ben quoi, il faut bien prendre les informations à sa source.


Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]   Aujourd'hui à 2:08




Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre à table entre revolver et pistolet [PV Shawn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit