www :: CONTEXTE
www :: REGLEMENT
www :: LE PAS A PAS
www :: AVATARS/POUVOIRS PRIS
www :: METIERS
RPs/demandes libres
Rien pour le moment


NOMS

POUVOIRS
Nakunaru Academy

Partagez | 
 

 Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   Mer 25 Mai - 13:07


Me regardes pas comme ça ♪


    J'étais arrivée il y avait quelques mois à peine, et je m'étais faite discrète. Très discrète. Jusqu'à maintenant, du moins. Je n'avais pas cherché à me faire remarquer, autant en jouant à la petite intello qui sommeillait en moi que la dure. J'étais restée comme les autres, à lever la main de temps à autres, à lancer des regards noirs s'il le fallait. Je n'avais pas vraiment cherché à m'intégrer en fait. J'avais juste observé ce qui se passait dans cette école où personne n'était spécial, et où pourtant, tout le monde l'était en même temps. Inévitablement. Ainsi donc, je m'étais installée, et j'avais pu comprendre avec qui il fallait rester pour ne pas avoir d'ennuis. Et avec qui, au contraire, il valait mieux ne pas être vu. Bien-sûr, je n'avais pas oublié de me faire mon petit classement niveau mecs, et de les étudier, sans pour autant les comprendre à 100%. Il est vrai que j'avais plus l'état d'esprit masculin que féminin. Je n'aimais pas les histoires sans raison, je n'aimais pas regarder des films à l'eau de rose, je n'aimais pas mettre de jupes. Moi, ce qui me parlait, c'était plus le rugby, la boxe, les films X ou d'horreur bien gores, les histoires sans lendemain, manger comme une grosse dégueulasse etc. Il est vrai que depuis mon plus jeune âge, j'ai toujours évité les filles. Et elles m'ont toujours évité. Parce que j'étais plus forte physiquement que tout le monde, parce que je n'étais pas assez délicate. Parce que je me foutais royalement qu'une telle ne me parle plus parce que je parlais à une telle. Il y a bien-sûr des choses que je faisais comme les filles. Le maquillage, les cheveux à remettre tout le temps en place, les jeans slims et d'autres choses comme ça.
    Tout cela pour en revenir à ce qui s'est passé il y a peu. J'étais fatiguée, et certains savent qu'il vaut mieux éviter de me chercher dans ces cas-là. Il y avait un boucan pas possible dans la classe, et c'était la dernière heure de cours de la journée. Les "cancres" de la classe n'arrêtaient pas de se lancer des trucs et de se balancer des vannes de gamins. Les filles peureuses et qui se prenaient pour des petites reines prétentieuses, quand à elles, n'arrêtaient pas de parler d'elles, elles et encore elles. Ma tête allait exploser, quand une gomme a atterri sur mon épaule pour rebondir par terre. Là, je n'ai pas pu me contenir plus longtemps. Je me suis levée, et j'ai pris celui qui en général faisait les conneries. Je l'ai attrapé par le cou et je l'ai menacé, prête à le frapper en plein visage. Il me semble que personne ne disait rien, mais j'ai senti une poigne de fer m'attraper le bras avant que mon coup ne parte. C'était le prof. Vous savez, il m'est déjà arrivé plusieurs fois dans ma vie d'être confrontée à des situations comme celles-ci, où la haine m'a aveugle. Je ne sais pas ce que je fais dans ces cas-là. Toujours est-il que depuis que j'ai agressé l'autre, j'ai eu des emmerdes. J'ai failli me faire frapper par les gars plusieurs fois, mais "ils n'osaient pas toucher à une fille". J’avoue qu'à ce moment-là, ma féminité m'a servie. Bref. Etant donné que les embrouilles empiraient de jour en jour, on a décidé de me changer de classe. C'est pour cela que je me suis retrouvée comme ça, ce matin-là.
    Je suis entrée dans la classe, quelques minutes après que la sonnerie ait retenti. La sonnerie qui annonçait le début de la prison, le début des cours. Je suis restée à l'entrée quelques secondes, le temps de bien observer toutes les têtes qui me regardaient comme si j'étais un animal de foire. Comme si je n'étais pas humaine. Le prof m'a fait signe d'avancer, alors je me suis placée à côté de lui. Visiblement, il semblait vouloir me présenter. En effet, mes suppositions n'étaient pas fausses. Il se tourna vers ses élèves et s'adressa à eux.

      Comme je vous l'ai dit l'autre jour, à partir d'aujourd'hui, vous avez une nouvelle camarade de classe. Miko, tu pourrais te présenter brièvement ?

    Je m'attendais à une réaction. A une volée de trucs bizarres qui signifiaient que je n'étais pas la bienvenue. Je ne m'attendais absolument pas à ce qu'ils me sourient tous et me disent bonjour, bien poliment. Aucun adolescent n'est comme ça. Il faut s'habituer aux nouveaux éléments, aux nouvelles données. Il faut analyser, et trouver qui est cette personne, l'identifier. Je ne cherchais pas à avoir l'air gentille, ou au contraire méchante. Juste normale. Mon expression ne laissait rien paraître, parce qu'il n'y avait rien à faire paraître. Personne ne disait ni ne faisait rien. Ils étaient en train de me juger. Ils voulaient savoir jusqu'où j'étais capable d'aller. J'ai pris la parole, l'air aussi naturel que possible.

      J'ai rien à dire. J'me mets où ?

    Je ne voulais pas me présenter. Qu'est-ce que j'aurais pu dire ? Le prof m'a regardée, l'air presque dépité. Il m'a montré une table vide au fond de la classe collée à celle de Shin. Shin Ogawa, le plus réputé de l'Académie. Je me doutais bien qu'il était seul pour une raison précise. Je commençais à marcher en direction de la table qui m'était destinée quand j'ai remarqué que toutes les filles me lançaient des éclairs avec leurs yeux. Ce genre de regards qui voulaient dire "Tu le touches, j'te bouffe". Défi relevé. Je me suis assise à côté du garçon qui était le plus proche de la perfection à mes yeux, et je l'ai simplement regardé droit dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 616
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   Ven 3 Juin - 16:16


..
« Welcome, My dear. ♪♫
    Et voilà qu’une matinée comme les autres allait commencer. Et voilà qu’une journée comme les autres allait commencer. Et voilà que… Non, c’est bon, stop, on l’a compris, c’est une journée banale qui allait commencer, sans absolument aucune nouveauté, et aucun changement… Ou du moins, c’est ce que Shin pensait. Enfin, bien sur qu’il allait surement encore être zieuté de pas mal de filles de sa classes, ou même celles des autres, parce qu’il avait rompu avec sa petite amie il y a un jour de cela. Beaucoup viendront surement le voir pendant la pause déjeuner, ou encore, pendant les pauses tout court. Il aura surement mal à la tête en rentrant le soir chez lui, après avoir écouté le piaillement des filles racontant ce qu’elles vont manger, depuis combien de temps elles font leurs régimes, quels vêtements elles ont achetés hier, et à quel prix. Non, franchement il s’en fou, mais totalement. Enfin, par moments ça l’amusait, il faut bien l’avouer, m’enfin bref. Il allait surement leur sourire, et puis répondre à leurs questions idiotes gentiment, en rigolant ou en souriant, s’amuser en les écoutant, et essayer d’amuser les autres en sortant des blagues par ci, par là.

    C’est donc avec une lenteur remarquable que le jeune Ogawa se leva, se prépara, et se dirigea vers sa salle de classe. Les cours, ça commence beaucoup trop tôt. Aujourd’hui, il s’est réveillé plus tard que d’habitude même… Donc même pas le droit de trainer au lit aujourd’hui… En bref, c’est d’ailleurs parce qu’il ne s’était pas réveillé comme à son habitude, qu’il fut totalement à l’Ouest pendant toute la coute durée, qu’il lui restait pour se préparer psychologiquement aux heures de cours qui allaient suivre, entre le moment où il arriva en classe et le moment où le cours commence. Il y avait énormément de bruit dans la classe, pleins de personnes parlaient d’un certain sujet, mais Shin ne fut même pas capable de suivre ne serait-ce qu’une seule conversation. C’est d’ailleurs pour ça qu’il n’avait même pas remarqué l’étrangère qui venait de rentrer dans la classe. En bref, il était à moitié endormi.

    Une fois que la sonnerie ait retentit, et que le professeur était là, tout le monde se calma, enfin, plus ou moins.

      Comme je vous l'ai dit l'autre jour, à partir d'aujourd'hui, vous avez une nouvelle camarade de classe. Miko, tu pourrais te présenter brièvement ?

    Ah, il en avait parlé? Shin n'était pas au courant... Ou il n'avait pas trop écouté à ce moment là, ou il l'avait oublié...M'enfin, pouf, sur ses mots, le jeune brun se tourna vers le tableau, et se rendit compte qu’en effet, il y avait une étrangère dans la classe, elle se nommait Miko, même. Presque tous les élèves la dévisageaient. « Ils ont jamais vu une élève changer de classe ou quoi ? » se demanda alors Shin. Certains affichaient une telle tête d’imbécile qu’on aurait dit que devant eux se trouvait une créature inconnue, qui était un mélange d’ornithorynque, licorne, lion et de pantoufle, vous voyez le genre ? Une espèce d’ornithorynque en matière de pantoufle, avec une corne sur la tête, et une queue de lion, ainsi qu’une crinière, ou un truc du genre. Bah, rien que le mélange fait flipper, vaut mieux ne pas s’imaginer ce que ça donne en vrai, l’image doit surement se résumer en un seul mot : flippante. M’enfin bref, passons.

    La jeune fille ne se présenta pas, elle demanda juste où elle devait s’asseoir. Le professeur montra la table vide qui se trouvait à côté du jeune Ogawa. Il fut un peu surpris, puis se dit qu’il allait pouvoir apprendre des choses sur cette mystérieuse transférée. Cette petite qui venait tout juste de prendre sagement place à côté de lui. Cette fille venait de le regarder droit dans les yeux. A cette fille à laquelle il ne faisait presque plus attention en fait… A cause de laquelle Shin se sentait aussi comme un ornithopentouflion à une corne… Ouaip, certains fixaient encore la fillette, puis le regardaient lui. Pour s’amuser, même s’il était en cour, il avait fait un coucou à un deux ou élèves qui le fixaient, puis il finit par se tourner vers Miko.

    « - Eh bien, petite, bienvenue dans notre classe…

    Chuchota-t-il en souriant, avant de reprendre :

    « - Dans laquelle tu te plairas surement. ♪




Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   Dim 12 Juin - 7:09


Sont fous les gens.


    Je suis une bête de foire. On va au cirque ? Bienvenue au Zoo. Oh, regarde, un ornithopentouflion à une corne ! Certains me regardaient encore fixement. J'étais de plus en plus mal à l'aise. Et ces petites phrases résonnaient dans ma tête. Ça me rappelait l'enfance. Quand j'étais petite et que je croisais des trisomiques ou des clochards dans la rue, je les regardais comme ça. Comme s'ils étaient indignes de vivre. Mais c'était parce que j’avais peur. Peur des gens différents. D'ailleurs, cette peur est toujours présente, sauf qu'elle se traduit par des moqueries. Je n'ai pas honte d'avouer que j'ai peur de la différence. Et je n'ai pas honte non plus de rabaisser les plus démunis. La vie est dure, les amis. C'est comme ça. Toujours est-il que j'avais l'impression d'être différente. J'étais comme eux tous. J'étais normale. Mais ces quelques regards braqués sur moi me donnaient presque l'impression de mentir. Je vis que Shin faisait le couillon. Ouais. J'allais pouvoir m'amuser un peu. Il fit coucou à quelques une de ses camarades, qui étaient d'ailleurs devenus les miens, puis il se tourna vers moi. Salut. Il prit la parole, presque en chuchotant.

      Eh bien, petite, bienvenue dans notre classe … Dans laquelle tu te plairas surement.

    Je souris. Je savais que c'était un dragueur. Sa réputation ne le trompait pas. Et à vrai dire, je n'étais pas déçue. J'avais deux possibilités : soit le rembarrer, soit m'incruster dans son petit jeu. Le rembarrer signifiait se mettre à dos presque toute l'Académie, particulièrement les filles. J’imaginais déjà les commentaires : "Elle a envoyé chier Shin. C'est une petite conne" ou des trucs dans le genre. Mais si je rentrais son jeu, j'aurais aussi toutes les filles contre moi : "Elle est nouvelle et elle le drague déjà. Pathétique". Et bla et bla et bla. Mais, ça pouvait être marrant. Alors je fis les yeux doux au gars qui se tenait devant moi, je me passai la main dans les cheveux et je répondis de manière faussement naturelle :

      Oh ouais, je sens que j'vais bien me plaire ici. Surtout si j'suis à côté de toi. Et ... Merci.

    Sourire. Pas Colgate cette fois-ci. Petit sourire complice, c'est tout. Je tournai la tête pour, comme toujours, faire semblant d'écouter le cours. Et puis comme ça, ça laissait le temps à Shin de réfléchir. Est-ce qu'il allait répondre ? Et si c'était le cas, qu'est-ce qu'il allait répondre ? Ou bien il se contenterait simplement de ma réponse. Sans poser de questions. Et il continuerait sa vie sans me parler. Remarque, c'était pas plus mal. Je ne cherchais pas à draguer Shin réellement, mais je voulais m'amuser un peu, me faire haïr des filles et me mettre en bonne posture. J'entends par là avoir de "bons amis". Vous savez, il y a toujours des gens qu'il vaut mieux ne pas vexer et considérer comme des amis. Le genre de personnes qui, en un claquement de doigts, peux vous pourrir la vie. A la Mimie Mathie. Je pense que Shin est une de ces personnes. Il est influent et populaire. Mieux valait pour moi me ranger de son côté. Je sortis mon cahier de dessins, tournai quelques pages et commençai à griffonner une nouvelle ébauche. Chaque seconde passée donnait vie à mon dessin. Et comme à chaque fois que je dessinais, une musique me trottait dans la tête, involontairement. Là, c'était Hiro, de Soprano. Le dessin m'inspirait ce son. Ou bien c'était la musique qui m'inspirait pour dessiner. Qui sait ? J'entendis quelqu'un derrière moi chantonner à vois basse, très basse, la chanson. Mon pouvoir agissait. Malheureusement. J'arrêtai mon crayon quelques secondes, levai la tête pour "écouter le cours" et regardai autour de moi. De moins en moins de regards observaient mes moindres faits et gestes. C'était cool. Je me sentais plus normale que quelques dizaines de secondes auparavant. Il fallait que je choppe l'opportunité. D'approcher Shin. J'avais une chance "incroyable", alors autant en profiter. Et son statut ne pouvait m'être que bénéfique. Let's go.

      Fais coucou à tes fans, elles t'observent.

    Je lui montrai avec un petit geste de la tête deux filles qui nous regardaient. Mon ton avait été presque neutre. Une pointe de pitié s'était incrustée, mais je n'avais rien pu y faire. En même temps, c'était exactement ce que je pensais. Les filles faisaient pitié. Mode accroc à leur petit chou. La vie du jeune homme ne devait pas être facile tous les jours. Pas du tout même. Et je le plaignais un peu.


Revenir en haut Aller en bas

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 616
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   Lun 29 Aoû - 17:50


Je suis à ta mercie
..
« Par ce que c’est toi qui va me sauver de l’ennuie durant toute cette année… Good Luck !




Bwah.
Coude posé sur le bureau, tête sur la main, il observait la p’tite nouvelle devant lui, tout souriant. Allez, good bye petite année ennuyante, enfin quelqu’un à côté. Bien sur, il essayait tout de même faire mine d’écouter le cours, ne serait-ce qu’un peu. Après avoir passé la main dans les cheveux, la p’tite nouvelle prit la parole.
    Oh ouais, je sens que j'vais bien me plaire ici. Surtout si j'suis à côté de toi. Et ... Merci.

Tout ça dit sur un ton super naturel. Oway, « surtout si je suis à côté de toi ». Ca sonne bien comme phrase tiens, ça lui plait bien à Shin, c’est flatteur, et dit sur un ton super naturel en plus. C’est sur, ça va être possible de faire keupin-keupin avec cette fille, elle a l’air super sympa. C’est tout de même un peu con de faire connaissance dans une classe, impossible de parler tout haut, puis lâcher le cours des yeux, il faut que le professeur croit que tu suis le cours, sinon t’es fichu. A cette pensé Shin soupira. Ah et puis tant pis, c’est tellement cool de ne plus être seul, allez, il faut penser positif. Allez, on s’arme de notre grand sourire, puis, on prend la parole en chuchotant tout en essayant de ne pas déranger le cours.
    « - Surtout si t’es à côté de moi, ouais. Tu verras, on s’amuse bien ici. ♥

Ouais bon, okay, ça sonnait comme « Ici, c’est tu t’ennuieras jamais. Non, never. », mais bon, par moments c’est ennuyant à côté de lui, car il arrive à s’endormir durant le cours, mais on va faire comme si de rien n’était hein. Puis par fois, il peut aussi être de mauvaise humeur, comme tout humain. Mais sinon, bizarrement durant les cours, il trouve toujours une connerie à dire. Par moments sur ce qu’il choppe durant le cours, par moments, sur sa petite vie, par moments sur l’occupation de quelqu’un d’autre, puis… Enfin bref, toujours quelque chose à dire le gamin. Il est toujours bavard durant les cours, et il faut ne pas lui en vouloir, c’est qu’il ne supporte pas le silence, le jeune Ogawa.

Observer la jeune brunette fut bien plus intéressent que d’observer le cours. Celle-ci avait sortit son p’tit carnet à dessin et dessinait tranquillement. Bah, c’est vrai que dessiner, c’est bien plus intéressant que de suivre un cours pas super intéressant. Pas du tout même. Puis sans rien dire, il laissa passer le temps. Il avait juste la flemme de trouver un sujet de discussion. Bawhais, certes, il pouvait être bavard lors des cours, mais par moments, il pouvait aussi avoir la flemme de parler et attendre que l’autre dise un truc. L’espoir fait vivre, vous savez ? Donc même s’il n’aimait pas ce silence ennuyant, il allait attendre. Par contre, the truc surprenant fut le gars qui chantonnait tout bas une p’tite mélodie en plein cours… Ouais, ce n’est pas tous les jours qu’il l’entendait chantonner ce gars. Ca devait être la petite demoiselle qui lui faisait de l’effet, peut-être. Parce que la demoiselle, elle n’était pas moche non plus, elle était plutôt jolie, même. ~
    Fais coucou à tes fans, elles t'observent.
Ah euh quoi ? Ah euh ouais, Miko avait posé son crayon et venait de lui parler. Faire coucou à ses fans, de quoi ? Ah euh ouais, les filles qui les regardaient. Et allez, un sourire colgate, et un p’tit coucou discret en vers leur direction, un. Qu’il était obéissant le petit Shin. M’enfin, les filles l’ont regardé, ont fait un énorme sourire, et l’une d’elles à même un peu rougit… Un coucou rend heureux le monde… Mais où va-t-on ? Heh, qui sait. ~ Sinon le professeur devait être un peu aveugle, pour ne pas se rendre compte que ses élèves ne l’écoutaient pas… Du tout. Peut-être deux ou trois qui essayaient de chopper une ou deux informations, mais c’est tout. Les autres discutaient, dessinaient, puis, Shin réussit à en distinguer même un qui écoutait de la musique. En même temps, le cours n’était pas des plus passionnants, même le professeur l’avait avoué il n’y a pas longtemps… Comment ? Oui, Shin avait écouté à ce moment là, ce n’est pas un rêve.
    « - Tu m’as l’air bien sympa. ♪
Il fallait qu’il le dise… Comment dire, Shin, c’est un gars qui aime bien dire ce qu’il pense, que ça blesse ou non. Puis, ce n’était pas méchant là. Par reflexe, il regarda sa montre. Il restait encore du cours, ils allaient devoir trouver un bon p’tit sujet de discussion, sinon ils n’allaient pas s’en sortir… Enfin, lui du moins. A part si peut-être que sa camarade préfère le silence ? Ah et puis, qu’est-ce qu’il en a à faire de son avis, hein… Il est le centre du monde, que son avis compte. Bon, s’il voulait parler, il fallait trouver un sujet… Mais quoi ? Bonne question, heh.
    « - Dis, c’est quoi ton pouvoir ?
Oway, la bonne vielle question à poser lorsque tu manques d’inspiration. Haha… Hm. Au moins, il allait apprendre un peu plus de Miko, car il connaissant déjà une ou deux choses sur elle, les rumeurs, ça va vite, la plus part des filles sont de vraies piplettes qui aiment raconter tout et rien, que ça soit faux ou vrai. Au moins, il pourra distinguer le vrai du faux tout ce qui concerne la jeune fille. ~






Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net



avatar
Invité

Invité


Message Sujet: Re: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   Dim 27 Nov - 4:00


Je suis Dracaufeu !


Il y a des jours avec et des jours sans. Je parle de cette joie de vivre, de cette envie irrépressible de faire la couillonne en cours. Ce truc qui fait que tu souris comme un débile, sans aucune raison particulière. Le bonheur. Je crois que c'est comme ça qu'on l'appelle. Personnellement, les jours sans, je n'en connais que très peu. Je suis toujours tout sourire, et je sais me contenter d'un petit bonheur éphémère. Genre la mouche qui vole dans la classe et qui tourne autour d'une personne en particulier. Ce qui, dans ma tête de gamine, signifie : ce mec pue. Ou bien les vannes hyper vaseuses, du genre "Qu'est-ce qui est rond et vert ?". Réponse : "Un rond vert." C'est trop pourri, mais ça me fait marrer. Parce que la vie est conne, des fois. Parce que quand on est jeune, on ne se rend pas forcément compte de la chance qu'on a d'être en vie. Il faut rire, les amiches. Il faut se marrer pour de la merde. "Parce que quand tu ris, tu gagnes des minutes de vie." C'était ce qu'on disait quand on était petits. Et si c'était vrai ? Alors j'aurais pu vivre des siècles et des siècles. Amen ~ Philosophie du Carpe Diem oblige. Tout ça pour en revenir à cette fille, assise sur sa chaise, dans une classe d'inconnus. Un meugnon petit couillon à ses côtés. C'était trop cool ! Le meugnon petit couillon en question s'adressa à la jeune fille :
    Tu m'as l'air bien sympa. Dis, c'est quoi ton pouvoir ?
Bingo ! Objectif premier atteint, à savoir : paraître cool, gentille et sympa. En fait, je ne cherchais même pas à jouer un rôle. Sans vouloir me vanter, loin de là, je pensais être quelqu'un d'assez gentil de nature, et puis bien aimable avec les autres. J'avais plein tuplein d'amiches. C'était sûrement pas pour rien. Les gens m'aimaient bien. En général. Parce que moi j'aime tulumonde. Tant qu'on ne m'a rien fait de mal, tant qu'on ne m'a pas blessée, tout le monde est gentil. Tout le monde est un ami potentiel. Sauf les vieux. Les adultes ne sont pas nos amis, noooooon. Eux, ils savent pas s'amuser. Ils sont trop sérieux. Tellement sérieux que ça en fait peur. Mais, mais, mais ... Pourquoi je parle de ça moi ? Bref. Shin. Parler. A moi. Moi devoir répondre.
    Bah comme ça, on est deux sympas. Pour mon pouvoir, euuuuh ... Il est bizarre. En fait, quand je pense à une musique, à une chanson, bah les autres ils l'ont dans la tête.
Une idée saugrenue, vicieuse et cruelle vint envahir mon esprit. Un sourire mesquin s'afficha sur ma face, mes yeux s'agrandirent comme si j'avais fait la découverte du siècle. Ou bien comme si Dieu m'avait parlé. Ah, bah en fait, c'était le cas. Shin était Dieu. Cela va de soi ~ J'avais mon idée folle. Et méchante, je dois l'avouer. Mais il faut savoir s'amuser un peu, n'est-ce pas ?
    Tu veux un petit exemple ? Regarde le prof.
Je cherchai une chanson marrante, gaie et qui fouterai bien la honte au prof. Cherche bien, Miko. Tu peux trouver la musique parfaite. Ou bien une chanson trop cool ! Mouais. Attends deux minutes. Tu viens d'arriver dans la classe. Tu fous la honte au prof direct. Il saura que c'est toi. Donc, mets lui plutôt une chanson bien dans la tête. Comme ça les élèves ils vont être tout contents, ils vont lui dire qu'il est cool, et il va bien t'aimer ! Ha ha, je m'aime. Pardon. Ainsi donc, je me mis à penser très fortement à Vite. De Stupeflip. Concentration max. Je me focalisai sur le prof. Il fallait que la musique soit tellement forte dans sa tête qu'il ressente le besoin de la chanter à voix haute. Je n'arrivais pas trop à gérer mes pouvoirs. Mais il fallait essayer. Quelques secondes passèrent. Je mis toute mon énergie à essayer d'associer la chanson à l'esprit du prof. Et finalement, il se mit à chantonner.
    Donne moi l'courage d'aller bouffer tous les nuages. Écoute mon coeur, écoute la rage, écoute ce texte anthropophage. ♪
Bingo ! Involontairement, je me mis à hocher de la tête. La musique me donne toujours cette envie de bouger. De chantonner. De ... pique-niquer ? Ouais ! La musique, c'est magique chez moi. Après le premier refrain, je décidai qu'il était temps d'arrêter mon petit numéro. Aussitôt que le prof s'arrêta, il se tourna vers moi. Et merde, grillée. Fallait que quelqu'un me sauve la vie. Fallait qu'on dise à cet enseignant qu'il déchirait, parce qu'il connaissait Stupeflip. Dieu, aide moi. S'il te plait ~





Revenir en haut Aller en bas

So... PP! { Powerfull & Purfect }


avatar

So... PP! { Powerfull & Purfect }

■ Fiche : (www.)
■ Statut : Elève
■ Messages : 616
■ MPV : 284
■ Type : Pique
■ Pouvoir : Annulation
■ Avatar : Izaya Orihara - Durarara!!

&.More
■ Age du personnage: 16 ans
■ Rang : ★
■ Relations :

Message Sujet: Re: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   Dim 26 Fév - 6:36


Je suis à ta mercie
..
Ne t'inquiètes pas, jeune demoiselle, tu as un super héros à côté de toi. Un Dieu.




Bwah.
Shin est impatient de connaître son pouvoir, les pouvoirs des gens le font souvent rire. Enfin, ceux qui sont drôles bien sûr, parce que bon, léviter, c'est pas très drôle, mais les pouviors comme endormir les gens en leur parlant... Il les trouve marrants. Lui par exemple, son pouvoir il est pas drôle, il sert à rien, sauf lorsqu'il veut se protéger des mauvaises blagues des autres. Grâce à son don, sauf lorsqu'il n'arrivait pas à le faire marcher, il a pu éviter beaucoup de choses, comme avoir les cheveux verts ou le derrière crâmé. En plus, comme ça, les charmes de ceux qui contrôlent les phéromones, ou autres pouvoirs du genre marchent pas sur lui. Si c'est pas beau ça?

    Bah comme ça, on est deux sympas. Pour mon pouvoir, euuuuh... Il est bizarre. En fait quand je pense à une musque, à une chanson, bah les autres ils l'ont dans la tête.

Shin la regarde, il le voit : elle a une idée. Mais laquelle? Il allait le découvrir bientôt. Lorsqu'elle lui a plus ou moins dit qu'il était lui aussi sympa, il a répondu avec un petit "Ahah". Le pouvoir de sa chère camarade lui plaisait bien, il était marrant. Mettre dans la tête de quelqu'un une chanson ou une mélodie... Mais c'est juste trop génial. Avec ça, on peut faire chier le monde à distance, c'est trop bon. Enfin, c'est vrai qu'user de son pouvir épuise souvent au bout d'un moment, et surtout qu'il faut savoir le maîtriser, etc... Mais il est cool quand même. Avec, Shin aurait pu mettre dans la tête des chansons que les gens n'aimaient pas, ou même des génériques de vieux dessins animés pour enfants, « J'aime la gym, et je m'entraîne. Dans la vie, c'est la gym que j'aime. » par exemple, un truc qui avait traumatisé le pauvre Shin lorsqu'il était petit. Pas qu'il regardait ce genre de choses, hein, mais qu'il était juste tombé par pur hasard dessus lorsqu'il regardait la télévision. En bref, Shin s'imaginait déjà tout un tas de choses qu'il pourrait faire avec ce genre de pouvoir.

    Tu veux un petit exemple? Regarde le prof.

Shin commencçait déjà à avoir une petite idée sur ce que Miko devait avoir en tête. Bingo ! Il avait trouvé, vu que le prof s'est mit à chantonner une chanson. Une chanson que Shin connaissait, mais qui n'était pas vraiment son style de chansons. Alors en plus, on pouvait faire en sorte que les gens la chantent, notre chanson. Mais c'était juste trop épique comme pouvoir ! Là, c'était sûr, s'il avait ce pouvoir, il aurait fait chier le monde, comme il aime le faire, mais avec plus de facilité. Enfin... Au fond, il aurait fini par se lasser de ce pouvoir, Shin se lasse presque toujours de presque tout. De son jean noir, de son ours en peluche Teddy, de sa chambre. Il a toujours besoin de quelque chose de nouveau, s'il n'aura pas sa petite dose de changement, il sera énervé, très énervé. Miko, par exemple, c'était la petite dose de changement du mois. Il allait plus être seul, en plus elle avait l'air d'être une fille cool. Shin l'apréciait déjà. Oui parce que c'est rare qu'on le fasse rire après seulement quelques minutes de discussion. Car oui, lorsqu'il a entendu le prof chanter, bah il a rit à en pleurer. Il ne l'aurait jamais imaginé chanter. En plus, à cause de ça, il a commencé à s'imaginer pleins de trucs, comme le faire chanter " I'm a barbie girl". L'imaginer faire ça, le faisait rire encore plus.

Mais la rigolade prit fin lorsqu'il arrêta de chanter et qu'il se retourna dans leur direction, il a comprit que le prof à comprit la chose qu'il ne voulait pas qu'il comprenne. Mais c'était assez facile pour lui de comprendre, vu que le minimum pour un prof est de connaître les pouvoirs des élèves. Ah, Shin devait dire un truc, il savit déjà ce qu'il allait dire, mais ne savait pas par quoi commencer. Il essuya rapidement ses larmes, applaudit, la classe le suit et applaudit aussi, puis se mit à parler :

    « - Wouh monsieur, quelle classe, vous chantez bien. Regardez, tout le monde est du même avis! Vous nous en chanterez une autre si on sera calme? Vous savez, un prof qui chantent en cous, ça roxx trop !

Le prof n'a pas l'air très convaincu, il lui répond que ce n'est pas un cours de musique, et tente de dire quelque chose, mais Shin le coupe, sentant la punition.

    « - Monsieur, je vous jure que c'était un pur accident. Je vous le jure. C'est à cause de moi, je lui ai demandé son pouvoir, puis vous savez, nou les jeunes, on sait pas le contrôler notre pouvoir, il suffit qu'on y pense pour qu'il s'active. Elle l'a pas fait exprès, j'ensuis sûr. Regardez-là, elle est vraiment capable de faire quelque chose avec son air angelique?

Il a envie de rire, mais essaye e garder un minimum de crédibilité. La clase quant à elle ne se retient pas, et rigole de la conerie de Shin. Le prof, connaissant bien Shin, et sachant que s'il continue la discussion, ça ne prendra jamais fin, même pas avec des menaces d'heure de colle, s'arrête, grogne et reprend son cours. Shin, des heures de colle il s'en foutait tellment, puis il aimait tellemnt emerder ses professeurs, que tout ceux qui l'avient eu plus d'un an, abondonaint rapidement. Enfin, ça dépend desquels, mais celui là, oui, en même temps, il aimait pas punir ses élèves. Tout comme il aimait pas le petit Shin. Shin soupire, puis sourit à sa chère camarade.
    « - Ça sentait l'heure de colle. M'enfin, totu va bien.Par contre, je crois qu'il va se souvenir de ce coup la toute sa vie, aha, moi aussi d'ailleurs. ♥ Ah, c'était juste génial.


Shin copie rapidemnt ce qu'il y a marqué au tableau, puis se demande s'il doit révéler son don à sa camarade ou non. Il pourrait lui aussi lui faire une démonstration, mais pas en classe, car personne n'ose utliser ses pouvois en classe. Enfin, normalement. Bn, bah, autant le lui dire, vu que la démonstration est impossible.

    « - Eh bah tu vois, moi mon pouvoir, il est pas aussi cool que le tien. Je peux annuler ceux des autres, voilà. M'enfin, par moments ça peut être amusant aussi.


Surtout ne pas oublier de préciser que c'est lorsqu'on aime faire chier les gens. Tu te mets pas loin d'un groupe d'amis, et dès que quelqu'un veut utiliser son pouvoir, tel un ninja tu l'empêches, sans qu'il comprenne ce qu'il se passe. Il a fait ça un jou rà un pauvre gamin, qui a paniqué comme pas possible. Il en a même pleuré. Il avait cru avoir perdu son don.






Merci pour cet avatar, ma divine épouse. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nakunaru-academy.chocoforum.net



Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa   




Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis à ta merci ▬ Shin Ogawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nakunaru Academy :: 
Archives
Archives
 ::  Bye Bye... :: RPs
-
Sauter vers:  

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit